Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

Dark Souls : Prepare to Die Edition

Valanthyr par ,  email
Sorti il y a près d'un an sur consoles, Dark Souls a été encensé par la presse et accueilli si favorablement par les joueurs qu'une pétition implorant les développeurs de réaliser un portage PC a rapidement vu le jour. Agréablement surpris par ce vibrant plébiscite, les Japonais de From Software ont décidé de relever le défi.

On en a gros


Inutile de ménager le suspense plus longtemps : le portage en question est, techniquement parlant, une énorme déception. En plus du framerate bloqué à 30 FPS, de la faible résolution des textures et de l'absence de paramétrages graphiques avancés, le HUD a des proportions pachydermiques et les contrôles clavier/souris sont tellement approximatifs qu'on préférera jouer au pad. Pour couronner le tout, le jeu nécessite le honni Games For Windows Live. On peut en revanche se réjouir de la primeur du contenu additionnel, qui sera publié en fin d'année sous forme de DLC sur les autres supports.


Première mort sûre


La nouvelle partie commence très classiquement par la création du personnage, dont on choisit le genre et l'allure générale. On peut sélectionner un visage parmi les canons des différents peuples de Lordran, ou partir de l'un d'eux et décider de personnaliser très finement chaque paramètre. On choisit ensuite une classe parmi les dix archétypes prédéfinis et l'aventure peut commencer.

Après avoir suivi des instructions laconiques vous enseignant les rudiments du maniement de votre avatar, vous vous débarrassez assez aisément de quelques revenants maladroits et vous vous retrouvez brutalement face à votre premier challenge : un énorme amas informe de chair, armé d'une masse démesurée et visiblement prêt à en découdre. Ce premier contact s'annonce très percutant et vous allez vraisemblablement honorer sans plus tarder votre premier rendez-vous avez la mort.


La mort dans l'âme


Parlons-en de la mort, et notamment de ses conséquences. L'évolution du personnage est assurée par deux grandeurs : les âmes et l'humanité. On récupère les âmes en tuant des ennemis ou en fouillant des cadavres disséminés ça et là, et elles occupent la double fonction de points d'expérience et de monnaie d'échange avec les PNJ marchands et les forgerons. Quant à l'humanité, il s'agit d'une ressource infiniment précieuse qui permet entre autres d'améliorer l'efficacité au combat, d'augmenter la probabilité de trouver de l'équipement sur nos victimes, ou encore d'accéder aux modes multi-joueurs.

Lorsqu'on meurt, on perd âmes et humanité et on réapparaît au dernier feu de camp visité. Il est cependant possible d'aller récupérer tout cela sur les lieux du drame, mais les ennemis sont revenus et un second échec sera cette fois sanctionné par une perte définitive de ces gains patiemment accumulés. On apprend donc à alterner adroitement les différentes approches : prudente exploration, apprentissage méthodique des tactiques de combat des ennemis de la zone et enfin leveling, histoire de limiter l'impact de la perte des ressources avant d'aller se frotter au boss.


Combats à mort


Les combats requièrent observation et patience plus que simple persévérance, même s'il vous en faudra pour parvenir à triompher de certaines situations particulièrement délicates. Si vous observez bien les différentes attaques de votre opposant, vous allez pouvoir apprendre lesquelles il faut éviter, lesquelles vous pouvez parer, celles que vous allez pouvoir exploiter pour tenter une riposte foudroyante. Même lorsque l'ennemi n'attaque pas, à sa façon de défendre ou de se déplacer on croit souvent pouvoir décider que c'est le moment de tenter un coup de pied pour lui faire baisser sa garde ou d'anticiper un débordement latéral.

La finesse des combats est d'ailleurs sans conteste l'une des pièces maîtresses de Dark Souls. Chaque classe d'arme a un maniement propre, induisant des tactiques de combat spécifiques. Chaque arme peut d'ailleurs être utilisée en position de combat à une ou deux mains, et un système de parade active particulièrement punitif en cas d'échec permet d'enchaîner avec un coup d'une rare violence en cas de succès. Une riche panoplie de sorts qui se décline suivant les miracles (magie blanche), la pyromancie (magie du feu) et les sortilèges (magie des âmes) vient compléter le tableau.

En complément, les développeurs nippons ont intégré un système d'artisanat basé sur l'évolution des armes et armures trouvées dans le jeu, nécessitant de collecter des composants rares. Là encore, personne ne vous prendra par la main et c'est à vous de faire l'effort de tester certaines améliorations, une fois que vous aurez bien compris le fonctionnement et l'évolution des armes. Négligez le soutien des forgerons et vos armes deviendront vite obsolètes, rallongeant la durée des combats et augmentant d'autant la probabilité de connaître une triste fin.


La mort, sa vie, son œuvre


Dark Souls propose une expérience narrative très différente de ce que l'on rencontre habituellement dans les RPG. Les dialogues des PNJ sont courts et énigmatiques et les rares séquences animées sont généralement muettes. La quête principale ne prend corps qu'après de très longues heures passées à errer dans des zones variées aux décors somptueux, et reste nimbée d'une vaste aura de mystère.

Le level design, tutoyant parfois la perfection, surprend et désoriente. On s'émerveillera devant des architectures majestueuses, souvent labyrinthiques, arborant cet aspect de croissance organique qui les rend si réalistes. Au fur et à mesure qu'on progresse dans Lordran, la trame d'un subtil treillis de raccourcis se dessine, reliant entre elles des zones en apparence isolées pour finalement ne former qu'une seule et unique entité. Les lieux extérieurs offrent parfois de saisissants panoramas sur d'autres zones du jeu, favorisant la reconstitution mentale de cet assemblage magistral.

Côté direction artistique, l'utilisation fréquente de clairs-obscurs parfaitement maîtrisés renforce la dualité entre un monde sombre et l'essence divine qui le visite occasionnellement. Les cieux, toujours lourdement chargés et souvent baignés de rais de lumière éblouissants, forment un contraste saisissant avec de vastes arrière-plans réalisés en aplat. L'ensemble contribue à renforcer ce sentiment d'opposition entre des forces titanesques et invite à s'interroger : quel rôle sera le mien dans cet affrontement disproportionné ?


Fosse commune


Toutefois, se sentir écrasé en permanence par le sentiment d'affronter des forces qui nous dépassent peut mener assez rapidement à la frustration. Fort heureusement, lorsque le désespoir guette ou que l'enjeu est trop important, on peut décider d'invoquer l'un des PNJ combattants de la zone pour nous prêter main forte sous forme fantomatique. Mais dans Dark Souls rien n'est jamais simple et le salut s'accompagne, comme toujours, d'une solide dose de risque.

Il faut passer sous forme humaine pour pouvoir invoquer, ce qui a pour effet de rendre votre partie publique. Hormis les PNJ, on peut tenter de faire appel à un autre joueur qui viendra combattre sous forme d'ombre et gagnera de l'humanité et des âmes si notre entreprise commune est couronnée de succès. Mais on peut aussi avoir la désagréable surprise de voir notre partie envahie par des joueurs hostiles, venus dans le but de se mesurer à nous sous la forme d'un duel impromptu. Les interactions entre joueurs se limitent à des emotes, ce qui renforce le sentiment d'isolement omniprésent dans Lordran.


Espérance de vie


Il faudra compter au bas mot une bonne cinquantaine d'heures pour terminer votre premier run. À l'issue du combat final, le jeu vous proposera de revivre l'aventure dans un mode de difficulté encore plus relevé. On prendra ainsi plaisir à prolonger notre séjour dans Lordran et à continuer d'améliorer l'équipement de notre personnage, notamment avec certains objets qui n'existent que dans ce mode. Si cette perspective ne vous sied pas, rejouer avec une autre classe vous permettra de vivre une expérience radicalement différente.


Jeu testé à partir d'une clé Steam fournie par l'éditeur
Le pari était audacieux, alors que la tendance est à l'accompagnement du joueur et aux successions de niveaux-couloirs scénarisés, de bâtir un monde ouvert à l'architecture inextricable, dans lequel on ignore où on doit aller, ce qu'on fait là et où chaque combat peut se solder par une mort qui fera souvent naître impuissance et frustration. On fera bien de pardonner à From Software ce portage passablement médiocre, tant le climat à la fois onirique, épique et délétère de l'exigeant Dark Souls le hisse magistralement dans le panthéon des grands RPG sortis sur PC.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Adeher
 
Pour le portage pourri, un mec nommé Durante est en train de faire un miracle http://blog.metaclassofnil.com/?tag=dsfix et je pense que tu as dû l'utiliser pour tes screens.

Depuis aujourd'hui on peut même réduire le hud et là ça commence à avoir de la gueule
http://www.abload.de/img/hudmod1a9j14.jpg

joli test sinon
Feed
 
Pour ceux qui veulent des informations plus poussées sur le gameplay, ainsi que sur les mods permettant justement de passer outre certaines limitation de ce portage, je vous invite à jeter un oeil au forum.
fwouedd
 
Non mais en fait non, tu peux pas le réduire :

- Plus de sous-titres,
- Gros bug (d'après Durante, ça applique 3 fois le MSAA et 3 fois le SSAO, paye ta surcharge hardware)
- petits bugs divers (texture de validation d'input au mauvais endroit, des fois le jeu veux pas se lancer, des fois l'HUD reprends sa taille normale, d'autres fois, ce sont d'autres éléments visuels qui trinquent).
- Alt-tab qui crash.

Un premier second jet, mais vaut mieux patienter.

J'ai pris tout plein de screenshots avec ma machine de porc :
http://imgur.com/a/dMg8A
SuiX
 
Franchement la série Demons Souls/Dark Souls, fait partie des meilleurs jeux de cette génération. En gros fanboy je me suis repris la version pc de celui-ci, et j'ai hâte de découvrir un nouveau titre de From Software dans cet esprit (ou un portage de Demons sur pc :p)
fwouedd
 
Ah oui, le DLC, il est absolument fabuleux.
EdWarner
 
Tin tes screens pètent, mais j'imagine même pas ce que ça pourrait donner si le jeu était développé pour PC à la base (ça reste assez vide et light en effets)
dagon
 
9/10 pour un portage honteux, un gameplay basé sur le fait de refaire "ad nauseum" les mêmes passages pour trouver la bonne méthode ?

Attribuer 5/10 à Game of Thrones et appeler ce... ...truc un RPG...

enfin bon, je suppose que ça peut plaire à quelques ados boutonneux accrocs du joypad.

Par contre, en aucun cas il s'agit d'un RPG.
Athanor
 
Fait au moins quelques efforts si tu veux troller.
Le Glode
 
dagon a écrit :
Bleeuuargh !


En ce qui concerne les qualités du jeu, je vais pas me fatiguer.
Concernant le portage par contre : fainéant, j'en conviens, mais ça reste la meilleure version actuellement (en grande partie grâce au patch de Durante donc, mais aussi au DLC, et au framerate stable. Bas, mais stable).
Ozgarden
 
fwouedd a écrit :
J'ai pris tout plein de screenshots avec ma machine de porc :
http://imgur.com/a/dMg8A


Sont fabuleux tes screens de porc !
Spawn
 
fwouedd a écrit :
Ah oui, le DLC, il est absolument fabuleux.


Carrément.

Sinon, très bon test :o
MoDDiB
 
Très bon test mis à part la mise en avant une fois de plus du portage : ils l'ont clairement annoncé ainsi et ont fait ce portage suite à une demande des joueurs, le portage tourne sans problème chez moi et aucun crash/bug/lag en vue après 30 heures de jeu...
Je joue sans le fix, le jeu n'est pas une tuerie graphique je ne suis pas donc pas a qqs pixels supplémentaires près...

Je n'avais pas eu autant d'émotions dans un jeu solo depuis une bonne dizaine d'année....

Par contre il ne plaira clairement pas à tout le monde et certainement pas aux "ados boutonneux accrocs" à la victoire facile.

Par contre, il s'agit plutôt d'un A-RPG pour moi.
fwouedd
 
Ah moins d'avoir une machine à la rue, faut être un peu idiot pour jouer sans le fix.

Le jeu devient une tuerie graphique (et ça fait sauter les logos, ça fait des sauvegardes des sauvegardes vu que GFWL les perds de temps en temps, ça fait presque même le ménage et le café).
Spawn
 
Même sans avoir une machine de fou, le fix permet d'avoir un jeu plus beau et vraiment agréable à l’œil, comparé au tas de pixels bouillis de base.

Ou alors tu joue sur ta TV MoDDiB, du coup oui le fix n'est pas forcément utile.

fwouedd a écrit :
Le jeu devient une tuerie graphique (et ça fait sauter les logos, ça fait des sauvegardes des sauvegardes vu que GFWL les perds de temps en temps, ça fait presque même le ménage et le café).


Sans parler de la réduction du HUD, là c'est carrément la pipe en prime du café et du ménage :o
fwouedd
 
Ouais mais va falloir attendre, ça casse trop de trucs pour l'instant (barre de vie des boss à ajouter).
Laurent
 
J'ai rien à dire contre le portage qui est tout de même correct hormis la limitation de résolution mais celle-ci n'existe plus avec le DSfix.
Mais perso j'ai déjà installé et surtout désinstallé 3 fois le jeu de rage... alors oui il faut s'accrocher, oui, quand on avance, on voit un level design intéressant mais comme dit dagon, c'est de la répétition "ad nauseam" de passages jusqu'à les connaitre par coeur et prier pour que le focus se mette sur le bon ennemi, pour que la camera ne vienne pas se foutre derrière notre perso, pour que celui-ci ne se jette pas comme un idiot dans le vide en se déportant un peu pour attaquer, etc, etc...

Je le classerais moi aussi dans les RPG, même si c'est un RPG avare en matériel (comparé à d'autres), il préfère la qualité à la quantité et ça me va très bien.

Par contre on y retrouve des travers atypiques à un jeu console, notamment la necessité de jouer au pad (adptation PC en cause cette fois) et surtout la fonction indispensable du focus de l'adversaire qui n'existe simplement pas sur PC et sans quoi on ne peut pas jouer à DS. L'interface n'est pas si mal pensée mais pourquoi, Pourquoi? nous autoriser à bouger mais pas à boire une potion pendant que le petit menu est affiché... Combien de fois je passe faire un petit truc dans les menus, un monstre négligé vient me voir, je l'esquive et appuie sur la touche pour boire une potion et là c'est le drame car il ne se passe rien et il me flingue...tout ça parce que ce petit menu ne s'est pas fermé et qu'on croit avoir la main alors qu'on ne l'a pas... OK, c'est à nous de faire attention mais ça aussi c'est rageant.

Après DS prend le contre-pied total de ces jeux si nombreux qu'on fustige pour leurs ennemis idiots qui ne font qu'avancer vers nous pour se faire trucider. Le problème, outre les premières fois douloureuses de trouver du répondant puis de comprendre que le bouclier doit toujours etre levé (sauf parade je sais), c'est que ces ennemis vont franchement s'en donner à coeur joie et sitot qu'on est déséquilibré une fois, c'est pratiquement la boucherie de votre perso.
Et le niveau des monstres est en dent scie comme j'en ai jamais vu... les 3 quarts sont assez faciles une fois leurs coups compris et sans prévenir, on tombe sur un plus gros, en bas d'un escalier, ou en haut d'une tour et là, bouclier ou pas, levelling ou pas, c'est 2 coups dans la figure et reboot au feu de camp... Et je ne parle pas des boss qui font le même effet mais tout au bout du niveau, donc vous obligeant à refaire encore plus de chemin avant de vous rempaler dessus...

Bref il y a du bon dans ce jeu et je comprend que certains s'acharnent et soient récompensés de leurs efforts mais c'est clairement un jeu frustrant pour le commun des mortels, et je ne me considère pas comme un casual, ayant écumé du Risen, du Skyrim, du Diablo et autres joyeusetés (mêmes si elles étaient forcément plus faciles vu que DS est parmi les plus durs).

Bref, à chacun de voir mais je voulais quand même rajouter quelques pierres pour ceux qui se demanderaient si DS est fait pour eux.

PS pour ceux qui se demanderaient: Oui, j'ai désinstallé le jeu une 4ème fois juste avant d'écrire ce post...
Spawn
 
Il est pas si hardcore que ça déjà, le début étant plus dur que la moyenne des jeux puisqu'il faut tout apprendre.

Une fois connais le jeu, c'est pas inintéressant de refaire les même endroits, surtout qu'on peut tomber sur des trucs qu'on aurait loupé la 1ère fois, les combats étant le gros point fort, on ne s'ennuie jamais sur la progression, sans parler des nouveaux objets qu'on peut trouver.

Le coup du menu... j'ai 90h de jeu et j'ai jamais eu ce problème, c'est vraiment de l'enculage de mouche là.
fwouedd
 
Problem?



(C'est affreusement gratifiant les armes deux mains maniées à une main, vraiment)
Spawn
 
C'est quoi tes réglages fwouedd ?

Sinon, non, pas de problème :o

http://i.imgur.com/O35ju.jpg
MoDDiB
 
Je constate juste un jeu plus net, pas une tuerie graphique.
( je trouve le jeu beau grâce à la DA ça me suffit )
D'ailleurs la faible résolution avec un blur dégueulasse je trouve que ça renforce mon immersion.

Bref je suis un vieux con et je l'assume.
fwouedd
 
Spawn, je suis en 1920*1080, sans downscaling.
Au niveau du fix, j'ai le DOF en 2160 avec le DOF blur à 3 et c'est tout (le reste est à 0).

Après, j'ai activé le SSAO skyrim et un anti aliasing x4 dans les drivers.
nitoo
 
fwouedd a écrit :
Spawn, je suis en 1920*1080, sans downscaling.
Au niveau du fix, j'ai le DOF en 2160 avec le DOF blur à 3 et c'est tout (le reste est à 0).

Après, j'ai activé le SSAO skyrim et un anti aliasing x4 dans les drivers.


Il me semble que le SSAO ne fonctionne que si on vire le downscaling c'est ça ?
Valanthyr
 
@Adeher : oui, en effet toutes les captures ont été réalisées avec différentes versions de DSfix. On voit d'ailleurs dans certaines qu'il n'avait pas encore implémenté le DoF blur.

Je n'ai volontairement pas parlé de la contribution de Durante dans le test, d'une part parce qu'on ignore totalement ce que From Software compte faire de son excellent travail, et d'autre part car malgré ses énormes qualités son fix est encore passablement instable.

Je le conseille néanmoins à tous ceux qui ont acquis le jeu : c'est vraiment DS: PtD "how it should be" et même si c'est assez pénible de trouver de bons réglages vu qu'à chaque fois il faut se taper le login GFWL, ça vaut le coup.

@dagon : on pourrait passer des heures à disserter sur la notion de RPG et s'écharper sur les jeux qu'on qualifierait de RPG ou pas. Je ne pense pas que ce soit le lieu pour le faire. Selon moi, c'est un genre assez souple pour accueillir des jeux très divers, et j'ajouterais que par bien des points Dark Souls m'a fait penser à Ultima VIII: Pagan, qui a lui-même voulu faire bouger le genre à l'époque (et qui a d'ailleurs été assez critiqué pour cela).

@Laurent : merci d'avoir pris le temps de nous exposer ton expérience du jeu, elle me semble tout à fait complémentaire à ce que j'ai tenté de faire passer dans ce test.

Tellement complémentaire qu'en fait, je suis passé par là (et moi aussi j'ai pesté contre le mini menu qu'on laisse parfois ouvert sans s'en rendre compte, au plus mauvais moment naturellement). Oui, comme absolument tout le monde je pense, j'en ai bavé, mais rien qu'en testant d'autres classes pour voir si le gameplay était vraiment différent, j'ai pu constater à quel point on apprend très vite finalement. Alors qu'avec mon clerc j'ai dû m'y reprendre pas mal de fois avant de tomber le premier boss, avec le guerrier puis le pyromancien j'ai réussi du premier coup, pourtant ce dernier n'encaisse pas grand chose.

Preuve que cette notion de difficulté est somme tout très relative, et même si j'ai joué dans mes titres de section avec cette notion de jeu pensé autour de la Mort et du die & retry, ce n'est finalement pas ce que je retiendrai du jeu.
fwouedd
 
nitoo a écrit :


Il me semble que le SSAO ne fonctionne que si on vire le downscaling c'est ça ?


Celui des drivers ne marche pas non, celui du fix, que je n'aime pas trop fonctionne par contre.
Spawn
 
Oui, le SSAO via les drivers à l'air plus propre.

Mais bon, ATI inside :(
__MaX__
 
Rien que pour faire plaisir à fwouedd et à nitoo : "C'est de la merde"®
Laurent
 
Pour le premier boss (celui du tutorial), ce qui est frustrant c'est combien le monstre est facile a tuer... une fois qu'on a compris qu'il ne faut pas le contourner par la droite mais par la gauche (et moi j'ai l'habitude de circler à droite, pas de chance)... Alors que tant que tu ne l'as pas compris, tu vas mourir, et mourir, et remourir quoi que tu fasses.

En un sens on n'est pas habitué à ça ... on est habitué à des monstres qui encaissent des dégats jusqu'à ce que mort s'ensuive et qu'il faut tuer petit à petit quelle que soit la méthode ou l'approche alors que dans DS, les boss sont quasi-invulnérables tant que tu n'as pas trouvé LA façon de les prendre. Et là, en 2-3 coups bien placés, leurs PV vont fondre comme neige au soleil et on se rend compte qu'il n'y a pas tant que ça de difficulté autre que de trouver le point faible.
Mais tant que tu ne l'as pas trouvé, tu vas devoir recommencer tout le niveau encore et encore et crever sur le boss en ayant essayé un autre truc qui ne sera pas le bon... et si en plus en cours de route tu meurs bêtement sur un ou deux minables qui ont par hasard réussi à te déséquilibrer, ça finit par énerver.
Ozgarden
 
dagon a écrit :
Par contre, en aucun cas il s'agit d'un RPG.


Tu as raison : il s'agit là d'un excellent RPG.
Akinatsu
 
boh, il a raison, ça n'en est pas un. C'est tout de même un excellent jeu.
fwouedd
 
Laurent, c'est vrai pendant quelques heures et puis tu prends des réflexes de survie.

J'ai galéré un moment au début, puis après, si tu cherches à piger comment ça marche, plus ça avance, plus c'est facile.
Enfin perso, de Blighttown à la fin en passant par le DLC, j'ai trouvé ça plutôt pas dur (j'ai gardé deux boss optionnels de coté pour le NG+). Là j'attaque le NG+ et c'est encore plus flagrant.

Et si, c'est un RPG, y'a des choix (genre 2), des quêtes, de l'xp, des factions, des classes.
Et surtout, y'a du gros RP si la sauce prends :)
Laurent
 
Du RP ? Je voudrais bien savoir comment... On jouant différemment suivant la classe choisie ?
Havok06
 
Et puis, j'ai pas encore pu tester, mais le PVP via les invasions ça a l'air plutôt sympas je trouve.
fwouedd
 
Bah t'es dans un jeu dans lequel tu ne parles quasi pas, dans lequel tes choix en covenant et en assassinat de PNJ ont un impact fort, et dans lequel tu créves en 3 minutes si t'es pas pleinement immergé et concentré.

Pour moi, c'est vachement plus RP et immersif que parler en ancien Français avec des geek qui portent un t-shirt D&D.
Laurent
 
Euh... mais pourquoi tu veux assassiner des PNJ ? Surtout qu'on en croise 1 au kilomètre et qu'en général ils sont une des seules sources d'aide du jeu...
fwouedd
 
Ah bah, je vais rien te dire, tu comprendras mes motivations si tu avances en fouinant un peu.
Ulf
 
Et sinon quel bon test! Un vrai plaisir a lire.
Le vertueux
 
et surtout la fonction indispensable du focus de l'adversaire qui n'existe simplement pas sur PC et sans quoi on ne peut pas jouer à DS.

Comment ça qui n'existe pas ?
ça marche chez moi, il faut appuyer sur le stick droite.
Laurent
 
Dans un jeu développé pour PC, on n'a pas besoin d'un focus automatique pour réussir à viser et toucher son adversaire, le combo clavier souris te permettant de toujours etre en face de lui. C'est pour ça que je n'ai jamais (il me semble) rencontré de jeu PC demandant d'appuyer sur une touche pour focaliser un ennemi... Evidemment, au pad c'est une necessité. Ca apporte un intéret au gameplay puisque comme le perso regarde l'ennemi en permanence, on peu faire des choses interessantes, mais ça apporte pas mal de soucis... Notamment de ne pas voir si un personnage est dans ton dos ou sur ton flanc puisque ta camera n'est plus libre, ou encore de devoir changer de focus car l'ennemi prioritaire a changé... C'est du mécanisme de consoleux, pas de joueur PC. Il faut s'y faire mais c'est souvent aussi chiant que la camera TPS toujours mal placée dès qu'un obstacle total ou partiel est derrière le joueur.
Spawn
 
Pour le "problème" de savoir si un perso est dans ton dos, c'est pas comme si on jouait à un h'n's, c'est largement jouable de savoir si un ennemi est dans ton dos, sans avoir une caméra libre.

Et du coup le changement de focus est un problème mineur, on est pas submergés par les ennemis dans DS, il peut y en avoir beaucoup mais c'est toujours gérable avec ce système.

Pour moi ce sont des faux problèmes que tu cites.
Spawn
 
Et encore, dans DS tu n'est même pas obligé de cibler, tu peux jouer en caméra libre.
Le vertueux
 
Dans la pratique tu es obligé car on ne peut pas staffer.
FlavioMousquetine
 
Depuis que je l'ai acheté sur XBouate y'a 1 an, y'a pas un jour où je gueule pas "putain de jeu" (au sens littéral comme figuré).

Et avec la version PC, ça n'a pas changé : cette DA, ce LD, ce RP, cette musique, cette profondeur...

Au passage, hésitez pas à lâcher quelques piécettes à l'ami Durante pour son super HDFix, il le mérite.
Risbo
 
dagon a écrit :
9/10 pour un portage honteux, un gameplay basé sur le fait de refaire "ad nauseum" les mêmes passages pour trouver la bonne méthode ?

Attribuer 5/10 à Game of Thrones et appeler ce... ...truc un RPG...

enfin bon, je suppose que ça peut plaire à quelques ados boutonneux accrocs du joypad.

Par contre, en aucun cas il s'agit d'un RPG.



A cause de ton troll j'ai lu le reste des commentaires qui m'on fais acheter le jeux ><
Turom_
 
Spawn a écrit :
Et encore, dans DS tu n'est même pas obligé de cibler, tu peux jouer en caméra libre.

D'ailleurs quand tu commences à avoir du vrai skill pour de vrai dans ce jeu, c'est en caméra libre que tu gères les situations ou boss les + ardus. Idem en PvP, ça te donne une capacité de mouvement incomparable.
Risbo
 
Y a un mod pour optimiser le combo clavier/souris?
__MaX__
 
Ha c'est de la merde mais tu y joues quand même à priori.
fwouedd
 
Y'a un fix souris que je ne connais pas, je joue au pad :

http://pages.cs.wisc.edu/~petska/

Une texture qui va avec le DSfix (voir forum, préfére la version 1.2, les features de la suivante sont pas aux points et crées des artefacts avec le SSAO drivers) qui permet d'avoir les touches clavier :
keyboard_icons

Après, je te conseille la texture qui uniformise les buffs :
revamped_hud_buff_icons

Et celle qui augmente la résolution des polices :
highres_ui_fonts
Risbo
 
fwouedd a écrit :
Y'a un fix souris que je ne connais pas, je joue au pad :

http://pages.cs.wisc.edu/~petska/

Une texture qui va avec le DSfix (voir forum, préfére la version 1.2, les features de la suivante sont pas aux points et crées des artefacts avec le SSAO drivers) qui permet d'avoir les touches clavier :
keyboard_icons

Après, je te conseille la texture qui uniformise les buffs :
revamped_hud_buff_icons

Et celle qui augmente la résolution des polices :
highres_ui_fonts


Merci
Spawn
 
Seulement 48 commentaires pour ce jeu :o
The System Five
 
non! 50!
fwouedd
 
Bon, bah je viens de me faire une grosse session à 60 FPS, c'est pas pareil :)
Spawn
 
Tu m'étonnes ! :)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014