Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Gods Will Be Watching : le Jeu de la Mort et du Hasard

kimo par kimo,  email
 
Fort de son succès au Ludum Dare, le développeur Deconstructeam a eu la chance d'être recruté par l'éditeur super hype du moment - Devolver  - pour donner la pleine mesure à leur prototype. Il est toujours délicat d'étendre un concept minimaliste à un jeu entier. Gods Will Be Watching y parvient-il?

Certitude de l’incertitude

Peut-être faut-il commencer par éviter un malentendu qui porte préjudice au jeu, et qui est principalement lié à un problème de définition. Le jeu est bien, dans la forme, un point & click, mais il n’en exploite absolument pas les mécanismes traditionnels. Il faudrait donc d'abord s'accorder sur ce qui constitue un point & click (est-ce une forme ou un gameplay ?). Ici en tout cas, il n’est nulle question d’énigmes ou d’inventaire mais, tout comme dans le prototype, de gestion de risque et de paris successifs.



Chaque élément, personnage ou groupe de personnage symbolise en réalité une jauge qu’il vous faut maintenir le plus possible en équilibre, afin qu’elle ne se vide ou ne déborde pas. Par exemple dans le premier chapitre, faire en sorte que des otages ne se sentent ni trop en sécurité, ni trop apeurés, tout en tenant les gardes à distance. La principale difficulté vient de la façon dont les niveaux de ces différentes jauges sont interconnectés : calmer un otage un peu trop sûr de lui peut par exemple en apeurer un autre. La seconde qui vient s'y ajouter, c’est qu’il y a systématiquement une limite de temps pour atteindre chaque objectif et que chacune de vos actions en consomme une petite quantité, tout en faisant progresser la situation globale : si calmer les otages est important, ils ne sont qu’un moyen pour une autre fin et il faut savoir quand sacrifier quoi pour atteindre ces objectifs sans jamais négliger l'avancée des gardes, ainsi de suite... La dernière couche de glaçage, c’est la part d’aléatoire qui évite au jeu de se transformer en puzzle game en y ajoutant constamment de l’imprévu et du chaos. Tous ces éléments sont sans cesse recombinés avec plus ou moins de bonheur dans les sept chapitres du jeu.

C’est sans aucun doute sur ce dernier point que le jeu se montre le plus radical, et donc qu’il divisera le plus. C’est un jeu dans le plus pur sens du terme, un jeu de casino : on parie, on perd et on recommence. On joue à la roulette en élaborant notre petite méthode pour limiter les risques : tenter énormément sur un coup de poker et risquer le game over immédiat ou sagement et laborieusement améliorer ses chances au risque de ne pas atteindre son objectif à temps ou de voir ses efforts réduits à néant par un coup du sort. De toute façon, c’est généralement la banque qui gagne !
 Le jeu entier tient donc d’un côté dans l’élaboration et l’ajustement de votre stratégie de progression, et de l'autre sur l’arbitraire implacable du hasard, qui vous mettra le plus souvent dans la panade mais vous sauvera aussi parfois miraculeusement la vie. Sa volonté est de toujours vouloir pousser le joueur dans l’incertitude la plus totale et c’est avec un humour sadique que le jeu allonge ou réduit parfois le temps imparti, en y ajoutant un objectif ou un évènement inattendu. Si ça parait parfois injuste, c’est que c'est justement voulu : l’équilibrage est terriblement précis, parfaitement ajusté pour produire des résultats incertains jusqu’à la dernière minute. Pour gagner il ne faut donc pas seulement bien jouer, mais également avoir les fameux dieux du titre de son côté et déjouer les pronostics. Si vous n’aimez pas cet aspect aléatoire, mieux vaut ne pas vous en approcher : en toute logique, le jeu ne vous plaira pas.

Mor(t)alité.

Pour les quelques autres, la formule devrait fonctionner à plein régime. Il faut parfois traverser de très long chapitres tout en sachant qu’on peut tout perdre d’un coup, et comme il n’y a ni checkpoint, ni sauvegarde, la pression (ou l’ennui et le découragement, c’est selon) monte très vite. Les développeurs ont mis un mode facile pour ceux qui voudraient profiter de l’histoire, mais ils conseillent d’y jouer en mode original. L’histoire n’est de toutes façons pas vraiment l'élément central du jeu. C’est même un second malentendu qui lui colle à la peau. On voudrait voir en GWBW une succession de dilemmes moraux. Mais les mécanismes du jeu sont tellement puissants et brutaux qu’il y a peu de chance que vous vous investissiez émotionnellement dans le récit. C'est que, contrairement aux autres jeux de ce genre, qui essayent de rendre chaque choix définitif, vous passez ici votre temps à recommencer les niveaux. Difficile dans ces conditions de s'attacher à une situation que vous revivez pour la cinquième fois. Ces dilemmes permettent donc surtout de mettre en place des propositions alternatives pour réussir chaque niveau, ou des défis supplémentaires. L’histoire est plus prétexte à donner une apparence à l’aspect purement gestionnaire et statistique du jeu qu'à réellement créer la tension et l'empathie.



Ce n’est donc pas tant la violence visuelle ou morale des situations qui dérange le joueur, habitué depuis longtemps maintenant à ce que toutes sortes de tortures et de choix douloureux soient transformés en divertissement, mais bien la fatalité qui hante le jeu et qui l’agresse, elle, directement. Always Sometimes Monsters ou The Walking Dead nous démontrent que chaque choix a des conséquences, bonnes ou mauvaises, parfois contradictoires ou imprévues, mais au moins croit-on fermement en notre capacité à agir et donc à construire notre propre récit. GWBW nous propose un autre modèle d’enchainement dans lequel on ne rigole plus. Le cynisme est ici bien réel : il habite toute la structure du jeu et dépasse la question de la fin et des moyens et même des causes/conséquences. On peut tout faire bien (ou mal) et perdre quand même. C’est le pragmatisme d’un hasard sans destin, qui renvoie la gestion de risque à sa limite absurde (à partir de quand est-on sûr de quoi que ce soit ?). C’est pour cette raison que GWBW ne peut construire de récit et choisit le fragment. Il se joue comme un roguelike et ne peut rien raconter en dehors de ces échecs perpétuels. Le scénario essaye bien de faire le malin avec cet aspect-là du jeu, mais ne parvient pas à en faire grand-chose d’intéressant ni à en désamorcer l’aspect extrêmement répétitif. Lui donner un sens ne le rend pas moins pénible pour le joueur.

En réalité, le jeu doit moins être pensé dans une continuité narrative que comme une série de niveau à vaincre séparément. Vu comme ça, sa répétitivité retrouve sa notion première, toute mécanique. On ne reprocherait pas à un Mario de nous faire sauter à chaque niveau (et même plusieurs fois par niveaux). GWBW ne se joue simplement pas d’une traite, n’est pas plus un jeu d’aventure qu’un puzzle game. Il propose une succession de défis indépendants sous forme de situations, reliées entre eux par une histoire et une charte graphique. Il reprend cette logique de niveau par tableau propre à certains puzzles games, mais en tout cas bien éloignée des jeux d'aventure point & click.


 
Bien sûr, certains chapitres ne sont pas passionnants et reposent bien trop largement sur la chance. Condamné à varier autour d’un unique concept, le jeu se répète aussi forcément un peu, et c’est là sa principale limite. Pour le reste, force est de constater que la rigueur avec laquelle il applique son programme est impressionnante, même pour ceux qui n’accrochent pas avec ce type de jeu. Si la réalisation est aussi radicale que bien exécutée, reste finalement la dernière question : le jeu parvient-il à dépasser son statut d’esthète intransigeant pour venir parler à un grand nombre de joueurs ?

Il faut bien reconnaître que peu d’entre nous pourront pleinement apprécier une formule aussi austère. Il faut aimer souffrir et le payer de son temps. Mais après tout, une grande quantité de jeux exigent eux aussi ce genre de sacrifice (Don’t Starve par exemple ou une mort peut ruiner des heures de jeu). On peut rappeler au passage que la version Ludum Dare est gratuitement jouable en ligne pour ceux qui ne sont pas sûr d’aimer le genre, ou bien qui sont simplement curieux. On ne saurait trop vous conseiller d’essayer avant de vous laisser tenter par la version complète, qui ne fait finalement qu’approfondir le concept de base. Il serait bien injuste d’en attendre autre chose : le jeu est pleinement ce qu’il est même si ce n’est pas forcément ce qu’on voudrait qu’il soit. On peut le regretter, mais c’est difficile de le lui reprocher.
On a rarement eu affaire à un jeu aussi décomplexé. Une proposition pure et sèche qui évite même l’écueil du discours moral et conceptuel grâce à des mécanismes drastiques. GWBW n’est pas fait pour tout le monde, mais c’est indéniablement une réussite dans son genre et on ne peut qu'en apprécier la radicalité. Après, on aimera ou on n’aimera pas, mais ça c’est une question qui concerne moins le jeu que chacun d’entre nous.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Umadrab
 
En tout cas, ça donne furieusement envie de s'y essayer pour savoir si ce test est juste brillant ou un craquage à la "Oh comme je dérouille, oh comme je me fais chier, quel génie, quelle intransigeance !"

Beau test en tout cas.
Sir_carma
 
Très bon test.
Personnellement, ce n'est clairement pas le jeu auquel je m'attendais, ni celui que je souhaitais profondément.
La morale n'a aucun impact, le récit est quelconque, aucune empathie développée sur les personnages, chapitres complètement décorrélés les uns des autres comme dit dans le test...
Mais je prend tout de même plaisir à y jouer. A une condition...en mode facile.
J'ai débuté le jeu dans la difficulté recommandée, et après quelques heures de frustration extrême, j'ai failli désinstaller le jeu...
Je suis donc passé au mode facile, et là ça passe un peu mieux...
ptitbgaz
 
Bon, titillé par le (très bon) test, ainsi que les news avant, j'ai tâté la démo, et c'est assez marrant et plutôt prenant. Mais y a quand même un souci de cohérence qui fait que j'entrevois la frustration que peuvent ressentir certains, et que je le prendrai surement pas plein pot.
Je n'ai aucun problème avec l'arbitraire et l'aléatoire quand il est bien amené et circonstancié : dans la démo, le fait que le chien attrape ou pas sa proie, les attaques extérieures, les baisses de moral, la maladie, etc... Quand par contre, lors d'un round, je soigne mon médecin malade et qu'on m'apprend dans la foulée qu'il est mort du virus, je me dis WTF !
C'est pas cohérent et c'est logiquement frustrant. Je ne sais pas si ça retrouve dans le jeu, mais pour moi ce n'est pas le résultat d'un choix audacieux à saluer : c'est soit un manque de finition, soit une faute manifeste de game design.

MAIS j'encourage tout le monde à tester la démo, c'est original, pas mal foutu pour un concept (mais sommaire) et plutôt prenant.
kimo
 
@ptitbgaz

je ne suis pas tombé sur ce genre d'événement, p-e que c'est un défaut de la version web, ou p-e qu'il faut soigner avant un certain avancement de la maladie ou qu'il y a une chance de rater le traitement.

il y a des règles parfois difficiles à saisir au premier abord, parce que tous les risques ne sont pas aussi clairement affichés que la chasse du chien. Disons quand même que quand on connait bien un niveau, on peut parvenir à ses fins en suivant une logique parce qu'on maitrise mieux les difficultés et le fonctionnement. Ce que j'ai pu expérimenter en jouant une fois en facile et une fois en original. Le deuxième niveau j'ai réussi à obtenir un résultat précis la seconde fois grâce à une connaissance des mécanismes tout en étant conscient des moments ou je prenais un risque qui pouvait conduire au game over immédiat.

J'ai été plus sensible à l'injustice et à l'aléatoire du jeu lors de mon premier run. En fait, jouer en facile permet de comprendre avec moins de frustration comment parvenir au bout d'un niveau. La recette peut ensuite s'appliquer avec plus de rigueur en original, et là quand on sait que les marges de manœuvres sont réduites, la tension est optimale.

Après je ne considère pas le jeu comme un indispensable (pas de macaron), comme tu dis ptitgaz, c'est assez sommaire. Mais au moins, c'est précis et ça va au bout de son idée, et ça, sans être forcément un fana du jeu, j'apprécie.
Genova
 
Vraiment sympa comme petit jeu. Ca ne me semble pas particuliérement nouveau mais ça s'apprécie le temps qu'il faut.
Pour accrocher un peu plus les gens j'aurais rendu la 1ere mission plus facile quand même

Il manque plein de petite choses a faire pour densifier le jeu, on tourne vite en rond avec les mécaniques.
Je vais quand même tester plus en profondeur, voir si les prochains niveaux apportent plus de dynamique.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Crusing
(13h46) Crusing Bon et bien il est très bien ce Watch Dogs 2.
Yolteotl
(13h45) Yolteotl Kame> Ou alors on accepte que le travail devienne quelque chose de secondaire, et on fournit un revenu universel à tout le monde :)
MrPapillon
(13h28) MrPapillon Il faudrait automatiser les tests de Call of Duty et FIFA.
_Kame_
(12h47) _Kame_ Et on accepte que l'avenir de l'humanité, c'est de faire des tâches répétitives, bien souvent rébarbatifs, jusqu'à la fin des temps.
_Kame_
(12h45) _Kame_ Et le pb de supprimer les caissières, c'est un pb plus général quand à l'automatisation, et qui revient tjrs au à la distribution plus équitable des richesses. Ou alors on réintroduit les opératrices téléphoniques.
Crusing
(10h27) Crusing Zakwil > Ouais sauf que pour les sacn achat, y'a des controles aléatoires, j'imagine qu'ils sont pas trop con non plus, et surtout ils ont du calculer qu'il vaut mieux ne pas payer de caissiers et avoir un petit taux de vol hein ;)
Zakwil
(09h59) Zakwil Crusing > Dks > c'était de l'ironie là il y a que des gentils hipsters, dans la vraie vie ça va plus être comment contourner le système genre en prendre 2 en remettre 1 en reprendre un autre...
Zakwil
(09h57) Zakwil Niko > (21h35) ouais \o/
Doc_Nimbus
(09h55) Doc_Nimbus On manque encore beaucoup trop d'infos sur le sujet tout de même : [nextinpact.com] (par contre, l'aspect vie privée va encore régresser avec ce système...)
Dks
(09h54) Dks Y a pas d'énervement, on expose nos sentiments ^^.
Crusing
(09h46) Crusing Calmez vous, c'est pas franchement différent des scan-achat dans les Leclerc.
Dks
(09h32) Dks Enfin après c'est juste une pub hipster instagram d'amazon, comme une pub apple ou crosoft qui présentent un produit.
Dks
(09h31) Dks Risbo > ça n'invalide pas le risque de kicker les hotesses de caisses. Ca peut être bien pour remplacer les actuelles caisses automatique, mais là c'est toutes les caisses.
Dks
(09h29) Dks Risbo > Dans cette vidéo le seul moment où ça parle thunes c'est quand la cliente sort du shop et regarde sa facture. Tu ne vois personne matter son tel en faisant les courses pour être raccord avec son rsa.
Risbo
(09h18) Risbo Dks > Ah bon t'as testé ? Je vois pas ce qui empêche d'avoir le montant au centimes prêt vu que t'es censé être authent par ton smartphone.
Dks
(09h17) Dks Zakwil > plus besoin de caisses, bientôt plus d'humains. Amazon sont sur la bonne voie pour skynet. Et ça joue sur le fait que tu ne fais même attention au montant de tes achats.
Zakwil
(08h54) Zakwil [youtube.com] j'aimerai voir ça à Marseille... sans vigiles bien sûr
Dks
(07h41) Dks Crusing > bug dans la matrice
Crusing
(02h14) Crusing Oulah, Dead Rising 4 a l'air foiré.
mardi 06 décembre 2016
Doc_Nimbus
(22h08) Doc_Nimbus Laurent > Que c'est nul (bis)
Big Apple
(21h55) Big Apple zouz > Que c'est nul.
Laurent
(21h42) Laurent Je viens de découvrir par hasard ce youtuber et je reste sans voix devant ce mélange de Nicolas Hulot et de Julien Lepers [youtube.com]
Asta
(18h39) Asta Crusing > C'est amusant mais ça fait peur. Mais c'est amusant.
Crusing
(16h10) Crusing Laurent > Plutot que de faire un commentaire ironique, je pense que comme pour les comm du figaro, il est plus amusant de poster de vrais commentaires de "fan" [tof.canardpc.com]
Laurent
(15h48) Laurent zouz > Seulement 10 plans d'explosions ? Il perd la main le Michael
zouz
(15h17) zouz Transforportenawaknazichevaliersmetalgearsanthonyhopkinsespacewalbergmers 5 [youtube.com]
Doc_Nimbus
(09h34) Doc_Nimbus Je relance la tribune avec ces quelques planches intemporelles de Gotlib : [lemonde.fr]
lundi 05 décembre 2016
MrPapillon
(22h21) MrPapillon Après on utilisait ça à une distance de 2 mètres des caméras.
MrPapillon
(22h20) MrPapillon Kame> Y a pas trop à s'en faire, c'est hyper précis à l'utilisation. Sur Bullet Train, un vieux truc gratos, les seules fois où ça déconnait, c'était quand la main sortait du champ de vision des cams ou qu'il y avait un bug qui faisait tout clamser.
CBL
(22h14) CBL Le code doit utiliser les donnees brut plutot que d'interpoller pour lisser les valeurs
_Kame_
(21h51) _Kame_ j'suis étonné de voir les armes "trembler" [youtube.com]
MrPapillon
(21h49) MrPapillon Kame> Ouaip, j'attends les tests. Ça sent la durée de vie foireuse.
_Kame_
(21h45) _Kame_ MrPapillon > Superhot VR ça doit être fun qd même
Niko
(21h35) Niko Westworld \o/ [factornews.com]
MrPapillon
(21h29) MrPapillon C'est une embuscade.
MrPapillon
(21h29) MrPapillon Tout le reste est quasi à 15€ minimum.
MrPapillon
(21h28) MrPapillon Du coup 60€ pour faire des gribouillis.
MrPapillon
(21h28) MrPapillon Et 30€ pour Quill, le truc genre peinture.
MrPapillon
(21h28) MrPapillon 30€ pour Medium, comme si les gens allaient payer 30€ pour dessiner des trucs moches.
MrPapillon
(21h27) MrPapillon Wow le prix des jeux Touch.
Khdot
(20h56) Khdot (20h56) Kame> <3
_Kame_
(20h56) _Kame_ Quoique non je veux pas de réponse. Organisons plutôt une purge pour rebooster l'économie.
_Kame_
(20h50) _Kame_ Khdot > Qui serait ? Si on donne pas de sous aux pauvres, ils vont s'enrichir ?
Khdot
(20h44) Khdot (14h23) Crusing > on peut refaire la vidéo avec les mêmes chiffre mais avec une conclusion opposée... #DataGauche.
MrPapillon
(20h30) MrPapillon Niko > Justement, ça permettrait d'avoir un test 100% porté sur la technique du jeu : anti-aliasing, qualité du bloom, nombre de polys sur les plumes, etc... Les vrais détails qui intéressent les joueurs.
kimo
(19h41) kimo noir_desir > je suis p-e fan de COD !
Niko
(18h21) Niko Fougère n'a pas d'émotions
GTB
(18h11) GTB thedan > Vu l'ensemble des reviews largement positives, c'est plutôt jvc qui est à part pour une fois.
Fougère
(17h55) Fougère noir_desir > J'ai pas la couleur émotionnelle qui va bien
thedan
(17h38) thedan ce qui est impressionnant, c'est jv.com qui a mis 3 testeurs à part et qui ont tous les 3 sortis les mêmes choses... Sur le coup, je me demande si Bouleapoire de GK fait pas son fanboy... Je vais regarder l’émission tiens
noir_desir
(17h30) noir_desir Fougère > entre nous ce que met gb c'est un peu comme pisser dans un violon ça sert à rien :p
noir_desir
(17h29) noir_desir Fougère > je voulais que se soit un fan de cod qui y le teste, fougère c'est pour toi
Fougère
(16h46) Fougère C'est Kimo qui fais le test chez nous, on dis qu'on le sort au prochain jeu de Ueda annoncé
Fougère
(16h46) Fougère 10 sur GB, 14 sur JVCOM
noir_desir
(16h21) noir_desir The last guardian réussi, un miracle... 8 sur gk
thedan
(15h30) thedan fwouedd > non, non pas d'OC.... Merci, j'y ai pas pensé hier
fwouedd
(15h27) fwouedd (ca risque rien, par contre ça annule les OC si la config est OC)
fwouedd
(15h26) fwouedd Tu cherches le jumper du clear cmos sur ta CM et tu fais ça : [youtube.com]
thedan
(15h22) thedan fwouedd > ça j'ai pas fait
thedan
(15h22) thedan fwouedd > je vais vérifier. On sait jamais
fwouedd
(15h22) fwouedd Non, je te parle d'un reset hardware, direct par la CM.
thedan
(15h21) thedan fwouedd > ca pas encore....
fwouedd
(15h21) fwouedd Ca peut parraitre con, mais parfois, tu peux avoir un reglage qui fou le bordel.
thedan
(15h21) thedan fwouedd > ben le problème de bios, je le verrais plus car quand je branche la CG de nv, j'ai un affichage figé avec la date de l’émission du bios !... Bon je sens que ça va partir en diagnostic LDLC cette histoire (pas envie ni le matos pour tester)
fwouedd
(15h21) fwouedd T'as essayé un reset du bios?
thedan
(15h19) thedan Crusing > ... Peut étre ce que je ne comprends pas, c'est que j'ai un numéro d'erreur qui apparait sur la CM quand je branche la CG dessus... Et la CG a les ventilos qui tournent... (j'ai une alim 650w Gold Cooler Master)
fwouedd
(15h15) fwouedd thedan > Ah bah c'est hyper moche.
Crusing
(15h14) Crusing thedan > oui le soucis vient surement de la faiblesse de ton alim.
Crusing
(15h14) Crusing fwouedd > Idiocracie incoming!
thedan
(15h14) thedan fwouedd > ça marche avec une vielle quadro (sans port d'alim branché)
fwouedd
(15h11) fwouedd Crusing > Ouais, mais c'est quand même dingue ce syndrome de stockholm généralisé.
Crusing
(15h09) Crusing fwouedd > Ou mieux, commenteront un truc du type "encore de la propagande de la bien pensance de bobo trotskisto judeo islamo sionisto crypto homo fonctonnarial."
fwouedd
(15h09) fwouedd (Par contre, faut revoir la musique, c'est vraiment too much la musique ouinouin)
fwouedd
(15h05) fwouedd (Ou douteront des données)
fwouedd
(15h05) fwouedd Crusing > Le soucis, c'est que les gens qui otn besoin de voir cette vidéo ne la verront jamais.
Crusing
(14h23) Crusing l'assistanat : [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon L'espèce de jeu open source de Google Deep Mind, pour entraîner des IAs : [youtube.com]
Risbo
(14h00) Risbo choo.t > Non mais c'est bien, on peut que progresser. Dite moi qu'on ne peut QUE progresser ahah
choo.t
(13h58) choo.t Article L3421-4 du Code de la santé publique : [...] le fait de présenter ces infractions sous un jour favorable est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende. [...]
choo.t
(13h57) choo.t Risbo > Tiens, j'avais zappé ce truc ( j'étais à l'étranger avec un accès au net vraiment pourris), mais dans un pays qui t'interdis déjà de dire que le cannabis c'est bien moins dangereux que le tabac ou l'alcool, rien ne me surprend.
Risbo
(13h45) Risbo choo.t > C'est comme l'histoire de la loi anti "anti ivg sur internet". Les gens réfléchissent pas et voient pas les conséquences a long terme. Pcke si le mec qui fait la vidéo est "honnête", alors c'est juste un idiot de plus.. Et putain, le JDG a signé.
choo.t
(13h39) choo.t Risbo > J'hésite entre naïf, débile ou avide masqué, mais dans tout les cas Realmyop baisse bien dans mon estime.
fwouedd
(13h27) fwouedd (Enfin je parle surtout pour moi et mes experiences de reparations qui foirent 80% du temps :) )
fwouedd
(13h27) fwouedd Ca coute moins cher que l'outillage + pieces detachées + kit evo quand t'as tout fait bruler :)
fwouedd
(13h27) fwouedd Non mais c'est bien le kit evo :)
noir_desir
(13h25) noir_desir fwouedd > oui je pense... Je ne me suis jamais amusé à changer de puce interne à cm, peut etre que dan sais le faire?
fwouedd
(13h14) fwouedd Faut pouvoir l'isoler comme fautif, c'est chaud non?
noir_desir
(13h11) noir_desir fwouedd > ou changer la puce qui controle le port pci...
fwouedd
(12h52) fwouedd Ouais. A mon avis le premier truc à faire, c'est tester une vieille CG. M'enfin de toute façon, il est bon pour changer de CM :)
Laurent
(12h51) Laurent ou alors tu as une vieille CM qui ne supporte que le PCI-e 8x (on va dire) et pas le 16x
Laurent
(12h49) Laurent (12h30) j'avoue je pencherai bien pour le port PCI-e qui en a pris un coup avec ta CG qui a grillé
GTB
(12h46) GTB Risbo > Roh la vache le niveau des com' oÔ.
fwouedd
(12h44) fwouedd (Et accessoirement, controle bien tes connectiques CG vers l'alim, on ne sait jamais)
fwouedd
(12h38) fwouedd Ou pire, est ce que la surconso du PCI-E de la RX470 n'a pas flingué ton port?
fwouedd
(12h34) fwouedd PArce qu'a mon avis, pour que ta CM trouve ni une AMD, ni un Nvidia, c'est pas un probleme de BIOS.
fwouedd
(12h30) fwouedd thedan > C'est pas ton port PCI-E qui est mort lorsque la CG (ou la CM) du coup t'a laché?
thedan
(12h11) thedan Pt1, je viens de me relire ... Pardon pour les fautes !
thedan
(12h10) thedan j'ai posté une demende sur hardware.fr et j'ai plusieurs réponse, je vais tester les réponses (et l'amener à LDLC), on verra s'ils peuvent faire un truc
thedan
(12h09) thedan Crusing > ben en fait, j'hesiste ... retour ou sinon, j'économise un peu et j’achète un kit d'évolution... je joue plus sur console actuellement mais les jeux de stratégie me manquent
Crusing
(12h02) Crusing ok c va, bein magne toi de la vendre... ou retour magasin non?