Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Obscure (2004)

snoopers par snoopers,  email
Dur dur d’être un Survival-Horror de nos jours. Ecrasé par la toute-puissance de ses enfants monstres, Resident Evil et autres Silent Hill, le genre tourne en rond, peine à se renouveler et lasse son public, qui préfère se laisser bercer par les sirènes lancinantes d’un Doom 3 plutôt que de replonger dans la soupe qu’on lui sert invariablement depuis des années. Convaincus qu’il était temps de foutre un coup de pied dans la fourmilière, les français-bien-d’chez-nous d’Hydravision ont tenté d’ajouter un peu de fraîcheur et de nouveauté à la recette, et accessoirement de faire la nique à une industrie japonaise qui tourne au court-bouillon. Avec plus ou moins de succès.

College Attitude


Prometteur, Obscure l’était. Casse-gueule aussi, il faut bien l’avouer, mais bougrement prometteur. Et français ! On a beau dire que c’est sans importance, l’état de mort clinique de l’industrie vidéoludique en France est suffisamment préoccuppant pour que l’on se réjouisse qu’un studio national parvienne à mettre sur pied un projet de jeu, et surtout à le terminer. Rien que pour ça, je mettrai au moins 2/20 à Obscure. Je plaisante, détendez vous.

Les développeurs d’Obscure avaient pour parti pris de reproduire à l’identique l’athmosphère si particulière des teen-movies américains. Première chose qui vient à l’esprit : «Quand on sculpte avec de la merde, faut pas avoir peur de l’odeur». Ainsi, tirer son inspiration d’une batterie de navets cinématographique pour composer un background n’est jamais une très bonne idée, qu’on se le dise. Dans la directe lignée des « trésors » du genre slasher-movieThe Faculty », « Scream 2 », « Urban Legend », « Buffy » etc.), Obscure dégage dès sa séquence d’intro des ondes fort désagréables, le genre de vibrations qui vous donnent envie d’éteindre au plus vite votre console. Le genre de vibrations qui s’appellent Sum 41. Alors bon, force est d’avouer que l’ambiance des sympathiques daubasses citées précédemment est parfaitement retranscrite... mais un peu trop, quand même.

Les dix premières minutes du jeu nous catapultent sur les lattes bien cirées d'un terrain de basket - lieu favori de l'intelligentsia du campus Leafmore - dans les pompes d'un étudiant idiot qui ne fera pas long feu, à la manière de tous les débuts des films dont s’inspire le jeu. Pas de doutes, nous sommes bien face à une série B à deux balles. Les bases de l’intrigue sont on ne peut plus simples : après la disparition soudaine d’un élève, ses super-potes décident de rester après la fermeture de l’établissement et de partir à sa recherche. Les cons.

Le Club des 5 à Silent Hill


Mélange plus ou moins habile d’Alone in the Dark et de Silent Hill, Obscure se présente comme un survival-aventure à l’ancienne, aussi bien en ce qui concerne la mise en scène que les principales mécaniques du jeu. La caméra, non libre, est posée sur un rail et permet d’obtenir des cadrages typés cinéma « qui le font grave ». Pour le reste, autant dire que l’on est en terrain connu. Carte interactive, lampe torche, monstres dégueux et énigmes capillotractées, tout y est … Mais attendez une minute, ce n’est pas tout. Chez Hydravision on est des créatifs, oui madame, et même que dans le jeu y’a tout plein d’innovations top-moumoute aux poils longs et soyeux…

Premièrement, il faut noter un détail qui a son importance. En effet, en plus d’un background proprement insoutenable, vous allez avoir l’intense plaisir de diriger non pas un lycéen looser, mais une équipe complète de lycéens loosers. Voilà qui rend jouasse… surtout que les développeurs ont eu l’idée de génie de faire de leurs protagonistes une bande de crétins finis. Qu’il s’agisse de Shannon la blondasse suggestive, Kenny et son QI de loutre norvégienne, Stanley le beau-gosse sportif, Ashley la black grande-gueule ou Josh, le naze de service, on ne peut vraiment pas dire qu’on ait été gâtés. Enfilant les clichés comme des perles, et avec le plus grand sérieux s’il vous plait, Obscure était à deux doigts de griller tout son capital sympathie, l’agacement en prime. Heureusement pour lui, l’histoire ne s’arrête pas là…

La dream team de la cour de récré n’est en effet pas là pour faire jolie, et l’équipe est intégralement jouable selon votre bon vouloir. Il est ainsi possible de crapahuter par groupes de deux personnages, choisis par vos soins selon leurs capacités, chaque membre disposant d’une aptitude qui lui est propre. Au final, même si ce n’est pas grand chose, force est d’avouer que c’est rigolo de pouvoir se composer son petit duo perso. Et puis, Shannon et Stanley vont tellement bien ensemble…

Courants d'air


Comme son nom l’indique fort bien, l’intérêt principal d’Obscure réside avant tout dans son concept : l’obscurité, sépabien. Parcequ’à Leafmore, les choses ne se passent pas comme dans n’importe quelle fac de banlieue. En effet, d’indicibles créatures grouillent dans les recoins sombres de la bâtisse, et n’attendent qu’une panne de courant pour vous sauter à la gorge. Encore une excuse pour rater son bac… C’est donc dans ce cadre charmant que nos jeunes amis vont pouvoir s’exercer à l’extermination de monstres en tout genre. Pour ce faire, la fidèle Lampe De Poche©, accessoire indispensable à tout survival moderne qui se respecte, sera elle aussi de la partie. Bien qu’elle n’en ait pas l’air, la torche est en fait une arme redoutable contre les créatures des ténèbres, qu’elle brûle de son faisceau ardent et torride. Inutile d’envisager ne serait-ce qu’une seconde combattre une de ces effroyables bêtes sans elle.

Et les bestioles d’ailleurs, parlons en. Tout comme le design général du jeu, les différentes créatures d’Obscure sont plutôt réussies, alternant avec goût entre excroissances de chair putréfiée et tentacules imbibées de salive. Peu ragoûtant, mais diablement efficace. De même, l’ambiance générale du jeu est tout particulièrement soignée, qu’il s’agisse de la musique ou des graphismes, d’un niveau tout à fait correct. Idem du côté du scénario, bien construit et riche en rebondissements. Bon, il ne faut vraiment pas être réfactaire au trip « The Faculty », mais faut avouer que contre toute attente, la tambouille est plutôt digeste. Du coup, ça fout un peu les boules de devoir subir des doublages français aussi ratés. Même pour un slasher.

Une ambiance réussie donc, mais malheureusement pas assez pour nous faire oublier qu’Obscure reste largement en dessous d’un Silent Hill ou d’un Alone In The Dark. D’une facture trop classique, et empêtré dans les conventions d’un genre extrêmement jalonné, le jeu finit par sombrer dans les affres de la banalité, noyé entre une action trop répétitive et des énigmes d’une simplicité parfois outrancière. De même, certaines fonctionnalités du jeu sont très mal exploitées voir carrément inutiles, à l’image de ce mode coopératif bidon à la Sonic 2, où le deuxième joueur (qui ne sert à rien) est la plupart du temps hors-champ. Et que dire du système d’association d’objets, dont l’interface a très certainement été codée avec des moufles, et dont on cherche encore l’intérêt?

Mais le pire, finalement, c’est peut-être qu’Obscure n’arrive pas à nous immerger suffisamment dans son univers pour nous foutre réellement les jetons. On sursaute parfois, certes, mais ça ne va jamais plus loin. Franchement décevant, parcequ’il y’avait matière. En bref, Obscure n’est pas un mauvais jeu en soi, on peut même dire qu’il est franchement divertissant et bien réalisé, mais également beaucoup trop simple et superficiel pour pouvoir intéresser les amateurs confirmés, surtout sur des machines accueillant déjà l’indétrônable Silent Hill 2. Dommage, dommage…

Une idée de base qui avait de quoi séduire mais un résultat en demi-teinte, dont l’ambiance est carabinée par des défauts un peu trop présents pour qu’on passe outre. Alors certes, cet Obscure reste sympathique à jouer et n’a rien de catastrophique, mais il lui en aurait fallu un peu plus pour sortir de l’ombre…

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

choo.t
(00h57) choo.t Valve publie le Steam Audio SDK : [steamcommunity.com]
choo.t
(00h44) choo.t ah, c'est les deux joy-con et la connection sans fil est plus que mauvaise/sensible : [reddit.com] [youtu.be] [youtu.be]
choo.t
(00h32) choo.t Apparemment, le joy-con gauche de la switch souffrirait de déconnexions intempestives , ça va piquer pour Nintendo si ce n'est pas corrigeable via un nouveau firmware.
jeudi 23 février 2017
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Quel superbe jeu. Et après on vient me dire que je n'aime plus les jeux vidéos.
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Je te conseille best of the best et taekwondo sur snes d'ailleurs. Mais surtout K1 grand prix pocket 2 sur gba.
Le vertueux
(23h45) Le vertueux The Real Phoenix > ^^ hihihi
LeGreg
(23h07) LeGreg C'est un mode de fonctionnement assez fréquent du groupe (ex-)gawker, les gens qui se loguent juste pour corriger c'est du trafic supplémentaire.
The Real Phoenix
(23h03) The Real Phoenix LeGreg > Le pire c'est que toute les touches fonctionnent pour skipper ^^
The Real Phoenix
(23h02) The Real Phoenix Le vertueux > Si j'avais les compétences de programmation pour le faire, je n'aurai pas fait un lapin clone de sonic, mais une simulation de karaté, tu penses bien!
LeGreg
(23h01) LeGreg En même temps press start to play c'est la plaie des jeux PC consolisés :)
Le vertueux
(23h00) Le vertueux J'accuse The Real Phoenix d'avoir créer ce jeu récemment et fait croire que c'était un jeu abandonné il y a 20 ans !
Le vertueux
(22h59) Le vertueux Etonnant quand même que ce jeu soit encore préservé aujourd'hui, qu'il n'ait pas complètement disparus.
The Real Phoenix
(22h49) The Real Phoenix LeGreg > Mais clair. En plus ca censure sec dans les commentaires. :)
LeGreg
(22h46) LeGreg MrPapillon > The Real Phoenix > Cette tempête dans un verre d'eau encore :/
choo.t
(22h34) choo.t Mimyke > ptitbgaz > L'écran d'accueil n'été pas présent à la base, c'est plus un ajout qu'une modif.
MrPapillon
(21h25) MrPapillon On peut offrir l'asile politique à The Real Phoenix ? Vu la tronche du scandale, y a moyen que la grande partie des trolls réservistes US s'intéresse à lui.
Crusing
(21h07) Crusing kmplt242 > Bein il a un grosse audience d'ado, et puis c'est peut etre son kiff de faire comme ce qu'il écoutait ado j'en sais rien, après je suis pas spécialement ses streams.
Mimyke
(20h58) Mimyke ptitbgaz > Il a juste modifié le header interne et l'écran d’accueil. Pas de quoi fouetter un chat, donc.
ptitbgaz
(20h47) ptitbgaz The Real Phoenix > Si je comprend bien, t'as dégoter une rom non sortie de SNES dont tu as légèrement modifié le code pour ne pas qu'on remonte pas jusqu'à ta source ? C'est quoi ces modifs ? Je suis pas fluent en anglishe...
kmplt242
(20h32) kmplt242 Sans parler de ses feat. Julien C
kmplt242
(20h32) kmplt242 Crusing > Je trouve Benzaie de plus en plus detestable depuis qu'il stream beaucoup. Et surtout ses plans -18 dignes de doc et difool.
The Real Phoenix
(20h30) The Real Phoenix Et ma reponse dans à article a bien sur été censuré! ^^
choo.t
(20h13) choo.t La réponse de The Real Phoenix que Kotaku n'a pas publié dans son intégralité : [assemblergames.com]
choo.t
(20h10) choo.t En gros, le mec de Kotaku chie dans la colle pour un écran titre, alors que tout le rest du jeu est à l'identique.
choo.t
(20h03) choo.t The Real Phoenix > Pour les flemmards : [kotaku.com]
GTB
(19h58) GTB Le vertueux > Pour le coup c'est pas si différent que le sucre en fait. C'est pas parce tu file du sucre à ton gosse qu'il va choper le cancer. C'est à risque.
The Real Phoenix
(19h17) The Real Phoenix Ha ha l'Article de kotaku sur Quik que j'ai trouvé est formidable!
miniblob
(19h15) miniblob Après mon expertise ne va pas au-delà des trois ans, et à cet âge là l'excitation ça se traduit vite par taper n'importe quoi...
Le vertueux
(19h08) Le vertueux miniblob > Tu confonds agité et violent.
Crusing
(19h07) Crusing Non mais ça en fait peut etre des voyous en blouson en jean sans manche qui jette des poubelles sur les gens et qui mange du gigot à même le trottoir pour améliorer leur santé.
miniblob
(19h04) miniblob Ca veut pas dire que les jeux de baston font forcément des gamins des sociopathes ultra violents.
miniblob
(19h03) miniblob La notion de bon ou mauvais est tout relatif en matière d'éducation, ça dépend ce que tu veux transmettre.Je suis plutôt porté sur la non-violence et je constate que mes enfants sont plus calmes s'ils me voient jouer à Abzu plutôt qu'à un jeu de baston.
Crusing
(19h01) Crusing Le vertueux > Le mieux pour etre sur c'est de le forcer à regarder Mr Pickles avec le son très fort, et en lui injectant du coca directement avec une sonde.
Crusing
(18h58) Crusing miniblob > Oui mais là c'est plus un problème de l'exposer à de la violence, plutot à un mauvais jeu, ou à un multi d'abrutis aux voix aigues.
Le vertueux
(18h58) Le vertueux C'est surtout le rapport entre comportement et jeux violents à bas âge. Beaucoup d'hypothèses et de croyances traditionnelles assez peu argumentées. Finalement donner du sucre à son gosse est peut être bien pire que de le faire jouer à gta.
miniblob
(18h57) miniblob N'empêche que je laisserai pas mes gosses toucher à un CoD (exemple tout à fait pris au hasard...) avant que l'adolescence ne les titille.
miniblob
(18h56) miniblob Vos objections sont fondées, je dois être un poil embourbé dans un ethnocentrisme temporel qui me fait dire un truc du genre "la violence, c'est plus ce que c'était !"
choo.t
(18h53) choo.t Crusing > (18h44) Exactement.
Le vertueux
(18h47) Le vertueux GTB > Heu oui, tu n'as pas le droit de cracher par terre par exemple, mais ça n'est pas vraiment le sujet, si ?
choo.t
(18h47) choo.t miniblob > La violence d'une oeuvre n'est pas estompée par sa qualité technique, sinon le discourt de ton gosse à ses gosses, sera que de son temps les jeux n’étaient même pas en VR, donc il ressentait bien moins la violence que dans COD 25 VR édition.
Crusing
(18h46) Crusing LeGreg > on ets loin de Totally Accurate Battle Simulator
Crusing
(18h44) Crusing choo.t > Et Sade ce ne sont que des mots.
choo.t
(18h43) choo.t miniblob > (18h02) non mais si on part comme ça, rien n'est violent, La Nouvelle Justine ce n'est que du papier, Men Behind the Sun a des effets spéciaux datés, Doom est un ama de pixels et Rapelay n'utilise même pas de physically-based rendering.
LeGreg
(18h42) LeGreg "ultimate epic battle simulator" : [youtube.com]
GTB
(18h40) GTB Le vertueux > Je pense qu'il voulait juste dire que interdits et règles font partie de la construction d'un gosse. Je suis assez d'accord.
Le vertueux
(18h30) Le vertueux (18h10) miniblob > ça n'est pas que c'est vieux jeu, c'est juste que pédagogiquement c'est un peu faible.
Crusing
(18h28) Crusing miniblob > "En ce moment je parierais que tu t’imagines déjà que tu suces ma bite au rythme des coups de fouet de mes couilles sur ta gueule"
miniblob
(18h24) miniblob Crusing > Nan je me respecte, je m'inspire seulement du porno vieille école avec des poils et des jeux de mots cheloux.
Crusing
(18h20) Crusing (17h47) miniblob > Ha! et aujourd'hui tu fais des talc à base de tags de pron!
miniblob
(18h10) miniblob Après vous avez le droit de dire que je suis vieux jeu avec ces histoires de règles et de transgression, mais j'assume mieux mon côté réac depuis que j'ai pondu ma marmaille.
miniblob
(18h03) miniblob C'est pour ça que je prends l'exemple du cinéma, perso je me cachais pour voir des films d'horreur, et mon frère s'est pris une chasse quand mes parents ont appris qu'il m'en montrait.
miniblob
(18h02) miniblob En même temps la violence des jeux quand on était jeune était toute relative, même Doom ça reste pas loin de l'amas de pixels.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux D'ailleurs j'étais plutôt de caractère sage pendant l'enfance.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux En tout cas, pour moi, jouer à des jeux vidéos violents quand j'étais gosse ne fait pas partie de la case "connerie".
Le vertueux
(17h51) Le vertueux Tu veux dire que les parents sont là pour interdire des choses afin que les enfants les transgressent ? Sinon ils ne transgressent pas ? Je n'ai pas compris.
miniblob
(17h48) miniblob Apprendre à un gosse à se servir d'un couteau ça ne veut pas dire qu'on va forcément lui en filer un pour son anniversaire et fermer les yeux sur la façon dont il va jouer avec.
miniblob
(17h47) miniblob Je regardais des films de boules à 12 ans, mais c'est pas pour autant que j'en montrerai à mes gamin. Les parents sont là pour poser des interdits, sinon il n'y a pas de transgression possible.
miniblob
(17h46) miniblob Il faut faire la part des choses, c'est pas parce qu'on faisait des conneries en étant gamin qu'il faut inciter nos propres enfants à en faire aussi.
lirian
(17h43) lirian donc apprenez à vos enfants à aiguiser des couteaux, assembler des cartouches et fabriquer des explosifs, c'est mieux que de ne pas savoir le faire hihi
lirian
(17h41) lirian +e
lirian
(17h41) lirian l'éducation sera toujours supérieur à l'ignorance, je pense que ça s'applique à tout et n'importe quoi
lirian
(17h38) lirian je pense qu'à partir de moment où l'enfant fait la différence entre le réel ou pas, il ne doit pas y avoir de problème majeur
Le vertueux
(17h38) Le vertueux Je faisais des dessins hyper gore en primaire, puis ça m'est passé.
Le vertueux
(17h38) Le vertueux GTA à 8 ans y a pas de problème, c'est l'environnement social qui détermine tout.
lirian
(17h37) lirian je jouais à diablo à mes 11-12 ans, duke 3D, doom etc
lirian
(17h37) lirian je jouais au petits soldats, je refaisais le débarquement avec des chars, embarcations, soldats, mitrailleuses.. juste avec l'imagination, mais c'étaienttpas des images de boyaux et cervelle explosées
lirian
(17h36) lirian pour les jeux vraiment violent je saurais pas déterminer à quel age ce serait acceptable. j'ai joué à plein de jeux "violents" mais pas dans le sens gore, je parlais de desert strike l'autre jour..
Crusing
(17h11) Crusing Sauf que tu oublies un point majeur : GTA et Doom, c'est vraiment kewl.
thedan
(17h08) thedan auprés de la mére...Car je lui ai dit ma façon de penser
thedan
(17h07) thedan C'est pas pour faire vieux con mais bon... L'un des camarades / ami de mon fils (classe de CE1): "viens à la maison, tu joueras à la play à GTA et à Doom, tu verras c'est bien..." Conclusion : il est pas allé mais en plus je suis passé pour un con
thedan
(17h05) thedan lirian > ah mais là c'est pas pareil... 200% d'accord avec toi. C'est exactement le même phénomène que les parents qui donnent gta à leur fils de 7 ans "parce que c'est cool". J'ai eu exactement ce phénomène dans la classe CE1 de mon fils
lirian
(16h41) lirian je pensais aux pré ados qui allaient voir les spectacles de cyprien et squeezemyballs
lirian
(16h40) lirian ah 16 ans c'est trop tard oui, en plein dans l'age sombre
lirian
(16h39) lirian ah merci de me rappeler que j'ai des intérêts financiers et des relations à brosser dans le sens du poil, merci de me le rappeler :)
thedan
(16h39) thedan lirian > A 16 ans, va dire à ta fille quoi regarder, tu vas passer pour un vieux con (et elle aura raison). Néamoins ça l'a fait marrer et elle ira pas acheter (elle) pour autant un jeu... Elle le sait tries bien que c'est de la pub. MAis elle a 16 ans...
noir_desir
(16h31) noir_desir lirian > trump sort de ce corps
lirian
(16h15) lirian je les ajouterais volontiers à ma liste de gens à executer après les politiques et les banquiers tiens, les influenceurs sous perfusion d'argent, #liriandictator2017
lirian
(16h08) lirian c'est pire que de la pub directe
lirian
(16h07) lirian ou alors faut vraiment expliquer au gamin ce qu'il regarde, et qu'il est là pour démonter ton cerveau et mettre un produit dedans
lirian
(16h04) lirian on ne laisse pas ses enfants regarder les mauvaises chaines aussi, laisser regarder un influenceur/soumis c'est laisser son gamin regarder de la pub h24, c'est à mon humble avis très mauvais
Laurent
(14h45) Laurent Dks > Plus qu'à espérer qu'il soit bien accueilli et qu'ils nous refassent wonderboy 5 dans la foulée
Dks
(14h43) Dks Laurent > fini aussi sur master system, le jeu est super relooké, je pense qu'il sera aussi facile, mais bon ils méritent mes sous là.
thedan
(14h27) thedan J'imagine que tu peux rapidement tomber dnas le coté "homme sandwich" (sans vouloir les excuser car ils se disent journalistes les mecs)
thedan
(14h26) thedan apres le milieu de journaleux de JV doit quand même pas étre facile : entre les sollicitations marketing, les peu de moyens de plus en plus, le milieu jeune et relativement peu reconnu. Un critique de ciné est reconnu, celui de jv, je pense pas..
Crusing
(14h24) Crusing Pour les autres youtubeurs de moins de 20 qui se définissent eux meme comme influenceurs, j'y connais rien, j'ai pas 14 ans. Mon instinct tenderait à vouloir leur donner une fessée de prime abord
Crusing
(14h21) Crusing Ouais enfin benzaie est pas le meilleur exple du pire en déontologie hein, même ses échanges avec chièze il garde sa ligne, c'est justement pour faire un versus aigri/bisounours, après oui c'est pour lui faire de la visibilité, oh! le salow!
thedan
(14h18) thedan jouer à des jeux vidéo.... Elle ne sais meme pas à quoi il joue mais il y joue donc c'est trop bien !
thedan
(14h17) thedan Crusing > ah mais ca c'est les fameux influenceurs... Regarde le redac chef de gamekult, le disait : aujourd'hui les grands marques (xbox, playsation, etc etc...) préfèrent passer par eux car t'as pas de filtre... Ma fille regarde squeezie en train de
thedan
(14h14) thedan c'est plus que limite malhonnete... Apres si t'es freelance et que tu veux bouffer à tous les râteliers, ok mais que tu revendiques pas une certaine vertu !
Crusing
(14h13) Crusing c'est Webédia... le problème vient surtout du fait que bcp prennent les youtubeurs pour des role model qui devraient se nourrir d'air et de commentaires.
thedan
(14h13) thedan A la limite, ça ça m'a pas choqué ( à la limite, tu sais qu'il est faux cul puis bon le salaire) mais que pendant quasiment un an, à chaque fois, on présente le mec comme "trunk de gamekult" alors que c'est le directeur des programmes Webtv de webmédia
thedan
(14h10) thedan bixente > Bah tu sais, regarde Trunks de Gamekult. Surement pour un meilleur salaire, il est parti chez Webmédia dont l'ethique n'est plus à faire...Alors que GK essaye de faire de son mieux pour être exemplaire
Laurent
(13h42) Laurent Ca c'est du remake ! (wonder boy) [youtube.com] Dans une autre vie, je l'avais fini sur master system
zouz
(13h39) zouz bixente > Je suis désolé de te l'apprendre aussi brusquement mais c'est nul depuis le début... Tu grandis voilà tout. Un peu comme quand j'ai commencé à trouver Bioman mal branlé et trop répétitif.
Crusing
(13h34) Crusing Calme toi, it's gonna be aaaalright.
bixente
(12h33) bixente Le type crache sur le système des gros sites de JV putaclic mais fricote avec julien Chièze. Il vient même d'adhérer à la TV de JV.com. Un putain de faux-cul.
bixente
(12h28) bixente C'est devenu un type condescendant et vulgaire. Il bouffe à tous les râteliers et est d'une mauvaise foi sans nom.
bixente
(12h25) bixente J'appréciats beaucoup Benzaie. Mais
Crusing
(11h38) Crusing (10h23) kmplt242 > Oui c'est très mauvais, après il devait pas etre trop en mode sketch/montage là bas, Chroma y'en a toujours un tous les 1 mois et demi, le dernier est assez récent.
Le vertueux
(10h35) Le vertueux Carrément et niveau émulation les logiciels sur windows sont très fiables contrairement à certaines consoles portables où j'ai du mal à faire tourner une snes par exemple.