Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Strong Bad's Cool Game for Attractive People - Homestar Ruiner

ClémentXVII par ClémentXVII,  email  @ClementXVII
Après deux épisodes de Bone, deux saisons de Sam & Max et quelques jeux basés sur la licence CSI, je pense qu’il n’est plus nécessaire de présenter TellTale Games. Spécialisés dans le développement de jeux d’aventure épisodiques, ils ont jusqu’ici réussi à produire des jeux de qualité à un rythme effréné, tout en prouvant au monde entier que le jeu d’aventure est bel et bien un genre qui n’a pas perdu de sa superbe. Avec Strong Bad’s Cool Game for Attractive People ou SBCG4AP, c’est au tour du Webcomic Homestar Runner d’être adapté en jeu d’aventure. Cette fois nous incarnons Strong Bad, le type le plus cool de l’univers, et allons l’aider à faire mordre la poussière à Homestar Runner, sa tête de Turc favorite.
Si vous ne connaissez pas encore l’univers de Homestar Runner, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site officiel. Vous y rencontrerez Strong Bad, le type le plus cool de l’univers : un espèce de nabot musclé, affublé de gants de boxe et cachant ses traits sous un masque ridicule. Dans la série, il passe beaucoup de temps à lire ses mails sur son Lappy 486 et y répondre, à jouer aux jeux vidéos, et à ficher un joyeux bordel autour de lui. Tout ça dans le but ultime d’affirmer autour de lui qu’il est la personne la plus cool de l’univers.

Retour vers les features


Dans un design Flash minimaliste, les frères Chapman ont créé une série animée en flash d’un humour particulier, et une ode aux jeux vidéo que les moins de 30 ans ne connaissent probablement pas. Par exemple, dans la partie “Jeux” du site, vous y verrez le genre de jeux dignes des premiers Atari et consorts. Enfin bref, je ne suis pas là pour vous parler de l’univers du jeu, mais plutôt du premier épisode : Strong Bad's Cool Game for Attractive People - Homestar Ruiner, sorti le 15 août sur WiiWare et le 11 août sur le site de TellTale.

Dans cet épisode, Homestar Runner s’inscrit pour participer à la course nommée “The Race To The End Of The Race”. De son côté, Strong Bad prépare son passe-temps favori (en plus de jouer à Snake Boxer 5): humilier Homestar et, pour cela, tous les moyens sont bons. Le problème dans ce genre d’aventures, c’est qu’en général ça se retourne contre vous. L’arroseur est arrosé, mais Strong Bad ne le sait pas encore, alors je passerai sous silence la suite de l’aventure. Les habitués de jeux d’aventure à la sauce TellTale peuvent s’attendre à un scénario à rebondissements, et cet épisode n’est pas en reste. De plus, on aura l’occasion de rencontrer la plupart des personnages de la série.

Ce qui nous amène logiquement aux petits plus que TellTale a mis dans le jeu pour nous. Tout d’abord, encore mieux que le jeu Maniac Mansion caché dans Day of the Tentacle, TellTale n’a pas caché un, ni deux, mais trois jeux dans Strong Bad's Cool Game for Attractive People - Homestar Ruiner ! Le premier est le fabuleux Snake Boxer 5 - où un boxeur de 5 pixels fait face à une horde infinie de serpents - et le second vous permet de créer vos propres BD. Ces dernières se terminent généralement en bain de sang généralisé : les héroïnes de l’histoire ont malheureusement une espérance de vie relativement courte sous la patte créative de Strong Bad. Le troisième jeu vous permettra de déguiser Strong Bad de différentes façons, puis de prendre des photos de lui dans cet accoutrement. Dans la version Wii du jeu, vous pourrez envoyer ces photos à vos potes (à condition d’avoir échangé vos clefs PGP codes Wii entre vous). Sur la version PC, les photos sont sauvegardées dans vos documents, et vous pouvez aussi les envoyer à vos potes (à condition d’avoir leur adresse e-mail).

Let's check out the map, cool map


Ensuite, ce jeu vous permet de visiter les endroits clés de la série : la maison de Strong Bad, celle de Marzipan (la copine de Homestar Runner), l’échoppe de Buntz, ou encore le château du Roi de Strong Badia. Et là où certains jeux d’aventure vous proposent une carte avec des endroits qui sont révélés au fur et à mesure que l’intrigue avance, TellTale fait de même ici, tout en ajoutant un petit peu d’interactivité : vous pourrez placer les endroits principaux vous-même sur la carte. Ça n’a aucune influence sur l’avancement du scénario, mais ça renforce l’aspect personnalisé du titre. Dans les prochains épisodes, la carte que vous avez crée sera réutilisée, et c’est ce genre de petits plus qui fait qu’on aime les jeux TellTale.

En plus de ça, il y a aussi tout un tas de trucs débiles à faire : on peut faire des blagues téléphoniques, se déguiser, jouer au jardinier, faire du sport,... La plupart de ces actions ne font pas avancer le schmilblick, mais sont aussi amusantes que lorsque l’on essaie de prendre la souche dans Monkey Island 1, ou quand on taille le bout de gras avec Murray dans Monkey Island 3.

Je dois avouer que je n’avais jamais entendu parler de Homestar Runner avant que TellTale annonce leur nouvelle série. Et il y en a certainement parmi vous qui risquent de ne pas essayer SBCG4AP, parce que les graphismes n’ont rien à voir avec Sam & Max ou Wallace & Gromit. En effet, on pourrait croire qu’il s’agisse d’un Space Quest II en haute résolution, mais - série à succès oblige - TellTale a eu bien raison de coller parfaitement à l’univers. Des graphismes plus “réalistes” auraient complètement dénaturé le style cheap et rétro de la série. On sent aussi que l’interface du jeu a été pensée pour la Wii. Et avant que vous ne puissiez hurler à la mort, en brandissant vos fourches et vos torches parce qu’un jeu PC aurait été un portage de la version console, je vous console tout de suite: cette interface ne pose aucun problème de jouabilité sur PC. Lors des dialogues, on choisit les répliques en cliquant sur des icônes; la carte, l’inventaire et l’appareil photo sont accessibles à tout moment depuis les trois icônes en haut de l’écran.

Because I'm Strong Bad, Strong Bad, Oh come on


Finalement, plus le temps passe, et plus on s’amuse à incarner Strong Bad. C’est vrai quoi, à part Larry, Guybrush ou Roger Wilco, je ne me souviens pas avoir incarné beaucoup de losers dans les jeux d’aventure. C’est peut-être parce que trop d’auteurs aimeraient que l’on s’identifie avec le héros. Et comme Strong Bad prend son rôle de Personne la plus cool de l’Univers très au sérieux, on a l’impression d’incarner un croisement entre Larry et de Max (le lapin). Comme cela devient une habitude avec TellTale, on a droit à une excellente retranscription d’un univers existant dans un jeu d’aventure.
Maintenant, j’en connais qui vont râler parce que le jeu n’est qu’en anglais. N’empèche, si ces mêmes personnes suivent la série web sans soucis, ils ne devraient pas avoir de difficulté à jouer au jeu. D’autres vont douter de l’humour ou des énigmes... mais ces personnes n’ont certainement jamais joué aux récentes aventures de Sam & Max...

Comme dans tout bon jeu d'aventures, SBCG4AP contient son lot d'énigmes de tous poils. Pour pouvoir participer à la course et se débarasser du fléau qui lui tombe dessus, Strong Bad devra utiliser de tous les moyens à sa disposition (tergiverser sans fin, utiliser les objets de son inventaire et même vérifier ses e-mails). En général, ces énigmes sont d'un bon niveau, et on ne se retrouve jamais bloqué trop longtemps. Comme dans les jeux Sam & Max, il y a moyen de définir si vous voulez recevoir des coups de pouce de temps à autres, ce qui permet aussi aux aventuriers novices de terminer le jeu sans soluce.

Looky here : I can play my game on two different systems ! Awesome.


Bon, le jeu étant disponible sur PC et sous WiiWare, c’est maintenant à vous de voir sur quelle plateforme vous préférez jouer, sachant que les jeux sont (quasiment) identiques. Les seules différences qu’apportent la version Wii sont : la possibilité d’envoyer des e-mails et des photos à l’aide du pc portable de Strong Bad à vos amis Wii (sur PC, il est aussi possible d’envoyer les photos et e-mails à vos amis, mais pour cela il faudra utiliser votre client mail favori). L’autre différence est que le mini-jeu Snake Boxer 5 se contrôle avec la Wiimote tenue horizontalement.
Pour ce premier épisode de Strong Bad’s Cool Game For Attractive People, TellTale a fait du bon boulot. Les amateurs de la websérie peuvent sans hésiter sortir la carte bleue, quant aux autres, je leur conseille de se faire une idée avec la démo ou le site officiel.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews