Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Auto Assault

Arnaud par Arnaud,  email  @drsynack
 
Cela commence à faire quelques années que les hommes pressés se sont rendu compte du caractère proprement singulier des MMO : les joueurs sont prêts à passer des heures et des heures devant leur écran, pendant des mois, et en plus ils sont prêts à payer pour ça. Pas étonnant que l'on voie fleurir une multitude de copies de copies de copies ou, dans le cas de Auto Assault, de jeux originaux… pas forcément adaptés au genre.

Les plus ou moins vieux se rappelleront l'excellent Interstate 76, sorti il y a quelques années sur PC. On jouait à Mad Max dans une ambiance 70's, c'était pas trop facile, les espaces étaient énormes, on « sentait » bien les voitures, bref, on s'y croyait.

Quand on joue à Auto Assault, on se sent… on se sent… on ne sait pas trop comment on se sent. Les règles du jeu ont de faux airs de MMORPG heroic fantasy, simplement transposées dans un univers madmaxo-scientifico-post-apocalyptique. Les concepts sont exactement les mêmes. Les valeurs du personnage sont les mêmes. La seule différence, c'est qu'au lieu de regarder son personnage foutre sur la gueule à un Gobelin, on voit une voiture qui tourne autour d'une autre voiture (ou d'un type à pied, d'ailleurs).

Le moteur graphique n'a rien d'impressionnant, il est même limite décevant. Le nombre de polygones affiché est faible, et ça n'a pas de cachet particulier pour faire passer la pilule – au contraire de World of Warcraft. Lorsqu'on prend une quête, une flèche nous indique directement où aller. On ne sent pas très bien le contrôle de la voiture non plus. Peut-être que les « uber items » de haut niveau améliorent ça, je n'ai pas eu l'occasion de tester.

Bref, quand on joue à Auto Assault, on se demande comment il est possible que des gens investissent de l'argent, dans un marché déjà bondé, sans avoir peaufiné un peu plus leur produit. Sans compter qu'il est futile de prétendre sortir un jeu « à la Mad Max » alors que la seule chose qui le différencie d'un jeu « à la EverQuest » ce sont les graphismes et les quatre roues dont dispose le joueur au lieu de ses deux pieds.

En résumé, Auto Assault est un MMORPG classique qui essaie de faire passer des vessies pour des lanternes. Très honnêtement, je ne vois pas quel marché il vise. Les fondus de voiture ont bien mieux en non-MMO mais multijoueur, les fans de science-fiction ont bien mieux avec Eve Online. Reste les fans de Mad Max. Je ne suis pas convaincu de la pérennité de ce business plan.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews