Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Tom Clancy’s Ghost Recon Advanced Warfighter

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
Après le semi-ratage que fut l'adaptation vidéoludique de King Kong, on attendait clairement Ubi Soft au tournant pour Tom Clancy’s Ghost Recon Advanced Warfighter. Le jeu, originellement prévu pour sortir en même temps que la Xbox 360, s'est vu finalement repoussé de plus de trois mois, pour un peaufinage qui n'aura pas été superflu, bien au contraire : avec ce titre, et malgré un bon paquet de défauts, Ubi nous livre tout simplement un des titres majeurs de la console.

Ghost Recon est à l'origine une série ayant vu le jour sur PC. Sorte de lointaine cousine de Rainbow Six, elle proposait de prendre part à des affrontements tactiques dans de vastes environnements ouverts. Sa suite, sobrement intitulée Ghost Recon 2, aurait dû elle aussi être disponible sur PC, mais Ubi a préféré en faire un jeu uniquement console, avec tout ce que ça implique de modifications dans le gameplay, au grand dam des joueurs PC. Et puis vient ce troisième épisode, d'abord disponible sur Xbox 360, mais qui sera par la suite porté sur Xbox, PS2 et PC (si toutefois cette adaptation ne se perd pas en route). Evolution logique de la série, ce GRAW n'est pas un retour aux sources comme certains l'espéraient peut-être encore. Non, on est ici en présence d'un pur shooter console, très scénarisé, et laissant peu de place aux libertés. Amis puristes, vous voilà prévenus, vous pouvez regagner votre grotte en maudissant Ubi Soft.

Part man, part machine


Passons rapidement sur le scénario, pas franchement folichon ni original : en 2013, vous incarnez Scott Mitchell, commandant l'escouade des Ghosts, qui va devoir protéger le monde d'une guerre atomique après qu'un chef militaire mexicain a tenté de faire un coup d'Etat. L'action se déroulera donc exclusivement au Mexique, et s'étendra sur trois jours. Au menu : protection de VIP, destruction d'objectifs, élimination massive de soldats mexicains, le tout en solitaire ou accompagné d'autres Ghosts... Que du très classique, mais le tout est finalement bien mis en scène : ici, pas de cut-scenes, on ne quitte pas un seul instant (ou presque) la vue à la troisième personne. Le scénario évolue grâce aux communications radios et vidéos que vous recevez directement à l'écran.

Car l'un des gros points forts du jeu, c'est tout simplement que l'on rentre complètement dans le trip "soldats du futur", grâce à cette mise en scène simple mais efficace, et ce notamment grâce à tout le barda technologique embarqué sur notre vaillant Capitaine Mitchell. On en a déjà suffisamment parlé, mais il est quand même bon de rappeler tout ce que propose l'envahissante interface du jeu : en haut à gauche de l'écran se trouve la Crosscom, un petit écran permettant de voir à travers les yeux d'un de ses frères d'armes, mais également de donner des ordres simples ("aller ici", "regroupement", "attaquer") au moyen de la croix directionnelle. En haut à droite, on trouve par intermittance la fameuse petite fenètre affichant les diverses vidéos, qu'il s'agisse de votre pilote d'hélico, ou encore du président américain. En bas, on trouve la posture actuelle du personnage (debout, accroupi ou couché), son indicateur de santé (oscillant du vert au rouge), et son armement et les munitions restantes. Dans la fenètre de jeu à proprement parler, viennent se rajouter en permanence une quantité assez impressionnante d'indicateurs divers, vous permettant de savoir où se trouve un ennemi à partir du moment où vous l'avez déjà repéré. Tout ceci facilite grandement la progression, mais pour ceux qui assimileraient tout ça a de la triche, il est possible de désactiver une grande partie de ces aides.

La jouabilité de l'ensemble déroute un peu au début, et même si un tutorial plutôt bien fait permet de se mettre dans le bain, il faut reconnaitre qu'on est pas tout de suite complètement opérationnel, et que quelques missions sont nécessaires avant de tout maitriser parfaitement. Pour ce qui est du déroulement des missions, celui est à peu près toujours le même : on choisit au début son armement (et si le soft vous propose d'office un fusil de snipe ou un lance-roquettes, mieux vaut lui faire confiance), ses équipiers, et en avant pour une bonne séance de dégommage de moustachus. Les équipiers, d'ailleurs, brillent dans l'ensemble par leur inutilité : dotés d'une IA assez lamentable, il faudra leur indiquer en permanence où se placer si vous ne voulez pas les voir rester en plein milieu du passage, attendant bêtement de se faire dégommer. Mais même si ils venaient à s'effondrer sous le feu ennemi, pas de panique : vous avez la possibilité d'aller les soigner, et ce autant de fois que vous le voulez.

Par moments, vous aurez la possiblité de vous faire accompagner par des véhicules, qu'il s'agisse de tanks ou d'hélicoptères. Si les hélicos pourront être positionnés où bon vous semble, au moyen d'une carte tactique en 3D bien pratique, les tanks eux resteront fixés sur leurs rails, les seuls ordres que vous puissiez leur donner se limitant à "avance", "recule" et "canarde-moi cette racaille révolutionnaire". Durant certaines missions, vous vous retrouverez également accompagné par un drone volant, permettant d'effectuer un repérage des lieux avant de vous lancer à l'assaut. Méfiance toutefois : lorsqu'il est en mode reconnaissance, donc relativement près du sol, le drone est parfaitement vulnérable aux tirs ennemis. On pourra par contre regretter que les développeurs aient jugé indispensable d'inclure dans le jeu des phases de shoot bourrin depuis la mitrailleuse d'un hélicoptère : d'un crétinisme profond, ces phases (peu nombreuses, heureusement) achèvent de gommer le semblant d'aspect tactique que le jeu aurait encore pu avoir.

Les ennemis quant à eux, à l'instar de vos coéquipiers, ne brillent malheureusement pas non plus par leur nervosité. Restant la plupart du temps bien statiques, quand leur apparition ou leurs mouvements ne sont pas conditionnés par un quelconque script, ils compenseront leur déficience intellectuelle par des yeux bioniques leur permettant de vous aligner à plusieurs centaines de mètres, dans le noir. Certains passages du jeu, tout simplement horripilants mais heureusement assez peu nombreux, se résumeront ainsi à apprendre par coeur la position des vilains, rechargeant le dernier point de sauvegarde à chaque fois que vous vous faites plomber.

Une réalisation explosive


Le gameplay est donc finalement assez simple et classique, les quelques aspects tactiques se retrouvant complètement anéantis la plupart du temps par cette IA largement déficiente. Néanmoins, on arrive quand même à se prendre au jeu, grâce à certains passages réellement excellents (tels que la défense de l'ambassade américaine, incontestablement un grand moment de jeu vidéo), mais surtout à une réalisation de tout premier ordre. C'est bien simple, GRAW est un des plus beaux jeux actuellement disponibles sur Xbox 360. Les personnages des Ghosts sont finement modélisés et texturés, et dotés d'animation criantes de réalisme (à quelques petites exceptions près, comme le rechargement des armes par exemple). Les environnements ne sont pas en reste : véritablement immenses, très bien architecturés (même si le syndrôme du couloir n'est jamais bien loin), dotés de textures là aussi très fines et croulant sous les effets de lumières HDR qui en mettent plein les yeux. Bien sûr, on pourra trouver de-ci de-là une petite texture un peu plus faiblarde, ou encore des reflets sur les vitres tout simplement moches, mais l'ensemble n'en reste pas moins une véritable orgie visuelle, comme les diverses explosions, probablement les plus belles jamais vues. On regrettera quand même les missions nocturnes, affreuseument sombres (oui, je sais, c'est le principe de la nuit, mais quand même) et qui obligent à se servir des lunettes thermiques qui font baigner le jeu dans une sorte de flou artistique verdâtre qui devient rapidement lassant.

Point de vue sonore, la aussi c'est du sans faute : les voix françaises sont d'une remarquable justesse, les différents effets sonores, se limitant en grande majorité aux rafales de balles et aux explosions, sont bien puissants, et une musique viendra ponctuer les actions les plus héroïques.

Et le plus fort dans tout ça, c'est que les loadings sont quasiment inexistants : soit ils sont camouflés par un déplacement en véhicule, soit un écran noir de deux ou trois secondes s'affiche lorsque s'écoule un certain laps de temps entre deux missions. On regrettera quand même un léger popping de certains éléments du décor, mais c'est le prix à payer pour afficher des environements aussi immenses et détaillés. On saluera aussi le fait que le tout tourne sans subir la moindre baisse de framerate, ou alors rarement, lorsque l'écran croule sous les hordes d'ennemis et affiche des explosions dans tous les sens.

Orgie fantomatique


Mais GRAW ne se limite pas à son mode solo. Et vu la durée de vie assez limite du solo en question, c'est plutôt une bonne chose. Ainsi, pour varier les plaisirs, le jeu propose une sacrée variété de modes multijoueurs. À commencer par la campagne coop, tout simplement géniale mais malheureusement limitée à quatre maps, à l'environnement cependant complètement différent de ce que propose la campagne solo. Mais attention, pas de la map de merde : immenses et complètement ouvertes, le level design de ces cartes est une franche réussite, et fait qu'à quatre sur le Live, on rentre complètement dans le jeu. Bien sûr, ça reste encore assez bourrin, peut-être même encore plus qu'en solo, mais on s'amuse réellement, communiquant à l'aide du casque pour mettre au point des tactiques d'approche, utilisant la Crosscom (qui prend donc ici tout son sens) pour voir ce que voient nos partenaires. Les ennemis, si ils ne sont pas subitement devenus des lumières, ont tout de même réussi à nous surprendre quelques fois, on nous jetant une grenade en plein sur la tronche alors que l'on tentait de les approcher discrètement (croyions-nous) en rampant dans les hautes herbes. Une franche réussite, donc, et on espère de tout coeur qu'Ubi Soft proposera de nouvelles maps coop en téléchargement sur le Live.

Le mode multi traditionnel propose quant à lui une grande variété de modes de jeu : DM, TDM, CTF, et j'en passe, sur une nombre de maps assez élevé mais au design malheureusement pas très heureux. Là aussi, l'aspect bourrin du jeu se fait encore plus sentir que dans le solo, avec des déplacements rapides, et des respawns quasi-immédiats, qui enterrent encore un peu plus tout l'aspect tactique du titre. Pas très original, le mode multi est en revanche assez amusant, même si il ne propose rien de bien nouveau. On regrettera simplement que le framerate chute parfois de manière assez impressionnante, alors que la réalisation est bien plus légère que dans le solo, avec un paquet d'effets visuels en moins.

Ce nouveau Ghost Recon next gen est donc, malgré certains nombres de défauts, une incontestable réussite. Doté d'un gameplay simple mais très efficace, de quelques scènes d'anthologie, et d'une réalisation ébourriffante, il n'y a que les allergiques aux FPS/TPS au pad et les vieux de la vieille pleurnichant devant ce qu'est devenue la série qui pourraient avoir un motif valable de passer à côté du jeu. Car malgré ses faiblesses d'IA, principal défaut du titre, il faudrait faire preuve d'une sacrée dose de mauvaise foi pour ne pas reconnaitre tout le potentiel "fun" du jeu, aussi bien en solo qu'en multi. GRAW n'a plus rien de tactique, mais il se contente d'être un jeu d'action de tout premier ordre, de ceux qui hapent le joueur dès le début et qui ne le relâchent qu'une fois l'aventure terminée, complètement lessivé. Avec ce titre, Ubi signe rien de moins qu'un des titres incontournables de la jeune console de Microsoft.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Sawyer
 
j'ai hate qu'il sorte sur pc !
shotgun
 
Moi je dis bon test
SupaPictave
 
Bon test ouais, et c'est pas parce que je suis globalement d'accord.
La jouabilité est assez bonne et souple pour s'y coire, et la caméra renforce encore le trip "reportage CNN sur la guerre moderne".
C'est du spectaculaire, on s'en prend plein la gueule.

C'est aussi agréable à jouer que Splinter Cell, sauf que là c'est la guerre totale.

Mais quand même, certains bugs me sont restés en travers de la gorge. Si les bug de colisions à gogo sont pas gênants, la missions 9 sur les toits dont j'avais parlé dans la tribune m'a franchement brisé les burnes la première fois. Après l'avoir refait, c'est bien un script ne s'enclenchant pas qui avait foutu le dawa.

Bref, dans l'ensemble c'est un bon jeu, je regrette pas d'avoir revendu PD0 pour l'acheter (mouarf!), mais y'a 2-3 trucs qui font tache dans ce paradis nesque-gène.

EDIT : ah ouais, j'oubliais le truc ultime, quand on est sous le feu d'un sniper, on entend souvent pas le tir donc on ne peut pas le situer, en revanche on a juste le temps d'entendre le sifflement de la balle et voir l'impact. Super flippant.
La balistique aussi est un minimum gérée, les balles ont une vitesse propre, si bien qu'à longue distance, faut anticiper les mouvements de l'ennemi pour toucher au but.
shotgun
 
Je suis d'accord, niveau bug c'est signé Ubi SOft... Y en a un paquet et souvent débile et gènant.
Ouaibe
 
Je suis d'accord, niveau bug c'est signé Ubi SOft... Y en a un paquet et souvent débile et gènant

9/10 sur mon troll'ometer !
calexico-man
 
Je me suis arrêté au tout début en fait:
Non, on est ici en présence d'un pur shooter console, très scénarisé, et laissant peu de place aux libertés.

Heureusement qu'Armed Assault sort dans pas très longtemps.
vanes
 
des titres incontournalbes de la jeune console de Microsoft.


dyslexics have moer fnu
shotgun
 
Ouaibe a écrit :
Je suis d'accord, niveau bug c'est signé Ubi SOft... Y en a un paquet et souvent débile et gènant

9/10 sur mon troll'ometer !

C'est pas du troll, la preuve : bug de communication débile, déconnexion sans raison valable (soit c'est des prob d'arbitrage en classement, soit il y a aucune raison), partie joignable impossible à rejoindre (parce que partie pleine...), bug de bloquage, script non enclenché. Voilà quelques exemples, certes un jeu sans bugs ça n'existe pas, mais j'ai toujours été surpris par Ubi SOft pour sa capacité à nous sortir des bugs voyant et débile. Sur GR2 le bug du "CD Rayé" est un modèle du genre.

TOutefois soyons honnète, on très loin du jeu le plus hypé et buggé qui eu été sur xbox, à savoir Halo 2.
toof
 
Très bon jeu, je l'ai pris plus par manque de jeu sur la console, j'ai lancé la partie solo, j'ai fait l'entrainement, la première mission, sans grandes convictions.

Puis j'ai attaqué le soir même le multi en coop avec Zaza et là j'avoue que j'ai pris mon pied. J'ai retrouvé les sensations du premier Ghost Recon, la même ambiance et le même trip que dans les missions coop, sauf qu'avec la communication vocale, c'est encore mieux. C'est certain un peu lent, mais je dirais que c'est le côté Ghost Recon qui veut ça. Ensuite, ça a beau ne pas être très stratégique, il faut savoir ce qu'on fait et le design des 4 maps est suffisamment bien gaulé pour qu'à chaque partie, on essaye de nouvelles choses pour essayer (en vain souvent !) de terminer la mission.

Puis j'ai repris le jeu solo, j'ai progressé dans quelques niveaux puis je suis tombé sur le passage de l'ambassade, et je suis tombé dedans, j'accroché à mort et j'ai fini le jeu assez vite (7h au compteur). Excellente ambiance, très bon jeu.

Ah, autant le jeu solo se joue en vue externe, on profite nettement mieux de toutes les possibilités qu'offre le jeu, autant en multi, c'est vue interne only, avec une cadence de tir au coup par coup.
RouDy
 
Bon test, Zaza est positif mais pas fanboy, comme j'aime.
Dimi
 
Bon test en effet, eurezement que ce jeu sort aussi sur la pc
Zaza le Nounours
 
RouDy a écrit :
Bon test, Zaza est positif mais pas fanboy, comme j'aime.

Et pourtant, si tu savais tous les a prioris négatifs que j'avais sur le jeu...
CAPTN CAVERN
 
Cool donc s'il reste quelques "vestiges".
Il n'y a plus qu'à espérer le voir débouler sur nos Personal Computer.

PS : Bon test, j'aime tout particuliérement "la campagne golo" ligne 4 de la conclusion ^^.

PS2 : serait'il possible d'avoir 1 screen ou 2 présentant le menu multi (pétoires, uniformes) ?
vasquaal
 
Bah, si sur Factor on dit qu'il est sympa, je vais sans doute l'acheter finalement (j'avais peur d'une suite chiante au possible).
SupaPictave
 
C'est tout sauf chiant... Enfin, disons que niveau action on est servi à tel point que parfois on ne sait plus ou donner de la tête (le fameux niveau de l'ambassade qui revient plusieurs fois plus haut). C'est joli et jouable.

Mais bon, si on est un über fan du 1, là je peux piger qu'on trouve ça chiant...
bwheels
 
Merci pour les commentaires sur le sound design de Graw

www.big-wheels.fr

Fred
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

choo.t
(00h57) choo.t Valve publie le Steam Audio SDK : [steamcommunity.com]
choo.t
(00h44) choo.t ah, c'est les deux joy-con et la connection sans fil est plus que mauvaise/sensible : [reddit.com] [youtu.be] [youtu.be]
choo.t
(00h32) choo.t Apparemment, le joy-con gauche de la switch souffrirait de déconnexions intempestives , ça va piquer pour Nintendo si ce n'est pas corrigeable via un nouveau firmware.
jeudi 23 février 2017
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Quel superbe jeu. Et après on vient me dire que je n'aime plus les jeux vidéos.
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Je te conseille best of the best et taekwondo sur snes d'ailleurs. Mais surtout K1 grand prix pocket 2 sur gba.
Le vertueux
(23h45) Le vertueux The Real Phoenix > ^^ hihihi
LeGreg
(23h07) LeGreg C'est un mode de fonctionnement assez fréquent du groupe (ex-)gawker, les gens qui se loguent juste pour corriger c'est du trafic supplémentaire.
The Real Phoenix
(23h03) The Real Phoenix LeGreg > Le pire c'est que toute les touches fonctionnent pour skipper ^^
The Real Phoenix
(23h02) The Real Phoenix Le vertueux > Si j'avais les compétences de programmation pour le faire, je n'aurai pas fait un lapin clone de sonic, mais une simulation de karaté, tu penses bien!
LeGreg
(23h01) LeGreg En même temps press start to play c'est la plaie des jeux PC consolisés :)
Le vertueux
(23h00) Le vertueux J'accuse The Real Phoenix d'avoir créer ce jeu récemment et fait croire que c'était un jeu abandonné il y a 20 ans !
Le vertueux
(22h59) Le vertueux Etonnant quand même que ce jeu soit encore préservé aujourd'hui, qu'il n'ait pas complètement disparus.
The Real Phoenix
(22h49) The Real Phoenix LeGreg > Mais clair. En plus ca censure sec dans les commentaires. :)
LeGreg
(22h46) LeGreg MrPapillon > The Real Phoenix > Cette tempête dans un verre d'eau encore :/
choo.t
(22h34) choo.t Mimyke > ptitbgaz > L'écran d'accueil n'été pas présent à la base, c'est plus un ajout qu'une modif.
MrPapillon
(21h25) MrPapillon On peut offrir l'asile politique à The Real Phoenix ? Vu la tronche du scandale, y a moyen que la grande partie des trolls réservistes US s'intéresse à lui.
Crusing
(21h07) Crusing kmplt242 > Bein il a un grosse audience d'ado, et puis c'est peut etre son kiff de faire comme ce qu'il écoutait ado j'en sais rien, après je suis pas spécialement ses streams.
Mimyke
(20h58) Mimyke ptitbgaz > Il a juste modifié le header interne et l'écran d’accueil. Pas de quoi fouetter un chat, donc.
ptitbgaz
(20h47) ptitbgaz The Real Phoenix > Si je comprend bien, t'as dégoter une rom non sortie de SNES dont tu as légèrement modifié le code pour ne pas qu'on remonte pas jusqu'à ta source ? C'est quoi ces modifs ? Je suis pas fluent en anglishe...
kmplt242
(20h32) kmplt242 Sans parler de ses feat. Julien C
kmplt242
(20h32) kmplt242 Crusing > Je trouve Benzaie de plus en plus detestable depuis qu'il stream beaucoup. Et surtout ses plans -18 dignes de doc et difool.
The Real Phoenix
(20h30) The Real Phoenix Et ma reponse dans à article a bien sur été censuré! ^^
choo.t
(20h13) choo.t La réponse de The Real Phoenix que Kotaku n'a pas publié dans son intégralité : [assemblergames.com]
choo.t
(20h10) choo.t En gros, le mec de Kotaku chie dans la colle pour un écran titre, alors que tout le rest du jeu est à l'identique.
choo.t
(20h03) choo.t The Real Phoenix > Pour les flemmards : [kotaku.com]
GTB
(19h58) GTB Le vertueux > Pour le coup c'est pas si différent que le sucre en fait. C'est pas parce tu file du sucre à ton gosse qu'il va choper le cancer. C'est à risque.
The Real Phoenix
(19h17) The Real Phoenix Ha ha l'Article de kotaku sur Quik que j'ai trouvé est formidable!
miniblob
(19h15) miniblob Après mon expertise ne va pas au-delà des trois ans, et à cet âge là l'excitation ça se traduit vite par taper n'importe quoi...
Le vertueux
(19h08) Le vertueux miniblob > Tu confonds agité et violent.
Crusing
(19h07) Crusing Non mais ça en fait peut etre des voyous en blouson en jean sans manche qui jette des poubelles sur les gens et qui mange du gigot à même le trottoir pour améliorer leur santé.
miniblob
(19h04) miniblob Ca veut pas dire que les jeux de baston font forcément des gamins des sociopathes ultra violents.
miniblob
(19h03) miniblob La notion de bon ou mauvais est tout relatif en matière d'éducation, ça dépend ce que tu veux transmettre.Je suis plutôt porté sur la non-violence et je constate que mes enfants sont plus calmes s'ils me voient jouer à Abzu plutôt qu'à un jeu de baston.
Crusing
(19h01) Crusing Le vertueux > Le mieux pour etre sur c'est de le forcer à regarder Mr Pickles avec le son très fort, et en lui injectant du coca directement avec une sonde.
Crusing
(18h58) Crusing miniblob > Oui mais là c'est plus un problème de l'exposer à de la violence, plutot à un mauvais jeu, ou à un multi d'abrutis aux voix aigues.
Le vertueux
(18h58) Le vertueux C'est surtout le rapport entre comportement et jeux violents à bas âge. Beaucoup d'hypothèses et de croyances traditionnelles assez peu argumentées. Finalement donner du sucre à son gosse est peut être bien pire que de le faire jouer à gta.
miniblob
(18h57) miniblob N'empêche que je laisserai pas mes gosses toucher à un CoD (exemple tout à fait pris au hasard...) avant que l'adolescence ne les titille.
miniblob
(18h56) miniblob Vos objections sont fondées, je dois être un poil embourbé dans un ethnocentrisme temporel qui me fait dire un truc du genre "la violence, c'est plus ce que c'était !"
choo.t
(18h53) choo.t Crusing > (18h44) Exactement.
Le vertueux
(18h47) Le vertueux GTB > Heu oui, tu n'as pas le droit de cracher par terre par exemple, mais ça n'est pas vraiment le sujet, si ?
choo.t
(18h47) choo.t miniblob > La violence d'une oeuvre n'est pas estompée par sa qualité technique, sinon le discourt de ton gosse à ses gosses, sera que de son temps les jeux n’étaient même pas en VR, donc il ressentait bien moins la violence que dans COD 25 VR édition.
Crusing
(18h46) Crusing LeGreg > on ets loin de Totally Accurate Battle Simulator
Crusing
(18h44) Crusing choo.t > Et Sade ce ne sont que des mots.
choo.t
(18h43) choo.t miniblob > (18h02) non mais si on part comme ça, rien n'est violent, La Nouvelle Justine ce n'est que du papier, Men Behind the Sun a des effets spéciaux datés, Doom est un ama de pixels et Rapelay n'utilise même pas de physically-based rendering.
LeGreg
(18h42) LeGreg "ultimate epic battle simulator" : [youtube.com]
GTB
(18h40) GTB Le vertueux > Je pense qu'il voulait juste dire que interdits et règles font partie de la construction d'un gosse. Je suis assez d'accord.
Le vertueux
(18h30) Le vertueux (18h10) miniblob > ça n'est pas que c'est vieux jeu, c'est juste que pédagogiquement c'est un peu faible.
Crusing
(18h28) Crusing miniblob > "En ce moment je parierais que tu t’imagines déjà que tu suces ma bite au rythme des coups de fouet de mes couilles sur ta gueule"
miniblob
(18h24) miniblob Crusing > Nan je me respecte, je m'inspire seulement du porno vieille école avec des poils et des jeux de mots cheloux.
Crusing
(18h20) Crusing (17h47) miniblob > Ha! et aujourd'hui tu fais des talc à base de tags de pron!
miniblob
(18h10) miniblob Après vous avez le droit de dire que je suis vieux jeu avec ces histoires de règles et de transgression, mais j'assume mieux mon côté réac depuis que j'ai pondu ma marmaille.
miniblob
(18h03) miniblob C'est pour ça que je prends l'exemple du cinéma, perso je me cachais pour voir des films d'horreur, et mon frère s'est pris une chasse quand mes parents ont appris qu'il m'en montrait.
miniblob
(18h02) miniblob En même temps la violence des jeux quand on était jeune était toute relative, même Doom ça reste pas loin de l'amas de pixels.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux D'ailleurs j'étais plutôt de caractère sage pendant l'enfance.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux En tout cas, pour moi, jouer à des jeux vidéos violents quand j'étais gosse ne fait pas partie de la case "connerie".
Le vertueux
(17h51) Le vertueux Tu veux dire que les parents sont là pour interdire des choses afin que les enfants les transgressent ? Sinon ils ne transgressent pas ? Je n'ai pas compris.
miniblob
(17h48) miniblob Apprendre à un gosse à se servir d'un couteau ça ne veut pas dire qu'on va forcément lui en filer un pour son anniversaire et fermer les yeux sur la façon dont il va jouer avec.
miniblob
(17h47) miniblob Je regardais des films de boules à 12 ans, mais c'est pas pour autant que j'en montrerai à mes gamin. Les parents sont là pour poser des interdits, sinon il n'y a pas de transgression possible.
miniblob
(17h46) miniblob Il faut faire la part des choses, c'est pas parce qu'on faisait des conneries en étant gamin qu'il faut inciter nos propres enfants à en faire aussi.
lirian
(17h43) lirian donc apprenez à vos enfants à aiguiser des couteaux, assembler des cartouches et fabriquer des explosifs, c'est mieux que de ne pas savoir le faire hihi
lirian
(17h41) lirian +e
lirian
(17h41) lirian l'éducation sera toujours supérieur à l'ignorance, je pense que ça s'applique à tout et n'importe quoi
lirian
(17h38) lirian je pense qu'à partir de moment où l'enfant fait la différence entre le réel ou pas, il ne doit pas y avoir de problème majeur
Le vertueux
(17h38) Le vertueux Je faisais des dessins hyper gore en primaire, puis ça m'est passé.
Le vertueux
(17h38) Le vertueux GTA à 8 ans y a pas de problème, c'est l'environnement social qui détermine tout.
lirian
(17h37) lirian je jouais à diablo à mes 11-12 ans, duke 3D, doom etc
lirian
(17h37) lirian je jouais au petits soldats, je refaisais le débarquement avec des chars, embarcations, soldats, mitrailleuses.. juste avec l'imagination, mais c'étaienttpas des images de boyaux et cervelle explosées
lirian
(17h36) lirian pour les jeux vraiment violent je saurais pas déterminer à quel age ce serait acceptable. j'ai joué à plein de jeux "violents" mais pas dans le sens gore, je parlais de desert strike l'autre jour..
Crusing
(17h11) Crusing Sauf que tu oublies un point majeur : GTA et Doom, c'est vraiment kewl.
thedan
(17h08) thedan auprés de la mére...Car je lui ai dit ma façon de penser
thedan
(17h07) thedan C'est pas pour faire vieux con mais bon... L'un des camarades / ami de mon fils (classe de CE1): "viens à la maison, tu joueras à la play à GTA et à Doom, tu verras c'est bien..." Conclusion : il est pas allé mais en plus je suis passé pour un con
thedan
(17h05) thedan lirian > ah mais là c'est pas pareil... 200% d'accord avec toi. C'est exactement le même phénomène que les parents qui donnent gta à leur fils de 7 ans "parce que c'est cool". J'ai eu exactement ce phénomène dans la classe CE1 de mon fils
lirian
(16h41) lirian je pensais aux pré ados qui allaient voir les spectacles de cyprien et squeezemyballs
lirian
(16h40) lirian ah 16 ans c'est trop tard oui, en plein dans l'age sombre
lirian
(16h39) lirian ah merci de me rappeler que j'ai des intérêts financiers et des relations à brosser dans le sens du poil, merci de me le rappeler :)
thedan
(16h39) thedan lirian > A 16 ans, va dire à ta fille quoi regarder, tu vas passer pour un vieux con (et elle aura raison). Néamoins ça l'a fait marrer et elle ira pas acheter (elle) pour autant un jeu... Elle le sait tries bien que c'est de la pub. MAis elle a 16 ans...
noir_desir
(16h31) noir_desir lirian > trump sort de ce corps
lirian
(16h15) lirian je les ajouterais volontiers à ma liste de gens à executer après les politiques et les banquiers tiens, les influenceurs sous perfusion d'argent, #liriandictator2017
lirian
(16h08) lirian c'est pire que de la pub directe
lirian
(16h07) lirian ou alors faut vraiment expliquer au gamin ce qu'il regarde, et qu'il est là pour démonter ton cerveau et mettre un produit dedans
lirian
(16h04) lirian on ne laisse pas ses enfants regarder les mauvaises chaines aussi, laisser regarder un influenceur/soumis c'est laisser son gamin regarder de la pub h24, c'est à mon humble avis très mauvais
Laurent
(14h45) Laurent Dks > Plus qu'à espérer qu'il soit bien accueilli et qu'ils nous refassent wonderboy 5 dans la foulée
Dks
(14h43) Dks Laurent > fini aussi sur master system, le jeu est super relooké, je pense qu'il sera aussi facile, mais bon ils méritent mes sous là.
thedan
(14h27) thedan J'imagine que tu peux rapidement tomber dnas le coté "homme sandwich" (sans vouloir les excuser car ils se disent journalistes les mecs)
thedan
(14h26) thedan apres le milieu de journaleux de JV doit quand même pas étre facile : entre les sollicitations marketing, les peu de moyens de plus en plus, le milieu jeune et relativement peu reconnu. Un critique de ciné est reconnu, celui de jv, je pense pas..
Crusing
(14h24) Crusing Pour les autres youtubeurs de moins de 20 qui se définissent eux meme comme influenceurs, j'y connais rien, j'ai pas 14 ans. Mon instinct tenderait à vouloir leur donner une fessée de prime abord
Crusing
(14h21) Crusing Ouais enfin benzaie est pas le meilleur exple du pire en déontologie hein, même ses échanges avec chièze il garde sa ligne, c'est justement pour faire un versus aigri/bisounours, après oui c'est pour lui faire de la visibilité, oh! le salow!
thedan
(14h18) thedan jouer à des jeux vidéo.... Elle ne sais meme pas à quoi il joue mais il y joue donc c'est trop bien !
thedan
(14h17) thedan Crusing > ah mais ca c'est les fameux influenceurs... Regarde le redac chef de gamekult, le disait : aujourd'hui les grands marques (xbox, playsation, etc etc...) préfèrent passer par eux car t'as pas de filtre... Ma fille regarde squeezie en train de
thedan
(14h14) thedan c'est plus que limite malhonnete... Apres si t'es freelance et que tu veux bouffer à tous les râteliers, ok mais que tu revendiques pas une certaine vertu !
Crusing
(14h13) Crusing c'est Webédia... le problème vient surtout du fait que bcp prennent les youtubeurs pour des role model qui devraient se nourrir d'air et de commentaires.
thedan
(14h13) thedan A la limite, ça ça m'a pas choqué ( à la limite, tu sais qu'il est faux cul puis bon le salaire) mais que pendant quasiment un an, à chaque fois, on présente le mec comme "trunk de gamekult" alors que c'est le directeur des programmes Webtv de webmédia
thedan
(14h10) thedan bixente > Bah tu sais, regarde Trunks de Gamekult. Surement pour un meilleur salaire, il est parti chez Webmédia dont l'ethique n'est plus à faire...Alors que GK essaye de faire de son mieux pour être exemplaire
Laurent
(13h42) Laurent Ca c'est du remake ! (wonder boy) [youtube.com] Dans une autre vie, je l'avais fini sur master system
zouz
(13h39) zouz bixente > Je suis désolé de te l'apprendre aussi brusquement mais c'est nul depuis le début... Tu grandis voilà tout. Un peu comme quand j'ai commencé à trouver Bioman mal branlé et trop répétitif.
Crusing
(13h34) Crusing Calme toi, it's gonna be aaaalright.
bixente
(12h33) bixente Le type crache sur le système des gros sites de JV putaclic mais fricote avec julien Chièze. Il vient même d'adhérer à la TV de JV.com. Un putain de faux-cul.
bixente
(12h28) bixente C'est devenu un type condescendant et vulgaire. Il bouffe à tous les râteliers et est d'une mauvaise foi sans nom.
bixente
(12h25) bixente J'appréciats beaucoup Benzaie. Mais
Crusing
(11h38) Crusing (10h23) kmplt242 > Oui c'est très mauvais, après il devait pas etre trop en mode sketch/montage là bas, Chroma y'en a toujours un tous les 1 mois et demi, le dernier est assez récent.
Le vertueux
(10h35) Le vertueux Carrément et niveau émulation les logiciels sur windows sont très fiables contrairement à certaines consoles portables où j'ai du mal à faire tourner une snes par exemple.