Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

(Edito) The day before

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
Si vous vous êtes réveillé ce matin en ne comprenant pas pourquoi votre fil Twitter était inondé de discussions animées sur le rôle de la presse JV, voici l'explication : hier soir, Bethesda, par la voix de Gary Steinman, a annoncé qu'ils n'enverraient plus de copies des jeux en avance. Au mieux, presse, streamers et youtubers recevront leur clé gratos un jour avant la sortie, comme ce fut le cas récemment pour Doom. Evidemment, les réactions à l'international et en France n'ont pas tardé et on peut dire qu'elles sont partagées. Partagées, si on résume très grossièrement, entre la presse spécialisée et le reste du monde (développeurs, éditeurs et surtout joueurs). La presse considérant qu'on lui ôte la capacité d'informer les joueurs sur la qualité des jeux en temps et en heure (et faisant poindre la crainte des "review in progress" et autres tests rushés pour choper le référencement en premier), les autres voyant d'un bon oeil la fin d'un "privilège" qui n'aurait plus lieu d'être.
Ici à Factornews, on orbite à mi-chemin entre tout ce beau monde. Déjà, au vu de notre audience et à quelques exceptions près, nous ne sommes pas toujours une priorité pour les éditeurs et ne recevons des clés que lorsqu'il leur en reste (certains nous ont même rangé dans la catégorie "blog" de leurs listings). Et surtout, nous ne sommes pas des journalistes professionnels, nous cotoyons de près des développeurs tous les jours et d'une manière générale tout le monde ici, rédacteurs comme lecteurs, est un(e) joueur(se). Du coup, on ne sait pas trop quoi penser de tout ce bazar.

On s'est déjà positionné contre l'idée qu'on puisse être un guide d'achat pour les joueurs, contrairement à nos collègues plus réputés. Et à l'époque, vous nous aviez démenti en nous disant que si, certains d'entre vous étaient prêts à attendre un test à la bourre de Factornews pour décider s'ils achèteraient un jeu ou pas. De ce point de vue là, et si on part du principe que Bethesda est sincère dans sa démarche de loger tout le monde à la même enseigne, youtubers compris, il n'y a pas grand chose à redire sur le fond. Steinman le dit d'ailleurs très clairement dans le communiqué : 
Nous comprenons également que certains d'entre vous veulent lire des reviews avant de se décider [à acheter], et si c'est le cas nous vous encourageons à attendre que vos critiques favoris aient donné leur opinion.
Certes, mais d'un autre côté le communiqué commence par une réflexion des plus hasardeuses qui semble lier la qualité de Doom au fait d'avoir livré les copies de previews un jour avant la sortie. Oubliant au passage que le retournement de l'opinion au sujet du jeu a commencé avant sa sortie, avec la vidéo Nvidia. Et soyons honnête : si vous attendez des reviews pour acheter le dernier AAA dont la publicité est assurée par un carpet bombing de trailers et d'affichages, vous avez raison mais vous êtes une minorité. On ne peut s'empêcher de penser que la démarche a aussi pour but d'éviter les annulations de précommandes et les remboursements Steam, en dissimulant le plus longtemps possible l'avis de la presse. On notera au passage que Gary Steinman navigue en des eaux qu'il connaît parfaitement : il a été rédacteur pour PC Gamer US...

Enfin, qu'il nous soit permis de douter de la sincérité de la démarche en ce qui concerne le "tous dans le même panier". Que l'influence de la presse spécialisée ait baissé avec le temps, soit. Mais en termes "d'influenceurs", Youtube et Twitch ont pris le relais avec une efficacité appréciée des chefs de produits. Il suffirait de faire du publiréd...hmpfpardon des "vidéos de fans", pour échapper à la règle que Bethesda s'est fixé. Et encore, on est gentil en passant sous silence le fait que Youtube contient déjà des vidéos de Skyrim Special Edition, qui sort dans 3 jours. 
A l'avenir, quand vous verrez un youtuber jouer à un jeu Bethesda avant sa sortie, n'oubliez pas que la vidéo en question aura été validée par l'éditeur. Même chose pour les tests, du coup. On risque de voir se multiplier des opérations du type "Inrockuptibles".
Rechercher sur Factornews