Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Tomb Raider Legend

toof par toof,  email
 
Il y a des moments comme ça, presque indescriptibles, où on retrouve une vieille amie que l'on n'a pas vue depuis des années. Non que l'on n'ait pas eu envie de se voir entretemps, au contraire, mais elle n'était plus trop disponible ces derniers temps. Alors du coup, le jour où on a décidé de se revoir allait forcément être un grand moment, et comme toujours dans ce genre de situation, on se rappelle les bons vieux souvenirs et c'est un instant toujours agréable, où tout est comme si on ne s'était pas vus depuis deux jours.

Voici donc les premiers pas dans ce nouveau Tomb Raider Legend.

Tout commence tandis que Lara Croft, occupée à discuter avec son pote Zip, escalade en même temps quelques montagnes de Bolivie, prétexte idéal pour nous familiariser avec les commandes, après une petite cinématique de rigueur. Le premier contact est assez déstabilisant puisqu'on est maintenant très loin de ce qu'a pu être la maniabilité des précédents Tomb Raider. Sans trop nous attarder sur les détails des commandes, sachez que : exit la rigidité des précédents épisodes, le déplacement en grille et le avant/arrière/pivoter à droite/gauche appartiennent au passé. On se déplace désormais dans la direction indiquée par le stick gauche mais les développeurs de Crystal Dynamics semblent avoir fait un effort pour conserver cette latence si caractéristique des précédents jeux, demandant une légère anticipation de la part du joueur afin de ne pas finir au fond d'un ravin. Toutefois, les sauts ne sont pas aussi précis qu'avant et ne demandent pas la même rigueur, ce qui ravira ceux qui en avaient marre des sauts millimétrés. Mais lorsqu'on effectue un saut un peu à l'arrachée et que la réception n'est pas parfaite, plutôt que de pénaliser le joueur et de le faire chuter, il faut appuyer sur une touche, avec un certain timing, afin d'aider Lara à assurer sa prise pour qu'elle reste bien agrippée.

Toutes les animations lorsque le personnage évolue sur une paroi ont été refaites. Pour la plupart des mouvements, il est possible d'évoluer en douceur ou de manière plus rapide, on peut effectuer des bonds énormes vers le haut ou sur les côtés, ces derniers réclamant souvent un petit coup de main à la réception, et Lara dispose de deux touches, une pour sauter et l'autre pour s'accroupir qui, selon les combinaisons que l'on effectue, donnent différents nouveaux mouvements, comme des glissades ou des plongeons vers l'avant afin de franchir de petits obstacles sans rompre la progression par une petite grimpette laborieuse. Bref, dans ses déplacements, Lara est maintenant beaucoup plus agile et les enchaînements sont très fluides, ce qui donne à ce Tomb Raider Legend une sensation d'aisance et de souplesse très agréable. Techniquement, cette version PS2 est plutôt jolie, bien qu'assez aliasée mais les décors sont beaux et détaillés et le jeu se permet même de proposer du 16/9eme en 60Hz, détail que les gens équipés apprécieront. Malheureusment, la fluidité n'est pas encore totalement au rendez vous puisque quelques environnements ouverts arriveront à faire peiner un peu la PS2, mais sans pour autant rendre le jeu injouable, c'est déjà ça.

Le niveau proposé permet d'entrevoir une bonne partie des aspects que l'on attend d'un Tomb Raider : un peu d'escalade, avec deux ou trois sauts vertigineux à faire, où le grappin de la demoiselle est mis à contribution pour franchir quelques gouffres, un peu de natation, mais aussi des "énigmes" à base de caisses ou de rochers à pousser. Pas forcément très original mais tellement dans l'esprit de la série et qu'on le pardonnera facilement, en espérant que les level designers ne soient pas tombés non plus dans la facilité en nous en proposant tout le long du jeu. Pour finir, l'élément qui reste le plus controversé jusqu'à maintenant, notamment à cause des nombreuses vidéos diffusées par Eidos, c'est le combat. Bullet Time, pirouette hasardeuse, on a un peu tout vu jusqu'ici et rien n'était vraiment convaincant. La première impression est assez étrange puisque les gunfights sont assez rapides et peuvent toujours se faire à une certaine distance en faisant sautiller Lara dans tous les sens. Mais la portée des armes est gérée puisque si Lara est trop loin, la cible sera inaccessible. Ce qui est étrange, c'est que c'est également le cas avec des fusils mitrailleurs puisque même à une vingtaine de mètres, impossible de toucher au but. Au corps à corps, il est possible de faire des glissades pour faire tomber les ennemis, donner des coups de pied ou prendre appui sur eux pour un saut, ce qui déclenchera le fameux ralenti.

Pour ce petit niveau de Bolivie qu'on traverse en une dizaine de minutes, je peux dire que ce Tomb Raider Legend m'a convaincu et qu'il me tarde de voir la suite, mais il semblerait qu'il soit déjà un très bon jeu d'action/aventure au gameplay bien fignolé.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews