Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

[E3 2017] Première inception dans The Crew 2

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
C’est évidemment lorsque l’on est pressé que la tuile arrive. Alors que notre planning était serré chez Ubi, la borne de The Crew 2 qui n’attendait que moi a décidé de crasher (probablement par peur d’une preview incendiaire). Quelques coups de clé à molette virtuelle plus tard, je pouvais enfin me lancer dans le prochain jeu des lyonnais d’Ivory Tower.
La grosse nouveauté de ce deuxième épisode, c’est l’apparition de bateaux et d’avions qui viennent compléter la liste de véhicules roulants. La démo se découpait en trois phases distinctes. La première était un mixed events, une épreuve qui mélange les trois types de véhicules. On commençait donc par une course de bagnoles tout à fait classique, avec une conduite très arcade offrant des sensations correctes, bien meilleures que celles du premier opus sur le peu que l’on a essayé. On enchaînait ensuite par les bateaux automatiquement lors du passage d’un pont, avec le fameux effet emprunté à Inception qui a son petit impact en temps réel. La navigation offrait quelques subtilités avec du roulis, les vague étant prises en compte. Enfin, on terminait avec les avions, dont la prise en main se révélait assez facile. Pas sûr que ces courses aériennes soient bien intéressantes, mais l’avion permettra de se déplacer facilement dans le monde ouvert du jeu, qui se déroulera une fois de plus aux US.


 
On devrait y retrouver beaucoup plus d’activités, avec des points d’intérêt également plus nombreux. Les épreuves sont découpées en quatre grandes familles : Street, offroad, pro-racing et freestyle. Chacune de ses familles aura des sous-familles et un système de mentor et de rival. On aura également de la réputation, de la customisation de véhicule et une tonne de fonctionnalités connectées. Passer d’un véhicule à l’autre se fait assez facilement grâce au stick droit. Une pression sur le stick ouvre un menu circulaire avec les trois options dispos. Offrons-nous un petit interlude pour signaler que le jeu est plutôt correct visuellement, mais toutefois moins que lors de la conf Ubi. En espérant que tout ça ne subisse pas un downgrade des familles dans le jeu final.
 
Nous sommes ensuite partis vers le Maine pour y faire une course de petit hors-bord dans les marécages. La piste était plutôt sympa, avec des petits virages serrés que l’on pouvait un peu couper avec un turbo bien placé et des caves à plusieurs embranchements. Pour finir, j’ai été au volant d’un buggy en plein hors-piste pour une épreuve de course d’orientation, où l’on devait rallier un point beaucoup plus loin avec une trajectoire libre. Ca promet quelques moments marrants à plusieurs, pour peu que le multi tienne la route. Cette démo n’étant que solo, on pourra jauger ça lors des différentes phases de bêta programmées avant la sortie du titre, prévue début 2018 sur PC, Xbox One et PS4.
Plein de bonnes intentions, le premier The Crew pêchait par quelques soucis techniques et surtout des sensations de conduite aux abonnés absents. De tout ça résultait une grosse soupe un peu fade. Avec ses nouveaux véhicules et sa conduite revisitée, The Crew 2 pourrait bien apporter un peu de croustillant à une recette alléchante sur le papier.
Rechercher sur Factornews