Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Star Wars : Republic Commando

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Invités dans les locaux d'Activision, perdus dans une sinistre banlieue du 95, Snoopers et moi-même avons eu l'occasion d'essayer Star Wars : Republic Commando, le nouveau FPS basé sur la juteuse licence de tonton Georges. Avec ce titre, allons-nous enfin renouer avec les grands FPS Star Wars de la veine de Dark Forces ou Jedi Knight ? À vrai dire, il y a peu de chances.
Star Wars : Republic Commando vous place aux commandes d'un des clones de la République, apparus dans l'Episode II, et qui deviendront à terme les Stormtroopers.

Au niveau du gameplay, que du très classique, à mi-chemin entre le shoot bourrin et le FPS tactique. Il sera en effet possible de donner quelques ordres sommaires aux clones qui vous accompagnent, qu'ils soient du type "se mettre à couvert" ou "tenir un point", ou bien encore qu'il s'agisse d'interactions avec certains éléments du décor. Celà dit, n'espérez pas retrouver la profondeur d'un Rainbow Six ici, tout celà reste vraiment très simple, et ne semble pas avoir de grosse incidence sur le déroulement de la partie.

Pour le reste, on retrouve tous les grands classiques des FPS console, à savoir une IA faiblarde et très statique, que ce soit pour les ennemis ou les alliés, et des scripts à ne plus savoir qu'en faire. La réalisation est honorable, les décors sont plutôt jolis et colorés, mais le tout reste à des années-lumières d'un Chronicles of Riddick.

Au final, il est dur de se faire une vraie opinion de ce Star Wars : Republic Commando : si le jeu ne semble pas disposer de défauts réellement rédhibitoires, il ne semble pas non plus en mesure de faire valoir une quelconque petite qualité qui saurait le hisser au-dessus de la masse des FPS moyens.
Rechercher sur Factornews