Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Far Cry Instincts

toof par toof,  email
 
Un peu plus d'un an et demi après la version PC, Far Cry Instincts débarque sur console, et plus précisément sur Xbox. Délestée de son développeur original Crytek pour des raisons bassement pécuniaires, Ubisoft s'est mise au boulot pour adapter le FPS qui créa la surprise à sa sortie.

Les joueurs les plus anxieux redoutent la disparition de ce qui a fait de Far Cry sur PC un titre incontournable : de l'infiltration, de la finesse mais aussi du bourrinage et le plus souvent avec une grande sensation de liberté. La question est de savoir si le passage sur une plateforme grand public comme la Xbox ne risque pas de dénaturer tout ça.

Au lancement de la bête qui propose deux niveaux, la première chose notable sont les temps de chargement, très courts. On imagine alors que le secret de cette prouesse tient dans la dégradation des textures et surtout une diminution draconienne de la taille des maps. Une fois le niveau lancé, il s'avère qu'on avait vu juste, dans une certaine mesure. Elles restent fines, même si en présence de végétation (assez nombreuse d'ailleurs), la texture en dessous n'est qu'une bouillasse verte. Mais dans l'ensemble, ce qui est affiché fait honneur à ce qui se fait de mieux sur Xbox, même si le bloom, qui fait office de cache misère pour certains, est parfois un peu trop accentué.

Le premier niveau proposé est un tutorial. Il s'agit de prendre en main les commandes tout en avançant prudemment dans la jungle. On y apprend les stealth kill qui permettent de faire un peu d'acupuncture sur les premiers ennemis, ainsi que de nouveaux mouvements comme une roulade assez spéciale permettant de regarder au dessus de soi lorsqu'on rampe. Avec le second niveau on passe aux choses sérieuses, pour découvrir alors que les maps sont au moins aussi gigantesques que sur PC. Assez grandes du moins pour s'y paumer et découvrir les camps éparpillés un peu partout.

Les joueurs qui redoutaient une medal of honorisation du gameplay à grands renforts de scripts peuvent être tranquilles. Le maniement de base est resté identique, il faut savoir être discret et prendre l'ennemi à revers. L'IA elle aussi semble assez similaire à ce qu'on a pu rencontrer dans la version PC : pendant qu'on allume un abruti qui reste un peu trop à découvert, il n'est pas rare d'en voir débouler un autre sur le flanc. Mais pour le moment, les armes ne sont pas ce qu'il y a de plus réussi. Le peu de sensations accompagnées de bruitages médiocres (les voix des ennemis sont assez ratées également) rendent le jeu assez imprécis et mou, le pad n'aidant en rien.

Les premiers pas sur Far Cry Instincts laissent présager un bon potentiel malgré quelques défauts et le jeu est techniquement très réussi. Les premiers niveaux ne permettent pas de se rendre compte des nouveautés par rapport la version PC, comme les mutations ou les pièges à utiliser, qui pourraient faire toute la différence.
Rechercher sur Factornews