Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

[E3 2017] Premier rendez-vous surprise dans Hidden Agenda

miniblob par miniblob,  email  @ptiblob
 
La vie est faite de contingences multiples et variées. Des tas de choses se jouent sur un coup de chance ou de poisse. Par exemple, nous n'étions pas censés voir Hidden Agenda à l'occasion de cet E3, mais le destin, un lancer de dés cosmique ou un étrange enchaînement de circonstances en a voulu autrement. S'agissait-il d'une bonne ou d'une mauvaise surprise, il vous faudra au moins scroller jusqu'à la conclusion pour le savoir.
Autant jouer la franchise, l'annonce de Hidden Agenda en ouverture de cet E3 nous était un peu passée par dessus la tête. Il faut dire qu'en général il suffit qu'on nous parle de film interactif pour qu'on prenne nos jambes à notre cou et c'est justement ce qu'assument totalement les petits gars de Supermassive. Ils nous avaient déjà fait le coup avec Until Dawn, un jeu qui se présentait vraiment comme un film d'horreur où on demandait au spectateur de faire des choix pour diriger l'aventure. Il faut croire que les différents retours leur ont laissé penser que l'expérience pouvait aussi bien convenir aux soirées entre amis puisque c'est tout simplement le point de départ de Hidden Agenda.

Avec ce dernier, on quitte l'horreur pour s'enfoncer dans le thriller façon Silence des agneaux. L'intro nous met dans le bain et nous permet d'assister à l'arrestation musclée d'un supposé tueur en série, mais quelques années plus tard ce dernier a visiblement des révélations à faire avant de se faire gentiment toaster par les autorités. Ne vous attendez pas à une grande œuvre de cinéma, chez Supermassive on fait du divertissement sans trop de prétention et on assume visiblement le côté gentiment nanard. Les clichés du genre s'enchaînent à toute allure mais c'est à dessein : il faut bien que les situations soient un minimum stéréotypées si on veut que la recette du film interactif fonctionne en multijoueur et que personne ne soit vraiment largué lors de sa première partie.
 

Le multijoueur est en effet la grosse particularité de cet Hidden Agenda. Concrètement, dans le mode compétitif que nous avons vu, chaque participant (il peut y en avoir jusqu'à six) doit télécharger une appli sur son smartphone. Ce dernier lui servira alors de trackpad pour diriger un curseur à l'écran afin de voter pour une option ou l'autre lorsqu'un choix se présente ou d'être le premier à réagir dans les petits moments de stress. Dans le cas des votes, le jeu suivra l'option majoritaire, sauf si l'un des participants décide de cramer un bonus pour imposer par la force son choix.

Là où le jeu devient un peu plus intéressant et que son titre se justifie, c'est qu'au début de la partie l'un des joueurs se voit confier sur son smartphone le fameux « hidden agenda », son but est de faire échouer l'entreprise commune. Les autres ont bien entendu comme objectif de le démasquer histoire de récupérer un joli pactole de points. On retombe alors sur une mécanique de trahison qui rappelle certains jeux de société : auquel de vos amis ferez-vous le plus confiance, parviendrez-vous à garder la face si vous êtes vous même le traître ?... Plus que l'histoire en elle-même, c'est vraiment ce principe de doute et de bluff qui est finalement au centre du jeu et qui le rend potentiellement sympathique à plusieurs.

Hidden Agenda s'annonce comme un film interactif un peu tristounet en solo mais la donne change lorsqu'on l'aborde en multi, c'est typiquement un format prévu pour animer une soirée entre amis.
Rechercher sur Factornews