Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Forza Motorsport 3

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Pour la présentation de son Forza Motorsport 3, ce n'est pas peu dire que Microsoft a mis les petits plats dans les grands en conviant un bon paquet de journalistes (spécialisés jeux, bagnoles ou généralistes) sur le circuit du Mans, où se déroulera ce week-end la fameuse course des 24 Heures. Compte-rendu.
La petite troupe de joyeux drilles avait rendez-vous à neuf heures à la Porte Maillot pour un départ en car façon colonie de vacances. Comme on n'a plus quatorze ans, on n'a pas montré nos culs à la fenêtre, et la plupart des grands journalistes ont préféré passer les quasiment trois heures de trajet à dormir.

Arrêt aux stands



Arrivés sur place, nous avons pu faire un petit tour le long des stands et admirer les voitures qui prendront part à la course. Bien sûr, journée de préparation oblige, quasiment tous ces bolides étaient en pièces détachées, mais ça reste quand même plutôt impressionnant de voir ces monstres de près.



Une fois la balade touristique pliée, direction la "tente" Peugeot, partenaire de Microsoft. En guise de tente, il s'agissait d'une sorte de grand préfabriqué super classieux où on a pu boire et manger, ce qui est toujours bon à prendre. Mais le principal restait à venir, car on n'est quand même pas là pour rigoler.



Une fois que tout le monde était passé en mode digestion, direction la salle de conférence, où Dan Greenwalt de Turn 10 est venu nous présenter son jeu. Un petit rappel des chiffres (400 voitures et autant de vues cockpit reparties sur 50 constructeurs, 100 circuits dont celui du Mans dévoilé pour l'occasion, 200 événements dans la carrière solo, un moteur 3D qui mouline à 60 FPS constants, des véhicules modélisés avec dix fois plus de polygones que Forza 2...) et des principales features du titre (gestion avancée de la physique, notamment des pneus, quelques petites nouveautés comme l'instant rewind piqué à GRID ou le 1-button driving pour les grands débutants, IA retravaillée pour plus de réalisme et la voir par exemple commettre des erreurs lorsqu'elle est sous pression), et on passe à la séance de questions, où Dan partage la scène avec le pilote de Peugeot 908 Stéphane Sarrazin, promu VRP de luxe. Au milieu de questions de fond du genre "vous préférez Gran Turismo ou Forza ?" ou encore "c'est quoi votre voiture préférée ?", on a quand même pu apprendre que le jeu ne proposerait toujours pas de météo ni de cycle jour-nuit, et que les 60 FPS constants n'étaient pas encore toujours atteints, notamment dans cette fameuse vue cockpit, mais qu'ils le seraient pour la sortie du jeu.



Concernant le versant multi du titre, encore une fois Turn 10 souhaite rallier tout le monde à sa cause, joueurs et simples amateurs de belles bagnoles. Pour cela, un tableau de scores récompensera les meilleurs pilotes, mais également les meilleurs photographes, meilleurs réalisateurs de vidéos ou de peintures de carrosserie. Et si le solo se limitera à huit voitures sur la piste, le multi pourra en accueillir bien plus, et peut-être même lors de courses où concourent plusieurs catégories de voitures.

À fond, à fond !



Il ne restait plus maintenant qu'à prendre le jeu en main. Direction donc l'une des bornes mises à notre disposition. Celles pourvues du volant Xbox et de gros sièges baquets étaient littéralement prises d'assaut, je me suis donc rabattu sur console équipée d'une humble manette - de toute façon c'est comme ça que j'y jouerai au final. La démo est la même que celle présentée à l'E3 en terme de contenu, avec ses trois circuits et sa petite vingtaines de véhicules allant de la vieille Mustang à la Porsche GT2 en passant par l'Alfa 8C Competizione ou la Mitsubishi Lancer.

Une fois la course lancée, la première chose qui saute aux yeux est la plastique du jeu, réellement flatteuse. Les voitures sont splendides, et les circuits sont bien plus riches en terme de décor que Forza 2, qui s'avérait vraiment très austère à ce niveau. Les effets de lumières ne sont pas en reste, et globalement, on peut dire que ce Forza Motorsport 3 présente vraiment bien. La fluidité est également exemplaire, le jeu ne souffrant quasiment d'aucune baisse de framerate.



Côté conduite, le jeu m'a semblé plus accessible que son grand frère. Bien sûr, en désactivant toutes les aides au pilotage, il ne faudra pas espérer se mettre debout sur le frein en entrée de virage, et certaines voitures demanderont un certain doigté avant de se laisser dompter (comme la très bête Mustang, qui refusait systématiquement de rouler droit), mais malgré ça, il ne fallait pas beaucoup forcer pour finir premier. Les voitures sont globalement assez joueuses, et elles partent assez facilement en dérapage, ce qui ne manquera pas de donner un petit côté spectaculaire au jeu. Ce sont peut-être aussi les modèles présents dans cette version qui veulent ça, et les vraies voitures de course seront sûrement un peu plus collées à la route, comme les gros karts qu'elles sont.

Du côté des regrets, on pourra signaler une gestion des dommages assez légère : les voitures subissent des dégâts, mais ceux-ci sont finalement assez sommaires et il n'est pas question ici de réduire sa caisse en bouillie (même en cas de tonneau) comme dans les jeux Codemasters, qui restent décidément les maitres en la matière. De plus, les chocs ne semblaient pas avoir une incidence réelle sur la conduite - on espère quand même que ça sera le cas dans le jeu final. Il est également regrettable que Turn 10 ne se soit toujours pas décidé à implémenter un passage du temps et une gestion de la météo, qui sont quand même des éléments qui ne sont pas là que pour faire joli.



Cette nouvelle prise en main, un peu plus poussée qu'à l'E3, a en tout cas confirmé tout le bien que l'on pense du jeu. Sa réalisation frisant le sans faute, son contenu très riche et sa conduite très agréable (pour qui ne recherche pas non plus des sensations 100% réalistes) devraient en faire un mets de choix pour tous les amateurs de course automobile. Commencez à faire chauffer les pneus, la course débutera le 23 octobre.


Et histoire que vous ne puissiez pas prétendre qu'on a fait le déplacement pour rien, voici 30 secondes degameplayEXCLUSIVES filmées avec amour avant que la batterie de mon appareil ne décide qu'il était l'heure d'aller se coucher.

[vid=videos/Forza_3_screener_Le_Mans_SD.flv,480,270,videos/Forza_3_screener_Le_Mans_HD.flv,1280,720]

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews