Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

James Bond : Bons Baisers de Russie [MAJ]

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Nous revoici, compère Snoopers et moi-même, dans les locaux de L'Alcazar pour assister à la présentation organisée par Electronic Arts de James Bond : Bons Baisers de Russie, nouveau jeu basé sur la juteuse licence de l'agent le moins secret du monde : James Bond, alias 007. Petite innovation par rapport aux précédents titres : exit le bellâtre Pierce Brosnan, puisque c'est un Sean Connery plutôt bien reproduit que dirigera le joueur tout au long de l'aventure, calquée plus ou moins fidèlement sur celle du film.
Le jeu se présente sous la forme d'un third person shooter très classique : on avance dans des niveaux très linéaires, et on dessoude des ennemis très cons par paquets de douze à l'aide d'un arsenal assez varié, ou alors au moyen de quelques prises de corps à corps. En phase de tir, il est possible d'utiliser un bon vieil auto-lock afin de tuer sans trop se fatiguer, ou bien de viser avec "précision" l'un des trois points d'impacts présents sur chaque ennemi. Cette manière de tuer, un peu plus stylish, permettra de débloquer de nouveaux niveaux, armes, et gadgets.

Bien évidemment, comme pour tout jeu d'action qui se respecte, le titre proposera quelques phases d'infiltration, pas bien compliquées vu la bêtise des ennemis : ils ne réagissent même pas quand vous étranglez bruyamment un de leurs collègues situé à quelques mètres. Ne parlons pas du fait que lorsque vous vous retrouvez encerclé, et que vous attaquez l'un des vilains au corps à corps, ses compagnons attendront bien gentiment que vous l'ayez tué pour recommencer à vous canarder. On passera aussi sous silence le fait que ces mêmes ennemis soient incapables de viser correctement dès que vous êtes à plus de trois mètres d'eux : eh, on est sur console après tout.

Histoire de varier un peu le gameplay, quelques phases en véhicules seront de la partie, et vous pourrez ainsi utiliser la légendaire Aston Martin DB5 pour faire quelques massacres en ville à coups de lance-roquettes. Petit rajout par rapport au film : la présence d'un jet-pack, qui donnera lieu à des scènes de combats aériens, mais un peu mous du genou.

Au niveau de la réalisation, c'est plutôt propre en général, au moins sur Xbox : les personnages sont dans l'ensemble joliment modélisés et animés, avec un travail tout particulier sur le héros. Les environnements, très linéaires, sont de bonne facture, sans qu'il y ait non plus de quoi se relever la nuit. Quelques bugs étaient encore présents, qui seront (on l'espère) corrigés d'ici la sortie du jeu. Evidemment, sur PS2, le rendu est beaucoup moins brillant, avec des textures floues et une résolution qui semblait beaucoup plus faible. Nous n'avons pas eu l'occasion de voir ce que la version Gamecube avait dans le ventre, mais vu la qualité médiocre des jeux EA sur le support, il y a des chances que le jeu soit du niveau de la version PS2.

Enfin, un mode multijoueur est également présent, et permettra des combats à quatre en écran splittés sur des maps assez variées. La présence du jet-pack saura à coup sûr ravir les adorateurs de Tribes. Non, je déconne : c'est super mou, et l'auto-lock retire tout intérêt aux affrontements. Celà dit, espérons au moins que les énormes saccades rencontrées lors de la présentation, qui rendaient le jeu difficilement jouable, auront été éradiquées pour la version finale.

Il n'y a au final pas grand chose à ajouter sur ce jeu : c'est plutôt propre dans l'ensemble, pas vraiment bon ni franchement mauvais, mais c'est surtout sans génie : des fusillades mollassones, des phases d'infiltration minimalistes, des phases en véhicules un peu inutiles, un déroulement excessivement linéaire... Un jeu formaté pour plaire au grand public, comme EA sait si bien les faire.

James Bond : Bons Baisers de Russie est prévu pour le 18 novembre sur PS2, Xbox et Gamecube. Une "suite", elle aussi basée sur un des vieux films, est d'ores et déjà prévue.

[MAJ] Retrouvez les vidéos de la conférence ici.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews