Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

Retour sur l'IGP 7

Fougère par Fougère,  email  @JeSuisUneFouger
L’indie Game Play est un évènement centré autour des jeux indépendants (duh) qui s’est déroulé à Montreuil les 24 et 25 Octobre dernier. 12 jeux étaient présentés officiellement, avec une poignée d’autres projets menés par des étudiants, le tout accompagné d’une série de conférences autour des jeux vidéos.
Commençons par le lieu. Tout ce petit monde était rassemblé dans un ancien local industriel à plusieurs niveaux, avec du marbre partout. 10/10 pour le cadre, mais vous étiez bon pour trimballer de la poussière pendant 3 jours après y avoir fait un tour. Une grande salle principale accueillait les conférences, tandis qu’une cave rassemblait les jeux, et une terrasse servait de lieu de présentation pour les étudiants / cantine pour ceux ayant un petit creux. Mention spéciale au chili maison, juste ce qu’il fallait aux journalistes fatigués après une dure journée à tabasser des boutons.

Car oui, de nombreux jeux présentés étaient exigeants en termes de réactivité et de skill. Voici la liste : A Normal Lost Phone, Boiling Bolt, Double Kick Heroes, Robonauts, Airhearth, City Invader, Outskirk, Syndrome, Antioch, Domiverse, Panoptes VR et We All End Up Alone. Tous proposaient de bonnes idées, et étaient agréables à regarder. Voici ceux que nous avons retenus :
 

Antioch

Genre : Livre dont vous ête le héro
Plate-forme : Tablette / Smartphone
Développeur : Mi Clos Studio
Sortie : Mars 2017
Prix : ???

Site officiel

Prochain jeu de Mi-Clos Studio et Fibre Tigre, après leur collaboration sur Out There, Antioch nous narre les aventures d’un couple de flics, un vétéran bourru et un jeune inexpérimenté, qui enquêtent sur la mort d’une femme. Cette aventure textuelle, jouable uniquement et en co-op sur smartphone et tablette via un système de notifications, vous permet de mener votre enquête comme vous l’entendez, avec ce que ça implique de choix à conséquences et d’embranchements scénaristiques. L’ambiance est bien rendue, et incarner notre personnage se fait sans trop de difficulté. Il faudra attendre de pouvoir jouer au jeu dans son intégralité pour se faire un avis définitif.

Double Kick Heroes

Genre : Zombie shooter rythmique
Plate-forme : PC
Développeur : Headbang Club
Sortie : Cet hiver
Prix : ???

Site officiel
Page Steam

Réalisé par le Headbang Club, et présenté par des métalleux qui s’intégraient parfaitement dans l’ambiance, Doubler Kick Heroes est un shooter rythmique. Vous devez suivre une partition pour tirer sur les hordes de zombies qui vous poursuivent, chaque note réussie permettant d’upgrader votre arsenal. Le mélange est particulièrement réussi, avec une BO qui envoie du gros son, mais le jeu est particulièrement difficile. Si vous n’êtes pas un gros fan des jeux rythmiques, passez votre chemin où vous allez vous casser les dents (et les doigts).

Boiling Bolt

Genre : Shooter multi-dimensionnel
Plate-forme : PC
Développeur : Plug In Digital
Sortie : 2017
Prix : ???

Site officiel
Page Steam

Jeu amené par Persistant Studio, Boiling Bolt est un shooter à scrolling horizontal en 3D. Comprenez que le chemin que vous allez suivre apparaît en 3 dimensions, vous voyez donc un peu à l’avance ce qui vous arrive sur le nez. Le niveau présenté était une succession d’arènes (le scrolling s’arrête et vous devez vous battre contre des ennemis venant des 2 côtés de l’écran) avec un Boss final. Le rythme est assez bon et la panoplie d’armes proposée permet d’être créatif dans la manière de tout péter à l’écran. Finalement, un dash permet de ralentir le temps en si vous le timer correctement, ce qui plaira fortement aux amateurs du run parfait.

Outskirts

Genre : Enfer circulaire
Plate-forme : PC / Mac / Linux
Développeur : Rezo Zero
Sortie : Cet hiver
Prix : ???

Site officiel
Page Steam

Création de Rezo Zero, ce qui ressemble au premier abord à une expérience visuelle pour amateur de tétine est en fait un bullet hell circulaire. Le trick se situe dans le système de couleurs du jeu : votre vaisseau et les projectiles sont soit violets, soit jaunes, soit bleus. Votre vaisseau change de couleur à la volée et vous absorbez les projectiles de la couleur correspondante. Ces projectiles chargent des barres d’énergie qui vous permet d’utiliser des supers pouvoirs. Le niveau présenté était vraiment cool, et on imagine une difficulté qui peut aller croissante en variant les couleurs des projectiles sans toucher aux patterns. Les amateurs du genre devraient être comblés.

Domiverse

Genre : Golden Gun Simulator
Plate-forme : PC / Mac / Linux
Développeur : Haunted Tie
Sortie : Printemps 2017
Prix : 9.99 eurodollars

Site officiel
Page Steam

Présenté comme « l’utimate one hit brawl », Domiverse entend surfer sur la vague des jeux de matchs ultra rapide à la Niddogh ou Towerfall. Imaginé par Haunted Tie, ce jeu vous propose un roster de 10 personnages (dont 8 étaient présents à la démo) pour des affrontements dans des arènes connectées sur les bords. Des évènements se déclenchent sur activation (un bouton qui déclenche un mur de flèches) ou aléatoirement (comme un gros caillou qui va rouler dans le niveau), ce qui rend les affrontements parfois confus. La variété des personnages, qui ont tous leurs capacités propres, est un gros plus, et rend le jeu très fun une fois que les mécaniques ont été maitrisées.
 

Airhearth

Genre : La tête dans les nuages
Plate-forme : PC 
Développeur : Blindflug Studios
Sortie : Dispo en accès anticipé
Prix : 14,99€

Site officiel
Page Steam

Développé par Blindflug Studio, Airhearth est un rogue like qui se situe dans une univers diesel-punk. Oui, vous avez bien lu. Vous incarnez une jeune fille qui veut s’élever dans la vie, littéralement. Le gameplay se présente comme un shooter en vue du dessus, ou vous devrez explorer à la recherche de ressources tout en affrontant des méchants zeppelins aux commandes de votre avion. Plus de ressources veulent dire meilleur avion, et déblocage de strates supplémentaires dans votre zone de jeu. Le jeu à l’air assez classique présenté comme ça, mais attendez de jeter un œil sur les vidéos, c’est mignon comme tout. À surveiller pour voir si jeu garde de l’intérêt sur la durée.


 
Voilà pour cette édition des Indie Game Play, qui somme toute était très intéressante et agréable. La carte et l’ambiance étaient très sympas, les devs présent très accessibles (et barbus), les organisateurs à l’écoute. Nous regrettons de pas y avoir passé autant de temps que nous aurions voulu, et nous y retournerons avec plaisir l’année prochaine.
 
Rechercher sur Factornews