Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

Découverte vidéo : Observer: System Redux (PS5)

billou95 par billou95,  email  @billou_95
Porté par le regretté Rutger Hauer, Observer a fait connaître au grand public les artisans de ce qu'on pourrait qualifier de nouvelle vague de la flippe : Bloober Team. Alors que les joueurs Xbox ont les yeux rivés sur leur nouveau projet The Medium (repoussé à la dernière minute à début 2021), on se permet un coup d'oeil dans le rétro pour la sortie de la version boostée de leur second succès, Observer: System Redux dans sa mouture PS5.
Alors évidemment, on a poussé tous les potards au max, y compris celui du raytracing, pour voir ce que le jeu a dans le ventre. On va démystifier tout de suite la chose, à part à de rares moments en extérieur, la techno ne saute pas vraiment aux yeux. Et puisqu'on est à parler technique, on peut aussi dire que ce remaster passe le plus souvent en dessous des 60 images par seconde. De même, la manette ne semble pas tout indiquée pour interroger et manipuler des objets de petite taille dans l'environnement. Par contre, System Redux tire sa force d'une narration impeccable et d'un monde futuriste dépeint comme jamais auparavant. Si vous n'avez pas encore touché au jeu, soyez sûr que vous serez surpris par sa direction artistique qui part dans tous les sens et un sens de la mise en scène assez étonnant pour un jeu qui se déroule en vase clos dans un immeuble (et ses bas-fonds).

Les dialogues et doublages sonnent également très juste. Ce qu'on aime par-dessus tout, ce sont les séquences pendant lesquelles on se "connecte" à une victime pour fouiller son subconscient à la recherche d'indices. C'est bien là que Bloober Team montre tout son génie artistique. On y retrouve tous les plans caractéristiques du thriller psychologique, mais à leur sauce. Et ça dure ! On peut parfois passer 20 minutes dans des cinématiques sur rails entrecoupées de (hélas trop) légers puzzles, tant et si bien qu'on en redemande. Cette carotte nous ferait presque oublier un level design qui aurait pu être mieux travaillé et des interactions avec l'environnement finalement limitées. On se contente la plupart du temps de scanner une scène de crime à l'aide de nos modules optiques d'enquêteur et de taper la causette avec le voisinage à travers des interphones du futur.

Malgré tout, Observer: System Redux est un remaster qui ne se contente pas du minimum et offre une nouvelle vision du sombre futur des polonais, en plus de quelques quêtes annexes. On vous laisse découvrir nos 4 premières heures sur le jeu dans la vidéo ci-dessous.

Rechercher sur Factornews