Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

​EGX 2018 : Premières traductions approximatives dans Heaven's Vault

billou95 par billou95,  email  @billou_95
 
Annoncé lors de la GDC en février, le nouveau projet d'Inkle était lui aussi jouable sur le salon et il nous tardait de pouvoir poser nos mimines dessus. Faut dire qu'avec des ambitions comme les siennes, soit on le rappelle de nous faire carrément déchiffrer un langage extra-terrestre et vu le pédigrée du studio en matière de narration (80 Days, Sorcery!), difficile de bouder cette prise en main.
Heaven's Vault narre les aventures extra-terrestres d'Aliya Elasra, membre d'une académie de chercheurs à qui l'on va assigner la mission de retrouver un roboticien disparu. Elle ne sera toutefois pas seule puisqu'on lui confie un robot, Six qui sera chargé de veiller sur elle et pourquoi pas rapporter ses actes à l'académie. A eux deux, ils devront parcourir la Nébuleuse : un vaste semble de lunes reliées entre elles par des filaments spatiaux à bord du Nightingale, un splendide vaisseau qu'ils vont rapidement trouver au début de leur aventure.

C'est ce monde semi-ouvert que la fine équipe va parcourir et elle va vite se rendre compte qu'ils ne sont pas le seul a avoir vogué sur les flots de l'espace. Aliya va découvrir les vestiges d'une civilisation perdue, un Empire qui possédait sa culture, ses rites et surtout son propre langage hiéroglyphique. Et il va incomber au joueur de traduire les signes en mots puis de comprendre le vocabulaire et la grammaire de cette langue perdue pour progresser dans l'aventure. Et le studio Inkle en bon expert de la narration a vu grand pour sa première IP originale.

Ce sont pas moins de 1000 hiéroglyphes inspirés des cultures chinoises, arabes et égyptiennes qui ont été créés et intégrés au jeu. Lorsque Aliya découvre de nouveaux écrits, le moteur de narration maison entre en jeu et propose une série de mots basés sur les réflexions de l'archéologue, son robot, l'environnement et ce qu'elle connait à l'instant t sur la civilisation perdue. Au début, on tâtonne, on choisit un peu au hasard une possible correspondance et à force de retrouver ces signes dans d'autres écrits, parfois au beau milieu de ce qui semble être des phrases qu'on affine notre traduction.

On passe donc pas mal de temps à bosser notre sémantique, mais le jeu sait aussi nous aider dans cette démarche pour éviter de générer trop de frustration. A partir d'un certain nombre de traductions logiques, Aliya valide la correspondance de tel mot avec tel hiéroglyphe. Il n'empêche que certains mystères demanderont d'y revenir plus tard après avoir déniché plus d'informations sur une autre lune. Dans tous les cas, les développeurs estiment qu'on pourra terminer le jeu en ayant appris 70% de la langue. Le robot a aussi un rôle à jouer dans cette histoire. En fonction de nos réflexions à son égard, il pourra être plus ou moins cordial avec Aliya, voire lui cacher des détails historiques des lieux visités.

Inkle nous promet une narration forte, mais également une aventure à la direction artistique unique. Avant de travailler sur Heaven's Vault, ils voulaient réaliser un jeu au look comics. Ils ont tout d'abord commencé par dessiner des planches et c'est lors de la digitalisation des assets qu'ils se sont rendu compte (sur un malentendu) que cela n'était pas incompatible avec la 3D. Deux ans plus tard, Heaven's Vault ne ressemble à aucun autre titre : tous les personnages sont dessinés et grossièrement animés à la main puis calqués dans des environnements 3D. Le résultat est déroutant, mais tout à fait agréable à prendre en main.

Il n'y aura bientôt plus longtemps à attendre avant d'aller jouer les Champollion dans Heaven's Vault puisque le titre arrive dans le courant de l'année prochaine sur PC et PS4. En tout cas, ce premier aperçu nous a vraiment intrigués et on a qu'une envie, c'est d'en voir plus.
Rechercher sur Factornews