Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
Syndicate étant passé gold il y a quelques jours en vue de sa sortie le 24 février, les employés de Starbreeze (120, au dernier comptage il y a un an) font la fête. Sauf 25 d'entre eux, qui pointent désormais au chômage.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
MichaWha
 
Super pour fêter la sortie d'un jeu. Doit y avoir une bonne ambiance aussi parmi ceux qui restent...
The System Five
 
Vous croyez qu'ils font la fête sur du dubstep? :}
zeugme
 
C'est peut-être aussi une façon de dire : "Bon vu le jeu de merde qu'on est obligés de sortir maintenant, faut commencer le régime avant de nous faire sabrer" ?
Air
 
La classe intégrale, chez EA. Y'a pas à dire.
JiHeM
 
Starbreeze est indépendant il me semble, Syndicate n'était qu'une commande d'EA, donc le Grand Méchant Éditeur n'y est pour rien cette fois.
karakistou
 
A la fin de chaque projet et dans n'importe quelle boite, y'a des licenciements, je vois pas trop ce qu'il y a d'exceptionnel ici.
Whirly
 
Hmm je pense surtout que la question c'est licenciement ou fin de contrat ? Parce que ça c'est une question importante pour l'ambiance.
Zakwil
 
karakistou a écrit :
A la fin de chaque projet et dans n'importe quelle boite, y'a des licenciements, je vois pas trop ce qu'il y a d'exceptionnel ici.


Tout dépend la boite.
M0rb
 
N'oublions pas que dans l'histoire 95 personnes restent impunies de cet odieux crime de viol sur cadavre vidéoludique.
karakistou
 
Zakwil a écrit :


Tout dépend la boite.


Bah comme Whirly, faut savoir quels contrats c'etait. En Suede t'as tres souvent des CDI (avec 6 mois de test). En France on se pose meme pas la question, la plupart est en CDD et n'est pas renouvelé a la fin des projets.

Mais je vois mal une boite garder tous leurs testeurs, 3d artists, et aussi les mauvais employés (et oui, ca arrive aussi) s'ils emboitent sur une pré-prod.

Pour eviter ca, les grands studios se pretent leurs employés, ou alors on fait du outsource. Mais quoiqu'il arrive, en fin de projet, y'a toujours des gens qui quittent la boite.
Dragonir
 
Y a pas aussi les CDI dit "de chantier" ?
Mougli
 
Le CDD d'usage tu veux dire? Je crois que c'est assez peu utilisé en France (je trouve ça bien con d'ailleurs, ça convient très bien à l'industrie du jeu, et ça limiterait certains abus ou aberrations).

Je ne sais pas si l'équivalent existe ailleurs.
Dragonir
 
Non je parle bien d'un CDIC : http://www.jobalternative.net/le-contrat-a-duree-indeterminee-de-chantier-cdic/

C'est parfois utilisé dans les SSII lors des fin de gros contrats.
Mougli
 
Ca ressemble pas mal au CDDU, on dirait. M'enfin quoi qu'il en soit, les studios semblent préférer forcer les gens à se mettre en freelance ou bien à leur faire des mini-CDD à la limite de la légalité.
channie
 
karakistou a écrit :
A la fin de chaque projet et dans n'importe quelle boite, y'a des licenciements, je vois pas trop ce qu'il y a d'exceptionnel ici.



Ca fait du bruit parce qu'en Scandinavie, le turnover est sensé être très faible (plus beaucoup depuis les fermetures de Deadline, Grin, etc).
karakistou
 
channie a écrit :



Ca fait du bruit parce qu'en Scandinavie, le turnover est sensé être très faible (plus beaucoup depuis les fermetures de Deadline, Grin, etc).


On est d'accord la-dessus. Mais 25 personnes sur 120, je vois rien d'"anormal" la dedans en fin de projet. Surtout pour une boite comme Starbreeze qui n'a l'air de faire qu'un seul projet a la fois. Mais personne ici n'a dit que c'était anormal de toute façon, on a l'air tous plus au moins d'accord.

A Grin le turnover était quasi-nul vu qu'ils avaient pleins de projets sous le pied... jusqu'au jour ou tout leur soit retiré.

Je préfère une boite qui essaye de rester "petite" pour favoriser une ambiance familiale, et aussi peut-être pour mieux affronter certaines périodes de disette, plutôt qu'une boite qui devient obèse et se voit contraint de virer 80% de ses employés au premier obstacle rencontré (Grin...). Après ca ne reste que mon avis :)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014