Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Mini-critique : Reprisal Universe

Zakwil par Zakwil,  email  @Zakwil
 
En attendant la sortie finale de Godus, les aplanisseurs divins pourront ronger leur frein sur Reprisal Universe.

Sorti il y a plus de 2 ans sur navigateur et toujours jouable, ce clone stylisé de Populous 2 (totalement revendiqué par les créateurs) arrive en version desktop avec tout de même quelques idées bien à lui.


Pour ceux qui n'ont pas joué à Populous, voici les principes de base : vous êtes un dieu et vous devez éradiquer les tribus adverses. Pour cela vous utilisez vos sujets pour aller se battre épée à la main en les aidant de vos divins pouvoirs. Ces derniers consomment bien sûr de la mana et vous devrez en acquérir en augmentant la population de votre tribu ce qui nécessite de devoir aplanir des tonnes de terrain. Le but étant d'avoir le plus de châteaux possible car ils rapportent plus de mana.

En clair, Reprisal Universe est un copié-collé de Populous avec les mêmes principes : sorts, héros, 3d isométrique. Mais ce n'est pas tout. Il y a tout de même un design mignon très épuré, un rendu tilt-shift donnant cet effet modèle réduit (désactivable) et la possibilité de se battre contre 3 tribus en même temps.



Mais la plus grosse différence avec son molynesque aîné, vient de son mode Universe. Après un long tutoriel de 30 missions au coeur de l'univers, vous allez pouvoir vous frotter à des parties plus ardues en conquérant les planètes autours de votre Core et ainsi avancer dans la campagne ; vous devrez terminer de libérer une planète pour que votre zone d'influence devienne assez grande pour en choisir une autre. Celles-ci sont au nombre de 32 et parsemées de 180 îles. Elles abriteront des amulettes et des reliques qui augmenteront votre XP que vous attribuerez à vos pouvoirs pour en faire croître les effets ainsi que des points héritages que vous laisserez aux futurs joueurs ; vous aurez le choix d'applanir le terrain de depart en dépensant ces points sur une planète récemment conquise. Donc si vous êtes généreux, vous aurez peut-être droit en retour à un terrain déjà bien nivelé ce qui vous permettra d'engranger plus vite de la mana et taper en premier sur vos ennemis.

En effet les autres tribus ne se laisseront pas faire et vous attaqueront en même temps, alors que vous ne disposerez plus que d'une partie de vos pouvoirs. Une bonne stratégie est de les attaquer en premier pour empecher qu'ils amassent trop de mana, vous épargnant des attaques précoces.

Si vous avez déjà passé des heures sur Amiga ou Atari ST, Reprisal Universe ne vous surprendra pas trop. Le principe même du jeu est assez répétitif et donc ne cassera pas la monotonie de ce God Game. Mais le challenge viendra peut-être de l'affrontement avec plusieurs autres peuplades qui se ligueront vite contre vous. Un bon petit jeu à 10$ pour les nostalgiques en attendant, qui sait, un remake de Powermonger.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews