Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

Heavy Rain

Niko par ,  email  @nik0tine  
Pour le test d'Heavy Rain, Factornews a mis les petits plats dans les grands : nous allons tout simplement révolutionner à tout jamais l'univers du test de jeu vidéo grâce à une nouvelle forme de narration. Certains n'adhèreront pas, mais on pourra toujours les traiter de crétins qui ne jurent que par une linéarité obsolète. Ami lecteur, avant toute chose, munis toi d'un dé à six faces (si tu n'en as pas, voici de quoi t'en confectionner un) et prépare-toi à l'expérience émotionnelle de ta vie.

Le test dont vous êtes le héros





Ecran de titre, start, fondu enchainé : Vous êtes dans un supermarché avec Heavy Rain dans les mains. Vous pouvez aller à la caisse (rendez-vous au numero 2) ou tenter de le voler (numéro 10)

2 - La caissière vous regarde bizzarrement (ce que vous trouvez vaguement étrange si vous venez de 1, mais bon), mais prend votre billet. Vous vouliez profiter de l'occasion pour acheter des bières, mais vous êtes bloqué par un mur invisible. Votre unique choix semble être de repartir en bagnole. Allez au numéro 12.

3 - Votre voiture démarre dans un élégant mouvement de caméra; fondu au noir suivi d'un écran de chargement. On voit votre tronche en gros plan en train de suivre une mouche des yeux. Allez au numéro 11.

4 - Votre voiture cale. Revenez au numéro 12.

5 - la caméra effectue un léger traveling pour que l'on ne voit pas votre sgègue. Y'a des enfants qui lisent factor, quand même. Retournez au numéro 11*
*si c'est la 5eme fois que vous lisez cette phrase, cessez de lire ce test et allez consulter un médecin.

6 - L'installation du jeu demande 1Go, vous n'avez pas assez de place sur votre disque dur. Virez donc vos sauvegardes d'uncharted 2 et de Flowers, vestiges du jeu vidéo du passé. Comme on est sympa, on vous épargne la description par le menu des manips à effectuer, allez directement au numero 17

7 - Vous déchirez le papier, votre cocotte ne ressemble à rien. Allez au 18

8 - Lancez un dé : pour un chiffe pair, rendez-vous au numéro 7, pour un impair, allez au 15.

9 - Vous échouez lamentablement. Vous pouvez réessayer (numéro 19) ou tenter de vous pendre avec le cable d'alim de votre console (numéro 14)

10 - Le vigile vous rattrape, vous file une claque et vous emmène manu militari à la caisse. Allez au numéro 2

11 - Arrivé chez vous, vous pouvez aller pisser un coup (numéro 5) ou mettre votre jeu dans votre Playstation 3 (numéro 19). Bon, vous pouvez aussi vous assoir sur chaque putain de chaise de votre appart, mais quel intérêt, franchement?

12 - Votre bagnole ne semble vouloir démarrer que grâce à la pression congugée du bouton "frein à main", "levier de vitesse" et "tourner la clé". Jettez un dé. Si vous faites un numéro pair, allez au numéro 3; sinon au numéro 4.

13 - Vous allumez votre TV à l'aide du bouton X; le jeu se lance. Lancez un dé. Si vous faites un résultat pair, allez au numéro 17, sinon au numéro 6.

14 - Votre tentative de suicide a réussi. Néanmoins, il n'y a pas de gameover dans ce test; vous vous réincarnez dans un panda. Vous passez le reste de votre vie à manger des bambous. Ecrans de crédits, allez à l'épilogue.

15 - Vous obtenez une superbe cocotte en papier. Bien joué. Allez au 18

16 - Vous regrettez amèrement de ne pas avoir pu acheter de bière. Allez au numéro 18

17 - L'installation du jeu se lance. Vous pouvez suivre le tutorial pour confectionner une cocotte en papier pendant l'install (chouette idée au passage, allez au 8) ou aller vous servir un verre d'eau dans la cuisine (numéro 16).

18 - L'installation se termine, vous voilà devant le menu du jeu. Félicitations, vous venez de terminer la première scène de ce test. Vous pouvez passer à l'épilogue.

19 - Vous ouvez la boite du jeu (quart de cercle haut->droite), sortez le CD (maintien pendant 2 secondes du stick vers le haut) et l'insérez dans votre console (bouton X). Lancez votre dé; pour un résultat pair, allez au numéro 13, sinon, rendez-vous au 9.

Epilogue - Vous venez de terminer le Test Dont Vous Etes Le Héros (tous droits réservés Factornews). Tout d'abord, félicitation, vous venez d'expérimenter le futur du test de jeu vidéo, et surtout vous avez déjà une idée très précise de ce qu'est, fonctionnellement parlant, Heavy Rain. Vous pouvez éventuellement continuer votre lecture, mais de grâce, ne revenez pas au début, cela tuerait la magie de notre (superbe) narration non-linéaire.



Interagir n'est pas jouer



En gros, Heavy Rain est le pendant vidéoludique du livre dont vous êtes le héros. Le gameplay est relégué au rang de simple accessoire, un mal nécessaire au service de l'histoire. Les scènes du jeu peuvent grossièrement être décomposées en deux familles : la partie "aventure", où l'on déplace un personnage digne d'un 33 tonnes dans des décors étriqués pour interagir avec quelques objets et discuter avec les autres protagonistes, et les scènes d'action où l'on suivra passivement l'action à l'écran (les déplacements sont alors automatiques - on en serait presque soulagé) en réagissant à la séquence de boutons à presser en temps limité.




Même en oubliant soigneusement les séquences de QTEs, on ne pourra pas considérer Heavy Rain comme un point & click moderne : la partie aventure ne fera, à quelques très rares exceptions près, jamais appel à votre sens de l'observation, votre astuce ou vos méninges. En fait, la partie jouable n'a qu'un seul but, infléchir l'histoire du jeu.

Vos gesticulations (au sens propre, puisqu'il faudra souvent mimer l'action du personnage au stick ou au sixaxis), qu'elles soient réussies ou ratées, pourront faire dévier les scènes de plusieurs manières : parfois, elles ne serviront à rien (ce qui arrive mine de rien assez souvent), de temps à autre, elles changeront le déroulement la scène sans en changer la fin; enfin, assez rarement, elles auront des conséquences qui se répercuteront sur plusieurs scènes. On retrouve ici le système de Fahrenheit, beaucoup plus maîtrisé : quel que soit l'embranchement que vous prenez, le scénario reste relativement cohérent, même si l'on voit parfois les ficelles qui permettront de remettre le joueur sur les rails - ficelles qui sautent évidemment aux yeux lorsque l'on joue une scène plusieurs fois de façon différente.


Les cahiers Bob l'Eponge du cinéma présentent : le test d'Heavy Rain



Pour apprécier, ou du moins tolérer Heavy Rain, il faut accepter ce parti pris : on est là pour se faire porter par l'histoire, parfois tenter d'orienter sa course, mais pas pour jouer. Et puisque nous sommes dans un film interactif, autant parler du scénario : l'expérience Fahrenheit et l'essai de deux scènes pendant la GamesCom, remplies de poncifs, nous avaient fait craindre le pire.

En fait, sur ce point, Heavy Rain s'en sort étonnamment bien : certes, on n'échappe pas à quelques clichés un peu gras (ils viennent d'hollywood), mais l'ensemble, à défaut d'être original, se révèle agréable à suivre, sobre, et donne envie d'aller de l'avant. Ce dernier point doit beaucoup aux nombreuses fausses pistes disséminées pendant l'aventure sur l'identité du tueur; dommage que certaines se révèlent parfaitement artificielles après coup. On regrettera également le début de l'histoire, passablement chiant (il parait que c'est volontaire, mais ça reste chiant).





Nous suivrons donc tout au long du jeu quatre personnages (un père de famille, un enquêteur du FBI, un privé et une journaliste) sur les traces d'un tueur en série que la presse a surnommé (probablement pour le chauffer un peu) l'Origami Killer. Les chemins des personnages vont évidemment s'entrecroiser et parfois se lier, mais n'en disons pas trop.

Pour mettre cette histoire en scène, David Cage a casté la crème du polygone normal-mappé : chaque scène propose un décor exigu mais extrêmement travaillé, avec à la clé de superbes ambiances. La pluie, omniprésente dans le jeu, n'a jamais été aussi crédible et certains protagonistes sont saisissants de réalisme. Dommage que tout s'effondre à cause de l'animation : les expressions sont un peu factices, les yeux vides et les déplacements beaucoup trop rigides. Certaines scènes dramatiques ou romantiques prêtent carrément à rire, tant elles semblent jouées par des mannequins de cire au regard de poisson mort. Quelque peu gênant pour un jeu qui ambitionne de générer de l'émotion chez le joueur/spectateur.

Par ailleurs, quelques maladresses techniques comme des coupures de son, des personnages qui se téléportent, des erreurs de raccord ou la synchro labiale totalement à la rue sur la version française (pourtant pas mauvaise, à part la voix de Madison) pourraient faire sortir certains de leur trip cinématoludique. Un trip qui durera une petite dizaine d'heures, et à la rejouabilité limitée : si on recommencera volontiers quelques scénettes par-ci par-là, pour appréhender les conséquences de nos actions ou voir une fin alternative, bien peu auront le courage de tout rependre à zéro une fois l'auteur des meurtres connu.

Avec Heavy Rain, David Cage va au bout du concept étrenné par Fahrenheit : oublier délibérément l'aspect ludique pour privilégier une narration interactive. A quelques maladresses près, force est de constater que ce pari est réussi : son oeuvre tient debout.

Ceux qui cherchent à s'amuser en jouant passeront leur chemin, ceux qui aiment explorer des univers originaux aussi, mais cette curiosité, quand on sait où l'on met les pieds, mérite bien quelques heures d'attention à condition de ne pas la payer au prix fort.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
joxi
 
pas mal ce petit test, resume bien le gamedesign :)
pomkucel
 
Globalement d'accord avec le test, par contre au final la note est sévère. J'ai pris beaucoup de plaisir à évoluer dans le monde sombre, un peu glauque d' Heavy Rain.Ca change un peu des CoD et co. Alors, c'est vrai on ne joue pas à proprement parler mais comme les bonnes séries américaines, je n'ai pas décroché avant la fin ! Bref au final, j'ai passé une bonne dizaine d'heures et je n'ai pas vu le temps passé. Au final donc, un bon divertissement, n'était ce point l'essentiel ?
Moutonvolant
 
Pour l'avoir essayé + d'1h chez un ami, je suis assez d'accord avec le test aussi. C'est pas mal, mais sans plus, et définitivement loin de la branlette intellectuelle que nous fait Gameblog depuis des mois.
kmplt242
 
Sauf qu'un épisode d'une série américaine ne coute pas 70 euros pièce.
Akinatsu
 
kmplt242 a écrit :
Sauf qu'un épisode d'une série américaine ne coute pas 70 euros pièce.


parce qu'il y a encore des gens qui achètent leurs jeux en France ???
A 40€, HR ça me plaît bien ... surtout parce que ça change des clones de jeux vidéos ou des séries américaines ou films. C'est entre les deux et ça n'est pas parce que ce n'est ni cod ni seven que ça vaut clairement le coup je trouve. Mais à chacun son idée de ce que doit/peut être le jeu vidéo au sens large.
Ca fait plus de 20 ans que je joue et honnêtement je trouve que ça fait 10 ans voire plus que le JV n'évolue plus voire régresse en terme de diversité des concepts.
pomkucel
 
En fait c'est un bon jeu, rien de révolutionnaire, spirituel ou même intellectuel que David Cage et Gameblog ont essayé de nous vendre mais on prend du plaisir à jouer (ou regarder, c'est selon) et c'est bien le plus important. En plus l'ambiance est tiptop malgré quelques clichés comme le dit très justement le test. C'est dommage cette campagne pro ou anti Heavy Rain. Concernant l'argument du prix, 50 euros à la Fnac, meme pas besoin d'aller au UK, ca me semble raisonnable !
A noté que malgré le dernier patch j'ai eu quelques bugs relous !
Vivement les chroniques, pour en savoir plus sur le tueur ...
InVitro
 
J'me suis rendu compte que j'ai lu ce test de la même manière que je lisais les livres "dont vous êtes le héros": sans utiliser de dés et en regardant chaque option pour au final faire comme si j'avais pris la meilleure dès le début.
kirk.roundhouse
 
Akinatsu a écrit :
Ca fait plus de 20 ans que je joue et honnêtement je trouve que ça fait 10 ans voire plus que le JV n'évolue plus voire régresse en terme de diversité des concepts.

Wow ...

Même à 40€ pour un scénar digne des plus gros nanards "hollywood night" ça les vaut pas.
M0rb
 
J'ai bien rigolé en lisant le test :D

Par contre tu es étonnamment tolérant quand aux défauts du jeu machin : les anims bidons, les incohérences et fautes de raccord, et surtout les mauvais choix de gameplay et d'ergonomie sont assez discriminatoires et font que ce produit n'atteint pas pleinement les objectifs qu'il s'est fixé.

Alors oui il est le meilleur de sa catégorie, mais c'est parce qu'il est tout seul (ok 2 avec Fahrenheit). Que ça ne l'empêche pas pour autant d'être correctement réalisé.

Môssieur David Cage veut révolutionner à lui tout seul le jeu vidéo et il se permet d'ignorer 30 ans de développement vidéoludique en reproduisant des erreurs basiques depuis longtemps résolues.

Encore une fois j'ai rien contre les flim-interactifs-ouattever, je suis curieux de tout, mais un produit qui me frustre et m'empêche de continuer à cause de problèmes de gameplay/ergonomie/réalisation obsolètes, je considère qu'il a raté son coup.

Vu comme le jeu remue les média ce David Gruttola est assurément un excellent producteur/VRP, mais de grâce offrez lui un vrai game designer, ou bien à défaut un psy pour régler ses problèmes d'égo.


Même (surtout) la ménagère de moins de 50 ans qui n'entrave rien aux jeux vidéo ne méritte pas qu'on lui inflige ça.
Placebo
 
C'est vraiment excellent votre Test Dont Vous Etes Le Héros !
Bon si on voit les diverses notes que s'est pris le jeu c'est on aime ou on déteste... M'en fous j'ai pas la PS3 xD
The Radec
 
Excellent idée de test !
Deposer le concept (on ne sait jamais, ça peut rapporter des souxes dans 5 ans)

Au fait, notre David Cage va-t-il nous faire l'honneur de nous expliquer sa vision de ce test de sa vision du futur dujeu vidéo ?
kgabou
 
Bon test, ça résume bien la problématique autours du jeu. Perso je fais partie de ceux qui ont adoré l'univers et la narration, on est vraiment "dedans" je trouve. A côté de ça, on peut pas nier les problèmes d'animation et d'expression faciale, surtout après un Uncharted 2 ou un MGS4 (ok ils foutent la barre vraiment haut!), mais j'ai pas trouvé ça rédhibitoire, ça m'a pas sorti du trip en tous cas.
__MaX__
 
Akinatsu a écrit :
je trouve que ça fait 10 ans voire plus que le JV n'évolue plus voire régresse en terme de diversité des concepts.


Alors tu devrais sortir de ton pieu et te remettre à jouer plus souvent. Jouer le vieil aigri c'est pas ce qui va permettre au jeu d'évoluer et encore moins au studio plus humble d'apporter de la fraicheur dans une économie ou il est plus important de faire de l'argent que laisser libre court à la créativité.

Ca fait aussi plus de vingt ans que je joue et j'ai pas encore réussi à m'emmerder sur PC ou consoles... après regarder en travers les rayons à la Fnac et être désolé des 3 CoD et de ses clones qui recouvrent les rayons ne t'empêche pas d'aller découvrir un titre rafraichissant au fond des bacs "platinium".

Heavy Rain est certes intéressant, mais innovant non. Dragon's Lair a fait la même chose en plus simplifié... après profiter d'une narration et d'une mise en scène peu commune dans un jv comme il le fait, c'est peut être une pierre qui permettra a l'édifice du jv d'évoluer vers de nouvelles bases.
hohun
 
Excellent test dans la forme et le fond.
tapioca
 
pomkucel a écrit :
Bref au final, j'ai passé une bonne dizaine d'heures et je n'ai pas vu le temps passé.

kmplt242 a écrit :
Sauf qu'un épisode d'une série américaine ne coute pas 70 euros pièce.

Puisqu'on note le poids du temps, comparons ce qui est comparable et au tarif non-discount. Coffret de 24h. Environ 40€. Interactivité encore un peu plus limitée. Play, pause, tout ça.

Je débattrais volontiers sur Heavy Rain, mais dans l'immédiat j'ai à peine le temps de vous lire (la faute à une vie dont je suis le héros). Maladroit, inégal, présenté honteusement comme le messie, il n'empêche qu'il me tente, ce genre de jeu ne court pas le rues et encore moins sur console. Ni film ni jeu ni panthéon. Je vais le prendre pour ce qu'il est, une nouvelle experience dans une vieille marmite. Pour l'intention autant que la finalité. Après tout, si ça se vend et qu'on a de la chance ça aidera peut-être à débloquer quelques gros budgets sur des genres de jeux encore un peu marginaux. Et ça creusera éventuellement là ou Cage a failli.

PS : oui je sais 24h = 18h. Et les œufs ne sont pas des œufs. Arrêtez de croire tout ce qu'on vous dit.
sandeagle
 
Etrange situation, je suis Davidcagophobe mais également atteint d'un mal paradoxal la Heavyrainophilie.
C'est grave doc'?

En essayant la démo je suis resté pantois devant la modélisation exemplaire des visages. Jusqu'à ce jour, je ne pense pas avoir vu un travail de cette qualité sur console (j'ai pourtant Uncharted 2 et MGS4 mais eux ce sont des jeux)
Tout ça pour dire que j'attends que le film tombe sous les 40€ pour me laisser tenter par le grattage de couilles en QTE.
Anzy
 
sandeagle a écrit :
Etrange situation, je suis Davidcagophobe mais également atteint d'un mal paradoxal la Heavyrainophilie.
C'est grave doc'?


C'est la Quantic dream maladie. Car on parle de D.C tout le temps, mais y'a un studio fort talentueux avec lui, faut pas l'oublier. Perso je m'en tape des trips égo (réels ou markétisés), et je sais que Heavy rain me tenterait bien par curiosité, sans que pour cela j'adhère au new world order de la pensée bouffonienne révolutionnaire etc...

Mon peuple vaincra !
Conspy
 
Maintenant j'ai envie de faire un Loup Solitaire et de manger des BN.
Zakwil
 
Magnifique test, très original, un test qui va révolutionner l'histoire des tests de jeu vidéo.
meduz'
 
Meilleure intro de test de toute la galaxie.
Niko
 
Ah, pour me la jouer Gamekult staïle:

SupaPictave
 
Oh putain !
pac05
 
Niko a écrit :
Ah, pour me la jouer Gamekult staïle:

http://uppix.net/c/1/4/e30302a5cbcb7879d3c89a42d2f20.jpg


moi 44 EUR...
sandeagle
 
Niko a écrit :
http://uppix.net/c/1/4/e30302a5cbcb7879d3c89a42d2f20.jpg


Drina
 
Ce test me pousse à découvrir ce nouveau service "Okaz Gaming".
Niko
 
M0rb a écrit :
les mauvais choix de gameplay et d'ergonomie sont assez discriminatoires et font que ce produit n'atteint pas pleinement les objectifs qu'il s'est fixé.
J'ai pris l'angle de vue du "gamer" que je suis sans penser à cet aspect, mais effectivement, ton argument est très juste.

Alors oui il est le meilleur de sa catégorie, mais c'est parce qu'il est tout seul (ok 2 avec Fahrenheit). Que ça ne l'empêche pas pour autant d'être correctement réalisé.
On oublie souvent de citer Blade Runner de Westwood qui a été, me semble-t-il, le premier jeu à tenter cet angle.
Si je me souviens bien, la partie "histoire non linéaire" était moins développée, la partie aventure plus intéressante, mais je pense qu'on peut le rattacher à la "famille" F°. Je vais essayer de le réinstaller histoire de rafraichir mes souvenirs.
Dragonir
 
Niko a écrit :
J'ai pris l'angle de vue du "gamer" que je suis sans penser à cet aspect, mais effectivement, ton argument est très juste.

On oublie souvent de citer Blade Runner de Westwood qui a été, me semble-t-il, le premier jeu à tenter cet angle.
Si je me souviens bien, la partie "histoire non linéaire" était moins développée, la partie aventure plus intéressante, mais je pense qu'on peut le rattacher à la "famille" F°. Je vais essayer de le réinstaller histoire de rafraichir mes souvenirs.


Pour le coup Blade Runner était un vrai jeu d'aventure et d'enquête. de mémoire il y avais une douzaines de fin alternatives et de VRAI changement de scénario en fonction des actions du joueurs... Et bordel y avais aucun QTE a la con et pourtant y avais des scènes d'actions...
Niko
 
Dragonir a écrit :
de mémoire il y avais une douzaines de fin alternatives et de VRAI changement de scénario en fonction des actions du joueurs... Et bordel y avais aucun QTE a la con
On est d'accord, y'avait pas de QTE à la con, par contre, il me semble qu'à l'époque, j'avais trouvé la partie aventure finalement assez mince comparé aux standards de l'époque (je prend plein de précautions oratoires scripturales parce que j'ai une très mauvaise mémoire).
bixente
 
Va falloir arrêter de comparer Heavy Rain avec des vrais jeux.
M0rb
 
Niko a écrit :
On oublie souvent de citer Blade Runner de Westwood qui a été, me semble-t-il, le premier jeu à tenter cet angle.
Si je me souviens bien, la partie "histoire non linéaire" était moins développée, la partie aventure plus intéressante, mais je pense qu'on peut le rattacher à la "famille" F°. Je vais essayer de le réinstaller histoire de rafraichir mes souvenirs.


En fait on oublie pas. On y a joué y'a pas si longtemps avec beaucoup de plaisir. Et on y repense à chaque fois que David nous fait son numéro : Blade Runner avait pleinement réussi ce pari en son temps, et il avait su rester concis.

Il est encore passionnant maintenant. Il a juste vieilli techniquement, les acteurs digitalisés en VGA c'est dur aujourd'hui.
Niko
 
M0rb a écrit :
Il est encore passionnant maintenant. Il a juste vieilli techniquement, les acteurs digitalisés en VGA c'est dur aujourd'hui.
C'était mieux que des acteurs digitalisés, c'était du VOXEL, MEC§
wata_
 
woa, un test dont je suis le héros, chouette !
paka
 
Niko a écrit :
Ah, pour me la jouer Gamekult staïle:

http://uppix.net/c/1/4/e30302a5cbcb7879d3c89a42d2f20.jpg


Vahron
 
Ce test m'a fait ressortir ces putains de livres-jeux et une paire de dés. Factornews, je t'aime <3
vasquaal
 
Passer de Nomad's Soul à ça quand même...

Pourquoi ne pas avoir fait un point'n'click ? Sérieusement.

Dans le même esprit, Still Life offre un vrai gameplay, et pourtant ce jeu date de 2005 !
donniedarko
 
au final c'est aussi la question que je me suis posée...
c'est comme un point n click sauf qu'il y a juste a cliquer.
dans heavy rain il y a bien quelques scenes qui sont vraiment excellente mais sur la globalité on se sens quand meme frustrés et parésseux
PSX_Man
 
Bonjour à tous,



Le PlayStation Magazine officiel recherche pour son prochain numéro des volontaires pour donner leur avis sur Heavy Rain dans la rubrique dédiée. Chef d'oeuvre pour certain, film à peine intéractif pour d'autres, c'est à vous de nous donner vos impressions sur le jeu.


Si vous voulez avoir votre tête dans le mag, envoyez moi par mail à vincent_playstation_magazine@yahoo.fr vos commentaires positifs et négatifs (350 caractères chacuns) ainsi que deux photos de vous : une avec le sourire l'autre sans, vos prénom, âge et profession.


Comme d'habitude, le plus tôt sera le mieux, je rends le papier vendredi 05 mars.

Merci de votre aide.
Groove_Salad
 
Cher vincent, m'est d'avis que tu ne vas pas être déçu des photos que tu vas recevoir ...
PSX_Man
 
Héhé :)
kgabou
 
Cher Groove_Salad, m'est d'avis que je vais acheter le prochain PSM :)
WillBeuZe
 
Globalement d'accord avec le test, mise à part la note final que je trouve un peu sévère...

Car même si le jeux à quelques lacune sa fait vraiment du bien un jeux ou l'ont perd tous nos point de repère..

Et en plus sa me rappel un peu un jeux que j'avais adoré à l'époque de la Mega-drive et du Mega CD, par contre je n'arrive plus à me souvenir du tire du jeux ...
Groove_Salad
 
Night Trap sur Mega CD ?
hohun
 
Road Avenger, offert avec le mega cd, était très cagien dans l'ame.
kirk.roundhouse
 
WillBeuZe a écrit :
Et en plus sa me rappel un peu un jeux que j'avais adoré à l'époque de la Mega-drive et du Mega CD, par contre je n'arrive plus à me souvenir du tire du jeux ...

Tu mens. Vu que tu as 12 ans, tu ne peux certainement pas avoir connu la megadrive.
kmizol
 
d'accord avec le test, j'aurai peut être donné un point de plus à la note, 5 c'est sévère tout de même.

Comme vous le dite c'est pas un jeu mais un film interactif où l'intérêt se résume au scénario. Le point positif c'est qu'en tant que spectateur on ne se fait pas chier.

Ce n'est en rien l'évolution (ou révolution que M. Cage ou Gameblog avait promis), de vieux jeux d'aventure réussissaient mieux leur coup. Là on ne fait que suivre une trame sans réel choix, et la finition laisse à désirer (maniabilité affreuse, bugs, animations, lip sync à vomir). Moi j'aime galérer/réfléchir dans un jeu, ici le travail est trop mâché, le jeu est trop dirigiste (mais c'est dans l'ère du temps) et les interactions trop peu nombreuses (oui moi aussi j'en ai rien à foutre de mettre mon cul sur toutes les chaises d'une pièce).

Pour autant il est pas à jeter, et même plutôt réussi "dans son genre" (film interactif) Les QTE sont bien utilisés, intrigue où on soupçonne à tour de rôle, scènes bien cinématographiques, etc.
WillBeuZe
 
hohun a écrit :
Road Avenger, offert avec le mega cd, était très cagien dans l'ame.


Ah ui voilà je croit bien que c'étais celui-là, quelle bonheur ce jeux, enfin du moins dans mes souvenirs, et à l'époque j'étais tous de même jeune..

Sinon kirk.roundhouse désoler de te décevoir mes je n'est plus douze ans ^^
hohun
 
Perso je trouvais qu'il était horrible. Mal animé, le respawn tout au début si tu crèves, les cinématiques de mort tellement fréquentes et répétitives que ça en devenait comique.

Non vraiment, heureusement que j'avais acheté sonic cd en meme temps.
Muchacho
 
pomkucel a écrit :
Au final donc, un bon divertissement, n'était ce point l'essentiel ?


Non, si j'ai envi d'un bon divertissement je peux lire ou voir un film.

Quand on note un jeu, l'essentiel c'est le gameplay ! C'est l'élément qui fait qu'on joue (quelque soit le type de jeu).
donniedarko
 
le problème de ce film interactif c'est que le twist final et mauvais.
il y a aussi bien trop de séquences qui m'ont rappelé farenheit.
daweed92
 
Excellente introduction de Test !
(plus galère à faire qu'il n'y parait, j'en suis sur)
Mais la vrai question qui me turlupine c'est : le pack de bière aurait il relevé la note si tu l'avais acheté ?
Niko
 
WillBeuZe a écrit :
Globalement d'accord avec le test, mise à part la note final que je trouve un peu sévère...

La note tient à plusieurs choses : outre le gameplay accessoire ( et le fait que je déteste les QTE), les soucis techniques et la rejouabilité très faible, on se rend compte à la fin de l'aventure que le scénario nous a baladé de manière très artificielle pendant le jeu (attention, ça va spoiler) :
- Que foutent les origamis dans la main d'ethan au début du jeu ?
- Pourquoi Madison a-t-elle l'air si étonnée d'apprendre le nom du tueur de la bouche de la vielle, alors qu'elle ne l'a jamais croisé ?
- Le fils du milliardaire qui "voulais juste s'amuser à copier un serial killer". Sérieux, quoi...
Du coup, même en tant que film interactif, il est quand même pas gégé.
daweed92 a écrit :
Excellente introduction de Test !
(plus galère à faire qu'il n'y parait, j'en suis sur)
Ouais, la narration non linéaire, c'est chaud du cul en fait. Mais bon, j'ai utilisé la technique à D.Cage : toutes les actions mènent globalement à la même fin.
pomkucel
 
Niko, j'ai eu la meme sensation que toi avec plusieurs questions sans réponses. J'ai pas encore pu tester toutes les situations, peut etre que avec d'autres choix on obtient d'autres réponses ? Pour ma part à la fin :
Jayden je sauve le gosse, Jayden mort dans le combat avec Scott, Madison morte (avec le docteur qui débarque de je ne sais ou), Nathan est vivant et relâché de taule, le tueur est toujours en liberté, par contre pas eu la scène de sexe, pas eu de strip tease ... Qui est ce docteur ? Qui est le fille du milliardaire ? Il fait quoi dans l'histoire
Bref je vais recommencé quelques scènes clés mais c'est vrai que si les questions restent sans réponses c'est très très dommage et décevant au final.

Blade Runner hmmmmm best game ever sur 5 CD ^^
bretzel42
 
Niko a écrit :
Ouais, la narration non linéaire, c'est chaud du cul en fait. Mais bon, j'ai utilisé la technique à D.Cage : toutes les actions mènent globalement à la même fin.


J'ai quand même réussi à me réincarner en Panda...

Super test! Même si je trouve aussi la note finale un peu sévère..(mais je n'ai pas joué au jeu donc je peux pas trop la ramener)
Niko
 
pomkucel>
Le doc, c'est du remplissage, comme toute l'intrigue Madison : il n'y a que si tu arrives à garder Madison vivante et Ethan libre qu'elle a une (toute petite) utilité.
Grosso modo, si tu réussis la séquence, il te donnera l'adresse du blue lagoon (que tu as dû voir avec Jayden) où cette chère maddy pourra montrer son cul.
Big Fish
 
Félicitations pour ce test: c'est le meilleur que j'ai lu à ce jour sur Heavy Rain.
zeralph
 
Très bon test. Et je m'attendais a cette note qui finalement résume assez bien les choses : on a surtout pourri le fait que le marketing était completement fumeux par rapport au jeu, qui finalement s'en sort dans sa catégorie (comme disait l'autre, aussi parce qu'il y est un peu seul).

je n'ai pas fait le film, que la démo, et par contre, bien que j'admette volontiers vouloir y jouer avec quelques bieres et entre deux épisodes de New York section criminelle, l'animation et la jouabilité brouette m'y ont fortement dissuadé. En plus de la scène du crime, planplan au possible (surtout quand on veut se casser et que le jeu veut pas, on voit bien l'aspect décisionnel, ahem).

J'acheterai pas neuf pour ne pas participer aux chiffres de vente, na !
Par contre, en parlant d'heavy rain, on fait allusion à un de ces plus grand prédécesseurs : Night Trap. Alors la par contre je m'insurge, Night Trap est et sera toujours mieux que tout, autant pour Michelle Dana Plato que pour sa VF à hurler de rire ou que pour son histoire.
M0rb
 
Niko a écrit :
C'était mieux que des acteurs digitalisés, c'était du VOXEL, MEC§


OMG c'est bien vrai ! Toutes ces années à confondre cette technique du future avec un vulgaire artifice de MegaCD !
Big Fish
 
Niko a écrit :
(attention, ça va spoiler) :
- Pourquoi Madison a-t-elle l'air si étonnée d'apprendre le nom du tueur de la bouche de la vielle, alors qu'elle ne l'a jamais croisé ?


Je me suis posé la même question, et je me suis dit que puisque Madison est journaliste et travaille sur l'affaire de l'Origami Killer, elle a très bien pu croiser le nom du tueur (au moins dans des dossiers, sinon en personne) qui a été engagé par les familles des victimes. Ca aurait été bien que ce soit mentionné à un moment dans le jeu, mais ca apparaît peut-être dans une scène qu'on a manquée. Si oui, c'est sur l'éclairage des questions restées dans l'ombre la première fois que résidera la replay value de HR.
kalhamn
 
Je me mare vraiment depuis des semaines en lisant les news de Factor...

Il n'empêche que ce jeu, a vraiment l'audace de proposer un truc qui ne se fait plus:
si tu n'y passe pas un certain temps (rejouer quasiment chaque scène), tu peux y perdre du contenu... (si l'on entend par contenu scènes intéractives ou scénaristiques)
Le premier truc qui m'a donné envie c'est de me dire:... j'ai peut-être loupé un truc!

(les différents edits sont dus à mon état de "fatigue" avancée :)
pomkucel
 
J'ai re recommencé les scenes clés du jeu, pas de réponse non plus. Je pense que c'est tout a fait possible qu'ils y répondent dans les DLC, c'est bien le genre.
Au final replay value est correct, j'ai passé une quinzaine d'heure dessus. J'aurai bien aimé avoir les DLC dès le début pour en savoir un peu plus mais je vais pas tarder à le revendre avant que son prix chute trop en occasion.
EurynomE
 
Du grand art Mr Niko.
Un test digne de toutes les news que le jeux à générer sur Factor.
raton-laveur
 
pomkucel a écrit : Blade Runner hmmmmm best game ever sur 5 CD ^^

Quatre.
ClémentXVII
 
raton-laveur a écrit :

Quatre.


Un DVD.
Pop Pop
 
je n'arrive pas a lire le test! quelqu'un peut-il maider, je boucle sans cesse au numero 4 !!!
lebaud07
 
Y'a quand même plus facile comme patron pour créer un dé:


ou ca (avec les numéros):


ou la version pour fille:
Niko
 
lebaud07 a écrit :
Y'a quand même plus facile comme patron pour créer un dé:
Oui, mais ce n'est pas une origami (il faut faire de la découpe), donc c'est hors sujet. Le résultat du tutorial pour notre dé :
http://uppix.net/1/5/e/8b62533711813389e9d1e82648778.html
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014