Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

[E3 2016] Premiers vers dans Worms W.M.D

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
On a réussi à s'incruter chez Team17 un peu à l'arrache sans rendez-vous pour testouiller rapido le prochain Worms WMD, qui s'annonce comme l'épisode le plus évolutif depuis des lustres dans la série. Il n'y avait hélas pas le temps de voir Yooka-Laylee, désolé pour ceux que ça intéressait.
Mais revenons à nos supers moutons avec ce Worms tout beau en 2D HD. Les premiers tours de jeu nous ont permis de retrouver rapidement nos marques, les principes de base du jeu n'ayant pas changé. On joue un ver chacun son tour durant un court laps de temps, le but étant de faire le plus de dommages possible dans l'équipe adverse.

Pour ce faire, on dispose d'un arsenal conséquent, avec ses 35 armes différentes. Mais ce n'est pas tout. L'une des grosses nouveautés de cet opus est la possibilité de crafter des évolutions d'armes. Grâce à des matériaux que l'on peut récupérer dans les caisses sur le champ de bataille ou en détruisant ses propres armes, il est possible de faire évoluer une arme basique pour en démultiplier les effets. On comprend bien l'intérêt en matant le trailer ci-après.



On a pu s'essayer également aux deux autres nouveautés de cette épisode, à commencer par la possibilité de pénétrer dans les immeubles et constructions des niveaux, ce qui permet de se planquer et d'obtenir une sorte de dédoublement des maps. On note également que les niveaux incorporent des tourelles, des lance-flammes et autres armes fixes que l'on peut utiliser à loisir.

Il est enfin possible d'emprunter des véhicules qui sont posés sur le sol. Le tank offre une bonne défense et de sacrés dégâts, tandis que l'hélico permet de se déplacer à la vitesse de... ben d'un hélico. On entre et sort d'un véhicule d'une simple pression de bouton, et on peut rester planqué dedans à la fin de son tour, pour peu qu'on ne se soit pas fait exploser comme une bouse avant.

Un mode campagne solo sera présent, mais on sait bien que tout le sel de la série réside dans son multi. De ce côté là, on sera servi, puisque jusqu'à six joueurs peuvent s'affronter en local ou en ligne. Quand on sait que chaque joueur peut contrôler jusqu'à 8 worms, on vous laisse deviner l'âge du capitaine.

Worms WMD reste un Worms 2D tout à fait classique dans ses mécaniques mais apporte suffisamment de nouveautés pour apporter un vent de fraîcheur à ces mignons petits vers que l'on adore exploser.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews