Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PODCAST

Quickload #23 : Soirée mousse à bord de l'Apex Vessel

Fougère & Nicaulas par Fougère & Nicaulas,  email
Et bien ça y est, Quickload retrouve un rythme mensuel. Enfin, presque, mais c'est la faute du mois de février qui est plus court, selon comment on enregistre ça change tout. Et puis on l'a enregistré il y a quelques temps déjà : Yukishiro était encore rédacteur en chef de Gamekult, c'est vous dire. (On lui fait des bisous et on lui souhaite le meilleur pour la suite.) Mais trève d'excuses : pour ce 23ème épisode, on accueille Pipomantis qui traînait dans les couloirs, et avec la team habituelle (Gautoz, Noddus, Fougère, Nicaulas ainsi qu'Hubert à la technique) on embarque à bord de l'Apex Vessel.
Difficile en effet de faire l'impasse sur le nouveau phénomène du battle royale, que personne ou presque n'avait vu venir. Mais avant ça, on respecte les traditions avec un flash d'actus (notamment les déboires de Techland ou de GOG), puis nos flops : la recette Ubisoft qui pourrit Trials Rising pour Noddus, les lacunes techniques de l'Epic Games Store pour Nicaulas, Crackdown 3 pour Pipomantis, Anthem pour Fougère et Astroneer en semi-flop pour Gautoz.

Premier arrêt donc, Apex Legends. Ce battle royale développé par Respawn ne partait pas sous les meilleurs auspices : édité par EA, sorti par surprise dans l'ombre d'Anthem, se déroulant dans l'univers d'une licence, Titanfall, qu'on croyait commercialement éteinte, mais sans Titans, et semblant singer à la fois Fortnite et Overwatch. Et pourtant... mis à part Nicaulas qui n'y avait pas joué au moment de l'enregistrement (mais s'y est mis depuis), toute la tablée est tombée sous le charme d'un jeu nerveux et malin, que ce soit dans les synergies entre héros ou son système de communication via des pings. Et puis c'est un jeu à peu près fini, on n'a plus l'habitude.

Après un jeu à la con préparé par Fougère, on enchaîne avec un segment "preview" d'A Plague Tale : Innocence. Gautoz avait pu y jouer à la présentation presse parisienne, Nicaulas a eu accès à une démo presse et les deux discutent de ce qui est en train de devenir une sérieuse attente de 2019.

On parle aussi de Metro Exodus, sorti début février en exclusivité (temporaire) sur l'Epic Games Store, et même si Noddus quitte l'assemblée en cours de route pour attraper un train (c'est furieusement méta), on distribue bons et mauvais points au dernier né de 4A Games.

Bien qu'ils n'en aient pas très envie, Gautoz et Fougère font un rapide bilan d'Anthem, qui s'apparente malheureusement à un accident industriel, certes moins violent que Fallout 76 grâce au feeling de ses combats, mais peu convaincant malgré tout.

Reste à donner nos tops (Pipo en donne tellement qu'on a oublié de les noter, Tetrobot & Co., Titanfall 2, Apex Legends évidemment...) et nos attentes et on boucle ce 23ème épisode en vous disant au revoir et au mois prochain (peut-être).


Quick Load est également disponible sur iTunes et autres plateformes de podcasts, si vous ne le trouvez pas, vous pouvez l'ajouter manuellement via ce flux RSS.

Ce podcast gratuit et sans publicité est enregistré avec les moyens techniques de Gamekult. Si vous souhaitez apporter votre soutien au format, n'hésitez pas à glisser quelques billets dans le string de Gamekult ou le notre
Rechercher sur Factornews