Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

[Test à la bourre] The Vanishing of Ethan Carter

hohun par hohun,  email
 
Curieuse trajectoire que celle du jeu vidéo. Le média interactif par excellence, qui est passé en quelques décennies de bouillie de pixels piou-piou à des locomotives brûlant des millions de dollars, jusqu'à en arriver à un point de saturation et de facilité de distribution qui a permis aux amateurs et aux petites boîtes de faire leur chemin. Et quel vivier on a désormais. N'en déplaise aux vieux cons (oui, vous, là), on a aujourd'hui un choix et une diversité à s'en faire péter le portefeuille et à finir à la soupe populaire à comparer le nombre de jeux de notre compte Steam avec nos collègues clodos qui eux aussi ont acheté le bundle de trop. Le jeu vidéo, c'est désormais cette caillera qui vous attend en bas de votre cage d'escalier avec sa came affriolante et bon marché en sachant très bien que vous ne direz pas non, même si votre appartement est déjà tellement plein de poudreuse qui pète la tête que la barre d'immeuble a été renommée « Cité Schumacher ».
Car oui, le jeu vidéo ne respecte rien, il pollue les déserts à la moindre crise, il pousse les jeunes américains à mitrailler leurs camarades de classe, même Nadine Morano y joue, et il y a fort à parier que s'il croisait votre maman dans la rue, il lui dirait des vilains mots. Depuis quelques années, certains membres du gang ont même mis leur casquette à l'envers, remonté leur jambe gauche de pantalon et ont fait une distribution générale de doigts à la société en osant supprimer presque complètement la caractéristique pourtant basique du jeu vidéo : l'interactivité.

Ces jeux-là, on les voit de loin, ils font toujours le même tag sur les murs de Steam : « Simulateur de marche ». Putain. Simulateur de marche. Si on était dans les années 90 et que je voyais ça, mon seul réflexe serait d'acheter Consoles+ pour voir Ze Killer se défouler gratuitement dessus tout en buvant du Tang. Mais les mentalités évoluent (en fait non, reviens Ze Killer, tu me manques), et c'est à l'usage qu'on se rend compte que même les jeux les plus saugrenus peuvent avoir un public, et que même les jeux qu'on dirait chiants de loin s'avèrent en fait être intéressants. À part toi, Heavy Rain, toi, personne ne t'aime.



Ainsi donc, The Vanishing of Ethan Carter est l'un de ces nouveaux jeux contemplatifs où l'environnement est prétexte à la narration d'une histoire, inspiré en ce sens des jeux comme Dear Esther. Comme Nicolas Sarkozy, la comparaison n'est pas innocente : le principe de base est le même, à savoir progresser dans un environnement simili-ouvert en découvrant l'histoire narrée au fur et à mesure. Cependant, le jeu étant développé par des anciens de People Can Fly (on s'en rend compte parce qu'on ne peut pas sauter, comme dans Bulletstorm et comme dans ce film), il fallait bien un minimum d'interaction et de violence. Le jeu est donc une succession de « zones d'énigme » où le narrateur, un détective contacté par Ethan Carter, enquête sur sa disparition (celle d'Ethan Carter, pas la sienne, ça serait idiot). Chaque zone d'énigme consiste à en apprendre un peu plus sur ce qui s'est passé dans cette contrée désertée, par le biais de recherche d'indices et de reconstitutions de scènes de crime.

Dit comme ça, ça a l'air complexe. Il n'en est rien : il n'y a pas d'énigme à proprement parler, ou, s'il y en a, elles sont extrêmement simples, de type « trouve X indices sur la scène de crime et résous la chronologie de la scène ». Le semblant d'interactivité est rajouté pour empêcher le joueur de se lasser sur la distance. Qui plus est, le jeu se targue de ne pas vous prendre par la main, ce qui est presque vrai, sauf que la map est agencée de façon à présenter un chemin logique vers le dénouement « l'air de rien ». Du coup, bien qu'il soit techniquement possible d'aller à la fin du jeu en ignorant presque toutes les zones, il n'en reste pas moins qu'on est guidé et que l'open-world est une semi-illusion. Corollaire : le temps qu'on se rende compte du principe du jeu, on peut avoir à rebrousser chemin pendant 5-10 minutes pour retourner au tout début de la map et faire les premières énigmes. Et tant qu'à parler des défauts, évoquons aussi le système de sauvegarde complètement aux fraises, qui ne s'active que lorsque vous avez résolu une énigme et qui vous fera donc reprendre une énigme abandonnée en cours de route depuis le tout début.



Ceci étant, ne boudons pas notre plaisir, ce jeu fonctionne là où c'est important, c'est-à-dire dans l'immersion, grâce à une histoire sympathique et à une ambiance maîtrisée sans être trop présente (là encore, il rejoint Dear Esther). D'ailleurs, là où DE commençait poussivement et montait graduellement en tension, TVOEC est plus régulier sur la durée, au prix d'un final pas aussi saisissant mais tout de même efficace. Les graphismes sont également bien fichus même s'ils sont au service d'une DA classique, et sont d'ailleurs en cours de portage sur l'UE4 pour la sortie sur PS4 (ne vous fiez pas à mes screenshots, je joue en qualité mini parce que j'ai un PC d'Europe de l'Est).
Si le hohun de 1995 prenait une Delorean et arrivait aujourd'hui, déjà il serait déçu de ne pas voir de hoverboards, mais surtout il se foutrait bien de ma gueule en voyant que j'aime jouer à des jeux où la principale feature est de se balader. Alors je prendrais mon mal en patience, lui mettrais deux grosses mornifles et le séquestrerais devant le PC pour le faire jouer à Ethan Carter et lui faire comprendre qu'en fait, c'est un bon jeu. Bien entendu, c'est le genre de jeu qui ne plaira pas à tout le monde : les gens peu patients s'ennuieront vite, et l'ersatz d'interactivité qui réussit à devenir répétitif malgré la brièveté du jeu sera rédhibitoire pour les gens qui attendent un jeu en bonne et due forme. Par contre, les gens de goût aimeront, et c'est important de constituer une caste de gamers élitistes, même si on en est réduit à aimer des tags hideux sur Steam.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Captain America
 
J'ai adoré ce jeu. Je l'ai dévoré en un dimanche après midi pluvieux, c'était vraiment chouette. La narration est superbe et magnifiquement retranscrite. J'attends encore un peu d'oublier certains trucs pour me le refaire une nouvelle fois.

Y'a qu'un passage que j'ai trouvé vraiment à chier :

L'espèce de labyrinthe avec les morts vivant et le code pour faire apparaitre le rêve du Kraken, c'était vraiment merdique et chiant au possible.

Pour le reste, c'est glauque et bien amené.
DVLish
 
Je l'ai trouvé très cool aussi, particulièrement à cause de l'apparente faiblesse du scénario au départ qui finit par donner un truc très cohérent à la fin.
Pour la DA très classique, c'est vrai, mais ça permet aux quelques "fantaisies", comme l'astronaute, de se détacher vraiment.

Il me semble avoir vu récemment la version boite dans les bacs à promo dans quelques Fnac, et il est régulièrement en promo sur Steam.
tergat
 
Je n'ai pas terminé Dear Esther alors je ne suis pas pressé. Je le prendrai quand il sera dispo sur GNU/Linux :)
Mitch Buchannon
 
Captain America a écrit :
Y'a qu'un passage que j'ai trouvé vraiment à chier :

L'espèce de labyrinthe avec les morts vivant et le code pour faire apparaitre le rêve du Kraken, c'était vraiment merdique et chiant au possible.


Bizarrement c'est le passage que j'ai préféré.

Y'avait un ersatz de gameplay à la Amnesia qui tranchait avec le reste du jeu, et surtout un gros côté Lovecraftien.

D'ailleurs ce serait intéressant d'avoir des retours sur le portage UE4, savoir si ça vaut le coup de s'y replonger.
Nicaulas
 
tergat a écrit :
Je n'ai pas terminé Dear Esther alors je ne suis pas pressé. Je le prendrai quand il sera dispo sur GNU/Linux :)


Si tu n'as pas terminé Dear Esther, tu ne le finiras jamais. Ça dure une heure et l'expérience n'a d'intérêt que si elle est faite d'une traite. S'arrêter au début ou en plein milieu, ça veut dire qu'on n'accroche pas suffisamment pour pousser jusqu'au bout.
tergat
 
Steam m'indique 25mn de temps de jeu, de mémoire je ne suis pas sorti de la grotte.
Pourtant j'ai mis un point d'honneur à finir The Graveyard (2x).
C'est grave docteur ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

lirian
(21h47) lirian je l'ai pas beaucoup connu mais il a pas l'air très net le zaza [fraghero.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 J'avais ça [consolepassion.co.uk]
noir_desir
(18h22) noir_desir MrPapillon > monsieur connard :)
kmplt242
(17h43) kmplt242 ahahahah le connard.
MrPapillon
(17h14) MrPapillon kmplt242 > Si j'en avais une six boutons, mais les invités avaient la trois boutons. Et ça me permettait de montrer ma supériorité au combat sans trop d'efforts.
kmplt242
(17h10) kmplt242 Non mais sf2 au pad 3 boutons ? Vous pouviez pas acheter la 6 boutons bande de pauvres ? :3
MrPapillon
(17h10) MrPapillon [youtube.com] [youtube.com]
MrPapillon
(17h06) MrPapillon Le vertueux > Je me range du côté kmplt242, surtout que j'avais déjà choisi mon camp avec Aladin.
MrPapillon
(17h05) MrPapillon Crusing > Ah ouaip, le game design d'exception où il fallait appuyer sur Start pour changer entre poings et pieds.
Le vertueux
(14h42) Le vertueux La musique de jungle version mega est déguelasse, celle de la snes on entend les petites trompettes, c'est plus joli.
Crusing
(14h04) Crusing Et je ne parlerais pas de sf2 au pad trois boutons..
Crusing
(14h04) Crusing kmplt242 > jungle strike avec son bouton A qui servait à strafer lorsque maintenu, ou à tirer le plus gros missile qu'on avait en une pression. Vive la mégadrive.
kmplt242
(12h16) kmplt242 Mais sinon, c'était génial. J'ai toujours eu un faible pour les jeux en 3d Iso
kmplt242
(12h15) kmplt242 Oui gérer le carburant c'était vite chiant.
noir_desir
(12h12) noir_desir kmplt242 > Idem j'ai beaucoup aimé desert strike à l'époque, le jeu était difficile...
kmplt242
(11h49) kmplt242 Merde c'était le salon Magic à Monaco hier, si j'avais su j'y serai allé poser/troller des question sur Shenmue 3 à Shibuya Productions
kmplt242
(11h29) kmplt242 Sérieux la version SNES on dirait qu'elle est jouée par un groupe de péruviens à chatelet [youtube.com]
kmplt242
(11h27) kmplt242 C'est là qu'on voyait la supériorité du proc sonore de la MD <3
kmplt242
(11h26) kmplt242 J'ai passé des soirées entière avec mon père à jouer à ça :3
kmplt242
(11h26) kmplt242 [youtube.com]
kmplt242
(11h26) kmplt242 Et puis cette zik de desert Strike !!!
kmplt242
(11h24) kmplt242 Crusing > (19h46) urban strike était pourri, les phases à l'intérieur, atroce. Par contre Jungle Strike était vraiment génial.
samedi 18 février 2017
Crusing
(19h52) Crusing choo.t > "des graphiques photoréalistes, 98/100"
choo.t
(19h49) choo.t Oh mon dieu, tu fais remonter en moi des souvenirs de Nuclear Strike 64, dieu que c'était chiant.
Crusing
(19h46) Crusing et*
Crusing
(19h46) Crusing J'avais joué à urban strike en émulé bien après, et mon dieu cette purge. Il a fallu l'itération de trop sur PSX pour que tout le monde comprenne que c'était un gameplay 100% désué.
Crusing
(19h41) Crusing D'ailleurs c'est incroyable le succès de cette série, car avec le recul, c'était de la sacré merde, avec du fun comme quand on s'arrache un ongle.
Crusing
(19h39) Crusing high five lirian
lirian
(19h36) lirian j'enculais des scuds
lirian
(19h35) lirian à cet age je lançais des missiles air sol, des roquettes et des obus de 30 mm sur des irakiens dans desert strike
Le vertueux
(19h33) Le vertueux Tuer du nazi dans wolfenstein, c'était très bien.
Crusing
(19h31) Crusing Oui moi perso ça me dérangeait pas à 6-7 ans de bombarder des trucs dans le golfe persique ou jouer à Splatterhouse/Altered Beast.
Le vertueux
(18h55) Le vertueux Cette désinformation et propagande du CSA, payés à rien foutre oui, je vous le dis !
Le vertueux
(18h45) Le vertueux sfabien > à 7 ans il est mûre pour pratiquement n'importe quel jeu, t'emmerde pas à chercher des jeux non violents.
miniblob
(18h01) miniblob Et surtout il y a des blagues sur les flatulences (si avec ça je vends pas du rêve...)
miniblob
(18h00) miniblob Après ya un peu de bagarre mais globalement tu retransformes tes ennemis en animaux, c'est pas bien méchant
miniblob
(17h59) miniblob sfabien > J'ai connu plusieurs gamins qui ont bien trippé sur Mini Ninjas : multisupport, souvent en promo sur Steam et en plus ya une série qui passe à la téloche (pour le combo)
choo.t
(17h28) choo.t sfabien > N'importe quel prod Nintendo. Captain Toad : Treasure Tracker est super accessible, même au grands débutants.
Edhen
(16h56) Edhen sfabien > Si tu veux un truc plus moderne que Minecraft mais à peu près similaire jette un oeil à Portal Knight, c'est 'achement bien (en EA, ça sort bientôt, très bien finalisé pour l'instant).
MaVmAn
(15h51) MaVmAn "super 5 mad michel equipée survie zombies ": [leboncoin.fr]
Crusing
(15h33) Crusing sfabien > à la main ça compte pas
sfabien
(15h19) sfabien Crusing > tu me donnes envie de faire un gosse.
MrPapillon
(15h10) MrPapillon Crusing > Mon fils, je vais t'acheter un jeu vidéo : [resize-parismatch.ladmedia.fr]
Crusing
(15h08) Crusing Sinon plus simple tu choppes Mario war, et tu lui mets des branlées jusqu'à la dégoûter du JV, il gagnera un temps libre précieux pour toute la vie
Crusing
(15h04) Crusing (14h14) MrPapillon > oui voilà, ou europa universalis, et tu lui mets du jazz expérimental en fond tout en fumant du tabac brun à la pipe derrière lui en le regardant jouer, silencieusement.
Crusing
(15h01) Crusing sfabien > bein Mario galaxy / zelda alors non..?
Grostaquin
(14h39) Grostaquin M'a l'air très classe ce Narita Boy [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon Ou Civilization VI, histoire de lui apprendre, dès son plus jeune âge, comment dominer le monde.
MrPapillon
(14h13) MrPapillon Laurent > Deus Ex alors, comme ça il aura le choix de ne pas être violent.
zouz
(13h16) zouz sfabien > Rayman
sfabien
(13h15) sfabien Merci, et puis la plateforme n'a pas d'importance. J'ai a peu près tout.
sfabien
(13h15) sfabien j'aime toutes ces lignes avec mon nom en gras. Je me sens important.
Laurent
(13h05) Laurent sfabien > non, ca devait etre celui-là [amazon.com]
Laurent
(12h56) Laurent MrPapillon > le monsieur a dit pas violent
Laurent
(12h55) Laurent sfabien > Les premiers harry potter, vraiment très bien pour découvrir les bases du JV (je crois que c'est celui-là que j'ai fini [amazon.com]
MrPapillon
(12h54) MrPapillon sfabien > (ou Dark Souls selon la police).
MrPapillon
(12h53) MrPapillon sfabien > Minecraft.
Crusing
(12h53) Crusing sfabien > budget cuts (comprendre: précise le support)
sfabien
(12h43) sfabien Qui connait un jeu vidéo sympa, pas violent à faire jouer à un gamin de 7 ans ? Autre qu'un lego.
kmplt242
(12h39) kmplt242 Help les 3Distes [factornews.com]
Le vertueux
(11h16) Le vertueux Nastyfox > Les dialogues en soient n'étaient pas si bons que ça, mais le premier passait encore pour finir en gros navet affligeant avec le 3.
vendredi 17 février 2017
Mimyke
(23h41) Mimyke Mods Payant: Gabe veux un deuxième round: [moddb.com]
Crusing
(21h22) Crusing Le deux était quand très bien produit, et avec le recul l'aspect rpg un peu tronqué c'était un bon choix.
Nastyfox
(21h11) Nastyfox zouz > Bah les dialogues de mass effect premier du non (le seul que j'ai fini), c'était bien cool à l'époque, ça donnait bien l'impression du choix. Mais la j'ai l'impression de voir Vanquish X Les Sims (pour les têtes...), c'est perturbant
zouz
(20h53) zouz Nastyfox > (19h11) C'est tout coincé du cul, comme tous les Mass Effect quoi... Je n'ai jamais accroché à cette série (trop de blabla) mais la vidéo a l'air de respecter à la lettre le cahier des charges, manque plus que les dialogues chiants et c'est bon
Laurent
(19h25) Laurent Niko > Tout est très fluide, mais quand même
Niko
(19h20) Niko (que j'avais beaucoup aimé en multi, mais c'est dur d'y revenir aujourd'hui)
Niko
(19h19) Niko ça a l'air moins rigide que ME3 quand meme
Nastyfox
(19h11) Nastyfox Je suis sceptique aussi, j'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui me dérange cependant
Laurent
(19h09) Laurent En fait ce n'est pas à ça que je veux jouer quand je veux jouer à Mass Effect
Laurent
(19h07) Laurent Nastyfox > oui mais non. quelque chose ne me plait vraiment pas dans toutes ces séquences de combat
Nastyfox
(18h41) Nastyfox New gameplay andromeda [youtube.com]
CBL
(18h13) CBL Meme Fox News le lache : [bros4america.com]
CBL
(18h10) CBL thedan > C'est un peu comme ecouter son grand pere raciste parler à un repas de famille après un apero trop arrosé
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > (23h55) Es tu certains que ça n'est pas l'effet de la cigarette magique qui commence à se sentir ?
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > Non je plaisantais, je ne vais pas y jouer du tout.
MrPapillon
(09h04) MrPapillon Jonathan Blow est clairement un excellent game designer qui arrive à prendre un concept très simple et à le dominer totalement aussi bien dans la finition, les idées que fignoler sa progression sur le joueur.
thedan
(09h03) thedan Je viens de regarder une partie de la conférence improvisé de Donald Trump... Il est magique dans la connerie ce président !
MrPapillon
(09h00) MrPapillon Et j'utilise "terminer" parce que dire n'importe quoi sur le jeu c'est du spoil.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Parce que si peut-être au début on a l'impression de lire un 20 minutes, une fois terminé on s'est bien rendu compte que ça n'a aucun rapport.
MrPapillon
(08h58) MrPapillon Le vertueux > Je suppose que tu l'as pas terminé pour sortir ça ?
Le vertueux
(08h33) Le vertueux Un puzzle game qui ressemble à des grilles de sudoku qu'on a dans le 20mn tous les matins. Nul, nul, nul !
choo.t
(06h04) choo.t Ah, "Multiple Endings" dans Sethian, c'est deux, dont une qui se débloque en 1 seul caractère à la fin du tuto, c'est un peu du foutage de gueule.
choo.t
(01h43) choo.t Moi c'est Scorn que j'attend, la DA style H.R Giger n'est que trop peu représentée dans le JV.
ignatius
(00h05) ignatius j'adore Devil Daggers, je crois pas pour l'instant rentrer dans la phase, le truc dingue c'est de regarder les records des meilleurs, t'as l'impression de rentrer dans la matrice.
ignatius
(00h01) ignatius (23h55) MrPapillon > Un peu comme dans The Witness.
ignatius
(00h00) ignatius (22h14) CBL > Là c'est tout de suite plus clair.
jeudi 16 février 2017
MrPapillon
(23h55) MrPapillon Dans Devil Daggers, en mourrant toutes les minutes, ton cerveau se modifie au fil du temps et tu commences à avoir une image mentale de tout ce qui grouille sur la map, le moindre petit son et tu réajustes ta trajectoire.
MrPapillon
(23h53) MrPapillon CBL > C'est pas une question de plus ou moins de monstres ou de plus ou moins devoir éviter/bouger, c'est une question de jeu qui est fait de dentelle sophistiquée plutôt qu'un jeu qui est fait avec plein de papier mâché partout.
MrPapillon
(23h51) MrPapillon Le vertueux > Ah ouaip la direction artistique de Inner Chains c'est un peu du Dark Souls en plus organique/arrondi partout. Mais le gameplay a l'air atroce dans les vidéos, surtout les machins qui tirent de l'électricité.
Le vertueux
(23h43) Le vertueux Rahh quel dommage.
CBL
(23h42) CBL MrPapillon > (23h35) C'est parce que tu n'as pas testé la campagne Hell On Earth qui defonce la plupart des FPS recents
Le vertueux
(23h41) Le vertueux Quoi que je viens de revoir une vidéo, ça a l'air un peu mou.
Le vertueux
(23h39) Le vertueux Inner chains. Il faudrait que le gars de Devil Daggers tente de faire un univers autour de son gameplay et de bien gérer le rythme, d'avoir des moments de contemplations.
Le vertueux
(23h38) Le vertueux comment se nomme t-il déjà ?
Le vertueux
(23h38) Le vertueux oh si y a un fps qui me vend du rêve là
Le vertueux
(23h37) Le vertueux MrPapillon > Parfois le plus dur est fait, mais il n'y a rien qui suit. Minecraft par exemple, le plus dur était fait, mais y a rien qui a suivit à part pour les amateurs de diorama virtuels.
MrPapillon
(23h35) MrPapillon Pas comme Brutal Doom par exemple, qui est juste du Doom avec du gore, peu de valeur ajoutée conceptuelle.
MrPapillon
(23h34) MrPapillon Même s'il fait pas un nouveau jeu avec des niveaux, c'est déjà extraordinaire d'avoir un gars qui a réussi à montrer le chemin et qui a trouvé le "truc" qui fait qu'on pourrait refaire du Doom surpuissant.
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Le vertueux > Ben là le plus important est fait. Le gars a clairement une vision, il a réussi à bien comprendre le la surpuissance d'un Doom et de le surmultiplier en version contemporaine.