Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Launch of the Screaming Narwhal

ClémentXVII par ClémentXVII,  email  @ClementXVII
Journal de bord du capitaine Guybrush Threepwood. Cela fait plusieurs semaines que je suis parti à la recherche de ma belle Elaine, capturée par cet infâme pirate zombie LeChuck. J'ai rassemblé tous les ingrédients qu'il me faut pour enchanter le Sabre que Lady Vaudou m'a donné, et grâce auquel je pourrai mettre fin à cette malédiction une bonne fois pour toutes.

Ah, voilà son navire à l'horizon. Courage Guybrush, tu vas y arriver.

Les gens tombent comme des mouches quand j'arrive.


Neuf ans ! Voilà neuf ans qu'on avait plus eu de nouvelles de Guybrush Threepwood, pirate légendaire, et de son ennemi juré, le capitaine LeChuck. Aujourd'hui ça y est, le premier épisode des aventures de Guybrush made in TellTale débarque, pour notre plus grand plaisir !

L'histoire démarre sur des chapeaux de roues, et plante le décor parfaitement pour ceux qui n'ont jamais joué aux précédents volets : alors que Guybrush (un pirate sympa bien qu'un peu niais) tente de récupérer Elaine des griffes de LeChuck, une catastrophe dont je vous passe les détails fait en sorte que la malédiction de LeChuck s'abat sur Guybrush. Et voilà la main de notre héros qui se zombifie et se dote d'une personnalité peu commode. Finalement, par la force des choses, Guybrush échoue sur Flotsam Island (l'Ile des débris marins), seul.

Le souci, c'est que les vents de Flotsam Island sont capricieux, et ne soufflent que vers l'intérieur de l'Ile, empêchant tout bateau de quitter les lieux. Enfin, c'est surtout un souci pour Guybrush car pour nous, cela veut dire qu'on aura un paquet d'énigmes à résoudre afin que notre héros puisse se tirer d'affaire ! Évidemment, on rencontrera des personnages hauts en couleurs, tels que le Marquis de Singe ou le capitaine Winslow.


Souquez les artibuses !


En jouant à ce premier épisode des aventures de Guybrush, on ne peut s'empêcher de faire des comparaisons avec ce qui s'est fait avant. Et au fur et à mesure que l'on avance dans le jeu, on se rend compte que c'est bel et bien à un Monkey Island que l'on joue. Pas étonnant, quand on sait que la majeure partie de l'équipe ayant bossé sur ces nouvelles aventures... a travaillé sur les jeux précédents.

Niveau graphique, les décors sont hauts en couleurs et plus détaillés que dans les aventures de Wallace et Gromit. Personnellement, je trouve le nouveau look de Guybrush assez sympathique, dans la lignée de son évolution dans Curse of Monkey Island. TellTale a fait du beau boulot pour ce qui est des animations faciales et générales des personnages, ce qui donne encore plus de punch aux dialogues déjà savoureux.

Pourtant, tout n'est pas rose sur Flotsam Island. En voulant améliorer le système de contrôle utilisé dans Wallace & Gromit, TellTale a introduit une nouvelle façon de contrôler Guybrush en plus des flèches : cliquez/glissez avec le bouton droit de la souris, et Guybrush se dirigera dans la direction de votre mouvement de souris. Bien que c'était une idée sympa de réintroduire la possibilité de déplacer le héros à la souris, l'implémentation est parfois bancale, surtout dans des lieux où l'on change plusieurs fois de point de vue (je pense par exemple au porche devant la maison du Marquis de Singe). Il m'est arrivé plusieurs fois de me rabattre sur les flêches pour déplacer Guybrush dans des endroits délicats. Heureusement, ce n'est qu'un détail mineur et si vous jouez au pad, vous ne le remarquerez même pas.

L'aventure en elle-même déborde tellement d'humour, de situations burlesques (Guybrush n'a pas son pareil pour subtiliser des objets au nez et à la barbe de leurs propriétaires), de dialogues savoureux,... qu'elle est un véritable plaisir à jouer. On ne peut que souhaiter à TellTale de continuer sur leur lancée, histoire qu'on vive une sacré aventure de pirates.
Oyez moussaillons, chiens de mers ou pirates : Guybrush revient en force pour de nouvelles aventures !

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews