Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Luigi's Mansion 2

nitoo par nitoo,  email  @nitwoo  
 
Souvent dans l'ombre de son frangin Mario, Luigi fait un peu office d'antihéros. Sorti en 2002 sur GameCube, le premier Luigi's Mansion proposait, une fois n'est pas coutume, de placer le plombier maladroit au centre de l'histoire. Avec Luigi's Mansion 2 sur 3DS, Nintendo reprend la même formule tout en l'améliorant à tous les niveaux.
On retrouve le professeur Karl Tastroff, en pleine étude des spectres du Manoir du Désespoir, lorsque la Lune Noire explose, rendant toute cette gentille population ectoplasmique soudainement agressive. K. Tastroff, toujours aussi déglingo et hyperactif, s'empresse de faire appel à notre ami plombier en le téléportant via son poste de télévision. Après quelques dialogues – le jeu étant un peu bavard – le joueur part récupérer le fameux aspirateur qui lui servira tout au long de l'aventure à capturer les fantômes et autres trésors, pour le moins nombreux. Le jeu profite d'une technique très solide, et malgré la présence d'un léger aliasing, on a clairement affaire à l'un des plus beaux titres de la console. La DA est toujours au top et le jeu fourmille de petits détails, surtout concernant notre héros dont les animations ont reçu un soin tout particulier. C'est un vrai régal que de voir Luigi trébucher sur un tapis, avancer tout tremblotant la peur au visage ou prendre une porte piégée l'envoyant tout droit dans le mûr d'une salle voisine. Car le jeu est plutôt fourni, et il y aura fort à faire avec le "révéloscope" pour découvrir tous les secrets dont regorgent les niveaux. Au nombre de 5, les différents actes et environnements baignent dans des ambiances variées dans lesquelles on se retrouve facilement happé, tant cette attention aux détails est omniprésente tout au long du jeu.


Mais une des principales améliorations se trouve au niveau des combats. Plus pêchus et "tactiques", ils poussent plus que jamais le joueur à devoir trouver le point faible des fantômes avant de pouvoir les aspirer. Pour cela, il s'agit toujours d'utiliser la lampe torche au bon moment puis de jouer de l'aspirateur. Mais tous les ennemis ne sont pas aussi faciles, et certains demanderont de ruser pour espérer les voir atterrir dans notre chambre forte. L'or amassé au cour du jeu permet d'ailleurs d'améliorer nos outils, rendant la tâche plus facile par la suite. Il y a également un mode multijoueur, disponible après quelques missions en solo, plutôt amusant sans être non plus indispensable.

Avec Luigi's Mansion 2, Nintendo montre plus que jamais tout son savoir-faire en matière de jeu simple, au gameplay accrocheur et parfaitement maîtrisé. C'est beau, la 3D fait son petit effet, on s'amuse et les heures défilent sans qu'on s'en rende compte, un sourire de gosse aux lèvres. Avec une bonne quinzaine d'heures pour arriver au bout sans se presser (et plus si vous souhaitez finir le jeu à 100%), vous n'aurez vraiment pas le temps de vous ennuyer et ce ne sont pas les quelques petites chutes de framerate ici et là qui devraient vous arrêter.
Drôle, joli et diablement accrocheur.
Rechercher sur Factornews