Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

[E3 2017] Premiers passements de jambe dans FIFA 18

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
D'habitude, sur le beat je flambe ! La présence d'un DJ haut perché était donc de bon augure pour rythmer notre petit tête à tête avec FIFA 18. Il fallait bien ça, car le défi qu'on nous a offert était de taille : essayer de déceler les quelques évolutions de cette nouvelle mise à jour vendue au prix fort du jeu de foot le plus populaire, fer de lance de la division sportive d'Electronic Arts.
Et en toute honnêteté, le peu de temps que j’ai passé sur l’édition précédente, qui essuyait un peu les plâtres du passage au moteur Frostbite au détriment du gameplay, ne m’a pas vraiment aidé. Si j’ai bien pu apprécier les petites améliorations graphiques, tant sur les animations des joueurs que les environnements, cela a été plus compliqué lorsqu’il fallut acquiescer dubitativement quand un représentant d’EA me vantait la nouvelle physique des frappes de balle plus spectaculaires et les modélisations plus poussées (même s’il faut avouer que l’étendard du jeu, Cristiano Ronaldo, est particulièrement réussi).
 
J’ai noté toutefois quelques difficultés pour mettre en place ma défense, pour tenter des actions rapides et une relative lourdeur de l’ensemble du jeu, qui parait beaucoup plus lent. Mais c’est possible que tout ceci ne soit dû qu’au fait que je suis une bille. Ceci dit, il est assez compliqué de se faire une véritable idée définitive de la chose sur une session aussi courte, en ayant en tête que beaucoup de choses changeront d'ici la sortie calée au 29 septembre prochain.



Enfin, malgré nos questions, les représentants du jeu n’ont rien voulu lâcher de plus que ce qui a été dit dans la conf concernant le mode Journey mettant en scène la suite de la carrière d’Hunter. On n’en saura donc pas plus que ce que l'on sait déjà : on jouera la saison suivant celle de l'an dernier, on aura plus de possibilités de personnalisation (coiffure horrible de rigueur, tatouages, etc.) et on devrait probablement changer de club (même si les images font penser que l'on restera en Premiere League. Toutefois, on peut espérer avoir un peu de changement avec pourquoi pas l'intégration en équipe nationale pour visiter d'autres pays.

Pour en revenir à notre session, histoire de perpétrer la traditionnelle lose de notre spécialiste du foot Nicaulas, j’ai achevé mon tête à tête par une défaite 0-1 sur un but tout pourri marqué par quelqu’un qui faisait tout pour me laisser gagner. L'honneur bafoué est sauf. 
Une mise à l'amende.
Rechercher sur Factornews