Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

[E3 2016] Premières notes de jazz dans Mafia 3

Joule par Joule,  email  @j0ule  
Développeur / Editeur : 2K Games
Nous avions rendez-vous aujourd'hui chez 2K Games pour voir leur plus gros jeu présenté sur ce salon, Mafia 3. Dissimulée à l'intérieur d'un magnifique décor entre voyantes et concert de jazz, la salle de présentation allait nous montrer une vingtaine de minutes de gameplay. Hélas, un peu comme dans les musées ou les lapdances, on n'a fait que regarder, on n'a pas pu toucher.
Après une petite intro façon film vieilli rythmé par de la musique funky, la vidéo qui nous était présentée mixait plusieurs séquences de gameplay présentant la ville de New Bordeaux, un peu de conduite, de la gestion et beaucoup, beaucoup d'action. Il faut dire, notre héros Lincoln en a gros sur la patate et souhaite se venger de San Marcono, le parrain de la ville. 

Les développeurs ont souhaité faire de New Bordeaux un "véritable personnage à part entière", c'est plutôt réussi : elle est aussi cohérente que vivante. D'une taille plutôt conséquente, elle est découpée en dix quartiers radicalement différents : on passe du bayou à Downtown en passant par Frisco, aussi riche que raciste, ou encore Delray, quartier populaire faisant la part belle aux filles de joie et à l'héroïne. 

La ville regorge de missions et de quêtes secondaires à compléter pour affaiblir le contrôle du baron de la pègre et commencer à faire du business. Pour ça, trois PNJ vont être à nos côtés pour gérer ça : Cassandra l'haïtienne, Burke le bourrin et Vito l'italien. Il sera possible de leur assigner le contrôle de certains districts afin d'obtenir divers avantages lors de vos prochaines missions. En effet, tel Jean Pierre Foucault, il sera possible de passer un coup de fil à un ami pour qu'il vous file un coup de main en cas de situation tendue. Cela se décide lors de négociations qui peuvent se révéler âpres : froissez un peu trop l'un de vos sidekicks, et il pourrait bien se retourner contre vous. Chaucun de ces persos apporte un avantage différent, donc il fauda jongler entre humeurs et nécessités pour mener à bien votre barque.

Les différentes missions peuvent très souvent être abordées de plusieurs manières différentes, même si la spectaculaire démo s'est avérée particulièrement bourrine. On commence par appeler l'équivalent d'Alloresto pour les flingues, on se fait livrer en 30 secondes et on peut attaquer. En mission, on a droit à de l'infiltration aidée par du wallhack dégueulasse et du shoot TPS avec cover bourrin mais efficace. C'est plutôt gore : le sang gicle, les ennemis s'enflamment suite à un molotov bien placé et les finish moves sont aussi spectaculaires que violents.

La grosse mission qui concluait cette démo prenait place sur un bateau que l'on prenait d'assaut, avec une mise en scène très dynamique : le bateau coule, explose, les gens fuient et sautent par dessus bord, c'est vraiment le chaos. Les ennemis sont parfois un peu idiots et viennent un peu gâcher le spectacle. On finit par buter notre cible dans une séquence un peu cheap où l'on s'affronte et se poursuit en étant méchamment blessés.

La partie graphique est à la hauteur, même si le framerate sembler toussoter par moment, et les musiques sont parfaites.

Maintenant que je vous l'ai bien spoilée, vous pouvez voir de vous-même la vidéo de présentation ci-après.


Apparemment très fourni en contenu, Mafia 3 laisse entrevoir de belles promesses grâce à son ambiance, son côté gestion et sa mise en scène. Le gameplay TPS reste assez classique tout en étant sur de bonnes bases. Sortie prévue le 7 octobre sur PC, XO et PS4.
Rechercher sur Factornews