Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Warhammer 40 000 : Squad Command

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Comme pas mal de geeks, j'ai joué à Warhammer 40 000. Jouer est un bien grand mot. Ca signifiait surtout dépenser des fortunes dans des figurines en plomb que le chien piétinait joyeusement, passer des heures à préparer une partie et à s'engueuler sur les règles et baver devant les maquettes exposées en vitrine des Games Workshop. Je suis incapable de me souvenir d'une bonne partie de ce jeu mais je me rappelle très bien des sublimes illustrations des codex et de la minutie avec laquelle les épées-tronçonneuses étaient fabriquées. C'est bien plus drôle en jeu vidéo et ça tombe bien car le jeu a connu de nombreuses adaptations vidéoludiques. La dernière du nom se passe sur DS et PSP et s'appelle Warhammer 40 000 : Squad Command.
C'est la version PSP qui nous intéresse ici même si au vu des graphismes, on a l'impression de voir un portage de la version DS. Les niveaux sont vides et assez moches, il y a un peu d'aliasing et le jeu se permet de ramer lors des grosses explosions. En plus l'angle de la caméra n'est pas toujours pratique. On peut vaguement orienter la caméra mais il n'est pas rare de ne pas pouvoir visualiser à la fois le tireur et sa cible. Par contre, l'intégralité des décors sont destructibles et on reconnait bien les figurines qui ont bercé notre jeunesse.

Squad Command laisse le sentiment de jouer à un jeu bâclé. C'est dommage car le gameplay est vraiment sympa. C'est de la stratégie au tour par tour classique mais efficace. On débute chacune des missions avec une escouade qui comporte parfois un véhicule. Chaque unité a un nombre de points d'action défini par son armement. Chaque action coûte un certain nombre de points d'action. Plus on affecte de points d'action dans un tir et plus il est précis. Les lignes de vue et les dégâts de zone sont gérés. L'IA est loin d'être conne et l'interface est bien pensée.

Alors où est le problème me direz-vous ? Dans le contenu qui est bien pauvre. C'est particulièrement frustrant quand on connait l'univers très riche de Warhammer 40 000. Il n'y a que deux factions : les Space Marines et le Chaos et il y a au plus une dizaine d'unités différentes. On ne peut pas configurer son escouade au départ. On peut juste choisir l'arme de chacun. Avec une quinzaine de missions, le jeu est rapidement bouclé même si certaines missions font preuve d'un sadisme raffiné qui demande de les recommencer plusieurs fois. Enfin, les animations et les bruitages font un peu cheap. Bref, si vous êtes un fan absolu de Warhammer 40 000, Squad Command vous amusera autant qu'il vous frustrera. Les autres découvriront un jeu de stratégie sympa mais qui manque cruellement de moyens et d'ambition.
Dommage
Rechercher sur Factornews