Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Révisez vos fiches avant l'E3 : Ubisoft

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
L'E3, c'est dans moins d'un mois. Et si Factornews ne pourra s'y rendre, on ne vous a pas totalement oublié. Quels acteurs du marché seront présents, quels produits proposent-ils au joueur, quelles sont leurs situations financières et quels sont les enjeux de l'E3 pour eux ? Nous vous proposons une petite série d'articles pour défricher le terrain.
En ce moment, on n’arrête pas de parler d’Ubisoft. Que ce soit pour Watch Dogs, Far Cry 4, la présentation de ses comptes ou encore le fonctionnement de l’Edito, il ne se passe pas un jour sans qu’on parle du leader français du secteur. Au point d’arriver cramé à l’E3 ?

Union des Bretons Internationaux

Si on devait décrire Ubisoft en une seule phrase, ça serait sans doute : une trentaine de studios de développement dans une vingtaine de pays différents. Crée en 1986 à Rennes par la fratrie Guillemot, Ubisoft s’est très rapidement internationalisé, avec des filiales européennes et surtout des studios au Québec, en  Roumanie et en Chine dès les années 90. 
 
Avec une telle chaîne de production, Ubisoft ne fait que rarement appel à des studios externes (Obsidian est le dernier en date avec son South Park, mais c’était suite au dépeçage de THQ) et développe la quasi-totalité de ses jeux en interne. 

Globalement, Ubisoft ne se prive d’aucun support et propose des jeux sur PS3, 360, 3DS, WiiU (c’était d’ailleurs l’un des seuls éditeurs tiers à accompagner le lancement de la console), tout en commençant à sortir des titres pour la PS4 et la One, même s’il n’y a rien de spécifiquement next-gen pour le moment (Assassin’s Creed Unity devrait être le premier à ne sortir que sur PS4 et One quelque part entre maintenant et la fin 2014). Et puis il y a le jeu PC. Ses délais. Ses optimisations crados. Uplay. Brrr… 

Notons qu’Ubisoft semble également s’être fait une spécialité de se créer des moteurs maisons : l’UbiArt, le Dunia, le AnvilNext, le Disrupt et le Snowdrop pour n’en citer que quelques-uns.  Si on était mauvaise langue, on dirait qu’ils sont à usage unique.

Parmi ses licences phares actuelles, impossible de passer à côté d’Assassin’s Creed, ni de Far Cry et des Tom Clancy’s, et encore moins de Just Dance et des Lapins Crétins. Non, ne parlez pas de Beyond Good and Evil ou des chiffres de ventes des derniers Rayman, ça serait vous faire du mal. En revanche, on peut parler des projets de plus petite envergure pas forcément destinés à générer des suites, mais à servir de contrepoids aux AAA avec un peu plus d’originalité et de créativité : les derniers Rayman, Child of Light, le prochain Soldats Inconnus… Mais rassurez-vous, Ubisoft a encore quelques grosses productions à venir dans les tiroirs, à commencer par Watch Dogs évidemment. Et surtout, l’entreprise est extrêmement bien implantée sur le marché des jeux pour mobiles et tablettes, profitant (entre autres) de sa complicité avec Gameloft.

Le troisième larron

Si on raisonne arbitrairement en termes de chiffre d’affaires, Ubisoft est le troisième éditeur mondial derrière Activision et Electronic Arts. Et, sur le terrain des productions AAA, il est clair que ce sont ces trois là qui se tirent la bourre. Ce sont les seuls à pouvoir investir plusieurs dizaines de millions de dollars sur un seul jeu, avec une grosse partie du budget allouée à la communication pour s’assurer de ventes minimales. Si chacun dispose de ses licences phares qui le différencie des autres, il n’y a aucun scrupule de part et d’autre à copier son petit voisin pour grappiller des parts de marché. Les open world, les séquences scriptées spectaculaires, les guest stars dans les jeux, un rythme d’une sortie par an… dès qu’une recette semble fonctionner chez l’un, on la retrouve rapidement chez les deux autres.
Néanmoins, Ubisoft semble vouloir se différencier sur deux points :
  • Une internalisation quasi-complète de la production des jeux, afin d’assurer malgré tout une identité propre à la société qui se retrouverait dans des éléments, une couleur commune à tous les jeux Ubisoft (et on reparlera ici du rôle de l’Edito, voir notre article sur le sujet)
  • Malgré tout, une volonté de laisser une part importante à la créativité et à l’originalité, soit sur de petits projets en one shot, soit au sein de productions un peu plus importantes.
Cette volonté de se démarquer montre que, d’une certaine manière, Ubisoft tente d’une part de se placer à l’opposé d’Activision, qui adapte ses projets à un public cible, et d’autre part de s’approprier l’image positive du jeu vidéo quand il est produit comme une œuvre avant d’être un bien de consommation. Bien sûr, cela conduit également à une sorte de formatage des grosses productions, et à quelques ratés lorsqu’il y a plus de place laissée à la créativité. Remarquons enfin qu’en terme de dématérialisé et de jeux sur mobiles, Ubisoft fait mieux que ses concurrents directs, réalisant presque 20% de son chiffre d’affaires dans ce domaine.

Effets de désannonce

Côté finances, Ubisoft n’est pas à plaindre, son chiffre d’affaires étant tiré vers le haut par des million sellers récurrents : les Assassin’s Creed évidemment, dont chaque épisode s’écoule systématiquement à plusieurs millions d’exemplaires (11 pour le dernier, AC IV Black Flag, qui s’est moins vendu qu’AC III, mais plus que les épisodes précédents), mais également les Just Dance dont le succès ralentit mais ne se dément pas complètement (en même temps, bourré, Just Dance reste une usine à chope), ou encore Far Cry 3 dont le succès sur le long terme est assez impressionnant. Malgré tout, le report de Watch Dogs (et celui de The Crew, également) a été un vrai coup dur, puisqu’il a forcé Ubisoft à revoir drastiquement ses chiffres à la baisse pour 2013, et sans autre grosse sortie pour prendre le relais, cela s’est traduit par une baisse du chiffre d’affaires de 20%, accompagné d’une perte de près de 50 millions d’euros (contre un bénéfice de 70 millions l’année précédente).



Pas trop d’inquiétude à avoir cependant : le chiffre d’affaires d’Ubisoft dépasse le milliard chaque année depuis 2008 (à l’exception de 2009), et l'entreprise enregistre assez régulièrement des résultats positifs, ce qui lui permet d’être très peu endettée… donc attractive pour les investisseurs. Le cours de l’action est équivalent voire supérieur à celui d’Activision, qui est pourtant une machine à cash enregistrant des bénéfices sans commune mesure avec ceux de l'éditeur français.

Le jour de la marmotte bretonne

Point de leak ou de rumeurs : Ubisoft a déjà communiqué sur le contenu de son salon, du moins les têtes d’affiches. C’était de toute façon prévisible : on aura des informations et peut-être du contenu pour Assassin’s Creed Unity, Far Cry 4, Tom Clancy’s The Division et The Crew. Le stand (qui s’appelle le Uplay Lounge, ils n’ont peur de rien) proposera des sessions de jeu diffusées sur Twitch et des chats avec les équipes de développement. Le tout présenté dans un emballage au charme suranné : l’inimitable accent français et le discours prémâché resservi chaque année. "2014 sera l'année la plus excitante que l'industrie du jeu vidéo ait vécu depuis un moment. Nous sommes impatients de partager notre vision du futur du jeu vidéo à l'E3. Les équipes d'Ubisoft ont complètement adopté cette nouvelle génération et montreront à quel point ils apportent des innovations remarquables à nos franchises reconnues, et au-delà, afin d'offrir aux joueurs les expériences de jeu les plus originales et mémorables." (Yves Guillemot) Sans déconner. Si on devait suggérer une idée aux organisateurs de l'E3, ce serait d'imposer la présence de Bill Murray pour présenter les conférences, tant on a parfois l'impression de revivre perpétuellement le même salon. Il reste néanmoins la possibilité d'une annonce surprise sortant de nulle part : après tout, on n'attendait pas vraiment les annonces de Watch Dogs ou de The Division les années précédentes.

Stopper le bad buzz

Dit comme ça, ça a l’air chiant, mais au moins c’est carré, classique, prévisible. Et Ubisoft serait bien inspiré de s’y tenir. Car en termes de communication, le moins que l’on puisse dire, c’est que tout n’a pas été parfaitement maîtrisé. On pourrait revenir sur la récente polémique sur Twitter à propos des tests et de la dernière ligne droite de la promo de Watch Dogs, mais après tout c’est la saison (Bethesda y a eu droit aussi pour la promo de Wolfenstein).



Non, c’est surtout la récurrence récente de ces ratés qui donne une impression de désordre, pour ne pas dire d’amateurisme. Outre Twitter donc, du leak d’AC Unity suivi d’une annonce officielle précipitée au report de Watch Dogs après une pré-campagne donnant une date précise et taclant GTA V en passant par l’appropriation du terme « indé » pour Child of Light, Ubisoft a occupé l’actualité d’une bien mauvaise manière. D’autant plus mauvaise que les échos qu’on peut avoir de l’intérieur semblent indiquer que rien de tout cela n’est voulu et est surtout dû à des problèmes de communication en interne.
Ubisoft, avec ses nombreuses structures internes réparties dans différents pays, est logiquement soumis à des problématiques de communication interne dues à la distance, à l’autonomie laissée à telle ou telle équipe, à la barrière de la langue, etc. Il n’est pas question de dire qu’une telle organisation est facile à gérer. Néanmoins, avec des contraintes similaires quoiqu’un peu différentes (avec plus de sous-traitance par exemple), on n’observe pas les mêmes dérives chez la concurrence, du moins pas dans ces proportions. Du coup, l’E3, avec ses règles, ses coutumes, ses planning, ses discours formatés, est une belle occasion de revenir à de la communication certes plus guindée et moins spontanée, mais pour le coup maîtrisée de A à Z.

Quel impact ?

C’est d’ailleurs sans doute pour ça qu’Ubisoft a pris les devants aussi clairement (un peu à la manière de Nintendo) : en annonçant clairement de quoi il va être question, il suffit ensuite de balancer un peu de contenu enrobé dans du discours, les médias présents s’occupant de relayer l’info. Le mauvais côté, c’est qu’un tel formatage du discours amoindrit son impact, y compris auprès du public dont le temps de cerveau est habituellement disponible pour ce genre de chose. Mais entre une communication officielle à l’efficacité amoindrie et une communication informelle involontaire révélant les coulisses pas toujours reluisants de l’entreprise et de l’industrie… Si on devait miser une pièce sur la décision d’Ubisoft, étrangement, on choisirait la première option.

Retrouvez nos autres fiches : Nintendo, ActivisionSonyMicrosoft et Electronic Arts.
Peut-être que pour une fois, être discret leur réussirait mieux.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Duncan
 
Comme tout cela est excitant...
D-Kalcke
 
Tout ce que j'attends de la conférence E3 d'Ubisoft, c'est qu'ils parlent de Beyond Good and Evil 2.
nono_le_robot
 
D-Kalcke a écrit :
Tout ce que j'attends de la conférence E3 d'Ubisoft, c'est qu'ils parlent de Beyond Good and Evil 2.


Heureusement que t'as pas précisé l'année.
Nicaulas
 
Putain s'ils sortent BGE2 de leur chapeau, il ne restera guère qu'HL3 en vaporware de compet'
DVLish
 
Nicaulas a écrit :
il ne restera guère qu'HL3 en vaporware de compet'


Tu fais pleurer Shenmue 3.
Nicaulas
 
Shenquoi ?

(Je l'oublie toujours celui-là, n'ayant pas joué aux deux premiers.)
Deman
 
D-Kalcke a écrit :
Tout ce que j'attends de la conférence E3 d'Ubisoft, c'est qu'ils parlent de Beyond Good and Evil 2.


J'ai une mauvaise nouvelle pour toi :
https://twitter.com/insolitejeu/status/467341896382447616
M0rb
 
Nicaulas a écrit :
D’autant plus mauvaise que les échos qu’on peut avoir de l’intérieur semblent indiquer que rien de tout cela n’est voulu et est surtout dû à des problèmes de communication en interne.


C'est sans doute moi qui n'ai pas suivi, mais ça aurait mérité d'être développé un peu ce passage là, je suis pas sûr de voir à quoi tu fais référence.
Nicaulas
 
M0rb a écrit :
Nicaulas a écrit :
D’autant plus mauvaise que les échos qu’on peut avoir de l’intérieur semblent indiquer que rien de tout cela n’est voulu et est surtout dû à des problèmes de communication en interne.


C'est sans doute moi qui n'ai pas suivi, mais ça aurait mérité d'être développé un peu ce passage là, je suis pas sûr de voir à quoi tu fais référence.


Au risque de passer pour un Deepthroat de roman de gare, la formulation est volontairement alambiquée pour ne pas trahir nos sources. Difficile de développer plus, il va falloir nous croire sur parole.
M0rb
 
Allez, on veut du biscuit sur Georges !
gregoire1fr
 
des 3 géant qui se batte a l'heure actuelle, j'avoue qu'ubi est mon préféré. je sais pas si c'est par chauvinisme, ou parce que je suis bon client de la saga assassin's creed, ou d'autre jeu, mais entre certain choix couillu, en tout cas plus que ces 2 compères, et leur bad buzz sont quand même d'un niveau moindre qu'en face, surtout EA, qui entre BF4 et son netcode pourri, et le lancement calamiteux de simcity, fait passer uplay et le manque d'innovation par moment pour de moindre mal (quoique ce sont des maux dont on se dispenserait bien, on est d'accord)
gwaltis
 
Il y a une grosse erreur dans l'article.
La capitalisation d'Activision est 7x plus élevée que celle d'Ubisoft : 15M$ contre 1,5M€.
Le cours de l'action ne veut pas dire grande chose, il faut prendre en compte le nombre d'actions en circulation : le capital d'Activision est constitué de 700M d'actions à 20$ quand Ubisoft se compose de 100M d'actions à 14€.
Factornews fâché avec l'Economie ? ^^
Nicaulas
 
gwaltis a écrit :
Il y a une grosse erreur dans l'article.
La capitalisation d'Activision est 7x plus élevée que celle d'Ubisoft : 15M$ contre 1,5M€.
Le cours de l'action ne veut pas dire grande chose, il faut prendre en compte le nombre d'actions en circulation : le capital d'Activision est constitué de 700M d'actions à 20$ quand Ubisoft se compose de 100M d'actions à 14€.
Factornews fâché avec l'Economie ? ^^


Bon, alors déjà, parler de "grosse erreur" alors que la phrase concernée est vraie (au moment où nous parlons, 15.2 euros pour Acti et 14.4 pour Ubi, et c'était un peu plus pour Ubi et un peu moins pour Acti au moment de la rédaction du papier), ça ne m'aide pas à avoir envie de répondre gentiment, mais je vais faire un effort.

On va reprendre calmement :
"Le cours de l’action est équivalent voire supérieur à celui d’Activision, qui est pourtant une machine à cash enregistrant des bénéfices sans commune mesure avec ceux de l'éditeur français."

Il est donc ici question du cours de l'action, et j'affirme qu'il est équivalent voire supérieur à celui d'Activision, chose qui, je viens de le dire, est vraie/vérifiable.

Certes, me réponds-tu, mais le cours de l'action ne veut pas dire grand chose, il faut comparer la capitalisation globale et là Activision fait mieux.

C'est vrai aussi.

MAIS. Si j'avais voulu comparer les capitalisations, j'aurais comparé les capitalisations. Or ici j'ai comparé le... non, en fait je n'ai même pas comparé, j'ai mentionné le cours de l'action d'Ubisoft pour étayer la phrase précédente (parce que ouais, on dirait pas comme ça, mais si je me fais chier à faire des paragraphes c'est que les phrases qui les composent sont plus ou moins liées entre elle).

Et quelle est l'idée derrière la phrase précédente ? Ubisoft a des résultats branchés sur courant alternatifs, mais pas de panique, l'entreprise gagne régulièrement de l'argent et n'est que très peu endettée. Il y a donc de la demande pour ses actions ("attractive pour les investisseurs"), ce qui, avec plusieurs autres facteurs, fait grimper son cours à des niveaux élevés. Des niveaux équivalents à ceux d'Activision (le géant du secteur) POUR VOUS DONNER UN ORDRE D’IDÉE. Point.

Alors ouais, il est possible, et même probable, que la formulation de la phrase ne soit pas heureuse puisqu'elle t'as laissé penser que je disais qu'Ubisoft était aussi gros qu'Activision (mais, sincèrement, même sans ça j'ai du mal à comprendre comment on peut en arriver à comprendre ça en lisant l'article, et accessoirement en lisant celui sur Activision), alors que je voulais juste dire "ils sont attractifs".

Ah, et une dernière chose : ce dont on vient de parler, c'est de la finance. Pas de l'économie.
LeGreg
 
Le fait est que la phrase quoi que tu en dises ne voulait pas dire grand chose..
La valeur nominale de l'action n'est représentative que.. de la valeur nominale de l'action.

Pour te faire une idée,
il peut arriver par exemple qu'une entreprise fasse des splits (division des actions par N) ou des merges (fusion d'actions). Si une entreprise fait un split d'une action pour deux, sa valeur par action est divisée par deux mais son attractivité inchangée.

Ubisoft par exemple a fait un split 2:1 en 2008 https://www.ubisoftgroup.com/en-us/press/detail.aspx?cid=tcm:99-31032&ctid=tcm:95-27313-31
sans le split le cours d'Ubi aurait donc été deux fois plus gros que celui d'Activision.. Ah sauf que Activision aussi a fait un split.. (en fait il en a fait trois pendant que Ubi en a fait deux). A chaque split leur valeur a été divisé par deux (ou par 4:3). Sans que l'attractivité de l'entreprise ne change.

Bref c'est totalement arbitraire. (EA par exemple aurait pu éviter de faire des splits et avoir une action à 500 dollars sans que ça en fasse une bien meilleure entreprise en terme d'attractivité pour les investisseurs). En général les compagnies font des splits pour augmenter la "liquidité" de l'action et ça a pour effet de garder le prix de l'action basse. Et ce qui a, encore une fois, rien à voir avec la performance de l'entreprise.
Nicaulas
 
Ok, donc la phrase est définitivement mal tournée.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

lirian
(21h47) lirian je l'ai pas beaucoup connu mais il a pas l'air très net le zaza [fraghero.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 J'avais ça [consolepassion.co.uk]
noir_desir
(18h22) noir_desir MrPapillon > monsieur connard :)
kmplt242
(17h43) kmplt242 ahahahah le connard.
MrPapillon
(17h14) MrPapillon kmplt242 > Si j'en avais une six boutons, mais les invités avaient la trois boutons. Et ça me permettait de montrer ma supériorité au combat sans trop d'efforts.
kmplt242
(17h10) kmplt242 Non mais sf2 au pad 3 boutons ? Vous pouviez pas acheter la 6 boutons bande de pauvres ? :3
MrPapillon
(17h10) MrPapillon [youtube.com] [youtube.com]
MrPapillon
(17h06) MrPapillon Le vertueux > Je me range du côté kmplt242, surtout que j'avais déjà choisi mon camp avec Aladin.
MrPapillon
(17h05) MrPapillon Crusing > Ah ouaip, le game design d'exception où il fallait appuyer sur Start pour changer entre poings et pieds.
Le vertueux
(14h42) Le vertueux La musique de jungle version mega est déguelasse, celle de la snes on entend les petites trompettes, c'est plus joli.
Crusing
(14h04) Crusing Et je ne parlerais pas de sf2 au pad trois boutons..
Crusing
(14h04) Crusing kmplt242 > jungle strike avec son bouton A qui servait à strafer lorsque maintenu, ou à tirer le plus gros missile qu'on avait en une pression. Vive la mégadrive.
kmplt242
(12h16) kmplt242 Mais sinon, c'était génial. J'ai toujours eu un faible pour les jeux en 3d Iso
kmplt242
(12h15) kmplt242 Oui gérer le carburant c'était vite chiant.
noir_desir
(12h12) noir_desir kmplt242 > Idem j'ai beaucoup aimé desert strike à l'époque, le jeu était difficile...
kmplt242
(11h49) kmplt242 Merde c'était le salon Magic à Monaco hier, si j'avais su j'y serai allé poser/troller des question sur Shenmue 3 à Shibuya Productions
kmplt242
(11h29) kmplt242 Sérieux la version SNES on dirait qu'elle est jouée par un groupe de péruviens à chatelet [youtube.com]
kmplt242
(11h27) kmplt242 C'est là qu'on voyait la supériorité du proc sonore de la MD <3
kmplt242
(11h26) kmplt242 J'ai passé des soirées entière avec mon père à jouer à ça :3
kmplt242
(11h26) kmplt242 [youtube.com]
kmplt242
(11h26) kmplt242 Et puis cette zik de desert Strike !!!
kmplt242
(11h24) kmplt242 Crusing > (19h46) urban strike était pourri, les phases à l'intérieur, atroce. Par contre Jungle Strike était vraiment génial.
samedi 18 février 2017
Crusing
(19h52) Crusing choo.t > "des graphiques photoréalistes, 98/100"
choo.t
(19h49) choo.t Oh mon dieu, tu fais remonter en moi des souvenirs de Nuclear Strike 64, dieu que c'était chiant.
Crusing
(19h46) Crusing et*
Crusing
(19h46) Crusing J'avais joué à urban strike en émulé bien après, et mon dieu cette purge. Il a fallu l'itération de trop sur PSX pour que tout le monde comprenne que c'était un gameplay 100% désué.
Crusing
(19h41) Crusing D'ailleurs c'est incroyable le succès de cette série, car avec le recul, c'était de la sacré merde, avec du fun comme quand on s'arrache un ongle.
Crusing
(19h39) Crusing high five lirian
lirian
(19h36) lirian j'enculais des scuds
lirian
(19h35) lirian à cet age je lançais des missiles air sol, des roquettes et des obus de 30 mm sur des irakiens dans desert strike
Le vertueux
(19h33) Le vertueux Tuer du nazi dans wolfenstein, c'était très bien.
Crusing
(19h31) Crusing Oui moi perso ça me dérangeait pas à 6-7 ans de bombarder des trucs dans le golfe persique ou jouer à Splatterhouse/Altered Beast.
Le vertueux
(18h55) Le vertueux Cette désinformation et propagande du CSA, payés à rien foutre oui, je vous le dis !
Le vertueux
(18h45) Le vertueux sfabien > à 7 ans il est mûre pour pratiquement n'importe quel jeu, t'emmerde pas à chercher des jeux non violents.
miniblob
(18h01) miniblob Et surtout il y a des blagues sur les flatulences (si avec ça je vends pas du rêve...)
miniblob
(18h00) miniblob Après ya un peu de bagarre mais globalement tu retransformes tes ennemis en animaux, c'est pas bien méchant
miniblob
(17h59) miniblob sfabien > J'ai connu plusieurs gamins qui ont bien trippé sur Mini Ninjas : multisupport, souvent en promo sur Steam et en plus ya une série qui passe à la téloche (pour le combo)
choo.t
(17h28) choo.t sfabien > N'importe quel prod Nintendo. Captain Toad : Treasure Tracker est super accessible, même au grands débutants.
Edhen
(16h56) Edhen sfabien > Si tu veux un truc plus moderne que Minecraft mais à peu près similaire jette un oeil à Portal Knight, c'est 'achement bien (en EA, ça sort bientôt, très bien finalisé pour l'instant).
MaVmAn
(15h51) MaVmAn "super 5 mad michel equipée survie zombies ": [leboncoin.fr]
Crusing
(15h33) Crusing sfabien > à la main ça compte pas
sfabien
(15h19) sfabien Crusing > tu me donnes envie de faire un gosse.
MrPapillon
(15h10) MrPapillon Crusing > Mon fils, je vais t'acheter un jeu vidéo : [resize-parismatch.ladmedia.fr]
Crusing
(15h08) Crusing Sinon plus simple tu choppes Mario war, et tu lui mets des branlées jusqu'à la dégoûter du JV, il gagnera un temps libre précieux pour toute la vie
Crusing
(15h04) Crusing (14h14) MrPapillon > oui voilà, ou europa universalis, et tu lui mets du jazz expérimental en fond tout en fumant du tabac brun à la pipe derrière lui en le regardant jouer, silencieusement.
Crusing
(15h01) Crusing sfabien > bein Mario galaxy / zelda alors non..?
Grostaquin
(14h39) Grostaquin M'a l'air très classe ce Narita Boy [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon Ou Civilization VI, histoire de lui apprendre, dès son plus jeune âge, comment dominer le monde.
MrPapillon
(14h13) MrPapillon Laurent > Deus Ex alors, comme ça il aura le choix de ne pas être violent.
zouz
(13h16) zouz sfabien > Rayman
sfabien
(13h15) sfabien Merci, et puis la plateforme n'a pas d'importance. J'ai a peu près tout.
sfabien
(13h15) sfabien j'aime toutes ces lignes avec mon nom en gras. Je me sens important.
Laurent
(13h05) Laurent sfabien > non, ca devait etre celui-là [amazon.com]
Laurent
(12h56) Laurent MrPapillon > le monsieur a dit pas violent
Laurent
(12h55) Laurent sfabien > Les premiers harry potter, vraiment très bien pour découvrir les bases du JV (je crois que c'est celui-là que j'ai fini [amazon.com]
MrPapillon
(12h54) MrPapillon sfabien > (ou Dark Souls selon la police).
MrPapillon
(12h53) MrPapillon sfabien > Minecraft.
Crusing
(12h53) Crusing sfabien > budget cuts (comprendre: précise le support)
sfabien
(12h43) sfabien Qui connait un jeu vidéo sympa, pas violent à faire jouer à un gamin de 7 ans ? Autre qu'un lego.
kmplt242
(12h39) kmplt242 Help les 3Distes [factornews.com]
Le vertueux
(11h16) Le vertueux Nastyfox > Les dialogues en soient n'étaient pas si bons que ça, mais le premier passait encore pour finir en gros navet affligeant avec le 3.
vendredi 17 février 2017
Mimyke
(23h41) Mimyke Mods Payant: Gabe veux un deuxième round: [moddb.com]
Crusing
(21h22) Crusing Le deux était quand très bien produit, et avec le recul l'aspect rpg un peu tronqué c'était un bon choix.
Nastyfox
(21h11) Nastyfox zouz > Bah les dialogues de mass effect premier du non (le seul que j'ai fini), c'était bien cool à l'époque, ça donnait bien l'impression du choix. Mais la j'ai l'impression de voir Vanquish X Les Sims (pour les têtes...), c'est perturbant
zouz
(20h53) zouz Nastyfox > (19h11) C'est tout coincé du cul, comme tous les Mass Effect quoi... Je n'ai jamais accroché à cette série (trop de blabla) mais la vidéo a l'air de respecter à la lettre le cahier des charges, manque plus que les dialogues chiants et c'est bon
Laurent
(19h25) Laurent Niko > Tout est très fluide, mais quand même
Niko
(19h20) Niko (que j'avais beaucoup aimé en multi, mais c'est dur d'y revenir aujourd'hui)
Niko
(19h19) Niko ça a l'air moins rigide que ME3 quand meme
Nastyfox
(19h11) Nastyfox Je suis sceptique aussi, j'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui me dérange cependant
Laurent
(19h09) Laurent En fait ce n'est pas à ça que je veux jouer quand je veux jouer à Mass Effect
Laurent
(19h07) Laurent Nastyfox > oui mais non. quelque chose ne me plait vraiment pas dans toutes ces séquences de combat
Nastyfox
(18h41) Nastyfox New gameplay andromeda [youtube.com]
CBL
(18h13) CBL Meme Fox News le lache : [bros4america.com]
CBL
(18h10) CBL thedan > C'est un peu comme ecouter son grand pere raciste parler à un repas de famille après un apero trop arrosé
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > (23h55) Es tu certains que ça n'est pas l'effet de la cigarette magique qui commence à se sentir ?
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > Non je plaisantais, je ne vais pas y jouer du tout.
MrPapillon
(09h04) MrPapillon Jonathan Blow est clairement un excellent game designer qui arrive à prendre un concept très simple et à le dominer totalement aussi bien dans la finition, les idées que fignoler sa progression sur le joueur.
thedan
(09h03) thedan Je viens de regarder une partie de la conférence improvisé de Donald Trump... Il est magique dans la connerie ce président !
MrPapillon
(09h00) MrPapillon Et j'utilise "terminer" parce que dire n'importe quoi sur le jeu c'est du spoil.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Parce que si peut-être au début on a l'impression de lire un 20 minutes, une fois terminé on s'est bien rendu compte que ça n'a aucun rapport.
MrPapillon
(08h58) MrPapillon Le vertueux > Je suppose que tu l'as pas terminé pour sortir ça ?
Le vertueux
(08h33) Le vertueux Un puzzle game qui ressemble à des grilles de sudoku qu'on a dans le 20mn tous les matins. Nul, nul, nul !
choo.t
(06h04) choo.t Ah, "Multiple Endings" dans Sethian, c'est deux, dont une qui se débloque en 1 seul caractère à la fin du tuto, c'est un peu du foutage de gueule.
choo.t
(01h43) choo.t Moi c'est Scorn que j'attend, la DA style H.R Giger n'est que trop peu représentée dans le JV.
ignatius
(00h05) ignatius j'adore Devil Daggers, je crois pas pour l'instant rentrer dans la phase, le truc dingue c'est de regarder les records des meilleurs, t'as l'impression de rentrer dans la matrice.
ignatius
(00h01) ignatius (23h55) MrPapillon > Un peu comme dans The Witness.
ignatius
(00h00) ignatius (22h14) CBL > Là c'est tout de suite plus clair.
jeudi 16 février 2017
MrPapillon
(23h55) MrPapillon Dans Devil Daggers, en mourrant toutes les minutes, ton cerveau se modifie au fil du temps et tu commences à avoir une image mentale de tout ce qui grouille sur la map, le moindre petit son et tu réajustes ta trajectoire.
MrPapillon
(23h53) MrPapillon CBL > C'est pas une question de plus ou moins de monstres ou de plus ou moins devoir éviter/bouger, c'est une question de jeu qui est fait de dentelle sophistiquée plutôt qu'un jeu qui est fait avec plein de papier mâché partout.
MrPapillon
(23h51) MrPapillon Le vertueux > Ah ouaip la direction artistique de Inner Chains c'est un peu du Dark Souls en plus organique/arrondi partout. Mais le gameplay a l'air atroce dans les vidéos, surtout les machins qui tirent de l'électricité.
Le vertueux
(23h43) Le vertueux Rahh quel dommage.
CBL
(23h42) CBL MrPapillon > (23h35) C'est parce que tu n'as pas testé la campagne Hell On Earth qui defonce la plupart des FPS recents
Le vertueux
(23h41) Le vertueux Quoi que je viens de revoir une vidéo, ça a l'air un peu mou.
Le vertueux
(23h39) Le vertueux Inner chains. Il faudrait que le gars de Devil Daggers tente de faire un univers autour de son gameplay et de bien gérer le rythme, d'avoir des moments de contemplations.
Le vertueux
(23h38) Le vertueux comment se nomme t-il déjà ?
Le vertueux
(23h38) Le vertueux oh si y a un fps qui me vend du rêve là
Le vertueux
(23h37) Le vertueux MrPapillon > Parfois le plus dur est fait, mais il n'y a rien qui suit. Minecraft par exemple, le plus dur était fait, mais y a rien qui a suivit à part pour les amateurs de diorama virtuels.
MrPapillon
(23h35) MrPapillon Pas comme Brutal Doom par exemple, qui est juste du Doom avec du gore, peu de valeur ajoutée conceptuelle.
MrPapillon
(23h34) MrPapillon Même s'il fait pas un nouveau jeu avec des niveaux, c'est déjà extraordinaire d'avoir un gars qui a réussi à montrer le chemin et qui a trouvé le "truc" qui fait qu'on pourrait refaire du Doom surpuissant.
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Le vertueux > Ben là le plus important est fait. Le gars a clairement une vision, il a réussi à bien comprendre le la surpuissance d'un Doom et de le surmultiplier en version contemporaine.