Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Life is Strange Episode 1

Fougère par Fougère,  email  @JeSuisUneFouger
 
Life is Strange est le nouveau jeu de DONTNOD, les papas de Remember Me, mais cette fois-ci ils lorgnent sur le jeu d'aventure / réflexion à la TellTale. Je n'ai jamais été attiré par le genre, mais comme l’esthétique du jeu me plaisait beaucoup, je me suis dit que j'allais essayer, histoire de pas mourir idiot.
 
Life is Strange est un jeu d’aventure à la troisième personne en cinq épisodes. Vous incarnez Max, une jeune fille de 18 ans de retour dans sa ville natale pour étudier la photographie. Les développeurs avouent s’être largement inspiré de ce qu’a fait Telltale et proposent leur interprétation du genre, avec toujours ces choix moraux qui impactent le déroulement de l’histoire. Des puzzles sont également présents et explorer votre environnement permet d’avoir plus d’influence sur la suite des évènements, mais le jeu se concentre sur la narration avant tout. Ainsi, un épisode peut se finir en 30 minutes ou en 3 heures.



L’aventure débute par un rêve plutôt angoissant avant que Max ne se réveille en salle de classe. À la fin du cours elle se dirige vers les toilettes et assiste à une altercation entre Chloé, une fille aux cheveux bleus et un garçon armé d'un flingue. La scène se termine par la mort de la fille. À nouveau Max se réveille, toujours dans la salle de classe. Une forte impression de déjà-vu se met en place tandis que tous les évènements précédents se répétent à l’identique. Max découvre alors son nouveau pouvoir : remonter le temps sur de courtes périodes tout en conservant les informations et objets acquis précédemment. De retour aux toilettes, la même scène d'agression se répète : mais cette fois en déclenchant l’alarme à incendie le cours des choses est changé et l'issue fatale évitée. Sur son chemin pour évacuer le bâtiment, Max croise le principal qui la confronte à sa première décision importante : dénoncer ou non l’agresseur. Son nouveau pouvoir lui permet d’observer les conséquences immédiates de ces deux décisions, le principal ne réagissant pas de la même manière selon l'attitude choisie.
 
C’est une fois à l’extérieur que le jeu met la première vraie baffe visuelle : la direction artistique est sublime. Le style graphique assez indéfinissable, est très agréable à regarder, avec beaucoup de couleurs pastel et un rendu très doux. Cette scène permet également de tester votre nouveau pouvoir : vous pouvez discuter avec différentes personnes, interagir avec votre environnement ou tout simplement rembobiner le temps pour revoir une figure de skate particulièrement impressionnante. Chaque interaction donne l’occasion à Max de faire des commentaires en voix off, qui permettent de progressivement mieux cerner son personnage. Certains choix moraux la font douter, l’expression de ses doutes pouvant même vous amener à reconsidérer votre décision. Une forme de dialogue s’installe entre Max et le joueur, qui est ici d’avantage spectateur qu’acteur.

Cette impression se renforce encore, une fois Max de retour dans sa chambre. On se rend compte que les développeurs ont fait un très gros effort d’écriture pour donner de la profondeur au personnage. Max alimente un journal et répond à des textos sans que le joueur ne puisse intervenir. Dans cette pièce, on en apprend plus sur ses pensées, ses projets, ses doutes et surtout son ressenti face aux évènements récents : ce n’est pas tous les jours qu’on se réveille avec le pouvoir de remonter le temps. Cet ensemble permet de créer un personnage profond et cohérent, et que le joueur accompagne plus qu’il ne dirige.
 

Parlons rapidement du scénario, sans trop spoiler. L’intrigue principale du jeu tourne autour de Max et son ex-meilleur amie, Chloe, qui se lancent à la recherche de Rachel, une jeune fille récemment disparue. Ce premier épisode ne permet pas de trop avancer à ce niveau et sert d’avantage à mettre en place l’univers et les mécaniques. Les développeurs ont insisté sur le fait que les quelques puzzles présents dans ce premier épisode étaient simples afin d’initier le joueur aux mécaniques de voyage temporel. De même les conséquences de vos choix moraux ne sont pas immédiates. Les évènements majeurs du jeu seront influencés par plusieurs de vos décisions, les ramifications et conséquences de vos choix s'étalant sur plusieurs épisodes.



Le fait que le jeu soit en troisième personne et que l'héroïne ait une personnalité donne davantage l'impression de jouer à un Livre dont vous êtes le héros interactif qu'à un jeu vidéo classique. Les phases de jeux sont entrecoupées de cinématiques interactives, où vous pouvez discuter avec des personnages qui sont influencés par les évènements de votre partie. On imagine le travail de titan que cela a dû demander aux dévelopeurs et cela contribue grandement à renforcer l'attachement au personnage de Max. Par rapport aux jeux Telltale, les enjeux sont radicalement différents, tout comme l’ambiance. Entre les zombies de The Walking Dead et les intrigues politiques de Game of Thrones, vous savez que vos choix auront des conséquences parfois dramatiques. Cette dimension est absente de Life is Strange. Dénoncer ou pas l’agresseur du début du jeu n’a aucune portée apparente si ce n'est sur l’attitude du principal à votre égard. Le fait que vous incarniez une adolescente tout à fait banale, pouvoirs temporels mis à part, renforce l’impression que vos actions ont une portée minime. Mais je reste convaincu que DONTNOD saura exploiter ce sentiment pour créer des plot twists magistraux.
Life is Strange est un des rares jeux qui m’a fait oublier le temps qui passe. L’impression d’être le spectateur d’une histoire qui se déroule, couplé à une narration alternant moments de tension et phases plus calmes et propices à l’exploration, permet de plonger réellement dans l’univers du jeu. J'attends avec impatience la sortie des épisodes suivants.
Rechercher sur Factornews