Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

​Hors-sujet : OnePlus, un concept-phone pour quoi faire ?

billou95 par billou95,  email  @billou_95
 
Grand drame de l'instagrammage de chatons mignons ou course au sur-armement inutile ? Si Google fait encore office de super-résistant dans le domaine, la mode est à la collectionnite de capteurs photo sur les vaisseaux amiraux des constructeurs de smartphones pour toujours plus de duck-faces ridicules : 3 pour le Galaxy S10 ou l'iPhone 11, 5 sur le Mi Note 10 ou le Pureview 9. Sony aurait même dans les tuyaux un Xperia à 6 objectifs...
Mais pourquoi s'obstiner à mettre autant de focales sur un téléphone ? Pour offrir un couteau suisse à des utilisateurs qui ne supportent plus les photos ratées mais qui ne veulent plus se prendre la tête. C'est aussi quelque part l'aveu de faiblesse des constructeurs qui essayent tant bien que mal de rivaliser avec la photo traditionnelle. Macro, ultra grand angle, telephoto, plus y'en a, plus on en fait... en théorie. Quoi qu'on en pense, cette démultiplication des capteurs n'est pas seulement problématique en terme de traitement logiciel annexe à déployer, ça rend aussi ces téléphones franchement désagréable au toucher avec des gros doigts boudinés comme les nôtres et oblige à protéger son téléphone avec des coques toujours plus imposantes pour éviter de rayer non plus une mais x optiques.

Pour sa première présence au CES de Las Vegas cette année, le chinois OnePlus a décidé de s'attaquer au problème en avançant une idée simple : cacher tous ces excroissances que l'on ne saurait voir au quotidien pour retrouver une surface plane à l'arrière de nos ordinateurs de poche. Pour ce faire, le constructeur a mis au point un prototype, le Concept One. Sous les traits d'un 7T Pro (mais équipé d'une puce 5G pour l'occasion), la bestiole embarque outre une texture arrière cuir qui rappelle celle que l'on retrouvait sur le Bold 9000 de BlackBerry, 3 capteurs photos isolés sous la fameuse surface en verre électrochrome : un feuilleté composé d'une cellule électrique basse consommation de 0.25mm pouvant changer de couleur prise en sandwich entre 2 plaques de verre.

Utiliser cette technologie pour polariser par exemple les vitres d'un immeuble ou le toit en verre d'un véhicule, ça n'est pas nouveau. C'est d'ailleurs embarqué en standard dans les supercars Spider de McLaren, le britannique qui s'est justement associé à la marque chinoise. Le challenge était donc à la fois de miniaturiser et de rendre cette fonctionnalité compatible avec le déclenchement d'une application photo.



On a pu faire joujou pendant une petite demi-heure avec le Concept One vendredi dernier et dans les faits, la technologie tient sa promesse. OnePlus annonce une polarisation en 0.7s seulement et dans nos tests, ça fonctionne très bien. Là où cela devient intéressant, c'est que cette techno à un autre tour dans son sac qui va au-delà la simple considération esthétique. On pourrait en effet complètement se servir du verre comme filtre à densité neutre (ND) pour a minima éviter de brûler ses photos voire carrément pour prendre des clichés en exposition longue et ce en pleine journée, activité qui était pour l'instant encore du ressort unique des appareils photo reflex. C'est d'ailleurs en partie testable via le mode photo Pro qui nous laisse ajuster certaines options supplémentaires.

Bon là par contre, ça reste encore à approfondir. On voit bien une petite différence entre deux clichés mais on est loin encore des résultats de la prise de vue traditionnelle. Reste qu'entre les 5 exemplaires mondiaux du Concept One et une hypothétique production de masse, il y a encore du boulot et une incertitude de taille : la question du coût pour le grand public technophile. Le petit poucet chinois s'est fait un crédo du smartphone haut de gamme sans compromis y compris sur le prix, alors il sera certainement attendu au tournant sur l'intégration de ce verre sur ses produits à venir d'ici quelques années.

Pour autant, arriver à industrialiser cette technologie permettra d'autres applications futures comme pourquoi pas masquer à la volée l'objectif de la webcam des PC portables et se passer enfin de son post-it collé à l'arrache, ou créer des filtres à confidentialité intégrés dans de futurs moniteurs...
Rechercher sur Factornews