Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Top Spin

Joule par Joule,  email  @j0ule  
Nombreuses ont été les tentatives de surpasser Sega et son Virtua Tennis, le maître incontestable incontesté des jeux de petites balles jaunes. Toutes furent vaines, malgré des bons essais comme le surprenant Smash Court de Konami. Annoncé il y a quelques temps par Microsoft comme le jeu de tennis qui allait tout casser sur son passage, Top Spin arrive enfin du haut de ses certitudes.

Virtua Tennis lifté


Vu que c’est toujours dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes, Top Spin ne s’est pas privé de partir sur les bases de gameplay de l’illustre Virtua Tennis. A deux ou trois détails près, les bases sont les mêmes. Le joueur se retrouve donc assisté au maximum ce qui permet une pris en main immédiate chère aux consoleux. Voilà le topo : un bouton pour chaque coup à plat, lifté, coupé, et lobé ; plus on les prépare à l’avance, plus ils seront puissants, croisés (ou décroisés) et efficaces. Attention toutefois, mis à part le coup à plat, les autres pourront se retrouver hors du cours. Il va falloir s’atteler à savamment doser ces coups pour mettre hors de portée un adversaire tout en gardant la balle dans le cours.

L’amour du risque


Histoire d’épicer un peu ce plat qui commence à sentir bon, les développeurs ont eu la bonne idée d’intégrer les risk shots et de « vraies » amorties. Au service ou dans l’échange, la possibilité est donc donnée au joueur de tenter un coup risqué ou une amortie, en effectuant une pression sur la gâchette respectivement droite ou gauche. A cet instant là apparaît une jauge qui grimpe et descend tout au long de son appui sur la gâchette, appui qu’il faudra bien entendu relâcher lorsque la jauge est le plus au milieu possible. Après quelques heures de pratiques, cela s’avère être un moyen efficace de mettre des aces, finir un adversaire débordé, devenir le dominant au cours d’un échange ou de totalement renverser la vapeur lorsque l’on est à la rue.

Toutes ces améliorations font qu’au final, le gameplay de Top Spin est infiniment plus varié que celui de Virtua Tennis, et les échanges beaucoup moins stéréotypés que dans ce dernier. Les tactiques sont multiples, notamment en fonction de son type de jeu et de celui de l’adversaire.

Plus d’un corde à sa raquette


Côté modes de jeux, on n’est pas floué. Outre le mode Xbox Live que l’on détaillera un peu plus loin, Top Spin propose de l’Exhibition en simple ou en double jusqu’à quatre, un mode multiconsole qui pourrait faire son effet en lan, des tournois que l’on peut paramétrer à volonté pour les soirées entre potes, un entraînement non jouable décevant et enfin le mode Carrière. Le mode Carrière vous permet de créer un personnage de A à Z (le système de création est l’un des mieux foutus jamais vus, il est quasiment impossible de rencontrer son double en ligne tant les possibilités sont énormes) afin de sillonner le globe à travers divers tournois. Ces tournois permettront de progresser au classement mondial, bien évidemment, mais aussi d’amasser de précieuses pièces, la monnaie du jeu. Ces pièces serviront à s’entraîner, histoire d’augmenter ses quatre capacités (service, coup droit, revers et volée) en faisant bien attention à répartir ces précieux points de manière intelligente, aucun joueur ne pouvant tout avoir « à fond ». On pourra également s’offrir un relooking si tel est notre choix mais également participer à des tests pour obtenir un sponsor. Le mode Carrière offre donc un panel d’action plutôt remarquable, venant compenser une durée de vie faiblarde et une relative facilité.

Service en ligne compris


Une fois le mode Carrière terminé en deux coups de cuiller à pot, on peut évidemment le recommencer à sa guise, en changeant totalement de joueur (ou de joueuse), mais plus intéressant, on peut se lancer à l’assaut de la planète grâce au Xbox Live.L’interface de recherche est sûrement l’une des mieux pensées des jeux Xbox, avec des filtres à foison pour rechercher des adversaires de son niveau. On regrettera simplement le fait de ne pas savoir ni le classement actuel ni les caractéristiques exacts de son adversaire avant d’entamer un partie. Le système de ranking est lui aussi vraiment réussi, avec un système de gains ou pertes de points en fonction de son propre classement et de celui de l’adversaire. A noter également que sur la quarantaine de parties que nous avons pu effectuer, une seule a souffert de lag significatif, donc aucun souci à ce niveau là.

Top Model


Cerise sur le gâteau, la réalisation est des plus soignées. Les très nombreux courts sont plus jolis et détaillés les uns que les autres, que ce soit des tournois du Grand Chelem au terrain de quartier en passant par divers tournois plus ou moins cotés. Quel bonheur de voir apparaître les différentes traces au sol sur la terre battue de Roland Garros ou les balles s’accumuler aux pieds des mur du vieux hangar d’entraînement. La modélisation des personnages est elle aussi bien détaillée, et il est facile de reconnaître les seize célébrité du circuit pro, comme Grosjean, Sampras, Hewitt ou chez les femmes Hingis et Kournikova. Sentiment accru par l’excellence des animations, qui ont été réalisées grâce à la motion capture des différentes stars. Ces graphismes viennent achever ce véritable tour de force qu’est Top Spin, savant mélange de beauté, d’intérêt et d’accessibilité.

Si on pouvait émettre des doutes quand à la qualité du développement de Pam, la faute notamment à un Pro Beach Soccer archi raté, force est de constater que le studio français a assuré le steak sur ce coup là. En reprenant des bases qui ont fait leurs preuves dans Virtua Tennis, en y ajoutant quelques améliorations bienvenues et la possibilité de jouer en ligne, Top Spin s’impose comme la nouvelle référence en matière de jeu de tennis, et de loin. Jeu, Set et Match.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews