Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Dossier : La projection 3D

divide par divide,  email  @divideconcept
Cette année 2011 devrait être placée sous le signe de la 3D, à en juger par les annonces faites au CES il y a quelques semaines. L'occasion de revenir sur les techniques de projection 3D installables chez soi, et l'usage qu'on peut en faire...
Actuellement, et vraisemblablement pour encore pas mal de temps, il y a trois technos qui rendent ce genre de projection possible :


Décomposition spectrale/Dolby 3D

Utilisée dans quelques cinémas, cette techno repose sur la séparation de la lumière en six fréquences distinctes : trois fréquences RVB pour un oeil, et trois autres fréquences RVB pour l’autre oeil.

Elle requiert :
- un système de double projecteurs avec des filtres Infitec, ou un projecteur à roue Dolby3D.
- une surface blanche
- des lunettes passives avec des filtres Infitec/Dolby3D


Polarisation/RealD

Utilisée dans la grosse majorité des cinémas, cette techno utilise la polarisation de la lumière (filtrage du plan de vibration de la lumière).

Elle requiert:
- un système de double projecteurs avec des filtres polarisants, un projecteur à roue polarisante ou un projecteur 120Hz avec un filtre polarisant actif (c’est cette dernière solution qui est la plus utilisée en salles).
- une surface métallique (afin de garder la polarisation)
- des lunettes passives avec filtres polarisants


Active/XpanD

Utilisée dans pas mal de cinémas lors du renouveau de la 3D en 2009/2010, mais de moins en moins utilisée en salles à cause de la gestion des lunettes.

Elle requiert:
- un projecteur 120Hz
- une surface blanche
- des lunettes actives



Les lunettes Dolby 3D, RealD et XpanD
Rechercher sur Factornews