Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Le multi de Red Steel

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
C'est aujourd'hui que prend fin le NDA sur le mode multijoueur de Red Steel, le FPS d'Ubisoft prévu pour accompagner le lancement de la Wii.

Lors de la présentation du jeu il y a quelques semaines, nous avons pu nous essayer brièvement à son mode multijoueur, limité à des affrontements à quatre en split-screen.
La map sur laquelle nous nous sommes affrontés était vraiment très petite, ce qui finalement n'est pas si dommageable du fait du faible nombre de joueurs présents. Malgré tout, nous avons passé la majeure partie du temps à tourner en rond en tentant d'apercevoir un adversaire.

Une fois celui-ci trouvé, la maniabilité du jeu revient faire des siennes : on arrose les murs, le sol, l'éventuel plafond, à peu près tout sauf le gusse d'en face qui tente de nous aligner de manière tout aussi lamentable. On peut bien tenter de lancer des grenades, mais là encore le résultat n'est pas trop probant.

On regrettera qu'Ubi ait complètement éclipsé les affrontements au sabre pour ce mode multijoueur : même si ils n'auraient clairement pas eu leur place dans le mode à quatre, un mode dédié pour deux joueurs aurait sans doute été très amusant.

Niveau réalisation, si le mode solo ne fait déjà pas vraiment d'étincelles, ce mode multi s'avère lui encore plus léger. Et, point beaucoup plus pénalisant, malgré cette sobriété visuelle, le jeu était très très loin d'être parfaitement fluide, ce qui rendait les affrontements encore plus brouillons. Avec un peu de chance, cet aspect sera corrigé dans la version finale.

Quoi qu'il en soit, le mode multi de Red Steel m'a aussi peu convaincu que son mode solo. Les affrontements ne sont naturellement pas très nerveux, et la maniabilité du soft rend ceux-ci encore plus confus et ennuyeux.

Pour illustrer cet avis, on vous colle un screen du mode multi, ainsi qu'une vidéo, récupérable par ici.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews