Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
ACTU

EA/Zynga : La guerre des Sims (ep.1)

Niko par ,  email  @nik0tine  
Les chansonnettes n'ayant pas impressionné son ennemi, EA passe à la phase suivante dans sa guerre contre Zynga : les avocats. L'éditeur vient d'assigner son concurrent en justice.

EA lui reproche d'avoir copié "les choix de design, les animations, la disposition des éléments visuels et les actions des personnages" de The Sims Social dans son dernier jeu, The Ville. Ce n'est pas la première fois que Zynga se fait prendre la main dans le sac, et il faut bien reconnaître que le montage de Kotaku avec les deux jeux sociaux cote à cote est pour le moins confondant.

De son coté, Zynga argue que l'action en justice d'EA montre sa méconnaissance totale concernant le fonctionnement des copyrights, les accuse à son tour de copier CityVille avec SimCity Social et assure qu'il va se défendre "pour les joueurs". Et c'est parti pour un nouveau feuilleton de l'été.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
choo.t
 
Et toujours personne pour assigner gameloft en justice ?
SuiX
 
Vivement que cette merde de Zinga crève !
Darkigo
 
SuiX : c'est un peu dur comme remarque... Je déconne, j'allais poster la même chose.
Captain America
 
Pour avoir jouer aux différents Sims, je dois avouer que The Ville c'est de la copie des Sims 1 (Et donc des sims socials.)... Assez hallucinant comme les éléments sont exactement les mêmes que ceux des sims !
Prodigy
 
Dans le doc EA a aussi inclus des captures d'écran des jeux indépendants ou des "petits jeux" que Zynga a copié, ça la fout vraiment mal.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014