Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

Amphilature : Factor fait sa rentrée des classes

Fougère par Fougère,  email  @JeSuisUneFouger
Cette année, j'ai réalisé que l'informatique c'était sympa, mais que bosser dans le JV ça serait quand même nettement plus marrant. J'ai donc décidé de faire ma crise de la trentaine avec un peu d'avance, et j'ai intégré l'IIM en 3ème année de Licence JV.
Si je vous raconte tout ça, c'est parce que lors de ma rentrée, je me suis rendu compte que tous nos "cours" sont en fait des modules enseignés par des professionnels du milieu. Du coup, histoire d'allier l'utile à l'agréable, j'ai demandé l'autorisation de réaliser une mini-interview de chaque intervenant tout au long du semestre. Le but de la manœuvre, c'est d'interroger des professionnels du JV, qui bossent avec des équipes de taille variable et dans différents domaines (graphismes, QA, GD, etc.), sur les sentiments qu'ils ont à propos des formations JV en France. 

Pour la première édition, c'est Frédéric Coispeau (un des papas de Mother Russia Bleeds) qui répond à mes questions :

Quelle formation as-tu suivi, et est ce que c'était avec pour objectif de faire du JV ?
Pour celle-la, vous avez droit à une réponse assez complète sous la forme d'un dossier de 9 pages.
 
Quelle genre de formation donnes-tu, et dans quelles écoles ?
Cela va maintenant faire 3 ans que j'interviens dans des écoles, essentiellement sur Paris. J'ai la chance de pouvoir varier mes interventions entre des masterclass, conférences, encadrement de projet, jurys, et bien évidemment les traditionnels cours / TP de game design. Je m'occupe essentiellement de game design, un peu de level design, mais vraiment bas niveau car ce n'est pas du tout ma spécialité. Cette année je suis heureux de pouvoir consacrer une partie de mon temps à l'encadrement des projets des 4ème années de l'IIM. J'aime beaucoup enseigner via la pratique !
 
A ton avis, qu'est ce qui pourrait être ajouté dans les formations JV FR ? 
Les formations sont différentes, déjà de par leur recrutement. Dans certaines écoles, tous les métiers du JV sont enseignés, dans d'autres seules certaines spécialités sont couvertes. Donc il est difficile de parler de manière générale... Ce qui est sûr néanmoins, c'est que je pense que les programmes se doivent d'évoluer en temps et en heure. Je suis sorti de l'ENJMIN il y a maintenant 6 ans, et me rends compte à quel point les choses ont déjà évolué. A l'époque, nous commencions à parler de la dématérialisation, des jeux Facebook etc... Tout va si vite qu'il est à mon sens impératif que les étudiants soient au plus tôt mis en contact avec des professionnels. Certes les cours théoriques sont toujours utiles, mais il est très important aussi de préparer les étudiants à la réalité du marché. Ils auront toute une vie pour progresser et réaliser des jeux de mieux en mieux. Par contre s'ils ratent leur entrée dans le milieu, hélas... ils n'en réchapperont pas !
Donc moi j'insisterais vraiment sur donner une véritable boite à outils aux étudiants, mais aussi un accompagnement / disponibilité lors de l'entrée sur le marché. Il m'arrive de rester en contact avec certains étudiants, de les conseiller, d'ouvrir mon réseau. Je pense que c'est vraiment important.

Engagez vous / prenez vous en stage des jeunes sortis des écoles de formation JV ?
Nous y réfléchissons très sérieusement! Quelques pas ont déjà été faits en ce sens, mais rien n'est encore officialisé pour le moment. Il faut déjà qu'on soit un peu plus avancés sur notre idée de nouveau projet pour pouvoir statuer là dessus.
 
Et en dehors des écoles de JV, quel genre de profil vous intéressent ?
Alex mon associé est graphiste, et moi même game designer donc nous sommes particulièrement intéressés par un corps de métier que nous ne maîtrisons pas : la programmation. Et plus occasionnellement les sound designers, mais plutôt en fin de prod !
Rechercher sur Factornews