Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Huit conseils d'Anita pour faire des jeux "moins merdiques pour les femmes"

Hell Pé par Hell Pé,  email  @hellpe
 
Bien que nul d'entre nous à Factor n'oserait suggérer que notre cher lectorat en ait besoin, permettons-nous toutefois de rappeler quelques faits. Anita Sarkeesian est la réalisatrice des documentaires Tropes vs. Women in Video Games, lesquels ne disent fondamentalement qu'une seule chose : que les jeux vidéo ne tiennent pas vraiment compte de leur public féminin, ou quelque chose comme ça. Ce 5 février dernier au Game Center de l'université de New York, Sarkeesian a tenu une conférence dont le point d'orgue était une liste de "huit choses que les développeurs peuvent faire pour rendre leurs jeux moins merdiques pour les femmes". Stephen Totilo s'est rendu à cette conférence (en devant franchir un détecteur de métaux) et a publié ces huit conseils dans un article du 26 février sur Kotaku :
  • Éviter le "principe de la Schtroumpfette", selon lequel un groupe de personnages ne va inclure qu'un seul perso féminin, dont la principale caractéristique se résume à être "féminin" (girly).
  • Éviter l'armure-bikini et autres tenues affriolantes injustifiées.
  • Créer des personnages féminins aux morphologies variées, pas seulement des top-modèles.
  • Ne pas insister sur le postérieur des persos féminins, du moins pas davantage qu'on ne le ferait sur celui d'un perso masculin (Sarkeesian cite en exemple la démarche chaloupée de Catwoman dans Arkham City).
  • Inclure davantage de persos féminins de couleur.
  • Animer les persos féminins conformément à la manière dont de vraies femmes se déplaceraient (selon Sarkeesian, leurs motion-captures "ressemblent souvent à un défilé de mode").
  • Enregistrer des cris de douleur féminins qui ne ressemblent pas à des orgasmes (suivez mon regard, ou bien écoutez simplement cet extrait de League of Legends).
  • Inclure des ennemis féminins, sans pour autant les sexualiser. "Mettre des personnages féminins devant la ligne de mire n'est pas un problème en soi", précise Sarkeesian; "L'idéal, ajoute-t-elle en citant les ennemis de Bioshock Infinite, c'est de designer des combattants qui s'avèrent simplement être des femmes".
Pour en lire davantage sur ce qui s'est dit lors de cette conférence, nous vous suggérons d'en lire le compte-rendu détaillé qu'en a fait Stephen Totilo. Lequel explique avoir été frappé par "non seulement la négativité, mais aussi la positivité" d'Anita Sarkeesian :
Tout en décrivant ces huit changements qu'elle voudrait voir, elle a régulièrement mentionné les jeux qui, d'après elle, s'y prenaient mal, mais elle a également cité les jeux qui, d'après elle, faisaient les choses bien. Mais aussi, étonnamment, elle n'a cessé de dire à quel point ce changement dans le jeu vidéo pourrait être facile.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
fwouedd
 
Y'a des reflexions qui s'appliquent aussi aux perso masculins qui sont aussi très stéréotypés (principale caractéristique/couleurs/morphologies).
Même si effectivement, le sexisme est bien présent et qu'il est important d'en parler et de faire des actions, ça apporterait un peu d'intelligence de faire un vrai point généralisé sur les messages véhiculés sur les points qui sont défavorables à tous, et pas seulement prêcher pour sa paroisse, ça limiterait l'effet d'opposition hommes/femmes dans le débat.

Traiter des problèmes généraux que pour un seul cas de figure va forcément entrainer un rejet de la part des concernés intéressés par les autres cas de figure et créer des shitstorms. C'est totalement contre productif, en élargissant la cible sur certains points, elle elargirait aussi certainement le soutiens dont elle bénéficierait.
choo.t
 
Y'a un enregistrement de la conf ou un verbatim ? NYU ne la propose pas alors que d'autres y sont pourtant proposées sur le site.
J'aimerais bien me faire un avis par moi-même.

Sinon, in b4 shitstorm.
Darkigo
 
"Ne pas insister sur le postérieur des persos féminins, du moins pas davantage qu'on ne le ferait sur celui d'un perso masculin (Sarkeesian cite en exemple la démarche chaloupée de Catwoman dans Arkham City)."

ouais enfin là ça tombe à l'eau, le personnage de catwoman joue énormément sur la séduction de batou, la démarche chaloupée fait partie du personnage d'allumeuse... C'est un stéréotype assumé pour le coup.
hohun
 
Après les vidéos à 30000 boules biaisées, les conférences pour entendre dire des trucs que même ma petite sœur sait. C'est pas comme ça que l'image des femmes gamers va s'améliorer.
Darkigo
 
fwouedd a écrit :
Y'a des reflexions qui s'appliquent aussi aux perso masculins qui sont aussi très stéréotypés (principale caractéristique/couleurs/morphologies).
Même si effectivement, le sexisme est bien présent et qu'il est important d'en parler et de faire des actions, ça apporterait un peu d'intelligence de faire un vrai point généralisé sur les messages véhiculés sur les points qui sont défavorables à tous, et pas seulement prêcher pour sa paroisse, ça limiterait l'effet d'opposition hommes/femmes dans le débat.

Traiter des problèmes généraux que pour un seul cas de figure va forcément entrainer un rejet de la part des concernés intéressés par les autres cas de figure et créer des shitstorms. C'est totalement contre productif, en élargissant la cible sur certains points, elle elargirait aussi certainement le soutiens dont elle bénéficierait.


Effectivement ça vaudrait le coup d'élargir à la représentation en général, même si les personnages hommes sont plus variés et moins stéréotypés que le barbare ou la caisse (Nathan drake par exemple, ou super mario qui a du bide quand même faut pas l'oublier).
Buddy
 
Elle n'était pas bannie de Factor Sarkeesian?
fwouedd
 
Darkigo a écrit :
(Nathan drake par exemple, ou super mario qui a du bide quand même faut pas l'oublier).


?

Et pour Mario ouais, mais dans Day of Tentacle, les femmes étaient aussi moins stéréotypées. Y'a toujours des exceptions, mais ça invalide pas la généralité d'un problème (qu'on peut facilement extrapoler à l'ensemble des produits culturels et du divertissement).
kakek
 
Le compte rendu de Totilo est plus intéressant et constructif qu'aucune des vidéos que Sakeesian elle même n'ait jamais faites. Soit le speech était meilleurs que le reste de son travail, soit il sait en prendre l'essentiel en ignorant les contradictions, racourcis, et autres falacités qui parsemaient les post de Feminist frequencie.

Je ne regrette pas d'avoir pris le temps de le lire.

Je regrette plus d'avoir entendu le message a travers ses videos avant. A cause de ca, et de tout ce qui était mauvais dans ces videos, j'ai du mal écouter le message avec objectivité.
Quelques détails me genent plus qu'ils ne devraient, comme "her non-profit, Feminist Frequency" qui a levé des centaines de milliers de dollards, et tarde a publier ses comptes (comme la loie américaine l'y oblige.)
Je ne peut pas non plus m’empêcher de me rappeler que les exemple concret qu'elle citait étaient souvent a coté de la plaque, sortit de leur contexte, ou tout simplement trés peut convaincant.
Bref, j'ai du mal a considérer des arguments en sachant qu'ils viennent d'une oratrice qui s'est totalement décrédibilisé au préalable.

En dehors de ces préjugés dut a l'oratrice elle même, j'ai aussi des réticences objectives. Elle prêche objectivement pour un quota de femme dans toutes les productions, et tous les rôles du JV. Mais ce faisant elle ignore soigneusement le fait que la dysmorphie homme / femme prédispose quand même plus les hommes que les femmes a certains rôles, notamment a tous les rôle physiques. Des femmes militaires, ou combattantes, pourquoi pas ? Une armée ou un groupe de combattant composé a 50% de femmes, par contre, c'est particulier et surprenant. Et ca ne reflète pas la réalité.

Du coup, si c'est fait au forceps pour respecter arbitrairement un quota, ca vas nuire a la crédibilité de l’environnement.

En dehors de ca, pas mal de ses remarques sont pertinentes, et pourraient être prise en comtpe par les créateurs.
kakek
 
fwouedd a écrit :
Y'a des reflexions qui s'appliquent aussi aux perso masculins qui sont aussi très stéréotypés (principale caractéristique/couleurs/morphologies).
Même si effectivement, le sexisme est bien présent et qu'il est important d'en parler et de faire des actions, ça apporterait un peu d'intelligence de faire un vrai point généralisé sur les messages véhiculés sur les points qui sont défavorables à tous, et pas seulement prêcher pour sa paroisse, ça limiterait l'effet d'opposition hommes/femmes dans le débat.

Traiter des problèmes généraux que pour un seul cas de figure va forcément entrainer un rejet de la part des concernés intéressés par les autres cas de figure et créer des shitstorms. C'est totalement contre productif, en élargissant la cible sur certains points, elle elargirait aussi certainement le soutiens dont elle bénéficierait.


Selon le compte rendu, elle adresse ce point de la facon suivante.
1 / C'est vrai que les hommes sont sexualisés aussi, mais pas autant les femmes. On a jamais vu de jeu ou les paquets des hommes gigotent avec le moteur physique comme les nibards dans un paquet de titres.
2 / Et c'est surtout que, pour les hommes, ça ne renvois pas a un problème de la vrais vie. Les hommes n'ont pas été, comme les femmes, valorisées sur leur physique pendant des décénies, voir des siecles. Même si aujourd'huit on désavoue cette vision, ca reste récent. L'idée qu'une femme ne vaut que par sa capacité a séduire un homme (par son physique) est toujours rampante dans nôtre société.
Ze_PilOt
 
kakek a écrit :

Selon le compte rendu, elle adresse ce point de la facon suivante.
1 / C'est vrai que les hommes sont sexualisés aussi, mais pas autant les femmes. On a jamais vu de jeu ou les paquets des hommes gigotent avec le moteur physique comme les nibards dans un paquet de titres.


Faux. https://www.youtube.com/watch?v=g_3aNnKo_zc
Et il n'y a pas "un paquet de titre" avec des simus de nibards. Pas en dehors du Japon. Suremment pas plus que de jeux avec des simulations de coucouilles.

https://www.youtube.com/watch?v=q0NlBR93BEE
kakek a écrit :
2 / Et c'est surtout que, pour les hommes, ça ne renvois pas a un problème de la vrais vie. Les hommes n'ont pas été, comme les femmes, valorisées sur leur physique pendant des décénies, voir des siecles. Même si aujourd'huit on désavoue cette vision, ca reste récent. L'idée qu'une femme ne vaut que par sa capacité a séduire un homme (par son physique) est toujours rampante dans nôtre société.


A bon? Les nerds qui se font frapper par les mecs de l'équipe de basket ce n'est que dans les comédies américaines?

Loin de moi l'idée de dire que ce genre de problème soit plus fréquent, mais les arguments "oui mais vous c'est pas pareil", ça n'aide pas vraiment à désexualiser la société.

Et d'un côté elle est contre le syndrome de la stroumpfette, et de l'autre elle demande à Valve de mettre des femmes dans TF2 parce qu'il n'y en a pas.
Il n'y a certes rien qui justifie qu'il n'y en ait pas, mais il n'y a rien non plus qui justifie d'en mettre.
Et d'ailleurs, le pyro n'est-elle pas une femme, ou j'ai rêvé? Parce que pour le coup, on peut pas dire qu'elle n'existe que pour être un perso féminin (contrairement à ce qu'elle demande).
fwouedd
 
Et puis en dehors de l'aspect on est plus ou moins emmerdé, y'a le facteur rassemblement plutôt que jouer la division. En n'exploitant pas, même dans une moindre mesure, un problème qui existe en jouant sur "nous c'est pire" (même si c'est vrai), elle divise et provoque ceux qui se sentent concernés.

Le résultat, bah c'est les shitstorm :)
Poolback
 
Je suis d'accord.

Beaucoup de ces problèmes touchent également les personnage masculins. Le perso top-modèle, les couleurs, et les cris "orgasmés" ( je n'en vois pas énormément d'abusif a ce niveau là, a part les jeux de combats, mais bon, dans ce cas la c'est la même pour les persos masculins ).

La démarche de catwoman est un mauvais exemple effectivement, et je suis d'accord avec fwouedd. Ca fait partie de son personnage de séductrice. De plus, étant femme-chat, la démarche est un élément essentiel. Un personnage masculin séducteur aura également ses "techniques de séductions" mise en valeur dans les jeu. Mais je dois avouer que les cameras ont effectivement plus tendances a rester longtemps sur le cul des nana que des mecs.

Pour le reste, je suis d'accord. Une guerrière en bikini, si ça n'est pas assumé, ça doit dégager. Et je ne serais clairement pas contre plus de personnages féminins non-sexualisés.
Yolteotl
 
J'aime beaucoup Factornews. Mais s'il vous plait, arrêtez de citer Anita Sarkeesian.
__MaX__
 
"Bonjour, je n'ai aucune idée de comment on fait un jeu, je n'ai aucune activité créative ou talent quelconque mais je vais t'expliquer comment on fait".

Comme dit Darkigo, citer Catwoman c'est remettre en question le personnage originel. Pourquoi ne cite t-elle pas dans ce cas Michelle Pfeiffer ? Autant dire carrément "à la base n'écrivez pas un personnage comme une salope, c'est mal". Mais désolé, dans la vraie vie il y a des aguicheuses, et des femmes qui s'hyper-sexualisent ( et ce même dès l'age de 14 ans... et il ne faut pas me faire croire que c'est Arkham City qui leur a soufflé ça ) volontairement. Et s'il faut commencer à s'offusquer des personnages vraiment créé sous cet angle on va finir par se retrouver avec ca en guise de personnage pour les hommes et les femmes dans les jeux vidéo.

Elle a le droit d'avoir son avis (même si depuis le début je le trouve complétement con), mais le problème n'est pas de faire des jeux moins merdiques pour les femmes... mais des jeux adressés aux femmes. Alors ça y est, je vois déjà les féministes s'offusquer de ma phrase avant même avoir lu la suivante : le jeu vidéo est blindé de clichés et les créateurs de titres grand public répondent à ceux qui consomment (soit disant) majoritairement autrement dit, les hommes. Si bien que les personnages et univers répondent aux (soit disant) consommateurs principaux.

Hors si tu écris un bouquin ou que tu fais un film, tu peux un peu cibler ton public. Et il est évident que les femmes et les hommes ne consomment pas du tout et n'apprécient pas du tout les mêmes choses ( il suffit de voir le public qui s'amasse devant l'entrée des salles de cette blague de 50 shades par ex ). Donc, peut être qu'il faut formater le jeu en s'adressant à son public... et là je serais curieux de voir comment serait représenté l'homme pour le coup.

Alors bien sûr, aujourd'hui beaucoup de femmes jouent... sauf qu'il faut arrêter de se faire des illusions. Si ça dérangeait fondamentalement l'intégralité du public féminin qui joue à ces jeux, ça ferait bien longtemps qu'elles se seraient rabattues sur autre chose qui correspond plus à leurs attentes. Je veux dire, quand tu vois deux films d'un réal et qu'ils sont pourris ou ne te font carrément pas rêver... et bien tu ne regardes pas les suivants non ?

Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit : je ne suis pas pour le fait que systématiquement les femmes soient représentées à moitié habillées et synonyme d'objet sexuel. Les créateurs peuvent contextualiser les personnages féminins et les représenter en fonction de ce qu'ils sont intrinsèquement. Mais on est aussi dans un monde de fantasme... on fantasme sur la puissance de notre héro, son intellect, ses capacités, son implication dans son environnement, sur les personnages qui l'entourent. Et je crois qu'il est logique qu'un univers qui est censé faire fantasmer le joueur soit effectivement empreint d'images exagérées. Et que systématique s'offusquer comme une pré-ado coincée sur le moindre plan caméra ça en devient rigolo.

Je crois qu'avant de se préoccuper de nettoyer le monde de l'imaginaire, qui est... (ça va de soit) systématiquement dirigé par des geeks pervers qui ne pensent qu'au sexe et veulent représenter la femme comme un objet... Il vaudrait mieux chercher à changer les mentalités dans la vie de tous les jours.

Les pubs de parfums ou de sous vêtements dans la arrêts de bus. Les pubs TV pour un yahourt qu'une gonzesse à peine majeure mange langoureusement en maillot de bain. Le gel douche qui n'oublie pas de nous montrer une femme à moitié habillée des fois qu'on ne sache pas qu'un gel douche ça s'utilise effectivement... dans la douche. Les fringues que les designers vendent à des gamines de 14 ans. Les "modèles" véhiculés dans la realTV... j'en passe et des meilleurs.

C'est ça qu'il faut dégager et montrer du doigt. Pas les oeuvres de fictions qui sont là pour ce qu'elles sont : faire "rêver".
kakek
 
Ze_PilOt a écrit :
kakek a écrit :
Selon le compte rendu, elle adresse ce point de la facon suivante.
1 / C'est vrai que les hommes sont sexualisés aussi, mais pas autant les femmes. On a jamais vu de jeu ou les paquets des hommes gigotent avec le moteur physique comme les nibards dans un paquet de titres.

Faux. https://www.youtube.com/watch?v=g_3aNnKo_zc
Et il n'y a pas "un paquet de titre" avec des simus de nibards. Pas en dehors du Japon. Suremment pas plus que de jeux avec des simulations de coucouilles.

Tu déconnes ? T'as trouvé UN jeu indie, pas du tout sexy, ou ca a été mis pour le délire.
Les boobs physics, c'est DOA, soul calibur, les resident evils recents, blood rayne, street fighter 5, X-blade, batman AA, saint row, tera, metal gear solid, dragon age ...
Ptain, c'est tellement courant qu'on ne le remarque même plus. Les nibard qui sautillent de facon plus ou moins éxagérée, ca fait carrément partie du standard de l'animation des persos féminins maintenant.
Et toi tu me dis qu'il y a autant de jeux qui ont pris la peine d'animer les paquets des mecs ? Soit pas ridicule.

Ze_PilOt a écrit :
kakek a écrit :
2 / Et c'est surtout que, pour les hommes, ça ne renvois pas a un problème de la vrais vie. Les hommes n'ont pas été, comme les femmes, valorisées sur leur physique pendant des décénies, voir des siecles. Même si aujourd'huit on désavoue cette vision, ca reste récent. L'idée qu'une femme ne vaut que par sa capacité a séduire un homme (par son physique) est toujours rampante dans nôtre société.


A bon? Les nerds qui se font frapper par les mecs de l'équipe de basket ce n'est que dans les comédies américaines?

Loin de moi l'idée de dire que ce genre de problème soit plus fréquent, mais les arguments "oui mais vous c'est pas pareil", ça n'aide pas vraiment à désexualiser la société.

Ton argument est vrai, sans pour autant invalider le sien.
Ce serait plutôt que les coté génant de la sexualisation ne sont pas les même sur les hommes et les femmes. Oui, on est pas exempts de pression sur notre physique. Mais on est quand même moins touchés que les femme sur ce point précis. Par contre on recoit d'autre pressions ... mais celles ci ne sont pas exacerbés par les JV.

Ze_PilOt a écrit :
Et d'un côté elle est contre le syndrome de la stroumpfette, et de l'autre elle demande à Valve de mettre des femmes dans TF2 parce qu'il n'y en a pas.

Ca n'a rien a voir. Le syndrome de la shtroumphette c'est une chose (avec laquelle je suis d'accord). intégré un personnage féminin a TF2 s'en est une autre, (que la par contre je trouve bancale).

Ze_PilOt a écrit :
Il n'y a certes rien qui justifie qu'il n'y en ait pas, mais il n'y a rien non plus qui justifie d'en mettre.
Et d'ailleurs, le pyro n'est-elle pas une femme, ou j'ai rêvé? Parce que pour le coup, on peut pas dire qu'elle n'existe que pour être un perso féminin (contrairement à ce qu'elle demande).

Là j'ai déjà dis que je voyais les chose pareil sur ce point. On peut pas imposer de foutre des nanas là ou ce n'est pas logique qu'il y en est.
Son argument par contre (je suis pas sur que tu le comprennes bien honnêtement.) c'est que si on ne met pas de nana dans certains rôles, on propage implicitement l'idée qu'elle n'y ont pas leur place.
Bon, le pyro qui serait une femme, ca compte pas vraiment, si personne le sais.
Ze_PilOt
 
kakek a écrit :

Tu déconnes ? T'as trouvé UN jeu indie, pas du tout sexy, ou ca a été mis pour le délire.
Les boobs physics, c'est DOA, soul calibur, les resident evils recents, blood rayne, street fighter 5, X-blade, batman AA, saint row, tera, metal gear solid, dragon age ...
Ptain, c'est tellement courant qu'on ne le remarque même plus. Les nibard qui sautillent de facon plus ou moins éxagérée, ca fait carrément partie du standard de l'animation des persos féminins maintenant.
Et toi tu me dis qu'il y a autant de jeux qui ont pris la peine d'animer les paquets des mecs ? Soit pas ridicule.


Bien sur que je déconne. Parce que c'est complétement con comme réflexion.
Prend 100 femmes hétéro. Demande leur si une paire de couille qui pendouille c'est sexy.
Qu'un jeu joue sur les fantasmes, ça me parait tout à fait normal.

Si ça l'était, t'en aurais dans tous les jeux des simulations de couilles qui pendent. Des gros mecs musclés et virils par contre, t'en a plein. Dans un cas comme dans l'autre c'est gratuit. Faut arrêter de s'offusquer pour un oui ou pour un non.
Le problème n'est pas l'image véhiculée, mais le manque d'éducation à l'image de la part des parents ou de l'école.

Et puis bon, si je voulais être de mauvaise fois, des seins, ça rebondit pas quand on court? Ou il ne faut faire que des filles à petits seins dans les jeux? Ou ignorer la physique la plus élémentaire? On fait pas de cheveux qui volent au vent non plus? Ou tout simplement on doit arrêter de faire des femmes? C'est où la limite de ce qu'on peut simuler? Parce mes couilles, dans mon slip et mon pantalon, à aucun moment on les voit rebondir. Si c'était le cas, ça serait simulé dans tous les jeux également.


kakek a écrit :
Ton argument est vrai, sans pour autant invalider le sien.
Ce serait plutôt que les coté génant de la sexualisation ne sont pas les même sur les hommes et les femmes. Oui, on est pas exempts de pression sur notre physique. Mais on est quand même moins touchés que les femme sur ce point précis. Par contre on recoit d'autre pressions ... mais celles ci ne sont pas exacerbés par les JV.


Certes. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir vu beaucoup de scène où l'agression sexuelle envers des femmes était exacerbée dans des jeux.
J'ai regardé quelques vidéos d'Anita, même si le message est sain, les exemples sont moisis.

ie. celle présentant Assassin Creed et ses prostiputes qu'on regarde se faire tuer. Il y a un contexte historique derrière, ces femmes étaient maltraitées (et le sont toujours), je vois pas pourquoi il faudrait faire du révisionnisme parce que ça ne correspond pas à une morale actuelle.

Au contraire, montrer ce genre de scènes dans tout ce qu'elles ont de plus atroces est un bon moyen de lutter contre le sexisme. Si tu es choqué par un type de violence, tu seras surement moins à même de le reproduire. Ce qu'à fait Bioshock (où on parcours le chemin d'une prostituée qui va se faire tuer par un riche client) et qui se retrouve aussi dans les exemples "A ne pas faire" d'Anita.

Je trouve sa démarche contre-productive sur de nombreux points, dont celui-là.


kakek a écrit :
Son argument par contre (je suis pas sur que tu le comprennes bien honnêtement.) c'est que si on ne met pas de nana dans certains rôles, on propage implicitement l'idée qu'elle n'y ont pas leur place.


Je teste actuellement Total War Attila. Premier plan de bataille du prologue, un travelling sur une armée, que des femmes au premier rang.
J'ai vérifié, et bien que ça ait pu exister, c'était exceptionnel d'avoir des femmes guerrières dans les armées Visigoth.
Pareillement, les femmes peuvent divorcer (!?).
Il y a un contexte, il faut le respecter.

Il n'y a pas de femmes dans les Call of Duty? C'est un fait, elles sont écartées des unités spéciales:
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2369076/Women-kept-SEALs-special-ops-sexual-distraction.html

Je ne vois pas comment on peut reprocher à un jeu de respecter un contexte, aussi dégueulasse soit-il.

Ces jeux ne propagent pas l'idée qu'elles n'ont pas leur place, parce qu'elles n'ont pas eu/n'ont pas leur place dans ces rôle. Le combat féministe, c'est là qu'il doit se jouer, pas à essayer de faire de la discrimination positive dans des média grand publics, qui finalement ne font que refléter la triste réalité de la condition féminine.

Allez, exemple à la con. Il y a quelques temps, on a bossé sur une pub où il y avait des aspirateurs qui draguaient un client pour qu'il l'achète.
Il y avait un aspirateur noir qui gonflait son tuyau comme un bicep, et un aspirateur rouge qui faisait du pole dance. Le noir avait des angles, le rouge était tout en arrondi.
https://www.youtube.com/watch?v=yM8wjI4in8U

Et là on est pas dans le fantasme mais dans le cliché pur et dur. Faire des nichons qui rebondissent dans un jeu de combat où tout est exagéré, c'est rien à côté.

J'étais le seul à trouver ça incroyablement sexiste et honteux, alors qu'il y avait pleins de nana dans l'agence de com. Encore une fois, c'est l'éducation qui doit être refaite à la base, alors qu'elle s'attaque à la cime.
LeGreg
 
> C'est un stéréotype assumé pour le coup

C'est bien le problème dont on parle. Sur 1000 façon d'avoir un personnage de bande dessinée, il n'y a que ce modèle là qui ressort si l'on regarde les films (Michelle Pfeiffer, Anne Hathaway) ou les jeux (je pense que les bds sont un peu plus diverses mais à peine). Et bizarrement c'est le même modèle qui ressort dans tous les films de la concurrence (Marvel machin, etc). Enfin quand on dit bizarrement on enfonce juste les portes ouvertes que quelque part un executif/animateur/game designer/producteur a "sa" vision du personnage féminin qui tombe toujours à 90% sur le même stéréotype.

> sur les messages véhiculés sur les points qui sont défavorables à tous

Vu que beaucoup de joueurs masculins n'ont semble-t-il pas de problème avec leurs représentation dans les jeux (ils vous le feraient savoir si ils n'étaient pas content avec la façon dont ils sont représentés), je doute que ton argument tienne.

> pour entendre dire des trucs que même ma petite sœur sait

Ta petite sœur est donc probablement plus sage que le producteur de jeux vidéo moyen :).

> Des femmes militaires, ou combattantes, pourquoi pas ? Une armée ou un groupe de combattant composé a 50% de femmes, par contre, c'est particulier et surprenant. Et ca ne reflète pas la réalité

Les jeux et les films ne représentent pas la réalité. Et la quantité de top modèles dans les films ou dans les jeux n'est pas non plus représentatif de la réalité.

> ca vas nuire a la crédibilité de l’environnement

pas plus que ce qui est fait en ce moment même.

> Et d'un côté elle est contre le syndrome de la stroumpfette, et de l'autre elle demande à Valve de mettre des femmes dans TF2 parce qu'il n'y en a pas.

..Parce qu'il n'y a que deux extrèmes possibles.. Soit une représentation caricaturale, soit pas de représentation du tout. Pas du tout de place pour une autre représentation ?

> Il n'y a certes rien qui justifie qu'il n'y en ait pas, mais il n'y a rien non plus qui justifie d'en mettre.

Et donc les prods de jeux ne peuvent pas écouter ce que dit Sarkeesian (et tous les autres critiques) parce que ?
Si ils les écoutent et rajoutent des persos féminins non stéréotypés ça va nuire à qui ? À personne à mon humble avis.

> Et d'ailleurs, le pyro n'est-elle pas une femme, ou j'ai rêvé?

C'est une blague récurrente de Valve, mais ça ne fait rien pour combler le manque de persos féminins puisqu'il pourrait aussi bien être un alien asexué ou un robot autant qu'une femme humaine.

Des persos féminins dans TF2 ? Ça aurait de la gueule :



> Et s'il faut commencer à s'offusquer des personnages vraiment créé sous cet angle on va finir par se retrouver avec ca en guise de personnage pour les hommes et les femmes dans les jeux vidéo.

Non. Il y a des prods plus équilibrées où les personnages ne se limitent pas à un truc vide. C'est juste que vous manquez d'imagination.

> Hors si tu écris un bouquin ou que tu fais un film, tu peux un peu cibler ton public.

Il y a une part de vérité mais aussi une part malheureuse dans ce que tu dis. Oui les marketeux ciblent les publics à fond en faisant de vastes généralités parce qu'ils n'ont pas plus de compas moral que ça. Si effectivement tout ce qui comptait c'était l'argent généré par une grosse corporation, il n'y aurait rien à justifier. "Le fait de gagner de l'argent prouverait qu'ils sont dans le vrai".. C'est juste que beaucoup de gens sont moyennement d'accord avec cette vision de la société.

> Et que systématique s'offusquer comme une pré-ado coincée sur le moindre plan caméra ça en devient rigolo.

Parce que les joueurs mâles ne poussent jamais de cris d'orfraie..

> Les pubs de parfums ou de sous vêtements dans la arrêts de bus. Les pubs TV pour un yahourt qu'une gonzesse à peine majeure mange langoureusement en maillot de bain. Le gel douche qui n'oublie pas de nous montrer une femme à moitié habillée des fois qu'on ne sache pas qu'un gel douche ça s'utilise effectivement... dans la douche. Les fringues que les designers vendent à des gamines de 14 ans. Les "modèles" véhiculés dans la realTV... j'en passe et des meilleurs.

Désolé mais ces choses existent dans le même monde et représentent les mêmes dérives dont on parle ici.

> J'étais le seul à trouver ça incroyablement sexiste et honteux, alors qu'il y avait pleins de nana dans l'agence de com. Encore une fois, c'est l'éducation qui doit être refaite à la base, alors qu'elle s'attaque à la cime.

Il y a du sexisme dans la pub (no shit), donc ça invalide le discours sur le sexisme dans le jeu vidéo ? Euh au contraire, ça implique qu'il faut continuer à démonter les principes rétro qui envahissent notre quotidien. Et effectivement continuer l'éducation (dont shoot the messenger comme on dirait).
Ze_PilOt
 
Legreg : Pour l'exemple de TF2, à aucun moment je me suis dis "il n'y a pas de femmes dans le roaster parce qu'elles n'ont pas leur place dans un jeu de guerre". Faut avoir l'esprit sacrément dérangé pour penser ce genre de truc.

Alors tu peux me dire qu'il y a pu avoir des gens qui ont eu ce genre de réflexion devant TF2. Ca n'empêche pas que penser à la place des gens, ca amène des dérives contre-productives, et que ce genre de personnes avaient de toutes façons des préjugés que TF2 n'a pas créés.

Encore une fois, c'est un problème d'éducation à la base. Je ne vois pas l’intérêt de se battre pour que valve rajoute une fille en jean dans leur jeu. Ca va changer quelle mentalité exactement?

S'attaquer à l’éducation et aux vraies dérives avant de pleurer contre des exemples tordus me paraît bien plus productif.
Mais bon faire du vent et s'attaquer à des cibles évidentes et toujours plus simple pour faire parler de soi....

En plus ton image, on tombe en plein dans le cliché de la stroumpfette. Une contre-partie féminine d'un perso masculin qui n'existe que pour rajouter une fille dans le jeu.
__MaX__
 
Non mais LeGreg, fait quand même un effort. C'est ce que je disais plus haut et ce que Ze_Pilot te dit, c'est qu'il y a un problème à LA BASE dans la société. Et que s'attaquer au jeu vidéo c'est comme tenter de régler un problème en éradiquant sa conséquence et non pas sa cause.

Et que ENCORE UNE FOIS on s'attaque à un média de divertissement en vogue tout en ignorant l'exact même problème que chacun vit au jour le jour. Sérieux, il y a des discussions avec les collègues le midi et des réflexions qui partent sur les gonzesses j'en ai presque honte. Et la plupart sont en couple depuis moulte... 'tin mais même moi qui suis célibataire je balance pas ce genre de vannes quoi.

Et tu crois vraiment que régler la manière dont les créatifs représentent la femme dans le domaine de la fiction ça va régler ça ? Un peu de sérieux voyons...
Crusing
 
Je pense que cette video résume tout le problème :https://m.youtube.com/watch?v=0WxYvvcb0BE
LeGreg
 
__MaX__ a écrit :
Non mais LeGreg, fait quand même un effort. C'est ce que je disais plus haut et ce que Ze_Pilot te dit, c'est qu'il y a un problème à LA BASE dans la société. Et que s'attaquer au jeu vidéo c'est comme tenter de régler un problème en éradiquant sa conséquence et non pas sa cause.


C'est exactement le même problème. l'absence d'esprit critique sur les aspects les moins reluisants de la société qui conduit à une société qui reste relativement peu favorables aux femmes.
(la volonté de non introspection qui est à "la base" comme tu le dis de la société, puisque chacun repousse la faute sur l'autre. Le ciné -> c'est les jeux vidéo, les jeux vidéos -> c'est la pub, la pub -> c'est l'Arabie saoudite, l'Arabie saoudite -> c'est les gens qui harcèlent dans le métro - non là je déconne- les harceleurs dans le métro -> c'est les femmes..). Je suis un joueur sur un site de jeu vidéo on critique donc l'approche des jeux vidéo, ça parait logique.
kakek
 
@Ze_pilot
T'es trés fort.
J'explique l'argument de sarkeesian. Et ensuite j'explique que je ne suis pas d'accord. Et toit tu cites le moment ou j'explique son argument, et ensuite tu me répond comme si c'était le mien. Non mais les femmes forcées partout, j'y crois pas, ca me semble débile, et je l'ai dit dés mon premier poste. Tu lis jusqu'a la fin avant de pondre un pavé pour me répondre ?

@Legreg
> Des femmes militaires, ou combattantes, pourquoi pas ? Une armée ou un groupe de combattant composé a 50% de femmes, par contre, c'est particulier et surprenant. Et ca ne reflète pas la réalité

Les jeux et les films ne représentent pas la réalité. Et la quantité de top modèles dans les films ou dans les jeux n'est pas non plus représentatif de la réalité.

Suspension d'incrédulité, tout ça ... non, il ne représentent pas la réalité. Mais il faut que ça reste cohérent et au même niveau de crédibillté dans l'ensemble du jeu.
Concrètement, je ne dis pas que dans certains titres complet fantaisie, on peut bien oublier les prédisposition des hommes ou femmes a certains métier, et foutre des femmes partout. Genre Wow ... on peut bien avoir autant de guerrières que guerriers, ca choque pas.

Par contre, dans un métro ou call of, des jeux qui se veulent ambiance réaliste, l'idée que t'ais la même proportion de femmes que d'hommes sur des postes de pointe hyper physiques, ça ferait bizarre.

Et dans certaines oeuvres (pas que les JVs) je suis aussi gené par la présence du nombre de top modèles que d'autres incohérences. Spécialement si le top modele en question effectue des actions physiques qui requiererait qu'elle soit bien athlétique, tout en conservant son physique d'anorexiques qui s’arrête au fitness.

En plus ton image, on tombe en plein dans le cliché de la stroumpfette. Une contre-partie féminine d'un perso masculin qui n'existe que pour rajouter une fille dans le jeu.

Non, pas du tout. T'as lut en diagonale ca aussi, et t'as pas pigé ce que c'est le cliché shtroumphette. Le perso medic conserverait sont identitée et sa personalitée propre si c'était une femme. Le syndrome shtroumphette, c'est quand le perso, etant la seule femme du groupe, se retrouve a n'avoir aucun autre trait de personalitée que "cliché de femme".
Un medic féminin eviterait donc tout a fait ce cliché.
Anarchy
 
Aah Sarkeesian provoque toujours le meme shitstorm sur factor, et je pensais qu'on etait au dessus de ca nous.

Dans pas longtemps ca sera comme ca ici http://youtu.be/_tEiguYmgxA
fraido
 
Ah l'époque bénie des "8 bits" où il n'y avait pas tant de problèmes....
Aaaaaaaah, mon commentaire est sexiste...!!!
Va trouver une phrase où mettre "8 chattes" dedans pour équilibrer...
OK, je sors.
Dks
 
aux origines dans nos périodes bonobo, l'homme était plus fort que la femme, il chassait, nourrissait la famille, prenait maman à même la route.. vint la religion qui grossit le trait à rendre la femme inférieur à l'homme. laissez reposer quelques millénaires et hop on a notre société d'aujourd'hui. On revient donc toujours au même problème, la religion et non pas les jeux vidéos. CQFD.

/message sans réel importance, juste pour poster.
CinnamonCyanide
 
C'est un peu débile de penser qu'on doit faire des persos féminins de toutes morphologies. Par défaut, un personnage non-descript sera beau et musclé. À part si on prend des exemples qui diffèrent (Styx), on aura rarement un protagoniste qui ne sera pas un apollon. Pareil pour les personnages obèses, on va rarement voir un tel personnage (mis à part peut-être le Heavy de TF2 qui est tel qu'il est plus pour l'aspect imposant, l'explication du fait qu'il soit lent et le comique).
Comme d'habitude, Sarkeesian parle beaucoup pour rien dire, surtout que visiblement, sa connaissance du jeu vidéo est limitée, au final. Effectivement, on a un problème de sexisme dans les jeux vidéos, mais il vient plutôt d'un problème dans la société que juste dans le milieu du jeu vidéo, donc faut s'attaque à un combat plus grand, je sais pas.
choo.t
 
/me regarde sa liste de jeux installés :
NetHack, Urban Terror, FTL, Frozen Synapse, Bleed, StepMania, Gunpoint, Blackwell Serie, Paper Please, Giana Sister, Receiver, Eldritch, The Swapper, Banished, Risk of Rain, Sir You Sre Being Hunted, Ougon Musou Kyoku CROSS, HammerWatch, Warsow, Land of Lore, Luftrauser, EvE Online, Little Inferno, Witcher Serie, Nidhogg, Jet Set Radio, Sins of a Solar Empire, Teleglitch, Freedom Planet, XCOM:EU, Blade Symphony etc...

My point : Aucun d'eux n'est "shitty for women", et je suis persuadé, que si l'on prend aléatoirement 50 jeux dans une liste de tout les JV, y'en aura autant de "shitty for women" que de merdirque pour les l'image des hommes, des nazis, des enfants, des gros, des robots ou même de l'écologie.

Si on retire le regard biaisé d'Anita, qui vit de son video game bashing, est-ce que ça choque franchement des gens au quotidien, mise à part 2-3 utilisateurs de tumblr qui de toute façon s'offusque pour tout et pour rien ?

C'est quand la dernière fois que l'image de la femme vous à choqué dans un média, et était-ce un JV ? Et non pas une pub de parfum hyper-sexualisé, un clip remplis de twerk et autre booty Shake, une affiche vous vendant une voiture tout en s'agrippant à vos bas instincts, une soap opéra dépeignant des femmes sur-maquillées, vénales et manipulatrices, les serveuses de chez Hooter et j'en passe.

Ce débat sur le JV n'est pas un "petit pas en avant", mais un putain de faux débat.
hohun
 
Moi dans ma liste j'ai :

Monaco : cette sal*pe de rouquine rabaisse bien l'image des femmes car elle peut séduire les hommes, en plus ce coucou de la main est absolument objectifiant.
Dota 2 : cette grosse p*te d'Enchantress porte un haut qui ne masque que les seins, objectifiant les driades sur toute la planète.
Gauntlet : Parlons-en, de la valkyrie qui n'est bonne qu'à lancer des assiettes pour tuer des ennemis. OBJECTIVISATION.
PAYDAY 2 : jeu rebaissant car il n'y a PAS de femme.
Sherlock Holmes Crimes and Punishments : la seule femme est la concierge, COMME PAR HASARD.

Donc en prenant ma liste steam on peut en effet dire que les femmes sont sous-représentées. Je préconise que Watson change de sexe, que PAYDAY ait des personnages féminins (déguisés et avec des masques oui, mais c'est pour l'égalité), et que la rouquine devienne "l'activiste" dans Monaco.
hohun
 
Tiens, j'ai lu le post de choot et par curiosité j'ai regardé ma liste steam aussi. J'ai de tout : de l'indie, du blockbuster qui tâche, du violent, du drôle, du RPG à elfette en string...

J'ai 360 jeux, et sur ces 360, il y en a environ une vingtaine où les femmes sont présentées comme des stéréotypes. Et encore, cette vingtaine est absolument discutable (inclure ou pas les GTA, sachant que la prostitution, ben...ça existe en vrai ?).

Même dota 2, que je cite plus haut, et qui est a priori orienté gamer masculin, a des personnages féminins plus qu'acceptables (à part cette trainée de Queen of Pain, mais bon, désolé Anita, ça colle au style du personnage).
Hell Pé
 
Si vous voulez faire un test de "shittiness for women", je vous suggère plutôt de le faire sur les rayonnages des magasins ou les jeux dont la pub passe à la télé. Il me semble que c'est ce genre de titres qui intéresse Sarkeesian : ceux qui se voient le plus, et qui ont généralement l'impact culturel le plus grand.

J'ai essayé de l'appliquer moi-même à la liste des jeux "à ne pas manquer" sur Gamekult, qui est déjà plus variée que le tout-venant du AAA. À l'heure où j'écris, elle comporte 12 jeux : The Witcher 3, Code Name STEAM, State of Decay, GTA V, Mortal Kombat X, Bastion, Xenoblade, Neverwinter, Pillars of Eternity, Bloodborne, FF Type-0, Mario Party 10, Battefield Hardline, Oceanhorn, DmC et Hotline Miami 2 (ouf). Je suis loin de connaître tous ces jeux, qui ne semblent pas particulièrement "shitty" au premier abord, mais combien d'entre eux incluent seulement des persos féminins ? Et quand ils en ont, de quoi ont-ils l'air ?

Autrement dit, si Sarkeesian s'exprime en des termes forts, elle met indéniablement le doigt sur quelque chose. Les femmes sont mal représentées dans le jeu vidéo, dans la mesure où ce dernier peut être une forme d'art qui représente des êtres humains (comme il peut ne pas l'être bien entendu). Et je pense que sans tergiverser sur la portée de l'égalité des sexes, il est sage de garder cette situation à l'esprit quand on parle de JV, à plus forte raison dès qu'il s'agit de raconter une histoire par ce biais. C'est pour cela que j'ai relayé la petite liste de Sarkeesian : elle comporte quelques redondances, elle ne s'applique évidemment pas à tout, mais ce sont des règles de bon sens qu'il ne faut pas ignorer.
Evets
 
Crusing a écrit :
Je pense que cette video résume tout le problème :https://www.youtube.com/watch?v=4CpT06zStWI


ok.
Buddy
 
Hell Pé a écrit :
le pourquoi


Sarkessian, il ne faudrait pas en parler, sauf pour illustrer à quoi ressemble du mauvais journalisme, de la mauvaise recherche, ou comment gagner 700 brouzoufs par mois sur internet.
Ou pour troller.
Crusing
 
Evets a écrit :
Crusing a écrit :
Je pense que cette video résume tout le problème :https://www.youtube.com/watch?v=4CpT06zStWI


ok.

J'ignore ton age, mais arrête de me MP de la merde, j'ai vraiment l'impression de recevoir des spam de jv.com.
Chinaski
 
Sa liste tient peut-être du bon sens, et il y a sûrement des choses à en retenir ( plus de personnages "de couleur", moins de schtroumphettes ) mais n'empêche, si absolument TOUT les jeux vidéos se mettaient à respecter à la lettre ses points, on se ferait bien chier au final...
J'aime les personnages sexués ( féminins comme masculins ), et j'aime aussi les vieux clichés parfois, quand ils sont bien utilisés et assumés...

Y'a une différence entre équilibrer les jeux vidéos et leur retirer du fun. Anita n'est pas fun.
Elle s'attaque à un sujet sérieux par le biais d'un divertissement inoffensif, je pense qu'elle fait fausse route malgré de bonnes idées. Ou alors elle a juste envie d'avoir un public et elle a trouver cette opportunité... Sûrement les deux à la fois, en fait

@Hell Pé, la liste de GK que tu cites me semble au contraire ne contenir que des jeux à peu près correctes envers l'image des femmes... A part le Mario ( si on considère la princesse comme une Schtroumpfette ) et MK X dans lequel il y aura sûrement des gonzesses en strings de combat... Mais bon, les gonzes aussi sont plus ou moins en strings de combat dans ces jeux ( c'est pas du sexisme du coup, c'est juste un character design à chier ).
Hell Pé
 
Chinaski a écrit :
@Hell Pé, la liste de GK que tu cites me semble au contraire ne contenir que des jeux à peu près correctes envers l'image des femmes...


C'est vrai qu'au premier abord, les jeux de la liste GK ne me paraissent pas contenir des exemples de misogynie flagrante (excepté peut-être GTA V, qui n'a pas beaucoup de respect pour le genre humain en général). Mais en même temps, je ne suis pas sûr qu'il y en ait beaucoup dans lequel on peut simplement voir des femmes. C'est comme ça que je lis le vœu de jeux "less shitty for women" que fait Anita. Je peux concevoir que ce soit gonflant pour une femme ou une minorité quelconque de se voir exclu-e des jeux vidéo dont tout le monde parle. C'est le genre de chose que j'aime voir pris en considération quand je joue à un jeu qui prend ses aspirations aux sérieux (et je veux jouer à des jeux qui se prennent au sérieux, de temps en temps).

Buddy a écrit :
Sarkessian, il ne faudrait pas en parler (...)


Précisément : sur cette histoire de liste, j'ai constaté que la quasi-totalité du web francophone semble avoir eu la même idée que toi (c'est l'autre raison pour laquelle j'ai proposé cet article). Je pense au contraire que, quand il ne s'agit pas de drames à sensation, le point de vue de cette femme mérite d'être relayé. À plus forte raison quand là, sur le coup, elle le présente de manière aussi directe et (m'a t-il semblé) simple à comprendre.
Ze_PilOt
 
J'espère que le retard de l'épisode 2 de Life is strange, c'est pour le rendre "Less Shitty for Men".
papysoupape
 
complétement oki avec les propos de la dame. Sans déconner, si on me propose une Faith en surpoids pour le prochain mirror edge je préco tout de suite.

Mon dieu que tout cela semble stérile. Se battre pour foutre les limites logiques qu impose la vie en communauté dans le jeux video ... allo? pourquoi pas au cinéma et dans la littératures aussi...

"y a pas assez d elfes féminins en surpoids dans le seigneur des anneaux de peter jackson" ---->je suis d’accord avec cette remarque (je sais je fais une fixation) mais si le realisateur a decidé que toutes ses elfes sont des bombes atomiques je respecte son choix, je ne vais pas voir son film et je m achete la collection complete de Roseanne en DVD
la_boogie
 
papysoupape a écrit :
complétement oki avec les propos de la dame. Sans déconner, si on me propose une Faith en surpoids pour le prochain mirror edge je préco tout de suite.

Mon dieu que tout cela semble stérile. Se battre pour foutre les limites logiques qu impose la vie en communauté dans le jeux video ... allo? pourquoi pas au cinéma et dans la littératures aussi...

"y a pas assez d elfes féminins en surpoids dans le seigneur des anneaux de peter jackson" ---->je suis d’accord avec cette remarque (je sais je fais une fixation) mais si le realisateur a decidé que toutes ses elfes sont des bombes atomiques je respecte son choix, je ne vais pas voir son film et je m achete la collection complete de Roseanne en DVD


merci ^^
--

(ça doit être chiant d'avoir une conne comme porte parole, & soit dit en passant choisir le medic comme classe pour le perso féminin c'est sexiste)
Crusing
 
Et puis au delà de ça les elfes sont immortels toussa, c'est un peu des demi-dieux qui ont un art de vivre basé sur la perfection, la dignité et la sagesse, pas trop sur la junk food, picoler de la 8.6 à longueur de journée ou faire sa couch potato.
Je pense que cette Anita a beaucoup de chose à régler avec son père.
papysoupape
 
Crusing a écrit :
Et puis au delà de ça les elfes sont immortels toussa, c'est un peu des demi-dieux qui ont un art de vivre basé sur la perfection, la dignité et la sagesse, pas trop sur la junk food, picoler de la 8.6 à longueur de journée ou faire sa couch potato.


et la tout d un coup je pense hentai...
ho my god, anita a raison. Faut vite se rendre au japon pour leur expliquer que leurs animés et les scandaleux jeux de dragues seraient bien meilleurs en suivant ses recommandations. C est quand même fou de dépenser autant d énergie dans des conneries pareil. La lutte pour l égalité homme-femme dans le monde réel doit être devenue has been... ou bien c est le féminisme qu elle incarne qui l'est.

toujours est il que: Roseanne > hentai d elfe
Buddy
 
Hell Pé a écrit :
Précisément : sur cette histoire de liste, j'ai constaté que la quasi-totalité du web francophone semble avoir eu la même idée que toi (c'est l'autre raison pour laquelle j'ai proposé cet article). Je pense au contraire que, quand il ne s'agit pas de drames à sensation, le point de vue de cette femme mérite d'être relayé. À plus forte raison quand là, sur le coup, elle le présente de manière aussi directe et (m'a t-il semblé) simple à comprendre.

Le bon sens ne devrait pas requérir d'explication.
Sarkessian offre une démarche unilatérale, restrictive, incomplète. On pourrait présenter une liste équivalente en permutant le genre sans que le propos n'en soit obsolète (au niveau auquel il nous est présenté). La réflexion ne concerne pas le jeu vidéo, mais la narration (précisément: la représentation de la femme), au travers de son impact sur l'éducation. La jouabilité, spécificité des jeux, n'est pas abordé.
C'est un bon sujet, traité de la mauvaise façon par la mauvaise personne au mauvais endroit. Je regrette qu'on lui procure une légitimité qu'elle ne possède pas.
JoWn3
 
Quoiiiii ?

Il y a des personnages stéréotypés dans les jeux vidéos ?!?

"Unbélivébeul' !!!"

Bientôt on va apprendre qu'il y a des personnages diformes dans les pixar..., un gros nez, des jambes courtes, des grands pieds..., mais que fait la police, il y a des gens stéréotypés et caricaturaux dans mes oeuvres de fictions !!!


Si j'avais eu Twitter à l'époque, j'aurais conseillé à Victor Hugo de faire des misérables moins misérables et ne venant pas systématiquement des couches les moins aisés du peuple, j'aurais dit à Jules Verne touche pas à ma baleine, c'est mon pote, et j'aurais accusé l'auteur de Pinochio d'être raciste, parce qu'évidemment, le morceau de bois ment parce qu'il est italien, hein, c'est ça ?!? Salooow....

(Je n'ai jamais rien produit, mais je me permets de dire aux autres comment le faire...)

Si ça te plaît pas, tu achètes pas et si tu as raison ça disparaîtra de lui même, ou alors tu crées des trucs à succès, mais pour ça faut avoir un minimum de talent ou au moins une idée valable...
Chinaski
 
Je pense que les jeux vidéos gagneraient beaucoup à devenir plus mûrs, moins stéréotypés, et à s'adresser à une plus large tranche de la population, tout du moins une partie des jeux ( il en faudra toujours des bourrins, idiots et régressifs, ils sont marrants ).
Il est tout à fait légitime que des gens s'interrogent et tente d'aller dans ce sens. Mais peut-être juste pas elle...

Je souhaite aux jeux vidéos un phénomène un peu similaire à ce qu'a connu le cinéma avec la Nouvelle Vague, pour qu'ils s'affranchissent enfin de cette comme qui dirais "obligation" d'être un divertissement pour jeune mâle blanc hétéro qui aime l'action.
Et je ne souhaite pas ça pour aider la cause féministe au sein des jeux vidéos ( j'en ai peu ou prou rien à branler de la cause féministe en général, même si j'en comprends l'importance. C'est juste pas mon problème ), mais bien pour avoir accès à des produits culturels plus intéressants et variés.
Hot-D
 
Voilà un article qui aurait du s'intituler: "Une policière de la bienpensance vous fournit son règlement pour développer vos jeux comme elle l'entend".
Quand laissera-t-on les créateurs à leurs créations sans leur intimer que faire et quoi dire en fonction des agendas politiques du premier connard avec un minimum d'influence venu ?
Qu'elle finance un jeu vidéo indépendant avec tout le pognon de ses conférences puis l'érige comme exemple au lieu d'ordonner aux talentueux qui ont étudiés et travaillés dur pendant des années de se plier à sa volonté.
Crusing
 
J'ai pas suivi toutes les peripeties d'anita, mais plus je lis vos commentaires, plus je me dis que la shitstorm qu'elle a du se prendre sur le museau n'est pas volée, hors insultes sexistes etc, bien qu'étant juste l'expression primaire du mécontentement d'une poignée de débiles anonymes sur le net, on entend toujours les plus bruyants.
mesterial
 
Leave Britney alone!!! :D
Crusing
 
J'ai hate qu'un mec qui a pour seules références SMB3 et angry birds fasse des conférences pour expliquer à quel point il en a marre de voir des mecs bruns d'1,85m bodyduildés dans les jeux et qu'on arrête de le traiter de joueur casu parce qu'il ne joue pas à GTA. Tellement hâte.
Et puis il nous donnerait des leçons de savoir vivre, comment marcher, comment s'habiller, comment animer, qu'il faut aimer son corps même si on frôle l'obésité morbide, et que ne pas suivre ses préceptes c'est aimer Satan, et non Jéhovah.

Ah bein ça donnerait le gif de mesterial.
Hell Pé
 
Buddy a écrit :
Le bon sens ne devrait pas requérir d'explication.


Certes, mais alors, pourquoi lis-je ici des coms comme "Je ne vois pas comment on peut reprocher à un jeu de respecter un contexte" ou "C'est un peu débile de penser qu'on doit faire des persos féminins de toutes morphologies" ? Il me paraît évident que tout ce que suggère Sarkeesian ici, c'est de varier un peu les plaisirs et d'éviter les clichés. Si je fais ces idées-là miennes, j'en viens à me dire qu'il faut lutter contre le mauvais goût dans les JV par tous les moyens. Y compris ce genre de liste.

Et oui, les JV n'ont pas le monopole du mauvais goût et des histoires nazes, c'est certain. De la même façon que plein de JV n'ont rien à se reprocher en termes de sexisme. Ou encore qu'il n'est pas question de féminiser l'intégralité des jeux vidéo (*). Pourtant, j'ai l'impression que beaucoup de monde ici est persuadé qu'on veut leur faire croire le contraire. Je ne veux pas me répéter à l'infini, mais perso, la démarche de Sarkeesian me paraît valide, quand bien même serait-elle "restrictive" ou "incomplète". Y'a un tas de choses qu'en tant que joueurs et critiques, on peut pointer du doigt et espérer voir mieux faites ; la représentation des femmes en est une parmi bien d'autres, ne l'ignorons pas.

(*) en parlant des jeux qui permettent de choisir un personnage jouable, Sarkeesian dit qu'"au moins la moitié des options devraient être des femmes", puis précise que "ce serait super si c'était plus de la moitié" et n'ignore pas que "certains me trouvent complètement givrée de dire ça". Totilo dit ce qu'il en pense dans son papier.
hohun
 
Hell Pé a écrit :
Si vous voulez faire un test de "shittiness for women", je vous suggère plutôt de le faire sur les rayonnages des magasins ou les jeux dont la pub passe à la télé. Il me semble que c'est ce genre de titres qui intéresse Sarkeesian : ceux qui se voient le plus, et qui ont généralement l'impact culturel le plus grand.

J'ai essayé de l'appliquer moi-même à la liste des jeux "à ne pas manquer" sur Gamekult, qui est déjà plus variée que le tout-venant du AAA. À l'heure où j'écris, elle comporte 12 jeux : The Witcher 3, Code Name STEAM, State of Decay, GTA V, Mortal Kombat X, Bastion, Xenoblade, Neverwinter, Pillars of Eternity, Bloodborne, FF Type-0, Mario Party 10, Battefield Hardline, Oceanhorn, DmC et Hotline Miami 2 (ouf). Je suis loin de connaître tous ces jeux, qui ne semblent pas particulièrement "shitty" au premier abord, mais combien d'entre eux incluent seulement des persos féminins ? Et quand ils en ont, de quoi ont-ils l'air ?

Autrement dit, si Sarkeesian s'exprime en des termes forts, elle met indéniablement le doigt sur quelque chose. Les femmes sont mal représentées dans le jeu vidéo, dans la mesure où ce dernier peut être une forme d'art qui représente des êtres humains (comme il peut ne pas l'être bien entendu). Et je pense que sans tergiverser sur la portée de l'égalité des sexes, il est sage de garder cette situation à l'esprit quand on parle de JV, à plus forte raison dès qu'il s'agit de raconter une histoire par ce biais. C'est pour cela que j'ai relayé la petite liste de Sarkeesian : elle comporte quelques redondances, elle ne s'applique évidemment pas à tout, mais ce sont des règles de bon sens qu'il ne faut pas ignorer.


Sur quelle base peut-on parler de "jeux qui se voient le plus et qui ont l'impact culturel le plus grand" ? Je prends les jeux les plus joués actuellement, des trucs comme CS, Minecraft, Dota 2, Candy crush, ils n'ont soit aucune importance du point de vue du sexe, soit une représentation OK et n'ont même pas nécessairement un gros rayonnement publicitaire général. On peut parler de LOL qui en effet donne une grosse importance aux locheuses (ce qui me donne d'ailleurs l'impression que c'est un jeu pour puceaux, du coup), mais un exemple isolé ne fait pas loi. Le fait que les femmes soient sous-représentées est à mon sens un débat distinct du fait qu'elles soient mal représentées, car ça c'est un choix des créateurs, et merde, c'est leur choix, si j'ai envie de faire un jeu avec que des couilles laissez-moi tranquille.

Je pense aussi que la petite Anita ferait bien d'arrêter son parti pris permanent. Le JV ce n'est plus que du MMO coréen avec ultrap*tes en armure légère ou des trucs comme SIN ou Bloodrayne. Ça n'a jamais été que ça, à vrai dire. Comment veux-tu jauger pertinemment un milieu si tu persistes à ne pas le voir pour ce qu'il est, ou à lancer des fausses accusations sur des jeux qui t'arrangent (cf. son analyse honteuse de Hitman ?). Même les AAA ont des persos féminins normaux de nos jours (je pense à the last of us - mais en vrai, même tomb raider donne l'image de la femme qui, certes a des formes avantageuses et crie comme une cochonne, mais est aussi en charge et sait défier la figure masculine forcément néfaste).

Des femmes qui se battent pour que les femmes soient mieux représentées dans le JV, ça ne me dérange pas, mais que ce soit une rageuse biaisée avec un potentiel analytique de CE2, là par contre oui.

Personnellement, Sarkozy, Sarkeesian, deux personnalités qui donnent des conférences sur des sujets qu'ils ne maîtrisent absolument pas, je subodore un COMPLOT.
Chinaski
 
Hell Pé a écrit :
(*) en parlant des jeux qui permettent de choisir un personnage jouable, Sarkeesian dit qu'"au moins la moitié des options devraient être des femmes", puis précise que "ce serait super si c'était plus de la moitié" et n'ignore pas que "certains me trouvent complètement givrée de dire ça". Totilo dit ce qu'il en pense dans son papier.


Ca c'est idiot.
Une égalité des sexes arithmétique est une idée stupide et me laisse croire qu'elle n'a jamais joué plus de cinq minutes à un jeux vidéo.
J'attends le jour où un papy se plaindra que le troisième âge n'est pas assez représenté, et exigera qu'un tiers de TOUT les personnages jouables soient des pépés : " Et si c'est plus d'un tiers, je serai content, ma bonne dame. Comment ça j'y connais rien ? Petit mécréant !"

En réalité, comme quelqu'un l'a dit plus haut, les jeux vidéos sont dépendants du contexte de leurs histoires ( encore plus maintenant qu'ils sont très "cinématographiques" ), et la plupart d'entre eux parle de guerres, de luttes, de combats ou n'importe quel conflits qui se règlent par la violence.
C'est un peu pour ça que les personnages y sont majoritairement masculins, et non par sexisme ou une volonté de suprématie masculine...
Depuis que l'humanité existe, ce sont les hommes qui se foutent sur la gueule, il est plutôt logique que ce soit des hommes qui soit acteurs des représentations fictives de la violence ( ce n'est pas obligatoire, mais c'est juste plus pertinent et crédible, qualités que beaucoup de dèv' recherchent ).

Quand un jeu s'intéresse à autre chose que la mise un scène d'une violence interactive, on se retrouve souvent avec des persos féminins et ce, sans qu'aucun joueurs n'en soit gênés.
Je veux bien des jeux qui parle d'autres choses que de conflits ( quels que soient les sexes ou couleurs de peaux de leurs protagonistes ), mais des "jeux de guerre avec moitié de femmes car c'est politiquement correct et sinon ça fait gueuler Anita", nope...
Je veux bien que le prochain GTA ai un personnage féminin comme protagoniste, mais Rockstar aime bien créer des univers profondément débiles et caricaturaux sur une trame néanmoins crédible, et une femme gangster qui se retrouve dans une fusillade musclée contre le police, ce n'est pas tellement crédible.
C'est juste la putain de réalité qui veut ça...

C'est l'avantage de la fantasy et de la SF, où règne une égalité des sexes parfaite, car on s'éloigne là d'une représentation de la réalité.
Fylodindon
 
Autant je suis relativement d'accord avec elle sur plein de points, et plus généralement sur la place de la femme dans le jeu vidéo (mais bon, ça s'applique aussi à la musique ou au cinéma... bref à la société dans sa globalité). Autant ça m'aurait quand même bien fait chier que Lara Croft soit vêtue d'un sarouel taille 54. En tout cas, ma jeunesse n'aurait sans doute pas été la même. :D

Bon, après faut pas se leurrer non plus. Le jeu vidéo est historiquement très masculin, c'est donc tout ce qu'il y a de plus logique qu'il véhicule des stéréotypes machistes. Des efforts doivent être faits, c'est sûr, mais tu ne changes pas radicalement toute une industrie du jour au lendemain.
Sans parler du fait que si les jeux devenaient lisses, on se ferait vite chier.
En tout cas moi, je ne veux pas devoir jouer pour le restant de mes jours à des fables écolos bien pensantes à la mords-moi-le-nœud.

Je pense que les héroïnes type Max dans Life is Strange ou Faith dans Mirror's Edge, et une guerrière à gros boobs et armure "aérée" ne sont pas incompatibles et ne nuisent pas plus que ça à l'image de la femme.
CBL
 
Chinaski a écrit :
Je veux bien que le prochain GTA ai un personnage féminin comme protagoniste, mais Rockstar aime bien créer des univers profondément débiles et caricaturaux sur une trame néanmoins crédible, et une femme gangster qui se retrouve dans une fusillade musclée contre le police, ce n'est pas tellement crédible.




(accessoirement c'est bien plus crédible qu'un mec marié de 40 ans avec deux gamins qui braque des banques avec un redneck drogué et un gangster)

(et puis tant pis si ce n'est pas crédible. A part si tu fais un Heart Of Iron, tu n'as pas besoin de coller à la réalité)
Ttask
 
Chinaski a écrit :
Je veux bien que le prochain GTA ai un personnage féminin comme protagoniste, mais Rockstar aime bien créer des univers profondément débiles et caricaturaux sur une trame néanmoins crédible, et une femme gangster qui se retrouve dans une fusillade musclée contre le police, ce n'est pas tellement crédible.

C'était pourtant le scénario de GTA 3, dont l'antagoniste de la trame principale était une femme.
Chinaski
 
CBL a écrit :
(accessoirement c'est bien plus crédible qu'un mec marié de 40 ans avec deux gamins qui braque des banques avec un redneck drogué et un gangster )

Non.
Renseignes-toi sur les milieux criminels, machistes par excellence, tu verras.
Ce perso de The Wire fait d'une part figure d'exception ( ce qui ne fait que confirmer la "règle" ), d'autre part elle est plus une tueuse à gages qu'une braqueuse ultra-violente.
Et franchement, c'est un perso plutôt inutile, qui tombe presque dans le cliché de la "Schtroumpfette" ( The Evil Srmurfette ! ).
Dans la même série, je lui préfère les deux acolytes d'Omar Little...

@Task, personne n'a dit que c'était impossible ni même interdit.
Je me contentait d'expliquer pourquoi c'est ( à mon sens ) plus crédible et surtout plus efficace d'avoir un personnage masculin dans un rôle ultra-violent au sein d'une fiction. Et je comprends pourquoi beaucoup de scénaristes font se choix, sans pour autant être des misogynes ou autres...

Après je n'ai pas joué à GTA 3, mais je sais qu'à cette époque le scénariste Dan Houser était moins ambitieux que maintenant avec GTA 4, Red Dead, Max Payne 3 ou GTA V ( dans lesquels il semble avoir réellement travaillé son propos plutôt que d'enchainer les références pop-culturelles comme il le faisait jadis ).
CBL
 
Chinaski a écrit :
Renseignes-toi sur les milieux criminels, machistes par excellence, tu verras.


Je suis renseigné.
Et pour la petite histoire, de tous les personnages, Snoop est la plus crédible vu que l'actrice qui la joue a fait de la prison pour meutre et deal de drogue.

Parlons de crébilité justement. Ce qui rend Snoop crédible c'est qu'elle abat froidement une trentaine de bonhommes dans la série. Ce qui rend Brienne de Tarse crédible, c'est qu'elle se ballade en plaques complètes et qu'elle combat avec une épée à deux mains. Mais ce qui la rend encore plus crédible, ce sont ses motivations et sa chevalerie.

Avec une écriture convenable, tout peut devenir crédible. Une petite merde verte d'un mètre de haut avec du poil dans les oreilles devient un chevalier jedi.
Chinaski
 
Je ne les trouvent pas tellement crédibles, justement. Et la marionnette qui plisse des yeux non plus...
Mais chacun voit midi à sa porte, à part The Wire, les deux autres références que tu cites ne sont pas des exemples de bonne écriture, à mon humble avis. Et même The Wire a ses faiblesses.

Et merci pour le lien, mais, encore une fois : les exceptions ne font que confirmer les "règles".
Buddy
 
Chinaski a écrit :
pouet pouet


shooo! vilain troll!
Buddy
 
Hell Pé a écrit :
voir plus haut


Certainement ces commentaires on pour but d'interpeller ou de renseigner sur l'opinion de l'auteur.

Si on souhaitait vraiment parler de sexisme dans le jeu vidéo, ne faudrait il pas plutôt se demander quel gameplay engendre un comportement sexiste?
On voudrait nous faire croire que la représentation de la femme dans le cadre du jeu video est un problème spécifique à celui-ci, partant d'une sexisme latent d'une part des créateurs. Alors qu'il s'agit d'un problème de société.
Ici elle ne semble s'adresser qu'aux développeurs. Qu'en est il des producteurs, éditeurs, commerciaux, publicitaires, qui sont tout aussi responsable du produit fini?

Pour reprendre ce qui a été dit plus haut, une Faith en surpoids n'aurait pas de sens: le jeu propose un gameplay type course, l'avatar se veut athlétique.
On pourrait tout autant reprocher une mise au second plan d'un personnage féminin quand il s'agit de la compagne du protagoniste principal, sans tenir compte des impératifs de narration.

Dans la liste, je ne retrouve pas d'autres solutions qui permettrait d'atteindre le même objectif: remplacer les protagonistes par des asexués par exemple.

Sarkessian n'est pas une professionnelle. C'est une militante. Son discours est partisan. Elle prêche pour sa paroisse.
Légitimer Sarkessian en tant qu'intervenant, c'est risquer d'avoir des démarches créationnistes dans le jeu vidéo dans les années à venir.
C'est mal.
LeGreg
 
la_boogie a écrit :

(ça doit être chiant d'avoir une conne comme porte parole, & soit dit en passant choisir le medic comme classe pour le perso féminin c'est sexiste)


Si tu regardes le site en lien en cliquant sur l'image (si si tu peux cliquer), tu verras qu'il y a un redesign pour tous les persos de TF2.
Hell Pé
 
Buddy a écrit :
Si on souhaitait vraiment parler de sexisme dans le jeu vidéo, ne faudrait il pas plutôt se demander quel gameplay engendre un comportement sexiste?

Les JV racontent aussi des histoires, du moins la plupart d'entre eux. Dans les meilleurs d'entre eux, la narration est indissociable de ce qu'on appelle généralement le "gameplay" (ce dernier pouvant très bien se mettre au service d'une histoire, et ça Sarkeesian le sait). Un débat plus profond et intéressant se sache là-dessous, mais c'est déjà ça d'en parler sous l'angle narratif.

Buddy a écrit :
On voudrait nous faire croire que la représentation de la femme dans le cadre du jeu video est un problème spécifique à celui-ci, partant d'une sexisme latent d'une part des créateurs. Alors qu'il s'agit d'un problème de société.

L'un n'empêche pas l'autre, non ? Que les créateurs de JV fassent leur part du travail, ce serait déjà une bonne chose de faite.

Buddy a écrit :
Ici elle ne semble s'adresser qu'aux développeurs. Qu'en est il des producteurs, éditeurs, commerciaux, publicitaires, qui sont tout aussi responsable du produit fini?

Le dit-elle clairement ? Pour moi, toute la chaîne de production est concernée.

Buddy a écrit :
Dans la liste, je ne retrouve pas d'autres solutions qui permettrait d'atteindre le même objectif: remplacer les protagonistes par des asexués par exemple.

Quel objectif ? Celui du "less shitty for women" ? Avec des asexués ? Je ne te suis pas.

Buddy a écrit :
Sarkessian n'est pas une professionnelle. C'est une militante. Son discours est partisan. Elle prêche pour sa paroisse.
Légitimer Sarkessian en tant qu'intervenant, c'est risquer d'avoir des démarches créationnistes dans le jeu vidéo dans les années à venir.
C'est mal.

Suggères-tu que parce qu'elle est une militante au discours partisan (ce qui est tout à fait vrai), il ne faudrait pas parler d'elle, sauf pour remettre sa légitimité en cause ? Je ne suis pas d'accord. On critique le propos avant la personne qui l'émet. J'allais dire que "Si Sarkeesian était une militante créationniste, nous n'aurions jamais relayé ses opinions ainsi", mais en fait, je ne comprends pas vraiment ce que serait une "démarche créationniste" dans le jeu vidéo (il faut plus de réfutations de la théorie de l'évolution dans les JV ???). En tout cas, ça me parait guère comparable avec une démarche féministe.
Crusing
 
Vous tournez en rond les gars (et filles par soucis de parité), et par définition, un militant est un partisan hein.

Pour résumer,le problème est toujours le même dès qu'on a à faire avec des donneurs de leçons : une légitimité inexistante, des généralisations dignes du JT de TF1, et une forte propension à brasser du vent pour faire polémique en vu de faire le buzz.

Non parce que ce qu'elle dit en conférence, une page de blog suffisait largement.
Je conchie ce genre de personnage qui en fait ne souhaite pas faire avancer les choses, mais juste avoir son heure de gloire, le polémiste, le troll haut de gamme.

Beaucoup sont d'accord avec ce qu'elle dit, évidemment! tout ce qu'elle dit est obvious ou rejoint le sens commun, c'est la même méthode que M Le pen, à base de "hé elle dit pas que des conneries en fait!".
Sauf qu'appliqué au cas par cas c'est aberrant et réducteur.
CBL
 
Crusing a écrit :
Pour résumer,le problème est toujours le même dès qu'on a à faire avec des donneurs de leçons : une légitimité inexistante, des généralisations dignes du JT de TF1, et une forte propension à brasser du vent pour faire polémique en vu de faire le buzz..


Un peu comme tous tes commentaires pour cet article ?

En quoi Anita est moins légitime qu'un autre blogueur ?

Je ne vous comprendrais jamais. Elle n'appelle pas à une révolution où on brulerait tous les exemplaires de GTA V sur la place publique. Elle veut juste plus de femmes dans le jv et autre chose que des potiches/bombasses. C'est si aberrant ?

Accessoirement, vous n'êtes mêmes pas vraiment concernés par le sujet. La question est bien de rendre le jv moins merdique pour les femmes et je doute qu'il y ait une seule fille dans les commentaires précédents...
LeGreg
 
Merci de concéder que c'est obvious :) au moins tout n'est pas perdu.. sifflote.
Ze_PilOt
 
Si prendre le casting mâle de TF2 et leur rajouter des longs cheveux c'est pas stroumphiser les personnages, on peut m'expliquer dans quel jeu une femme n'existe que pour être une femme, j'ai un peu de mal à en trouver un?

Même dans God of War, les nanas sont des représentations d'aphrodite. Je ne dis pas que ça ne rend pas le jeu moins sexiste pour autant, mais les exemples dans ses vidéos sont tous minables donc j'ai pas compris le principe.
Ze_PilOt
 
Ok, quand je disais qu'elle se contredisait en voulant des contre-parties féminismes de persos masculins, je pensais plutôt à cette vidéo où elle pointe justement la féminisation de perso masculins : https://www.youtube.com/watch?v=eYqYLfm1rWA et j'ai confondu avec le cliché de la stroumphette.

Ça n'en reste pas moins une contradiction, et les persos TF2 de LeGreg, on est en plein dedans. Et je ne trouve toujours pas d'exemple de jeu où une fille est simplement là pour être une fille. Même la princesse de mario est... une princesse qui gouverne tout le royaume.
L etranger
 
Encore un faux débat. La vrai idée ca serait d'avoir 8 idées pour améliorer la qualité des jeux qui en deçà de leur qualité graphique.

LeGreg
 
Ze_PilOt a écrit :
Si prendre le casting mâle de TF2 et leur rajouter des longs cheveux c'est pas stroumphiser les personnages, on peut m'expliquer dans quel jeu une femme n'existe que pour être une femme, j'ai un peu de mal à en trouver un?


C'est juste une différence de démarche.

Il y a plusieurs aspects négatifs ou péjoratifs attachés à la schtroumpfettisation (tous les aspects ne sont pas toujours présents également mais on les retrouve souvent ensemble) :
- un cast entièrement masculin avec juste une femme. Ou entièrement blanc avec juste un noir. C'est plus ou moins évident quand le cast est large (si il y a deux persos et un est une femme ce n'est pas trop flagrant ni problématique).
- le personnage femme est particulièrement distinct du casting mâle par son côté accessoire. Par exemple on va mettre une femme mais elle n'aura aucun rôle qui fait avancer l'action, ou n'aura aucune compétence particulière à part celui d'être une femme, ou servira principalement de petite amie à l'un des personnages principaux.
- On mettra en avance son côté girlie. Un personnage girlie n'est pas forcément un problème en soi, sauf si c'est le seul role modèle féminin dispo et si cela se traduit juste par une incompétence particulière (stéréotype de la "air head blonde" cf la schtroumpfette dans la série de bd qui a créé le personnage) ou d'être présente juste pour le eye candy. En gros l'idée que l'homme peut avoir N stéréotypes différents mais la fille n'aurait droit qu'à un seul, celui d'être "LA femme". Genre description type caricaturale : "bon il y a le spécialiste des armes, le hacker, l'illusionniste, l'acrobate, l'historien, le cuisinier.. et la femme".

Bref c'est problématique quand 1- ces éléments négatifs se retrouvent tous ensembles 2- la majorité de la production à destination des jeunes (et moins jeunes) garçons sont tous bizarrement sur le même moule (cf exécutifs réels d'une chaine de télé qui disent aux producteurs "pourquoi vous avez deux filles dans votre série télé ? votre public c'est les garçons il faut donc avoir au plus une seule fille, et si possible avec un rôle secondaire").

Quelqu'un qui réfléchit à la diversité du casting de manière intelligente dès le début du développement et donc où ce n'est pas un accident si le casting présente une pluralité de caractères au final ne tombe généralement pas dans les travers de ce trope.
Crusing
 
LeGreg a écrit :
Merci de concéder que c'est obvious :) au moins tout n'est pas perdu.. sifflote.

Ouais obvious comme de dire que les protagonistes US sont sur-représentés dans le JV ou que mettre la chine comme ennemi du futur dans beaucoup de jeu, c'est mal.

CBL> elle est bien moins légitime que, au hasard, David Cage dans un autre sujet et pourtant vous tirez sur l'ambulance à chacune de ses déclarations. Chacun son avis hein.

Se plaindre du sexisme dans le JV c'est comme soigner une migraine en se mettant un pansement sur le front.
Au hasard, faire des conférences sur la dégradation exponentielle de l'image de la femme dans le pron et à cause du pron serait 1000 fois plus constructif. Ou comme dit plus haut, avant tout dans le media singé depuis des années par le JV, le ciné.
Mais je vais pas lui donner des leçons, spa mon genre, Ô non.
CBL
 
Crusing a écrit :
Au hasard, faire des conférences sur la dégradation exponentielle de l'image de la femme dans le pron et à cause du pron serait 1000 fois plus constructif. Ou comme dit plus haut, avant tout dans le media singé depuis des années par le JV, le ciné.


Mais il y en a. Chacun son domaine. Factor devrait peut être parler plus activement de la guerre civile en Syrie mais étonnament on préfère parler de ce qui nous intéresse, donc les JV.

Quant à David Cage, c'est un peu logique. Il veut transformer un media dont la base repose sur l'interaction en un truc super passif. Anita propose juste de changer un peu les graphismes et le background des personnages...
Chinaski
 
Buddy a écrit :
Chinaski a écrit :
pouet pouet


shooo! vilain troll!

Je suis plutôt un mec à prout, mais merci pour ton intervention.
Buddy
 
Hell Pé a écrit :
Les JV racontent aussi des histoires, du moins la plupart d'entre eux. Dans les meilleurs d'entre eux, la narration est indissociable de ce qu'on appelle généralement le "gameplay" (ce dernier pouvant très bien se mettre au service d'une histoire, et ça Sarkeesian le sait). Un débat plus profond et intéressant se sache là-dessous, mais c'est déjà ça d'en parler sous l'angle narratif.

C'est approcher le débat par le mauvais angle concernant le domaine des jeux vidéos. C'est le système de jeu qui est à la base du jeu. L'histoire c'est le papier d'emballage.

Hell Pé a écrit :L'un n'empêche pas l'autre, non ? Que les créateurs de JV fassent leur part du travail, ce serait déjà une bonne chose de faite.

Là c'est moi qui ne te suis plus. Quoi n'empêcherai pas quoi?

Hell Pé a écrit :Le dit-elle clairement ? Pour moi, toute la chaîne de production est concernée.

"huit choses que les développeurs peuvent faire pour rendre leurs jeux moins merdiques pour les femmes"

Hell Pé a écrit :Quel objectif ? Celui du "less shitty for women" ? Avec des asexués ? Je ne te suis pas.

En n'imposant aucun genre à l'avatar, il n'y aurait pas de polémique.
Les mots employés ont aussi leur impact: l'objectif aurait pu être de rendre les jeux plus attractif pour les femmes, mais là c'est "moins merdique". On considère donc qu'a la base, un jeu est de la merde pour les femmes.

Hell Pé a écrit :Suggères-tu que parce qu'elle est une militante au discours partisan (ce qui est tout à fait vrai), il ne faudrait pas parler d'elle, sauf pour remettre sa légitimité en cause ? Je ne suis pas d'accord. On critique le propos avant la personne qui l'émet. J'allais dire que "Si Sarkeesian était une militante créationniste, nous n'aurions jamais relayé ses opinions ainsi", mais en fait, je ne comprends pas vraiment ce que serait une "démarche créationniste" dans le jeu vidéo (il faut plus de réfutations de la théorie de l'évolution dans les JV ???). En tout cas, ça me parait guère comparable avec une démarche féministe.

Elle n'est pas légitime. Elle est célèbre. Je critique la manière dont elle émet le propos.
La démarche créationniste méthode Sarkessian serait d'expliquer comment rendre les jeux moins merdique pour les créationnistes. Ceux-ci ne se reconnaissent pas dans les jeux, car les développeurs n'ont pas été éduqués selon le créationnisme.
clott
 

Colbert :)
Ze_PilOt
 
Buddy : je crois que tu tiens le noeud du problème Anita. Elle est de base négative. "less shitty" au lieu de "better", elle ne montre que les jeux qui ne respectent pas sa "charte" et très rarement de bons exemples, et quand elle donne des conseils, elle ne donne aucune application concrète derrière.

Elle a reçu de l'argent, pourquoi elle n'en a pas filé à un designer pour créer des concepts pour un jeu existant, suivant ses directives, afin de montrer des exemples concrets?
Le vertueux
 
Cette démonstration est jolie mais je ne crois pas que le discours soit de dire que le jeu vidéo est un facteur qui provoque la misogynie, mais qu'ils sont misogynes et par conséquent désagréables.
De même, en admettons que le jeu vidéo n'entraine pas de comportement violent, il peut très bien entrainer des comportements sexistes.
C'est bien plus facile d'être sexiste que d'être violent, il y a beaucoup moins de garde fou, d'obstacles sociétales à franchir. Le jeu vidéo n'est pas suffisamment influant pour entrainer des comportements violent étant donné l'environnement social, par contre il peut l'être suffisamment pour perpétrer une tradition sexiste.

Bref un jpeg à la con simpliste, mais très efficace.
vasquaal
 
L'article de factor fait un poil biaisé. Il fait référence à un article de Totilo qui lui-même fait référence à une conférence d'Anita Sarkeesian. Or, Totilo ne se contente pas d'un compte rendu, mais fait part de quelques remarques tout à fait pertinentes qui ne sont aucunement évoquées ici. Bref, faire référence à l'écrit de Totilo est inutile si au final ce n'est que pour retranscrire les dires de Sarkeesian sans apporter un point de vue critique derrière. C'est limite du publi-reportage.

Histoire de mettre en perspective les propos d'Anita Sarkeesian, je vous propose de lire cet article sur Jade Raymond où elle ne nie clairement pas que des progrès peuvent être fait, mais en même temps défend son industrie avec clairvoyance sans pour autant verser dans la démagogie http://www.polygon.com/2015/2/26/8078083/jade-raymond-next-step

Ici, Adrian Chmielarz (The Vanishing of Ethan Carter) revient sur la nécessité du contexte dans n'importe quelle œuvre de l'esprit. Il prend pour exemple le travail de Joss Whedon - qu'Anita Sarkeesian cite souvent comme un exemple positif - qui si vous deviez en prendre une partie pour la mettre hors contexte pourrait donner l'impression que Whedon est un salopard qui hait les femmes et aime les voir souffrir. D'où la nécessité du contexte. https://medium.com/@adrianchm/context-matters-on-feminist-frequency-joss-whedon-and-violence-5d131c07e158

Il y a ça et l'importance de laisser une marge inaltérable aux développeurs. On appelle cela la liberté d'expression ou la liberté artistique. Reste à savoir ce qui va réellement relever d'une volonté d'améliorer certains points de détail dans les jeux et ce qui pourrait gentiment dériver sur un fascisme de la pensée unique. En bonus, un point de vue qui m'a fait marrer tout en touchant juste dans une certaine mesure http://imgur.com/gallery/gzTILP2

Bref, je ne vois vraiment pas quel intérêt vous trouvez à relayer les dires d'Anita Sarkeesian vu qu'elle n'est pas intéressante. Elle balance des vérités de La Palice à qui veut bien encore l'entendre, alors que dans le média même du jeu vidéo, il existe des femmes développeurs qui ont du métier et de l'expérience, comme Jade Raymond que j'ai cité plus haut, et qui ont des choses à dire. Non seulement elles ont un bagage qui font qu'elles savent de quoi elles parlent, non seulement elles ont un pied dans le milieu, mais surtout elles ont un discours adapté et plus pédagogique.

Sarkeesian n'a aucune expertise et les manques de ses analyses le démontrent (où sont les preuves par les chiffres, les statistiques qu'elle n'avance jamais ?). Elle a tenté de faire la même chose avec le cinéma et la culture pop en général sans que ça n'ait marché. Elle s'est ensuite soudainement prise au jeu vidéo, média jeune avec des développeurs parfois naïfs et bien moins rompus à l'art si subtil de la communication. Proies faciles ? Allez savoir, mais cela lui aura été profitable vu que la télévision américaine a fini par lui offrir une tribune de temps à autre.

Objectivement, le jeu vidéo est un média qui a énormément évolué, jeune et surtout a commencé à réellement se professionnaliser que depuis peu en passant du bricolage entre potes dans leur garage à activité très lucrative génératrice de milliards. Je pense qu'on peut donc en rester à apprécier son évolution sans faire une montagne de chaque souris qu'il produit. Deal with it.
Hell Pé
 
vasquaal a écrit :
Or, Totilo ne se contente pas d'un compte rendu, mais fait part de quelques remarques tout à fait pertinentes qui ne sont aucunement évoquées ici.

J'imagine que tu penses à un passage comme celui-ci :
Stephen Totilo a écrit :
How do you balance creators' freedom with the need or desire to open a game up to a broader audience? How do you assess which portrayals of women in games attract or repel male or female gamers? How do we truly determine the impact of the characters we see or control on how we relate to those characters or view the world? Sarkeesian didn't lay out those questions, but those are the ones implicit in her critique.

Et tu as raison, j'aurais mieux fait de citer ce passage plutôt que celui que j'ai retenu (et que j'ai horriblement mal retranscrit par ailleurs), étant donné que toutes ces questions, la plupart des commentaires ici refusent de se les poser, et s'entêtent à voir les conseils de Sarkeesian comme une doctrine "fasciste de la pensée unique". Je l'ai déjà dit plein de fois mais je comprends pas pourquoi vous êtes si nombreux à en être persuadés, ou encore à répéter que Sarkeesian n'a aucune "légitimité" ou "expertise". En faut-il pour se plaindre des armures-bikini ? Se plaindre à propos de tel ou tel aspect des jeux vidéo, n'est-ce pas là le genre de choses que nous faisons tout le temps ?

Parce que Totilo dit également ceci :
As Sarkeesian pointed to fan-art that imagined Team Fortress 2's cast as being all women I thought about her position as an advocate. She'd push. Developers, publishers and gamers could hear and decide for themselves what's best to do.

Je reconnais que si j'avais mieux anticipé de telles réactions (chose que j'aurai dû faire), j'aurais plus laissé parler Totilo. Mais de mon point de vue, c'est ce genre de remarque-là qui tient de La Palice. Sarkeesian, elle, affirme que les femmes dans les JV, c'est "very much like one step forward, two steps back". C'est ce genre de choses dont il faudrait discuter, plutôt que de se lancer des questions rhétoriques caricaturales comme "faut-il un Mirror's Edge avec un perso en surpoids" ou "devra t-on rendre les jeux moins merdiques pour les créationnistes" (nous savons tous que leur réponse est "non").

Par ailleurs, dans l'article que tu évoques vasquaal, Jade Raymond ne raconte rien d'intéressant sur la représentation des femmes dans les jeux. Ce qu'elle dit sur l'industrie est plus pertinent, et effectivement elle semble avoir œuvré dans la bonne direction. Mais à aucun moment, ce qu'elle dit ne réfute les propositions de Sarkeesian. À en juger sur ce seul papier, je ne crois pas qu'elle ait "des choses à dire" en dépit de son expérience, et qu'elle est plus "intéressante" que Sarkeesian.

Pour finir :
vasquaal a écrit :
Je pense qu'on peut donc en rester à apprécier son évolution sans faire une montagne de chaque souris qu'il produit. Deal with it.

Que qualifierais-tu de "souris" du jeu vidéo, d'après toi ? Les jeux buggés à leur sortie ? Les F2P ? Les DRM ? L'éthique journalistique ? Le ludo-fondamentalisme ? La violence ? La durée de vie de The Order: 1886 ? La bombe dans le vagin de Paz dans le dernier MGS ? Le fait que presque personne n'en ait parlé à sa sortie ?

Certes ces sujets ne sont pas tous dignes d'intérêt. Certains me paraissent plus brûlants que d'autres. Dans tous les cas je ne prends pas "deal with it" comme une réponse. Parce qu'à ce moment-là, s'il suffit d'"apprécier l'évolution" du jeu vidéo, on n'a plus besoin d'écrire Factornews, les communiqués de presse suffiront bien.
Yolteotl
 
Hell Pé a écrit :
Stephen Totilo a écrit :
How do you balance creators' freedom with the need or desire to open a game up to a broader audience? How do you assess which portrayals of women in games attract or repel male or female gamers? How do we truly determine the impact of the characters we see or control on how we relate to those characters or view the world? Sarkeesian didn't lay out those questions, but those are the ones implicit in her critique.

Et tu as raison, j'aurais mieux fait de citer ce passage plutôt que celui que j'ai retenu (et que j'ai horriblement mal retranscrit par ailleurs), étant donné que toutes ces questions, la plupart des commentaires ici refusent de se les poser, et s'entêtent à voir les conseils de Sarkeesian comme une doctrine "fasciste de la pensée unique". Je l'ai déjà dit plein de fois mais je comprends pas pourquoi vous êtes si nombreux à en être persuadés, ou encore à répéter que Sarkeesian n'a aucune "légitimité" ou "expertise". En faut-il pour se plaindre des armures-bikini ? Se plaindre à propos de tel ou tel aspect des jeux vidéo, n'est-ce pas là le genre de choses que nous faisons tout le temps ?














Voila quelques tweets pris sur Google Image de Jonathan McIntosh (le gourou derrière Feminist Frequency) et Anita Sarkeesian. Tu en trouveras des dizaines sur le net et tu comprendras, j'espère, pourquoi les gens vomissent sur Anita, sur ses idées, et surtout pourquoi la choisir comme représente du féminisme appliqué au jeu vidéo est bien LA PIRE chose possible à faire pour améliorer l'image de la femme dans ce médium.

Et ce n'est pas parce qu'un bloggeur, aussi doué soit-il, a réussi à formater le discours de la personne en question (et à l'épurer probablement de toute la merde qu'elle a pu débiter), que sa pensée devient d'un coup "acceptable".

Le fond est là, il pue la haine, le mépris, et la malhonnêteté. Point.
fwouedd
 
Le probleme, c'est que ça devient assez politique cette histoire en lisant un peu les anti McIntosh (de grosses attaques républicaines au milieu de la flamewar). C'est puant a tous les niveaux en fait ces histoires.

En fait, je vais plutôt regarder tout ça en rigolant de loin et continuer à jouer, plutôt que d'essayer de vraiment suivre des bastons d'infirmes autours de jeux de merde scénarisés comme des films W9.
Hell Pé
 
Yolteotl a écrit :
Le fond est là, il pue la haine, le mépris, et la malhonnêteté. Point.

Écoute, je ne suis pas d'accord avec tout ce que disent les vidéos de Feminist Frequency, ou encore avec les tweets que tu me montres, mais de là à y voir "la haine, le mépris ou la malhonnêteté", il y a un pas que je ne franchirais pas.
Tu dis que Totilo a "formaté" un discours, l'a "épuré de sa merde". J'y vois une appropriation. Je n'ai certes pas excellé à retranscrire cette appropriation (après tout, ce sont "les conseils d'Anita"), mais je maintiens mon point de vue à son sujet : c'est un avis qui mérite d'être relayé, dont il est intéressant de discuter.

fwouedd a écrit :
En fait, je vais plutôt regarder tout ça en rigolant de loin et continuer à jouer, plutôt que d'essayer de vraiment suivre des bastons d'infirmes autours de jeux de merde scénarisés comme des films W9.

C'est vrai que parfois ça y ressemble. Mais l'enjeu n'est-il pas d'avoir (ou de savoir quels sont) des jeux qui ne sont pas des jeux de merde dignes de W9 ? Le féminisme est un débat de société nettement plus vaste que nos vaines histoires de ludogiciels, mais à notre échelle, on peut toujours réclamer de meilleurs jeux, parce que les jeux vidéo c'est tout de même super quand c'est bien fait.
Yolteotl
 
Écoute, je ne suis pas d'accord avec tout ce que disent les vidéos de Feminist Frequency, ou encore avec les tweets que tu me montres, mais de là à y voir "la haine, le mépris ou la malhonnêteté", il y a un pas que je ne franchirais pas.


La haine et le mépris de "l'homme" elle transpire bien plus dans leurs propos que le combat pour la "femme". Quand McIntosh insulte une féministe parce qu'elle ne le soutient pas, ou qu'il fait un lien entre violence / JV, violence / sexe masculin.
La malhonnêteté, quand Anita réalise un documentaire via du crowdfunding, s'enrichissant au passage, tout en volant les créations d'autres personnes.

Le problème est bien que tu ne peux pas prendre 5, 10 ou 50% d'un discours, faire fis du reste, et dire "cette personne mérite d'être écouté".
C'est la porte ouverte à l'acceptation de n'importe quel discours radical. "Certes il veut mettre X dans des camps, mais regarde son programme d'aide pour les pauvres" (Point Godwin habillement évité)

Le débat ne peut avoir lieu sereinement que si ces énergumènes (des 2 cotés du GamerGate) deviennent complétement inaudibles et se retrouvent isolés du reste de la communauté JV. Tant que l'un ou l'autre bord disposera d'une tribune pour s'exprimer, toute avancée sera impossible. Car ils seront là pour s'approprier les discours modérés et y insérer leurs idées nauséabondes.
tergat
 
Bonjour,

Serious Sam 3 BFE - Blood Options <- clique salope

Merci pour votre attention.
Hell Pé
 
tergat a écrit :
salope

oh

qu'est-ce qu'on vient de dire là

putain
Crusing
 
Hell Pé a écrit :
putain

Mon dieu ça dégénère là, c'est moche.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Yolteotl
(19h15) Yolteotl Nouveau Wipeouit!
Yolteotl
(19h15) Yolteotl Nouveau Marvel vs capcom!
Yolteotl
(19h09) Yolteotl Et un nouveau uncharted
Yolteotl
(19h07) Yolteotl ça ressemble carrément à du Naughty dog ce premier jeu
Yolteotl
(18h39) Yolteotl [live.playstation.com]
Yolteotl
(18h39) Yolteotl Il n'y aura probablement pas grand chose d'excitant mais Playstation Expérience démarre à 19h
Crusing
(14h27) Crusing Big Apple > On dirait le pitch d'un épisode d'une vieille saison de south park.
Big Apple
(12h18) Big Apple l'info WTF du jour :)
Big Apple
(12h18) Big Apple "L'agent des services secrets allemands qui voulait commettre un attentat est un ancien acteur porno gay converti à l’islam en 2014."
vendredi 02 décembre 2016
Crusing
(21h37) Crusing (21h24) Y'a un paquet de puzzle qui mérite plus qu'une session au chiotte.La plupart en fait.
Crusing
(21h36) Crusing Evidemment, puisque tu fais les mauvais choix systématiquement, c'est bien légitime.
MrPapillon
(21h25) MrPapillon Crusing, tu savais que j'avais une WiiU ?
MrPapillon
(21h24) MrPapillon N'écoute pas Crusing.
MrPapillon
(21h24) MrPapillon On peut facilement faire des pauses de The Witness. C'est facile d'y replonger. En plus c'est vraiment un jeu qui peut se jouer par tout petits morceaux.
Crusing
(20h54) Crusing LeGreg > Bein le tout début oui, après ça demande quand même un poil d'abnégation, comprendre que certains puzzle peuvent soit te bloquer soit te prendre du temps. Et y'en a environs 600... donc en gros tu peux en faire une centaine en "casu"
LeGreg
(20h48) LeGreg Crusing > oui je sais. la question c'est est-ce que je pourrai y jouer en casual ou pas
Crusing
(20h40) Crusing LeGreg > Si t'as pas de temps, prendre the witness n'est pas très malin.
LeGreg
(20h32) LeGreg Bon j'ai choppé Doom et The Witness en solde. Faut juste que je trouve du temps pour y jouer un peu :/
zouz
(16h08) zouz Overwatch élu jeu de l'année aux game awards, content de voir que cette supercherie reste dans son élément.
Darkigo
(14h21) Darkigo MrPapillon > Ca me fait aussi penser à cet épisode de Battlestar où ils cherchent à atteindre une station spatiale au milieu d'un nuage de poussière...
Darkigo
(14h17) Darkigo MrPapillon > stylé ce rendu volumétrique ! Ca donne envie de faire une simu aérienne avec cette qualité de rendu !
Zakwil
(14h05) Zakwil [youtube.com] je laisse ça là
Khdot
(11h44) Khdot [nextinpact.com]
Doc_Nimbus
(10h03) Doc_Nimbus hohun > Oh oui, avec Gad Elmaleh et Kev Adams. <3
hohun
(09h55) hohun [lefigaro.fr] une bien bonne nouvelle en ces temps maussades
_Kame_
(09h00) _Kame_ LeGreg > J'ai pas dis que j'avais pas d'explications à ça, je soulignais juste le fait qu'on est une race stupide, et que oui, on regrettera Hollande.
LeGreg
(03h07) LeGreg Bon ça n'a pas marché pour Clinton.. mais elle a fait l'erreur de refaire parler d'elle :)
LeGreg
(03h05) LeGreg Les gens étaient jeunes quand il y avait Y.. du coup les problèmes liés à la vieillesse sont confondus avec la disparition de Y ou l'apparition de Z.
LeGreg
(03h04) LeGreg Kame> nostalgie. C'est comme pour les jeux vidéo
Crusing
(00h19) Crusing ♪ ♫ vooooootez jAcques chirAc ♫ ♪
_Kame_
(00h07) _Kame_ Chirac: en juin 2006, 27% de favorable, aujourd'hui, 83% disent qu'en fait c'était bien sous son mandat. D'accord les gens.
jeudi 01 décembre 2016
thedan
(23h46) thedan moi, je vous mets mon billet que dans 2 ou 3 ans, on le regrettera !
_Kame_
(23h23) _Kame_ Oh oui, l'impact de sa non candidature est tellement quantifiable et qualifiable sur la destinée de chacun de nous et de celle du pays, que c'est forcément une super nouvelle.
Laurent
(23h16) Laurent (20h13) Meilleure nouvelle de l'année
MrPapillon
(21h12) MrPapillon Les jeux du "lineup" de la sortie de l'Oculus Touch : [oculus.com] . Pas beaucoup de surprises, principalement des portages sur le Touch de trucs de l'Oculus Home et de Steam.
Crusing
(21h07) Crusing Haha Macron qui avait prévu une ITW en suivant, quel ténia ce mec.
Big Apple
(20h13) Big Apple Ah non, il déclare forfait
Big Apple
(19h56) Big Apple S'il a le sens de l'humour, il faudrait qu'il annonce la dissolution de l'assemblée nationale :)
Big Apple
(19h55) Big Apple Attention, événement : François Hollande va parler à 20h00
hohun
(18h27) hohun Encore un noob qui croit qu'il va mieux jouer parce qu'il a une bande passante de ouf !
hohun
(18h27) hohun [lexpress.fr] "Le très haut débit, ce n'est pas uniquement pour que tout le monde puisse jouer à Warcraft"
MrPapillon
(11h55) MrPapillon (Il y a une vidéo dans l'article).
MrPapillon
(11h55) MrPapillon Un peu de rendu volumétrique sous Unreal : [shaderbits.com] (Donc pas de triangles/polys pour ça, c'est une forme de rendu très praticulière).
MrPapillon
(08h55) MrPapillon Crusing > [theguardian.com]
Crusing
(08h31) Crusing MrPapillon > Je crois que c'est clair, un mec qui conduit n'importe comment en Lada dans un monde désolé rempli de tarés violents, c'est une allégorie de la Russie.
mercredi 30 novembre 2016
MrPapillon
(20h37) MrPapillon Lien sans la ponctuation : [vimeo.com]
MrPapillon
(20h36) MrPapillon Crusing > Le gars a l'air d'avoir un trip surréaliste cartoon bizarre assez maîtrisé ([vimeo.com] Du coup je vais attendre que ça soit plus avancé pour mieux comprendre où il veut en venir.
Crusing
(20h23) Crusing MrPapillon > Sympa, dommage que ce soit pas avec BeamNG, et que la caisse m'ai fait instantanément penser à ça [youtube.com]
Crusing
(20h08) Crusing CBL > Je viens de enfin convertir un vieil ipod3G en clef USB, alors très peu pour moi apeul. Non mais la samsung à l'air de faire le job.
CBL
(19h09) CBL Des graphistes de ma boite l'utilise comme une Cintiq grace à l'appli Duet et ca defonce
CBL
(19h08) CBL Crusing > Ipad Pro ?
MrPapillon
(17h25) MrPapillon Un survival en caisse : [forums.tigsource.com]
Crusing
(15h46) Crusing Niko > tu ferais mieux de trouver qui se cache derrière MetalSmileGeishAsh95, au lieu de dire des cochoncetés.
MrPapillon
(15h06) MrPapillon Il change une fois tous les 30 ans.
Niko
(14h33) Niko - Merde, on a un spambot! - Ah non, c'est juste Crusing qui a changé d'avatar
Crusing
(14h14) Crusing Krita a peut etre du couteau depuis.
Crusing
(14h13) Crusing Sinon Painter quoi...
Crusing
(14h12) Crusing Zakwil > C'est vieux Artrage, je sais pas comment ça a évolué.
Crusing
(14h12) Crusing Dites, à part la Galaxy View , y'a quoi comme tablette grand format?
Zakwil
(14h10) Zakwil bah on recherchait l'effet au couteau, ce qu'artrage a mais verve à l'air de mieux gérer les pâtés de peinture (plus 3d)
Crusing
(14h03) Crusing Zakwil > Artrage est mieux?
Zakwil
(13h49) Zakwil Crusing > merci c'est mieux
Crusing
(11h27) Crusing Zakwil > C'est quoi la diff avec Artrage?
Zakwil
(10h37) Zakwil il y a freshpaint sur la surface (mais pas d'effet couteau)
Zakwil
(09h54) Zakwil salut, il existe une alternative à [taron.de] un peu plus récente?
mardi 29 novembre 2016
MrPapillon
(23h14) MrPapillon Life is short : [youtube.com]
MrPapillon
(23h12) MrPapillon Ça devrait directement faire partie de Windows.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Faudrait la même chose sur FFXV.
Le vertueux
(22h58) Le vertueux Big Apple > c'est pas mal, faudrait la même chose sur des consoles portables.
Big Apple
(22h44) Big Apple MrPapillon > le meilleur filtre crt est le HLSL sur mame, vidéo de démonstration avant/après sur Street Fighter 2 [youtube.com]
Big Apple
(22h27) Big Apple si le space jockey d'alien avait une Gameboy, ça serait celle de Real Phoenix :)
The Real Phoenix
(20h43) The Real Phoenix Crusing > Pour que ca donne du gout.
Crusing
(20h23) Crusing Pourquoi diable l'avoir fait en pâte à sel!
The Real Phoenix
(17h06) The Real Phoenix Tiends en parlant d'emulation, j'ai fini ca hier pour un pote: [i.imgur.com] [i.imgur.com]
noir_desir
(16h54) noir_desir wata_ > Sur que ça motive vachement moins :(
dagon
(16h04) dagon (10h45) Crusing > toute la presse l'a annoncé, mais le site est de nouveau en ligne... efficace ^^
Crusing
(14h11) Crusing c'est l'anniversaire!! [youtube.com]
MrPapillon
(14h00) MrPapillon Et la basse résolution c'est moin joli sur un écran plat que sur un CRT.
MrPapillon
(13h59) MrPapillon Du bilinear + une haute résolution et on a l'impression que les décors sont plus vides que l'impression que ça donnait à l'époque. (Une des raisons pour lesquelles je préfère jouer de l'époque en basse réso et sans bilinear).
MrPapillon
(13h58) MrPapillon Crusing > Bah les graphs de l'époque fonctionnaient bien parce que les jeux étaient en basse résolution. Les pixels qui gigotaient de partout, ça créait du détail visuel, et quand on lisse tout ça on perd.
Crusing
(13h53) Crusing wata_ > Tu confonds pixel art et jeux 3D, personne veut du scanline sur MK64.
fwouedd
(13h50) fwouedd wata_ > Pas vraiment, tu peux améliorer le rendu quand c'est affiché en 3D. Mais avec les sprites de la 2D qui ont été conçu autour des imperfections du CRT, c'est plus moche avec un LCD que ça l'était.
wata_
(13h45) wata_ noir_desir > sûr que la patience d'attendre les soldes Steam & co sont le retour de baton de l'armure pour cheval d'Oblivion et ses nombreux émules
wata_
(13h43) wata_ Il y a vraiment deux école niveau émulation : "ouais Zelda64 en 4K antialiasing 120fps" et "bon faut que ce soit crado comme dans mon enfance"
fwouedd
(12h59) fwouedd Du coup, à moins d'être un vrai passionné du balayage, ça le fait. Par contre, c'est vraiment chiant à parametrer.
fwouedd
(12h58) fwouedd Ca prends tout en compte, le type de dalle, l'éclairage, ça simule le rafraichissement, les couleurs, les formes des ecrans.
fwouedd
(12h57) fwouedd MrPapillon > Ah clairement, mais les filtres CRT depuis quelques années sont vraiment balaises.
MrPapillon
(12h51) MrPapillon fwouedd > La vidéo était pas pour toi. On y voit clairement le gain de qualité entre un jeu sans filtre CRT et un vrai CRT.
fwouedd
(12h23) fwouedd (08h44) Je comprends pas ce que tu me montres. Ta video on voit un mame sans config HLSL.
rEkOM
(11h56) rEkOM Et en fouillant dans le github y'a même un patch POC pour jouer en VR :) [github.com]
rEkOM
(11h56) rEkOM Il vient d'avoir un hotfix du patch d'aout de Fez... [github.com]
Crusing
(10h45) Crusing Zone telechargement fermé [lemonde.fr]
noir_desir
(09h16) noir_desir wata_ > J'attends presque toujours les versions tout intégré, ou alors je n’achète plus (le hype et d'autre truc sont sortis)... Bref cette pol, je pense à largement permis au jeu de se dire, qu'ils n'avaient pas intérêt à acheter tous de suite...
noir_desir
(09h15) noir_desir wata_ > pour moi, c'est en parti les dlc, pourquoi j'acheterai pour ma part, des bouts de jeu. J'ai eu dishonnored 2, car gk me l'a "offert", sinon je n'aurais pas mis la main au portefeuille. Ras le bol d'avoir des morceaux de jeu.
noir_desir
(09h12) noir_desir kimo > le 10 sans plus, j'ai bien aimé le 12, plus de liberté
MrPapillon
(08h44) MrPapillon [youtu.be]
fwouedd
(07h08) fwouedd Comparaison CRT vs HLSL : [youtu.be]
fwouedd
(06h55) fwouedd (Par contre, c'est hardcore niveau configuration)
fwouedd
(06h55) fwouedd MrPapillon > C'est correct depuis un moment. Sur Mame, le filtre HLSL te permet même de choisir l'inclinaison du CRT simulé et même la trame du modèle que tu veux.
_Kame_
(00h06) _Kame_ ahah énorme