Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

Trackmania Sunrise

Netsabes par ,  email  @netsabes
Fin 2003, Nadeo proposait un jeu de course d'un genre totalement différent, avec des circuits de fous et une absence de collisions qui obligeait le joueur à s'en remettre uniquement à son skill. C'était joli et surtout très fun. Aujourd'hui, Nadeo sort Trackmania Sunrise : le même, mais en beaucoup mieux.

Le principe de Trackmania Sunrise n'a pas changé : on fait toujours la course contre des ennemis incorporels, un peu en autiste, le tout sur des circuits tordus. Sauf que cette fois-ci, il y a plus de voitures, plus de circuits... bon, cherchez pas, Sunrise c'est un peu le Monsieur Plus du Trackmania : ça va plus vite, les circuits sont encore plus barges, il y a plus de modes différents et encore plus de joueurs online en multi. Ah par contre, il n'y a toujours pas de collisions. Tant mieux, remarquez : avec les tracés proposés par le jeu, il aurait été impossible de terminer une seule course s'il y avait eu des collisions.

Et puis finalement, c'est bien cette absence fondamentale qui fait tout le fun du jeu : l'IA qui triche et vous envoie valser à 100 mètres de la ligne d'arrivée (NFSU2 style), c'est fini. Dans Trackmania Sunrise, quand on foire, on ne peut s'en prendre qu'à soi-même. Ou alors au salopard qui a designé ce circuit de merde, trop nul vraiment quoi, bordel de merde. Erm, mais je digresse.

La route est droite mais la pente est forte


Ce qui nous amène à la deuxième caractéristique de Trackmania Sunrise : les circuits. Si vous ne jouez qu'à des jeux de bagnoles classiques, oubliez tout ce que vous savez de la conduite sur route : ici, vous filerez de loopings en tremplins et d'accélérateurs en pistes ondulées, sans oublier au passage de faire quelques rebonds sur l'eau (qui a ma foi bien belle gueule). Et quand tout ça s'enchaîne à 600km/h, croyez-moi, il vous en faudra du skill, de la patience et des nerfs solides.

Car oui, l'une des tutures de Sunrise (il y en a trois différentes) peut faire du 600km/h, voire titiller le 700km/h. Heureusement, les circuits correspondants à cette voiture, qui n'est pas sans rappeler celle d'Outrun, sont le plus souvent équipés de routes bien larges et bien longues. Sauf que ça ne vous empêchera pas de vous vautrer dans les barrières de sécurité au début. Les deux autres voitures disponibles sont bien plus poussives : il y a un 4x4 qui lambine à 300 ou 400 km/h et qui évolue dans un environnement urbain (nommé Bay) et nécessite une conduite sportive mais précise, la bête répondant à la moindre inflexion; et puis il y a une chignole « de sport » qui a du mal à dépasser les 200km/h et qui demandera une conduite bien pépère (en contrepartie, les courses de cette bagnole se déroulent en pleine Provence à l'heure du Pastis, dans un décor nommé Coast). Des trois, c'est Island, l'environnement de la voiture à la Outrun, qui est le plus séduisant au début : ça va vite, la conduite est simple, la route est large, c'est super joli... mais on se prendra aussi rapidement d'affection pour Bay, son 4x4 nerveux et ses routes sans barrières. L'aspect trop tranquille de Coast risque par contre de rebuter ceux que la vitesse ennivre.

Les trois environnements sont disponibles aussi bien en solo qu'en multi. Précisons que le mode solo de TM Sunrise est pas mal plus complet que celui de Trackmania, qui fait figure de vieille pomme fripée en comparaison : non seulement il y a plus de courses disponibles (vraiment plus), mais on y trouve aussi de nouveaux modes. Bien sûr on trouve toujours le mode Course qui reste égal à lui-même : on fait la course contre plein d'adver... ah, vous aviez compris ? Bon, ben passons au mode Plate-Forme où l'on est tout seul contre le décor. Le but ici est de terminer un circuit plutôt compliqué sans respawner une seule fois (dans toutes les courses, on peut respawner quand on veut en appuyant sur Entrée), autrement dit sans faire de grosse erreur. C'est parfois très chaud. Le mode Puzzle nous vient lui aussi du Trackmania originel : on donne au joueur une ébauche de circuit et quelques morceaux de routes épars, à lui d'en faire un circuit sur lequel il devra ensuite rouler et atteindre l’arrivée dans le temps imparti. Enfin, le mode Crazy est tout nouveau et élimine le dernier concurrent (sur une douzaine) à chaque tour.

A bloc !


Rappelons tout de même l'un des principes de base du solo, celui qui participe à rendre le jeu si addictif : en terminant une course dans un temps correct, on obtient une médaille et on débloque la course suivante, voire carrément un nouveau mode (le mode Crazy n'est par exemple pas accessible au début). Pour chaque médaille, on gagne aussi des Coppers, la monnaie virtuelle de Trackmania : ça vous servira à construire des circuits avec moult blocs.

Des blocs ? Ben oui, des blocs : l'éditeur de circuits de Trackmania Sunrise propose une demi-tonne de blocs divers : de la portion de route classique aux loopings en passant par toutes sortes de bidules indescriptibles mais hautement compliqués... bref, le joueur a toutes les cartes en main pour créer des circuits de fou. D'autant plus que l'on peut désormais y adjoindre divers effets de mise en scène à l'aide d'un outil nommé Mediatracker. Original et sympa. Dans un registre différent, les amateurs de tuning pourront aussi repeindre leur bagnole. Focus et Nadeo promettent aussi la possibilité d'importer dans le jeu ses propres modèles de véhicules, ce qui promet de donner des courses online intéressantes.

Le multi avant tout


Le mode multi, d'ailleurs, est ce qui fait tout le sel de Trackmania Sunrise : le solo, c'est bien joli, mais on en a (relativement) vite fait le tour. En multi, par contre, c'est une autre affaire : il y a énormément de joueurs, plein de circuits originaux (créés le plus souvent par les joueurs) et beaucoup de challenge. Et quand je dis qu'il y a énormément de joueurs, je veux dire qu'à l'heure où j'écris ces lignes (et alors que le jeu n'est en vente que depuis quelques heures), il y a déjà plus de 500 inscrits au classement online (dont le fonctionnement est encore quelque peu obscur).

Avec tout ça, on n'a pas encore évoqué la technique : Trackmania Sunrise utilise un tout nouveau moteur, qui tourne plutôt bien, même sur des configs d'il y a 100 ans. Dans l'ensemble, c'est très joli, très rapide et assez peu buggé. Le netcode a été sensiblement amélioré par rapport à Trackmania, ce qui est appréciable. Finalement, si je devais avoir des regrets au sujet de ce Trackmania Sunrise, ce serait à propos de l'ergonomie générale : si les contrôles ne posent pas de problème durant la course (on utilise les touches fléchées et basta), le reste est moins reluisant : les menus, même bien plus soignés qu'autrefois, restent parfois abscons, au point que l'on s'y perdrait presque ; la touche Echap permet parfois de revenir à l'écran précédent... et parfois pas ; l'éditeur de circuits aurait mérité une interface bien plus simple... Enfin, mais tout ça n'est qu'accessoire, tant Trackmania Sunrise est fun.

Suite puissance mille de Trackmania, Trackmania Sunrise est une vraie belle réussite, un jeu fun et ultra addictif. Il est joli, il va vite, il fait des loopings... mais bon sang, que demander de plus ? D'ailleurs, mais qu'est-ce que je fais encore là, moi ? Zou, j'y retourne.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
BeatKitano
 
Le test est assez partial mais en même temps si le jeu est bon on peut pas vous en vouloir.
Selon moi vous avez su faire la part des choses, contrairement a un de vos confrère de la presse papier...
Vais peut-être voir a l'acheter...
cedricl
 
Whaaaa... 18 sur factor, je croyais qu'il y avait que Halo 2 et POP qui avaient le droit à ce genre de notes moi... putain j'en reviens pas... gg nadéo...
Allez c'est la fête les voitures arrivent, et le peer 2 peer les affiche nickel online... La preuve en image.. On attend la baignoire de démonaz...
http://perso.wanadoo.fr/upskirt/3d/tm_celica_beta_01.jpg
gaskator
 
J'imagine qu'avec un pad ça doit tres bien se jouer, mais avec un volant ? Ca donne quoi ?
BeatKitano
 
gaskator a écrit :
J'imagine qu'avec un pad ça doit tres bien se jouer, mais avec un volant ? Ca donne quoi ?



Y'en a qui jouent avec un volant chez Nadeo donc a priori ça doit être jouable.
chadkops
 
Nadeo faudrait payer un nouveau PC à Nets pour avoir des jolis screens.
tetedebug
 
et bien il est 5h30 ca fait 6h non stop sur ce chef d'euvres sans voir le temp passer, vraiment une reussite ce jeux
Ouamdu
 
Ca fait un peu test de fanboy ('fin en même temps qui n'est pas fan de TMS?).

Moi j'aurais noté que le bug aléatoire de léger décalage des voitures est toujours présent, et ça pour un jeu de bagnoles, c'est bof bof. L'éditeur de circuits est loin d'être évident au niveau des icônes (je parle pas du manque de simplicité évoquée ci-dessus, mais bien d'un point de vue esthetique et pratique) qui portent souvent à confusion.

Enfin, pas de quoi faire méchamment infléchir la note, mais ces petits détails méritaient d'être notés. Sinon c'est clair que ce jeu, c'est du bonheur à tartiner dans les fesses.

Et au fait, le 4x4 est bien moins poussif que la voiture de sport, même si sa vitesse de pointe est moins importante, au démarrage le 4x4 pwns0r.(si j'ai bien compris cette histoire de poussivité)
Nadeo
 
génial, ça transpire quand même le mec qui a joué au jeu et qui veut continuer. Et ça, c'est toujours un bonheur. Rapidement et surement, les rangs grandissent de ceux qui comprennent TrackMania.

et comme le liens de Cédric le présage, on est qu'au début du spectacle... enfin, cette étape, ce sera là communauté qui pourra en tirer les lauriers.
Ouamdu
 
Ah oui j'ai aussi oublié certains angles de caméra franchement mal foutus (genre la vue de dessus dans jenesaisquelchallengedudebut). Rare mais énervant.
djnico
 
Bravo pour le test !

Et dire que je ne pourrais me le payer que fin mai ! Je retourne pleurer recroquevillé dans ma cave.
Ttask
 
Ouamdu a écrit :
Moi j'aurais noté que le bug aléatoire de léger décalage des voitures est toujours présen

Err, j'ai pas mal joué à la démo et je ne vois pas de quoi tu parles en fait. Du décallage dû au ping en début de partie ou d'autre chose ?
Ouamdu
 
Non il s'agit d'un décalage de la voiture en solo. Elle se décale toute seule sur un des côtés de la route. Plein de gens l'ont constaté et c'est indépendant du type de controller.
Netsabes
 
Moi je ne l'ai jamais eu (ni sur le premier TM, auquel j'ai pourtant beaucoup joué, ni sur TMS). Par contre, j'ai eu un freeze et un crash cette nuit (toujours au loading de maps en solo). Mais ça ne change rien du tout à mon avis sur le jeu :)

chadkops > en fait, ils auraient dû être plus jolis, ces sshots, si j'avais pensé à régler HyperSnap un peu mieux avant de lancer mon marathon de sshots (et comme le vilain Joule me pressait pour publier le test ce soir, j'ai rien refait).

D'ailleurs, ça serait cool si la fonction de prise de sshots de TMS n'était pas limitée à 10 sshots, parce que je l'ai eu mauvaise après avoir passé une heure à faire F10...
Ouamdu
 
Netsabes a écrit :
Moi je ne l'ai jamais eu (ni sur le premier TM, auquel j'ai pourtant beaucoup joué, ni sur TMS)

C'est aléatoire, uniquement en solo, et très léger. Juste de quoi le maudir quand tu rates le coche l'un centième de seconde.
Prodigy
 
Le décalage était super présent sur le premier TM en ce qui me concerne, pas du tout sur la suite.

Sinon vivement que je reçoive la finale, que je me refasse tout ça proprement \o/
Akshell
 
moi ça part toujours un peu à droite sur certains saut, en particulier quand j'atterrie à plat.
Prodigy
 
Faut que tu passes ta voiture au marbre !
Guntharf
 
pour ceux comme qui veulent deja foutre leur bagnoles custom dans le jeu, c'est par ici
Dwin
 
J'ai essayé la démo mais je suis pas super super convaincu.

Ca freezouille pas mal même en solo j'ai souvent des freeze pendant 1 à 3 secondes. Super lourd...

Le multi je l'ai pas testé, faut que j'active l'UDP dans mon parefeu. =P

Sinon ça a l'air tjrs fun et bien sympa !

Sinon, salut Prodigy. Serais-tu le Prodigy de Kali il y a de longue année ? Te souviendrais-tu de smOOty ? =)

Heuuu sinon bon, Factor... 18/20 ? Ouai... faudrait pas perdre son objectivité face à l'alternative du jeu vidéo non-mondialisé. J'me comprends. =P
Netsabes
 
C'est bien le même Prodigy... et quand même, c'est pas trop tôt, j'ai failli croire qu'il n'y aurait personne pour se plaindre de la note :)
Akshell
 
Pour dire la vérité, le fait de devoir assumer le 17 d'Unreal 2 sur Factor a beaucoup joué.
cedricl
 
Akshell a écrit :
Pour dire la vérité, le fait de devoir assumer le 17 d'Unreal 2 sur Factor a beaucoup joué.

et le 18 de sharp shooter !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014