Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

Level-5 Vision 2016 - New Heroes

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
Comme chaque année, Level-5 fait son petit salon à lui, parce que lorsqu’on se compare à Disney, il faut les poser un peu sur la table. C’est donc le 27 juillet dernier que s’est déroulé le Level-5 Vision 2016 sous-titré cette année « New Heroes » au Maihama Amphitheater, en périphérie de Tokyo. Et encore un fois, le studio n’a fait aucune erreur.

Level-5 ?

Avant de partir dans les détails de cette conférence, il semble qu’un rappel de ce qu’est Level-5 est important, notamment pour les joueurs qui ne possèdent pas de consoles Nintendo. En effet, si la boîte créée en 1998 a commencé son chemin en développant Dark Cloud sur PlayStation 2, mais aussi le cultissime Dragon Quest VIII : L'odyssée du Roi Maudit pour le compte de Square Enix, l’entreprise de Fukuoka s’est surtout fait connaitre au monde avec un certain Professeur Layton et l'Étrange village, sorti en 2007 sur Nintendo DS.

A partir de ce moment, et à part quelques jeux ici et là chez Sony, Level-5 a travaillé main dans la main avec Nintendo, mais est surtout devenu un poids lourd de l’industrie japonaise en développant des franchises qui se vendent par dizaines de millions dans le monde entier, comme Professeur Layton (7 épisodes sur DS et 3DS), Inazuma Eleven (9 épisodes sur DS, Wii et 3DS), mais aussi Yo-kai Watch (7 épisodes sur 3DS et Wii U).

Et quand Level-5 annonce un nouveau projet, tout le monde veut bosser avec eux. Rares sont les entreprises de moins de 300 personnes à se faire courtiser par Yoshitaka AmanoNobuo UematsuYasumi MatsunoJoe Hisaishi ou encore carrément Studio Ghibli.
 
Bref, vous l’aurez compris, ce Level-5 Vision 2016 était attendu par énormément de personnes, notamment concernant la volonté d’Akihiro Hino, fondateur et actuel CEO et président de Level-5, d’aller encore plus loin avec des projets transmédia, touchant le jeu vidéo sur consoles et mobiles, mais aussi les mangas, l’animation et les jouets.

Otome Yûsha

Hino commence tranquillement la conférence en annonçant une nouvelle licence sur mobiles Android et iOS. Réservé pour le Japon et prévu pour l’hiver prochain, Otome Yûsha est un drôle de mélange de RPG et de visual novel dont les japonais raffolent, mettant en scène 24 personnages.

Pour ce nouveau projet, Level-5 s’est associé à la character designer Chinatsu Kurahana et au studio A-1 Pictures qui sera en charge de l’animation, et qui n’a plus à prouver sa qualité quand on voit que leur CV est blindé de Fairy Tail, Sword Art Online ou encore les vidéos de Ace Attorney 6, sans oublier Brotherhood: Final Fantasy XV.

Nous n’en saurons pas plus, à part que le jeu sera accompagné d’une série animée et d’un manga. A peine la soirée commencée que l'on nous parle déjà de transmédia.

Lady Layton : Le Complot de la Richissime Ariadne

Seconde annonce et déjà la vision d’un million seller avec la relève du Professeur Layton : sa fille. Cette nouvelle aventure mettra donc en scène Katrielle Layton, détective dans la ville de Londres à la Layton Detective Agency, et toujours accompagnée de Sharo, un chien qui parle.

D’après Akihiro Hino, le principe de Lady Layton : Le Complot de la Richissime Ariadne sera encore une fois basé sur la résolution d’énigmes, mais avec un aspect un peu différent misant plus sur la résolution d’une affaire mystérieuse, le tout avec un rythme plus rapide et comique. A voir si cela prend, mais avec 15,5 millions d’exemplaires de Layton vendus dans le monde, Level-5 ne prend pas trop de risque.

Côté technique, on retrouvera A-1 Pictures pour les cinématiques, aisni que les voix de Kasumi Arimura (Katrielle Layton), Koji Yakusho (Sharo), Meisa Kuroki (Geraldine Royer) et Kentaro Sakaguchi (Noah Montol). Les énigmes ne sont évidemment plus créées par Akira Tago, qui nous a quitté à l’âge de 90 ans l’an dernier, mais par un jeune professeur, Kuniaki Iwanami.

Enfin, ce premier volet des aventures de Lady Latyon n’est pas prévu avant le printemps 2017 au Japon sur Nintendo 3DSiOS et Android. Cerise sur le gâteau, Level-5 International America a officialisé la sortie aux USA et en Europe pour l’an prochain aussi.

Yo-kai Watch à toutes les sauces

Avec plus de 10 millions d’exemplaires vendus depuis le premier épisode sorti en juillet 2013 sur 3DS, la série Yo-Kai Watch est pourtant sur une pente un peu glissante, avec des chiffres de vente qui se cassent la gueule, même s’ils sont toujours très élevés. Du coup, 3 ans après la sortie sur la portable de Nintendo, un lifting et quelques nouveautés en ligne ajoutées, Yo-Kai Watch premier du nom débarque sur iOS et Android sous le nom Yo-kai Watch for Smartphones.



Mais les esprits frappeurs de Level-5 auront aussi leur place dans une autre application type encyclopédie avec Yo-kai Watch Quiz RPG (ci dessous), sans compter un jeu de rythme qui a l’air un peu naze, Yo-kai Watch Gerapo Rhythm (vidéo ici), et enfin le film live/animé que des milliers de gamins attendent (). 


 

Fantasy Life 2

Si le premier épisode a fait le bonheur de pas mal de monde sur Nintendo 3DS, il faudra se tourner vers iOS et Android pour partir à l’aventure chronophage de Fantasy Life 2. On reste sur le même concept du RPG sans difficulté dans les combat, avec la nécessité d’explorer le monde pour résoudre des quêtes et trouver des ressources pour l’un de ses métiers que l’on exerce au village : chevalier du royaume, épéiste, magicien, chasseur, pêcheur, charpentier, mineur, cuisinier, forgeron, alchimiste, couturier et enfin, menuisier.

Pour l’instant, seul le Japon est concerné par la sortie du jeu, avec une bêta fermée qui a débuté le 29 juillet et une mise à dispo pour tout le monde dans les semaines à venir.

The Snack World

Encore une nouvelle licence et surtout, encore un projet transmédia de Level-5 ! Présenté pour la première fois en avril 2015, The Snack World a su se faire tout petit, tout en diffusant un court-métrage 3D en décembre dernier, et en se fabriquant un calendrier solide.

Dans un premier temps, un manga sera publié dès cet hiver dans le Monthly CoroCoro Comic et Takara Tomy sortira des jouets NFC. Dès avril 2017, le jeu sera disponible sur iOS et Android au Japon. A cette date, un anime en image de synthèse sera diffusé sur TV Tokyo, histoire d’avoir le plus d’audience possible et par la même occasion, le plus de téléchargement de l’application. Et si les joueurs veulent le jeu sur console, pas de problème, puisqu’il sortira en juillet 2017 sur Nintendo 3DS. Tout est déjà prévu, le rouleau compresseur peut se mettre en marche.

Level-5 décrit le jeu comme un RPG "hyper casual fantasy". Concrètement, il s’agira d’un RPG assez classique, tout en temps réel, mêlant des objets et lieux des RPG traditionnels, avec des choses que l’on trouve dans notre monde réel, comme des bars, des smartphones, des distributeurs automatiques, etc.

Si le gameplay et le scénario ne sont pas encore très clairs, on sait déjà que Level-5 espère vendre un paquet de produits dérivés, à commencer par les jouets de Takara Tomy, les Jara. Ces petits objets réels pourront se débloquer dans le jeu, via la connexion NFC du smartphone, de la New 3DS ou de la 3DS via le lecteur NFC.

Inazuma Eleven Ares no Tenbin

Le moment le plus important de la conférence : l’annonce d’un nouvel épisode d’Inazuma Eleven. De son nom japonais, Inazuma Eleven Ares no Tenbin viendra se placer juste après le premier épisode mettant en scène les désormais connus Mark Evans et Axel Blaze, mais dans un univers parallèle. Nous avons donc droit à de nouveaux personnages principaux, Ryôhei Haizaki, Asuto Inamori, et Yûma Nosaka.
 
Seul petit hic dans la présentation du jeu : aucune image in-game et surtout, Akihiro Hino a pris soin de parler de "game device" pour la plateforme. Est-ce que le jeu viendrait se placer sur NX, iOS et Android ? Possible, mais il faudra attendre un peu pour le savoir.

Outre cette nouvelle bande annonce, Hino a aussi présenté un bracelet qui fera certainement fureur dans les cours de récré, le Eleven Band. Ce petit objet compatible NFC et fabriqué par Takara Tomy, servira à gonfler un peu les stats de nos personnages en faisant un peu d’exercice réel. Décidément, les japonais sont à fond dans la marche.

Enfin, Level-5 prévoit de diffuser via internet des épisodes un peu spéciaux, les Locker Room.

Megaton Musashi

Décidément partout et pas en manque d’imagination, Level-5 a dévoilé un nouveau projet transmédia, qui est composé d’un animé prévu pour l’été 2017, d’un manga par le mangaka Go Nagai (Cutie Honey, Devilman, Harenchi Gakuen, Mazinger, Grendizer) publié dans le magazine Shonen Jump, de jouets et d’un jeu type action-RPG centré sur le multijoueur, probablement prévu au moins sur Nintendo 3DS, si ce n’est pas aussi iOS et Android, et pourquoi pas PS4 et NX. A ce niveau, Hino n’a pas été clair.

L’histoire de Megaton Musashi n’est par contre pas super innovante. On se retrouve sur Terre en 2118. Mais notre planète a subi une attaque par les Dorakuta, qui ont décimé 90% de la population en quelques jours, tout en détruisant une partie de la Terre. Et si les 10% restants ont tous eu la mémoire effacée, ce n’est pas le cas pour Ryôgo Hijikata, Yamato Ichidaiji et Teru Asami, trois pilotes de mechas appelés Musashi, qui tenteront de sauver notre peau.

Encore une fois, Level-5 frappe fort et présente du lourd mêlant anciennes licences et nouveautés, tout en s’attaquant au marché mobile, sans oublier les jouets qui marchent toujours très forts pour les plus jeunes et les fans. Seule ombre au tableau, l’absence remarquée de Ni no Kuni 2 : Revenant Kingdom sur PS4, mais qui reviendra certainement lors d’une conférence Sony. On pourrait aussi noter que certains titres sentent bon la NX, mais là aussi, on va devoir attendre encore un peu avant de saliver pour de bon.