Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Game of Thrones S01E01

kimo par kimo,  email
 
The Walking Dead, The Wolf Among Us, Tales of Borderland, Game of Thrones (et bientôt Minecraft). On ne peut pas dire que Telltale chôme ces temps-ci. Reste à savoir si la multiplication des projets ne se fait pas au détriment de leur qualité. Début de réponse avec ce premier épisode de Game of Thrones.
Premier constat : le nouveau projet de Telltale s’adresse visiblement avant tout aux fans de la série, et ne cache pas son statut de produit dérivé, puisqu'il utilise les acteurs, la musique et même le générique d’HBO. Si c’est un bon point pour les fans du show, ceux qui n’ont eu aucun contact avec la licence auront du mal à démarrer par le jeu, qui en plus de spoiler sans scrupules des événements qui arrivent relativement tard dans la série et les livres, ne prend pas non plus la peine d’introduire les personnages ou l’univers de Westeros. Vous aurez donc tout intérêt à être à jour dans votre visionnage (ou votre lecture) avant de vous lancer dans l'aventure.


 
Telltale tente d’ailleurs sans surprise de reprendre à son compte le format de la série HBO (et dans une moindre mesure des bouquins), en nous faisant incarner alternativement différents personnages dispersés dans tout Westeros. Façon habile de tirer pleinement partie des différents aspects de la série. Nous pouvons donc gouter à l’arène politique de King’s Landing et au rigoureux et guerroyant climat du Nord. Cet élargissement du terrain d’opération ne signifie cependant pas que le jeu déploie plus de moyens que les productions habituelles du studio. Il y a peu de décors et, techniquement, le filtre aquarel cache-misère, les animations rigides et les nombreux bugs graphiques ne font pas honneur à l'univers. C'est particulièrement flagrant dans les séquences d’actions qui semblent tirées d'un nanard fauché en manque de figurants. Plombées par une technique sérieusement à la ramasse et une mise en scène pas assez inspirée pour en cacher la pauvreté ou y insuffler du rythme, ces scènes enfilent clichés sur clichés à base de QTE inutiles qui viennent encore en ralentir le rythme. Ce ne sont pas les passages de point and click, toujours aussi inutiles, qui viennent donner un coup de fouet à la molesse générale du jeu.

L'écriture n'évite pas non plus les éternelles platitudes sur l’honneur et le patriotisme (forcément désillusionné). Mais comme dans toute production Telltale, elle est aussi capable de tirer le meilleur de son matériau de base. C'est sur le versant diplomatique à tendance hypocrisie manipulatoire que le jeu fait le boulot et parvient à extraire de la série ce qui en constitue les enjeux les plus appréciés.
Dans le huis clos du dialogue, les carences techniques se font facilement oublier et le système de questions/réponses en temps limité reste très efficace, même si l'interface archaïque du jeu fait tout pour nous mettre des batons dans les roues. Dilemmes politiques et personnels, intérêts contradictoires et tact politique sont à la base de trois séquences épineuses particulièrement réussies. On pourra toutefois regretter l’imprécision du système de dialogue, trop souvent premier degré, qui ne permet pas de jouer sur le mensonge et la duplicité comme on le souhaiterait, ce qui donne parfois lieu à quelques malentendus. Mais, même si pour le faire Telltale recycle sans vergogne certaines situations de la série, le studio démontre qu'il est capable de reproduire le sadisme et le cynisme de la production d'HBO. Seul problème, si individuellement ces séquences sont plaisantes, leur réussite est fortement atténuée par le peu d’impact qu’elles ont sur le reste du jeu.

Qu’on ne se méprenne pas, il ne s’agit pas ici de faire le procès du jeu sur la base de ce qu’il n’est pas, mais de pointer les limites d’un système qui ne se remet pas suffisamment en question en fonction des univers qu’il met en scène. Quand les décisions du joueur relèvent du domaine éthique ou moral, le peu d’impact qu'elles ont sur le reste du jeu est relativement sans importance, puisque c’est la personnalité de celui qui traverse le jeu qui produit la différence d'expérience. Mais ici, non seulement on incarne plusieurs personnages, mais il s’agit en plus de décisions concrètes et/ou politiques, qui sont généralement enchevêtrées les unes aux autres. Pire, il s’agit parfois de choisir entre la sécurité personnelle ou l'orgueil d'un personnage, l’individu ou la famille. Dès lors, la réussite ou l’échec d’une stratégie mise en place par le joueur au travers des personnages et des risques pris par tel individu pour en aider un autre devraient avoir un poids réel, quitte pour celà à introduire un game over ou au moins un système de gestion et d’influences. Sans système qui exige du joueur un certain doigté pour parvenir à l'équilibre des diverses forces en présence, l'intérêt de la jouer fine est très relatif.


Or, l’aspect hyper-narratif du jeu annihile toute pensée stratégique, et toute logique de planification. Peu importe ce que fera le joueur, l’échec ou le succès de son plan ne sont dûs qu’à des décisions scénaristiques et donc ramenés à la logique du coup de théâtre (et non pas d'un coup du sort) sur lequel il n'a aucun contrôle. Coincé par son format épisodique, le jeu ne parvient pas à mettre en place un gameplay cohérent, capable de donner corps à la pensée stratégique proposée par le scénario. Au contraire, puisque tout fonctionne sur une logique de retournement, il y a peu de chance que le cerveau du joueur soit mis à rude épreuve lors des joutes verbales, qui deviennent des affrontements sans enjeux. L’absence de toute nécessité stratégique empêche le joueur de réellement s’investir dans des situations qui se dénoueront avec ou sans sa contribution (on peut d'ailleurs très bien garder le silence). Sans horizon de gameplay, le jeu politique est finalement sans saveur. Tout au plus pourra-t-on apprécier l'histoire qui se déroule devant nous et considérer le jeu comme l’équivalent d’une websérie d’inter-saison.
À réserver aux inconditionnels de la série.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Tobias Funke
 
Le premier épisode est effectivement hyper narratif, avec par exemple très peu de phases d'action, mais je pense que le manque d'impact des décisions prises que tu reproches vient surtout d'un des fils narratifs. A mon avis, les décisions prises dans les autres (et peut-être même dans celui-ci) auront un impact sur les épisodes suivants.
Je me trompe peut-être, mais on va faire confiance à la vision sur toute une saison des scénaristes avant de juger sur le manque d'impact du joueur sur l'histoire.

Quoiqu'il en soit, je trouve que c'est une très bonne adaptation de la série (et même une bonne friandise pour ceux qui sont seulement fans des livres). L'ambiance est bonne, les dialogues bien foutus et les personnages engageants. Rien de surprenant pour du Telltale et les joueurs doivent savoir depuis que c'est bien plus un film/une série interactive qu'un jeu. C'est très court mais ça correspond à ma consommation, je fais ça en un sitting de 2h et puis j'attends le suivant.

Par contre, évidemment, à réserver aux gens qui ont vu la série au moins jusqu'à la saison 3 puisqu'on est projeté dans l'univers sans présentation. Le jeu s'appuie sur les connaissances du joueur et ne fait pas de rappel, du moins au cours de l'histoire (je crois qu'il y a un codex dans le menu).
Anarchy
 
Perso j'ai vraiment pas aime cet episode. Peut etre les prochains prendront un peu plus d'ampleur.

L'histoire donne l'impression d'une mauvaise fanfiction ecrite par un type qui a regarde vite fait la serie tele avant de se lancer. Les persos ne donnent pas envie de s'engager (surtout quand on sait que Telltale est capable de tellement mieux c.f Walking Dead saison 1) et les guests star donnent des perfs a peine convaincante, on sent qu'ils ont pas vraiment envie d'etre la (Dinklage fait encore pire que sur Destiny c'est dire).

Alors oui les choix cette fois ci donnent une impression d'avoir plus de consequences mais j'ai peu d'espoir que ca s'eleve au dela du simple comic interactif. Personne se plaignait lors du premier walking dead parce que tout marchait et au final meme si le gameplay etait ultra limite on se laissait entrainer dans l'histoire et les persos. Mais nous resservir la meme formule avec des histoires de plus en plus faible ca risque de pas marcher bien longtemps.

Il est grand temps que Telltale se bouge un peu et prenne un peu de risque : un nouveau moteur, un gameplay plus approfondi et quitte a y mettre plus de temps nous fournir un jeu qui change reelement en fonction de nos choix et n'ai pas peur de bifurquer dans des arcs completement differents. Parce que tant qu'a faire 15 jeux sur des licences populaire autant faire 15 arcs differents sur un seul jeu.
bwz
 
Anarchy a écrit :
Parce que tant qu'a faire 15 jeux sur des licences populaire autant faire 15 arcs differents sur un seul jeu.

Ca fait aussi 15 fois moins de tunes pour eux.
Memoire
 
J'avoue qu'en ce moment ils multiplient les licences a tout va, sortent tout en même temps. J'trouve que c'est le bordel, ok walking dead c'est mon GOTY 2012 mais faut pas poussé a reprendre toujours la même formule ca avancera pas.

Je pensais franchement qu'ils prendraient un peu plus le temps de perfectionner leurs sytème qui a déjà une belle base. 'fin bon j'espere que les autres episodes sauront vous convaincre pour ma part, j'ai acheté durant les soldes wolf among us et la saison 2, j'ai démarré wolf among us mais j'ai eu un peu de mal a rentré dans l'histoire (jai juste fait la première scène) j'ai remarqué qu'il posait bien les bases quand même.

On verra dans 1 années en tout cas j'aime pas trop leurs manières d'agir hyper rapidement aprés un succès.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

lirian
(21h47) lirian je l'ai pas beaucoup connu mais il a pas l'air très net le zaza [fraghero.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 J'avais ça [consolepassion.co.uk]
noir_desir
(18h22) noir_desir MrPapillon > monsieur connard :)
kmplt242
(17h43) kmplt242 ahahahah le connard.
MrPapillon
(17h14) MrPapillon kmplt242 > Si j'en avais une six boutons, mais les invités avaient la trois boutons. Et ça me permettait de montrer ma supériorité au combat sans trop d'efforts.
kmplt242
(17h10) kmplt242 Non mais sf2 au pad 3 boutons ? Vous pouviez pas acheter la 6 boutons bande de pauvres ? :3
MrPapillon
(17h10) MrPapillon [youtube.com] [youtube.com]
MrPapillon
(17h06) MrPapillon Le vertueux > Je me range du côté kmplt242, surtout que j'avais déjà choisi mon camp avec Aladin.
MrPapillon
(17h05) MrPapillon Crusing > Ah ouaip, le game design d'exception où il fallait appuyer sur Start pour changer entre poings et pieds.
Le vertueux
(14h42) Le vertueux La musique de jungle version mega est déguelasse, celle de la snes on entend les petites trompettes, c'est plus joli.
Crusing
(14h04) Crusing Et je ne parlerais pas de sf2 au pad trois boutons..
Crusing
(14h04) Crusing kmplt242 > jungle strike avec son bouton A qui servait à strafer lorsque maintenu, ou à tirer le plus gros missile qu'on avait en une pression. Vive la mégadrive.
kmplt242
(12h16) kmplt242 Mais sinon, c'était génial. J'ai toujours eu un faible pour les jeux en 3d Iso
kmplt242
(12h15) kmplt242 Oui gérer le carburant c'était vite chiant.
noir_desir
(12h12) noir_desir kmplt242 > Idem j'ai beaucoup aimé desert strike à l'époque, le jeu était difficile...
kmplt242
(11h49) kmplt242 Merde c'était le salon Magic à Monaco hier, si j'avais su j'y serai allé poser/troller des question sur Shenmue 3 à Shibuya Productions
kmplt242
(11h29) kmplt242 Sérieux la version SNES on dirait qu'elle est jouée par un groupe de péruviens à chatelet [youtube.com]
kmplt242
(11h27) kmplt242 C'est là qu'on voyait la supériorité du proc sonore de la MD <3
kmplt242
(11h26) kmplt242 J'ai passé des soirées entière avec mon père à jouer à ça :3
kmplt242
(11h26) kmplt242 [youtube.com]
kmplt242
(11h26) kmplt242 Et puis cette zik de desert Strike !!!
kmplt242
(11h24) kmplt242 Crusing > (19h46) urban strike était pourri, les phases à l'intérieur, atroce. Par contre Jungle Strike était vraiment génial.
samedi 18 février 2017
Crusing
(19h52) Crusing choo.t > "des graphiques photoréalistes, 98/100"
choo.t
(19h49) choo.t Oh mon dieu, tu fais remonter en moi des souvenirs de Nuclear Strike 64, dieu que c'était chiant.
Crusing
(19h46) Crusing et*
Crusing
(19h46) Crusing J'avais joué à urban strike en émulé bien après, et mon dieu cette purge. Il a fallu l'itération de trop sur PSX pour que tout le monde comprenne que c'était un gameplay 100% désué.
Crusing
(19h41) Crusing D'ailleurs c'est incroyable le succès de cette série, car avec le recul, c'était de la sacré merde, avec du fun comme quand on s'arrache un ongle.
Crusing
(19h39) Crusing high five lirian
lirian
(19h36) lirian j'enculais des scuds
lirian
(19h35) lirian à cet age je lançais des missiles air sol, des roquettes et des obus de 30 mm sur des irakiens dans desert strike
Le vertueux
(19h33) Le vertueux Tuer du nazi dans wolfenstein, c'était très bien.
Crusing
(19h31) Crusing Oui moi perso ça me dérangeait pas à 6-7 ans de bombarder des trucs dans le golfe persique ou jouer à Splatterhouse/Altered Beast.
Le vertueux
(18h55) Le vertueux Cette désinformation et propagande du CSA, payés à rien foutre oui, je vous le dis !
Le vertueux
(18h45) Le vertueux sfabien > à 7 ans il est mûre pour pratiquement n'importe quel jeu, t'emmerde pas à chercher des jeux non violents.
miniblob
(18h01) miniblob Et surtout il y a des blagues sur les flatulences (si avec ça je vends pas du rêve...)
miniblob
(18h00) miniblob Après ya un peu de bagarre mais globalement tu retransformes tes ennemis en animaux, c'est pas bien méchant
miniblob
(17h59) miniblob sfabien > J'ai connu plusieurs gamins qui ont bien trippé sur Mini Ninjas : multisupport, souvent en promo sur Steam et en plus ya une série qui passe à la téloche (pour le combo)
choo.t
(17h28) choo.t sfabien > N'importe quel prod Nintendo. Captain Toad : Treasure Tracker est super accessible, même au grands débutants.
Edhen
(16h56) Edhen sfabien > Si tu veux un truc plus moderne que Minecraft mais à peu près similaire jette un oeil à Portal Knight, c'est 'achement bien (en EA, ça sort bientôt, très bien finalisé pour l'instant).
MaVmAn
(15h51) MaVmAn "super 5 mad michel equipée survie zombies ": [leboncoin.fr]
Crusing
(15h33) Crusing sfabien > à la main ça compte pas
sfabien
(15h19) sfabien Crusing > tu me donnes envie de faire un gosse.
MrPapillon
(15h10) MrPapillon Crusing > Mon fils, je vais t'acheter un jeu vidéo : [resize-parismatch.ladmedia.fr]
Crusing
(15h08) Crusing Sinon plus simple tu choppes Mario war, et tu lui mets des branlées jusqu'à la dégoûter du JV, il gagnera un temps libre précieux pour toute la vie
Crusing
(15h04) Crusing (14h14) MrPapillon > oui voilà, ou europa universalis, et tu lui mets du jazz expérimental en fond tout en fumant du tabac brun à la pipe derrière lui en le regardant jouer, silencieusement.
Crusing
(15h01) Crusing sfabien > bein Mario galaxy / zelda alors non..?
Grostaquin
(14h39) Grostaquin M'a l'air très classe ce Narita Boy [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon Ou Civilization VI, histoire de lui apprendre, dès son plus jeune âge, comment dominer le monde.
MrPapillon
(14h13) MrPapillon Laurent > Deus Ex alors, comme ça il aura le choix de ne pas être violent.
zouz
(13h16) zouz sfabien > Rayman
sfabien
(13h15) sfabien Merci, et puis la plateforme n'a pas d'importance. J'ai a peu près tout.
sfabien
(13h15) sfabien j'aime toutes ces lignes avec mon nom en gras. Je me sens important.
Laurent
(13h05) Laurent sfabien > non, ca devait etre celui-là [amazon.com]
Laurent
(12h56) Laurent MrPapillon > le monsieur a dit pas violent
Laurent
(12h55) Laurent sfabien > Les premiers harry potter, vraiment très bien pour découvrir les bases du JV (je crois que c'est celui-là que j'ai fini [amazon.com]
MrPapillon
(12h54) MrPapillon sfabien > (ou Dark Souls selon la police).
MrPapillon
(12h53) MrPapillon sfabien > Minecraft.
Crusing
(12h53) Crusing sfabien > budget cuts (comprendre: précise le support)
sfabien
(12h43) sfabien Qui connait un jeu vidéo sympa, pas violent à faire jouer à un gamin de 7 ans ? Autre qu'un lego.
kmplt242
(12h39) kmplt242 Help les 3Distes [factornews.com]
Le vertueux
(11h16) Le vertueux Nastyfox > Les dialogues en soient n'étaient pas si bons que ça, mais le premier passait encore pour finir en gros navet affligeant avec le 3.
vendredi 17 février 2017
Mimyke
(23h41) Mimyke Mods Payant: Gabe veux un deuxième round: [moddb.com]
Crusing
(21h22) Crusing Le deux était quand très bien produit, et avec le recul l'aspect rpg un peu tronqué c'était un bon choix.
Nastyfox
(21h11) Nastyfox zouz > Bah les dialogues de mass effect premier du non (le seul que j'ai fini), c'était bien cool à l'époque, ça donnait bien l'impression du choix. Mais la j'ai l'impression de voir Vanquish X Les Sims (pour les têtes...), c'est perturbant
zouz
(20h53) zouz Nastyfox > (19h11) C'est tout coincé du cul, comme tous les Mass Effect quoi... Je n'ai jamais accroché à cette série (trop de blabla) mais la vidéo a l'air de respecter à la lettre le cahier des charges, manque plus que les dialogues chiants et c'est bon
Laurent
(19h25) Laurent Niko > Tout est très fluide, mais quand même
Niko
(19h20) Niko (que j'avais beaucoup aimé en multi, mais c'est dur d'y revenir aujourd'hui)
Niko
(19h19) Niko ça a l'air moins rigide que ME3 quand meme
Nastyfox
(19h11) Nastyfox Je suis sceptique aussi, j'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui me dérange cependant
Laurent
(19h09) Laurent En fait ce n'est pas à ça que je veux jouer quand je veux jouer à Mass Effect
Laurent
(19h07) Laurent Nastyfox > oui mais non. quelque chose ne me plait vraiment pas dans toutes ces séquences de combat
Nastyfox
(18h41) Nastyfox New gameplay andromeda [youtube.com]
CBL
(18h13) CBL Meme Fox News le lache : [bros4america.com]
CBL
(18h10) CBL thedan > C'est un peu comme ecouter son grand pere raciste parler à un repas de famille après un apero trop arrosé
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > (23h55) Es tu certains que ça n'est pas l'effet de la cigarette magique qui commence à se sentir ?
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > Non je plaisantais, je ne vais pas y jouer du tout.
MrPapillon
(09h04) MrPapillon Jonathan Blow est clairement un excellent game designer qui arrive à prendre un concept très simple et à le dominer totalement aussi bien dans la finition, les idées que fignoler sa progression sur le joueur.
thedan
(09h03) thedan Je viens de regarder une partie de la conférence improvisé de Donald Trump... Il est magique dans la connerie ce président !
MrPapillon
(09h00) MrPapillon Et j'utilise "terminer" parce que dire n'importe quoi sur le jeu c'est du spoil.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Parce que si peut-être au début on a l'impression de lire un 20 minutes, une fois terminé on s'est bien rendu compte que ça n'a aucun rapport.
MrPapillon
(08h58) MrPapillon Le vertueux > Je suppose que tu l'as pas terminé pour sortir ça ?
Le vertueux
(08h33) Le vertueux Un puzzle game qui ressemble à des grilles de sudoku qu'on a dans le 20mn tous les matins. Nul, nul, nul !
choo.t
(06h04) choo.t Ah, "Multiple Endings" dans Sethian, c'est deux, dont une qui se débloque en 1 seul caractère à la fin du tuto, c'est un peu du foutage de gueule.
choo.t
(01h43) choo.t Moi c'est Scorn que j'attend, la DA style H.R Giger n'est que trop peu représentée dans le JV.
ignatius
(00h05) ignatius j'adore Devil Daggers, je crois pas pour l'instant rentrer dans la phase, le truc dingue c'est de regarder les records des meilleurs, t'as l'impression de rentrer dans la matrice.
ignatius
(00h01) ignatius (23h55) MrPapillon > Un peu comme dans The Witness.
ignatius
(00h00) ignatius (22h14) CBL > Là c'est tout de suite plus clair.
jeudi 16 février 2017
MrPapillon
(23h55) MrPapillon Dans Devil Daggers, en mourrant toutes les minutes, ton cerveau se modifie au fil du temps et tu commences à avoir une image mentale de tout ce qui grouille sur la map, le moindre petit son et tu réajustes ta trajectoire.
MrPapillon
(23h53) MrPapillon CBL > C'est pas une question de plus ou moins de monstres ou de plus ou moins devoir éviter/bouger, c'est une question de jeu qui est fait de dentelle sophistiquée plutôt qu'un jeu qui est fait avec plein de papier mâché partout.
MrPapillon
(23h51) MrPapillon Le vertueux > Ah ouaip la direction artistique de Inner Chains c'est un peu du Dark Souls en plus organique/arrondi partout. Mais le gameplay a l'air atroce dans les vidéos, surtout les machins qui tirent de l'électricité.
Le vertueux
(23h43) Le vertueux Rahh quel dommage.
CBL
(23h42) CBL MrPapillon > (23h35) C'est parce que tu n'as pas testé la campagne Hell On Earth qui defonce la plupart des FPS recents
Le vertueux
(23h41) Le vertueux Quoi que je viens de revoir une vidéo, ça a l'air un peu mou.
Le vertueux
(23h39) Le vertueux Inner chains. Il faudrait que le gars de Devil Daggers tente de faire un univers autour de son gameplay et de bien gérer le rythme, d'avoir des moments de contemplations.
Le vertueux
(23h38) Le vertueux comment se nomme t-il déjà ?
Le vertueux
(23h38) Le vertueux oh si y a un fps qui me vend du rêve là
Le vertueux
(23h37) Le vertueux MrPapillon > Parfois le plus dur est fait, mais il n'y a rien qui suit. Minecraft par exemple, le plus dur était fait, mais y a rien qui a suivit à part pour les amateurs de diorama virtuels.
MrPapillon
(23h35) MrPapillon Pas comme Brutal Doom par exemple, qui est juste du Doom avec du gore, peu de valeur ajoutée conceptuelle.
MrPapillon
(23h34) MrPapillon Même s'il fait pas un nouveau jeu avec des niveaux, c'est déjà extraordinaire d'avoir un gars qui a réussi à montrer le chemin et qui a trouvé le "truc" qui fait qu'on pourrait refaire du Doom surpuissant.
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Le vertueux > Ben là le plus important est fait. Le gars a clairement une vision, il a réussi à bien comprendre le la surpuissance d'un Doom et de le surmultiplier en version contemporaine.