Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Eledees

ClémentXVII par ClémentXVII,  email  @ClementXVII
Elebits - renommé Eledees en Europe pour éviter les jeux de mots débiles par les francophones – est la première création exclusive à la Wii de Konami. Dans ce jeu, c'est armé d'un pistolet de capture que vous tenterez de déloger des Eledees, ces petites bestioles qui adorent se planquer dans tous les coins de la maison.

Eledee petits nègres


Imaginez le monde idéal pour tous les environnementalistes: un monde où il n'y a pas d'électricité, de gaz ou d'autre source d'énergie produisant des tonnes de gaz à effet de serre... un monde dans lequel toute l'énergie est fournie par des petits lutins pikminesques, planqués un peu partout dans la maison... Non seulement cela voudrait dire qu'il n'y aurait plus de factures d'électricité, mais aussi que la quantité d'énergie disponible serait pratiquement infinie.

Maintenant, imaginez un immense orage secouant la ville, un éclair plus fort que les autres, suivi d'un coup de tonnerre assourdissant, et la ville est plongée dans le noir le plus complet. D'un seul coup, ces petites bestioles se sont planquées un peu partout, et refusent de faire fonctionner le moindre appareil électrique. Toute la ville est paniquée, et les parents de Kai – d'éminents scientifiques experts en science Eledesque – s'en vont au laboratoire, laissant une fois de plus leur fils de dix ans seul à la maison. Furieux d'avoir été abandonné, et persuadé que les Eledees sont responsables de cette panne d'énergie au moment de sa série favorite, Kai s'empare du pistolet de capture créé par son père. Ce pistolet partage quelques ressemblances avec ceux portés par les membres d'SOS Fantômes, à ceci près qu'il n'y a aucune contre-indication concernant le croisement de rayons. Il suffit donc de viser un Eledee, d'appuyer sur la gâchette, et un rayon capteur surgira pour capturer la bestiole. Bien que certains Eledees se soient assoupis au vu et au su de tous, la plupart d'entre eux sont cachés dans des objets de tous les jours (armoires, caisses en carton, téléviseurs, lits,...), il faudra donc les en déloger. Heureusement, le père de Kai a pensé à tout, même à ajouter une deuxième fonctionnalité au pistolet: en fonction de sa charge, il est capable de déplacer des objets. Vous pourrez donc ouvrir des portes, prendre des objets et les secouer pour en faire sortir les bestioles, ou encore activer des appareils électriques, à condition d'avoir assez de Watts à votre disposition.

Eledees ter, mon cher Watt sonne.



Chaque Eledee capturé génère une quantité de Watts, redonnant peu à peu à la maison l'énergie nécessaire au bon fonctionnement des appareils. Le nombre de Watts généré dépend non seulement du type d'Eledee, mais aussi de son état d'esprit. Lorsque vous démarrez le jeu, la plupart d'entre eux sont assoupis dans la chambre, et tout à fait tranquilles. C'est à ce moment-là qu'ils génèrent le plus d'énergie. Faites tomber un objet à côté d'eux ou poursuivez-les avec votre rayon, et ils s'enfuieront, anxieux, générant nettement moins d'énergie. Il faudra donc faire preuve de dextérité pour capturer les Eledees tout en évitant de leur faire peur, car vous aurez besoin de tous les Watts disponibles pour rétablir l'énergie dans la maison.

En allumant des appareils électriques, vous libérerez une flopée d'Eledees spécialistes dans le chargement du pistolet. C'est ainsi qu'au début, vous ne pourrez peut-être que soulever des objets de 500g, mais au fur et à mesure de votre progression, vous pourrez déplacer des caisses, puis des lits, des armoires ou même des objets encore plus grands. Les premières missions auront pour but de vous familiariser avec le jeu, et vous demandent de capturer un certain nombre de Watts avant que la limite de temps ne soit écoulée. Vous pourrez donc envoyer valdinguer toutes les affaires de votre chambre ou de la maison, à la recherche de ces satanés Eledees. Et c'est là que réside le fun du jeu : le plaisir de mettre un joyeux bordel dans la maison sans avoir à se soucier de le nettoyer, un plaisir qu'on peut un peu comparer à celui d'enrouler tout ce qu'on trouve sur son passage à l'aide d'un Katamari bien gras. On s'obstine à aller chercher les Eledees spéciaux pour augmenter la charge du pistolet de capture, afin de pouvoir soulever le piano ou le divan qui prend trop de place dans le salon, on jubile lorsque, après avoir vainement tenté d'allumer la machine à laver sans succès, une flopée d'Eledees sort de cette même machine après que vous l'ayez remplie de linge sale puis allumée. Le jeu est rempli de ce genre de petits casse-têtes qui sont amusants à résoudre.

La jouabilité est très classique : le nunchuk sert pour le déplacement (le stick analogue pour se mouvoir, les boutons Z et C servent respectivement à se baisser ou se mettre sur la pointe des pieds), et la Wiimote est utilisée comme zapette: visez et tirez (avec A ou B) un Eledee ou un objet dans la zone centrale de l'écran, et la zapette captera les Eledees ou l'objet, visez le bord de l'écran et Kai tournera la tête dans cette direction. La profondeur de champ est elle aussi implémentée: si vous attrapez un DVD avec la Wiimote, il faudra avancer le bras pour le faire entrer dans le lecteur DVD, par exemple, et libérer un flot d'Eledees. Tournez la télécommande avec un objet en main, et ce dernier effectuera une rotation sur lui-même. Malheureusement, à certaines occasions, cela relève plus du sport que de la précision, lorsqu'il faut essayer de retourner une télécommande que vous avez malencontreusement jeté au loin, et qui est tombée du mauvais côté, empêchant la télé de se remettre en marche.

Eledees, lexique



Plus loin dans le jeu, vous aurez aussi des objectifs supplémentaires, comme par exemple de terminer le niveau en cassant moins de 5 objets, ou en étant le plus silencieux possible. Ca se corse quand on sait que lorsque vous libérez des Eledees planqués dans un objet (en le secouant dans tous les sens), ils s'enfuient dans tous les sens, se cognant contre des objets et risquant donc de les faire tomber ou de faire du bruit. Deux solutions s'offrent alors à vous : soit vous rattrapez les objets avant qu'ils ne tombent, soit vous utilisez l'un des nombreux power-ups planqués dans le niveau. Alors que les gâteaux à Eledees les attirent hors de leur cachette, la bulle sonore permet d'évoluer dans un environnement insonore pendant 30 secondes, et l'extension rayon capteur permet pendant 30 secondes de viser tous les Eledees lors du passage du viseur, et de les capturer tous en un coup en appuyant sur A.

Le mode multijoueur n'est pas en reste et propose de se retrouver jusqu'à quatre joueurs pour une chasse à l'Eledee. La caméra étant partagée entre les joueurs, il y a la possibilité de jouer avec un seul joueur contrôlant les déplacements ou bien d'avoir chacun le droit de déplacer alternativement la caméra pendant 30 secondes. On peut y jouer des parties coopératives, mais c'est finalement bien plus drôle de s'affronter pour capturer le plus d'Eledees possible, surtout avec une caméra alternée! Signalons aussi qu'il est possible de créer ses propres niveaux et de les partager avec les amis enregistrés sur votre console à l'aide de WiiConnect24.
Avec son premier titre sur la Wii, Konami a décidé d'aller plus loin que ce que proposent les démos technologiques pour les moteurs physiques. Non content de pouvoir bazarder tout ce qui se trouve à la portée de votre pistolet, vous devrez combiner adresse et maîtrise pour terminer les niveaux dans les temps. De par sa nature, le jeu vous poussera à prendre tous les objets transportables, et les secouer dans tous les sens pour libérer les éventuels Eledees qu'il cache. A l'instar de Katamari, les textures sont très basiques, et Eledees n'est donc pas un “beau” jeu. En revanche, les modes de jeux sont bien fun, et permettent de passer de bonnes soirées entre potes... attention toutefois, de trop longues séances de jeu risquent de déteindre sur votre vie privée, et votre entourage (parents, copine,...) risque de vous en vouloir à mort!

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews