Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

[E3 2017] Premiers hologrammes dans Tacoma

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Les salons ne sont pas vraiment les endroits idéaux pour tester des walking simulators, d’autant qu’ici, pour Tacoma, le prochain titre des créateurs de Gone Home, c’était sur une borne au milieu d’un beau brouhaha et non dans une pièce close. Mais pour couronner le tout, la borne avait une panne de son au moment de mon passage (forcément…). 
C’est donc amputé de la totalité de l’ambiance sonore que j’ai pu jouer quelques minutes à Tacoma. Quand on sait ce que ça représente dans un jeu de ce type, l’effet du jeu complet ne sera pas le même selon que l’on mettre la musique du trailer ou du Patrick Sébastien. Pourtant, la chanson “les sardines” conviendrait à merveille aux espaces confinés que propose la station spatiale sur laquelle se déroule l’aventure et que l’on parcourra avec de la gravité ou en apesanteur en vue à la première personne.
 
Il s’agira de rejouer le passé dans la station via des scènes à débloquer en résolvant des puzzles et autres énigmes. On pourra jouer, rejouer, mettre en pause, ralentir ces scènes et même s’y déplacer pour découvrir les nombreux indices qui s’y cachent. Les personnages y seront représentés par des hologrammes colorés et lâcheront quelques infos dans les nombreux dialogues. On pourra également les observer pour les voir taper le digicode d’une porte ou entrer leur mot de passe sur leur ordinateur.


 
Il sera également possible de ramasser la plupart des objets de la station pour les observer sous toutes les coutures. On pourra également consulter les nombreux livres et prises de note des anciens pensionnaires. Bref, ça devrait convenir aux amateurs du genre, pour peu que l’ambiance et le scénario soient au rendez-vous.
Courte preview pour courte session. Et comme Véronique, sans son. Pourtant, les différents puzzles et la mécanique des souvenirs nous ont plutôt séduit. Un jeu à surveiller du coin de l’oeil lors de sa sortie le 2 août sur PC et Xbox One

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews