Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

NI.BI.RU

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Très en vue sur le créneau des jeux d'aventure en ce début 2005, notamment pour avoir signé Lost Paradise, Micro Application nous a envoyé une version preview présentant les trois premiers chapitres de NI.BI.RU., le nouveau point & click des tchèques de Future Games. Les bougres étaient connus pour un Black Mirror à peu près sympathique mais ultra classique.
NI.BI.RU. met le joueur dans la peau de Martin Holan, un archéologue en herbe cantonné jusqu'ici à des travaux de paperasses. Un coup de fil de son oncle à propos d'un tunnel allemand datant de la seconde guerre mondiale lui aussi passionné d'archéologie va lui faire traverser le monde de Prague au Mexique en passant par Paris pour percer les secrets d'une civilisation étrangement oubliée depuis des millénaires. Mais il n'est pas le seul sur la piste et les convoitises se transforment rapidement en meurtres.

Graphiquement, la production tchèque se défend plutôt pas mal, avec de jolis décors variés sur les trois premiers chapitres que nous avons essayés. Les personnages sont en revanche moins convaincants, et ce en grande partie à cause de leurs animations raides au possible. La version que nous avons eue ne contenant aucune voix et très peu de cinématiques, inutile de faire un long topo sur la partie sonore. On notera toutefois la discrétion étonnante des bruitages et des musiques quasi inexistants. Les textes français étaient plutôt pas mal, même si quelques bugs de localisation subsistaient. Rien de bien méchant toutefois, cela devrait être réglé après une bonne phase de test d'ici le 11 mars.

L'interface utilisateur est véritablement sans surprise : clic gauche pour se déplacer et utiliser/combiner un objet, clic droit pour avoir une description, et inventaire en bas de l'écran sur la "bande 16/9ème". Du classique donc, mais qui a fait ses preuves et qui ne déroutera aucun habitué. En revanche, ce qui risque de poser problème, ce sont les énigmes. Leur difficulté est ultra mal dosée : les énigmes enfantines succèdent à celles qui font perdre des cheveux, et ce tout au long de ce début de jeu. Il y en a même des complètement débiles, qui n'ont aucun sens logique et qui relève plus du petit bonheur la chance. Souvent également, il faudra observer l'objet pour en avoir une description afin d'avoir la possibilité d'accomplir la même action essayée auparavant sans succès. Rageant.

Alléchant sur le papier grâce à un scénar' sympa et des screens plutôt pas mal, NI.BI.RU. ne peut désormais plus tromper son monde. Les énigmes bien trop inégales et souvent complètement illogiques ou hasardeuses plombent un peu tout ce qui les entoure. Peut être que l'ambiance qui découlera de l'implémentation des cinématiques et des voix françaises fera mieux passer la pilule, qui sait ? On peut dorénavant se permettre d'en douter.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews