Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Virtua Tennis World Tour

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Les nostalgiques de la regrettée Dreamcast devaient être à l'affût de ce Virtua Tennis World Tour, adaptation PSP de l'une des plus belles séries sportives de l'éditeur japonais Sega.

Ils vont pouvoir lâcher une larme, tant cette adaptation est fidèle à son aînée Virtua Tennis 2. Un peu trop fidèle peut être...
Certes, le fidèle de la série ne sera aucunement dépaysé avec ce Virtua Tennis World Tour. Tout ce qui a fait le succès de la série est bel et bien là, du gameplay arcade ultra bien équilibré et à l'accessibilité immédiate au fameux mode de jeu Tour Mondial. Pour rappel, ce dernier permet de créer son joueur et sa joueuse pour leur faire parcourir le globe entre tournois pour remporter de l'argent et progresser au classement, et entraînements sous forme de mini-jeux variés afin d'améliorer leurs capacités. Ce mode là n'a pas bougé d'un iota, ce qui décevra les joueurs qui attendaient un peu de nouveauté après trois ou quatre années de disette. On passera rapidement sur les modes matchs rapides, tournois et exhibition qui n'apportent pas grand-chose.

Au rayon des nouveautés, vraiment très peu de choses à se mettre sous la dent : on notera l'apparition de quelques nouveaux joueurs. Exit les Sanchez ou Pioline, place à Mauresmo, Sharapova, Grosjean et Federer, pour ne citer que les plus importants. Un nouveau mode de jeu s'est également fait une place dans le design revu et corrigé des menus : il s'agit de quatre mini-jeux qui proposent un challenge plutôt relevé mais au final pas vraiment intéressant. Reste le mode multi, qui permettra de s'éclater jusqu'à quatre en WiFi, ce qui rend la durée de vie déjà conséquente quasiment infinie. Pour finir, la réalisation graphique est vraiment une réussite, ce qui devient une marque de fabrique pour les jeux PSP. On pestera toutefois sur les loadings insupportables et les petits freezes de la 3D qui viennent un peu gâcher un plaisir de jeu réel, bien que déjà vu.

Virtua Tennis World Tour est tout ce qu'on attendait d'un vulgaire portage d'un jeu de console de salon vers la PSP. Aucune retouche dans un gameplay qui a quelque peu vieilli depuis les passages de Top Spin et Smash Court, seules quelques innovations mineures sont présentes pour la forme. Ceux qui n'ont jamais touché à un Virtua Tennis seront aux anges, les autres verront là la possibilité de rejouer n'importe où à l'un des jeux de tennis les plus marquants de sa génération. Certes à 50 euros le portage, on comprend aisément qu'ils aient un petit goût amer dans la bouche.
Très bon

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews