Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

The Chronicles of Riddick : Escape from Butcher Bay

Zaza le Nounours par ,  email  @ZazaLeNounours
Lorsqu'on n'y prête pas trop attention, The Chronicles of Riddick : Escape from Butcher Bay - Developer's Cut ne fait pas forcément envie : les jeux basés sur une licence cinématographique, on sait ce que ça vaut, à savoir pas grand-chose. Quand de plus la licence en question est celle d'un petit film de série Z starring Vin Diesel, acteur plus célèbre pour son imposante musculature que pour son interprétation de rôles à haute teneur en psychologie, on a de quoi avoir peur. Et quand enfin on sait que le jeu est un transfuge de la Xbox, toutes les raisons sont bonnes pour prendre direct les CD et jouer au frisbee avec, ou s'en faire de jolis sous-bocks, sans autre forme de procès. Et pourtant. Pourtant ce Chronicles of Riddick : Escape from Butcher Bay - Developer's Cut (on ne s'en lasse pas) est tout simplement la preuve que les bonnes surprises, et même les excellentes, ça existe encore.

Attention : article sans supers jeux de mots sur Vin Diesel



Commençons par un petit historique du personnage de Riddick, apparu pour la première fois en 2000 dans Pitch Black, petit film de SF horrifique sans prétention mais rigolo et plutôt original. Vin Diesel y incarne Richard B. Riddick, une vraie ordure affreusement antipathique, individualiste et ultra-violente, mais dotée d'un pouvoir assez spécial sur lequel ses compagnons d'infortune vont malheureusement (pour eux) devoir compter pour se sortir en vie de la planète infestée d'aliens sur laquelle ils ont échoué. Suite au succès rencontré par le film, il est venu à l'idée de l'acteur de développer un véritable univers autour de Riddick. Une suite (The Chronicles of Riddick) a donc vu le jour l'été dernier, ainsi qu'un petit film d'animation (Dark Fury), situé chronologiquement entre les deux longs métrages. Quant au jeu qui nous intéresse aujourd'hui, il s'agit d'une préquelle à Pitch Black. Voilà pour le contexte.

Pour ce qui est du scénario du jeu, il prend donc place avant les événements de Pitch Black. Riddick a été capturé par Johns, le chasseur de primes interprété par Cole Hauser dans le film, et se retrouve transféré à Butcher Bay, une prison de haute sécurité à côté de laquelle Alcatraz ferait figure de Disneyland galactique. Riddick supportant assez mal le milieu carcéral et les ramassages de savonnettes sous la douche, notre chauve musculeux va donc tout mettre en oeuvre pour s'évader le plus rapidement possible de cette taule.



Un moteur qui monte haut dans les tours



Bien évidemment, la première chose qui frappe lorsqu'on lance TCoR:EfBB-DC (parce qu'on s'en lasse un peu en fait), ce sont bien évidemment les superbes graphismes du jeu, tout simplement au niveau d'un Doom III pour ce qui est de la technique pure et dure : models de persos normal-mappés à outrance, éclairages dynamiques de partout et, petit plus par rapport au bébé de Carmack, des soft shadows qui vont bien si vous avez la carte graphique de nanti nécessaire.

Bien sûr, un bon moteur ne fait pas tout, et il faut reconnaître que les artistes ont su exploiter cette débauche de technologie à la perfection : les superbes personnages semblent vivants, ceci autant grâce à leur modélisation qu'à leurs animations, et les décors, tout en tons ocres/rouille/crado, sont vraiment très détaillés et très bien architecturés. L'ambiance prison du futur est ainsi presque palpable, d'autant plus qu'aucun hud ne vient empiéter sur l'écran : les munitions restantes se lisent directement sur les armes, et les quelques petits carrés blancs symbolisant la barre de vie n'apparaissent que lors des combats. Cerise sur le gâteau, Vin Diesel et Cole Hauser ont prêté leurs traits et leur organe (vocal, évidemment) au jeu : la ressemblance est réellement frappante et ajoute encore à l'atmosphère. Dans cette débauche visuelle, seules les textures un peu baveuses feront parfois un peu tache, et encore. Enfin, les joueurs lassés de diriger une caméra flottante dans les FPS seront ravis d'apprendre que l'on peut voir ses pieds et ses épaules, et ça, c'est vraiment un signe qui ne trompe pas quant à la qualité du jeu.



Un gameplay sans plomb



Contrairement à ce que certains aigris reprochent à Doom III, TCoR:EfBB-DC n'oublie pas de proposer un gameplay digne de ce nom riche en petites originalités. Ainsi, et c'est plutôt pas banal pour un jeu catalogué FPS, les phases de shoot sont au final assez rares. Riddick est dans une prison, et dans le futur comme aujourd'hui, le port d'arme par les détenus n'est pas autorisé. De plus, les flingues des matons sont protégés par un vérificateur d'ADN, et si un quidam non-connu de la base de données de Butcher Bay s'enhardissait à vouloir prendre en main une pétoire, une décharge électrique capable d'assommer un taureau le rappellerait bien vite à l'ordre. Riddick va donc devoir dans la plupart des cas se servir de la seule arme qu'il possèdera en permanence au sein de la prison : ses poings. Les combats à mains nues sont en effet légion, et s'avèrent simples mais efficaces : clic gauche plus une direction pour frapper, clic droit pour parer, et en avant la musique. Toutefois, notre anti-héros mettra bien vite la main sur des armes blanches plus ou moins artisanales, comme des tournevis, des scalpels, et autres bouts de ferraille contondants, bien utiles pour en découdre avec la racaille résidant à Butcher Bay.

Celà dit, les armes à feu ne sont pas non plus complètement absentes, et Riddick arrivera bien vite à feinter le système de sécurité. S'en suivront alors moult carnages au sein de la matonnerie, ou contre d'autres ennemis un peu plus undergrounds (et à poil) ou alienoïdes. Plutôt amusantes, ces phases de de tir s'avèrent bien dynamiques, du fait de la faible résistance de Riddick (eh, un débardeur noir, c'est pas aussi résistant que du kevlar) et de l'aggressivité des gardes de la prison. Aggressivité malheureusement entachée par une IA parfois assez légère qui vous perdra de vue dès que vous quittez la pièce. Dommage, mais pas dramatique non plus. Quelques phases de bourrinage pur et dur, aux commandes de robots armés pratiquement indestructibles viendront ponctuer le jeu en faisant office de défouloir bienvenu.

Les phases armées sont cependant peu nombreuses, et ne s'avèrent pas être les plus amusantes. Il est bien plus jouissif d'éteindre toutes les lumières, de se faufiler dans l'ombre en y voyant comme en plein jour grâce au pouvoir de vision nocturne que Riddick récupère en cours d'aventure, et de briser discrètement la nuque du malheureux garde apeuré. Si l'approche discrète venait à échouer, n'hésitez pas à rusher sur le garde et à retourner son flingue contre lui pour repeindre les murs au jus de cervelle, assorti du petit bruit flasque qui va bien.

D'autres phases davantage axées "aventure" s'insèrent également dans le jeu. Elles consistent à discuter avec certains taulards ou matons, et à accomplir quelques missions pour eux, en échange d'armes, de fric ou de paquets de cigarettes (ces derniers débloquant des bonus comme des artworks ou un making-of). Si certaines sont facultatives, la plupart feront en revanche avancer le scénario.



Un petit goût de bouchon



Après cette avalanche d'éloges, il est temps de passer aux critiques. Enfin, à LA critique, plutôt : la durée de vie. Défaut de plus en plus récurrent, TCoR:EfBB-DC ne vous tiendra en haleine que durant sept ou huit heures grand maximum. Des heures certes bien remplies et variées, mais cette variété fait qu'on ne s'ennuie jamais, et le jeu semble du coup encore plus court. De plus, aucun mode multijoueurs n'étant disponible, il ne faudra pas non plus compter augmenter la durée de vie de ce côté-là. Terminer l'aventure une première fois débloquera un mode "commentaire", permettant de la rejouer en découvrant de-ci de-là des indications sur le développement du jeu ou des petites anecdotes de la part des développeurs. Une bien bonne initiative, déjà présente sur de nombreux films en DVD, et que l'on aimerait retrouver plus souvent dans les jeux.

Pourvu d'une plastique irréprochable et d'un gameplay varié, ce Chronicles of Riddick : Escape from Butcher Bay - Developer's Cut qu'on n'avait pas vu venir jusqu'à sa sortie sur Xbox l'été dernier séduit, et ce malgré une durée de vie ridiculement courte (notez l'absence de jeu de mots facile). Les fans de FPS auraient tort de passer à côté de cette petite perle, véritable première bonne surprise de l'année.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Le vertueux
(12h51) Le vertueux noir_desir > Tu trouves ça vraiment intéressant les scénarios dans les jeux vidéos ?
zouz
(11h59) zouz Ben c'est surtout le fait de rapporter qu'un jeu est nul quand "il ne m'intéresse que peu" qui est étrange. M'enfin, je veux bien que Platinum soit surévalué mais résumer leurs prods à des jeux que se torchent vite ça en dit long sur l'analyse.
Crusing
(11h18) Crusing noir_desir > Du coup c'est quoi que tu ne comprends pas dans "c'est bien légitime". Cela dit finir Vanquish ou MGR en 3h, bravoleuvo.
noir_desir
(01h19) noir_desir Crusing > je ne sais pas, les jeux platinuim ne m’intéresse que peu. Les jeu qui se finissent en 3 heures (je ne recommence pas mes jeux nfois, surtout quand se sont les mêmes sans aucun changement scénaristique)
samedi 28 mai 2016
Zakwil
(19h07) Zakwil drone hl2 en vrai [youtube.com]
Crusing
(18h44) Crusing noir_desir > C'est bien légitime.
Crusing
(18h44) Crusing Arabesque + VR = [c2.thejournal.ie]
noir_desir
(11h14) noir_desir Tortue ninja a pris une bonne branlée sur gk..
ignatius
(07h04) ignatius je suis pas nostalgique hein
ignatius
(06h49) ignatius oups, j'ai reculé d'une décennie
ignatius
(06h48) ignatius rEkOM > ouais mais à l'époque, nous essorions tout nos jeux. Sur Atari 2600 je suais sur Space Shuttle pour avoir le patch (celui qu'on fout sur sa sacoche en jean) alors que c'était réservé au public américain.
rEkOM
(06h29) rEkOM ignatius > J'ai retrouvé il n'y a pas si longtemps la version "CD" édité par Virgin... et je l'ai même relancé et après avoir perdu mon hélico dans un des sietchs de la carte j'ai arrêté :)
ignatius
(00h12) ignatius tout ça me fait penser à Captain Blood... à quand une suite spirituelle? (non Commander "COCAÏNE" Blood ne compte pas)
ignatius
(00h06) ignatius version sans FMV mais quel jeu...
ignatius
(00h04) ignatius zouz > C'est le Dune de Cryo. le jeu qui m'a fait acheté une extension mémoire de 512 k sur Amiga 500.
vendredi 27 mai 2016
Crusing
(22h54) Crusing C'était un peu la claque en 1992 de pouvoir se ballader dans le desert en video.
Crusing
(22h53) Crusing Et ca faisait en grande partie le charme du titre. il y a presque 25 ans *tousse*
Crusing
(22h51) Crusing zouz > (22h40) sur mega CD c'était une version similaire à la version PC CD, avec surement une interface adapté à la manette vite fait. donc des FMV des voix, et des zik en plus j'imagine.
The Real Phoenix
(22h50) The Real Phoenix __MaX__ > choo.t > ♥
zouz
(22h41) zouz J'avais adoré le film la 1ère fois, je l'ai rematé il y a un an. C'était sacrément glauque et ça n'a pas très bien vieilli.
zouz
(22h40) zouz Crusing > (20h45) J'ai joué à un Dune dans le genre, mais sur PC avec un nombre disquettes conséquent (si mes souvenirs sont bons) Il fallait choper de l'épice et trouver une tenue pour pas crever de soif. On parle du même ?
choo.t
(22h20) choo.t The Real Phoenix > (21h26) Ah putain, ça m'avais pas manqué.
Crusing
(22h10) Crusing MrPapillon > (21h54) Tu veux qu'on se tire l'oreille?
MrPapillon
(21h56) MrPapillon Et bien sûr une faille béante pour le piratage avec.
MrPapillon
(21h56) MrPapillon Ah c'est bon, après le DRM tout pourri d'Oculus pour bloquer l'accès au Vive sur les jeux de son Oculus Home, quelques jours après, Revive 0.6 sort pour apporter la compatibilité du Vive avec tous les jeux du Home.
MrPapillon
(21h54) MrPapillon Metal Gear Solid c'était pété, mais ça avait quand même un certain style.
__MaX__
(21h28) __MaX__ Ca m'a tellement marqué aussi que c'est presque hypnotique la réaction que j'ai quand j'entends la phrase haha.
__MaX__
(21h27) __MaX__ The Real Phoenix > Haha putain ce flashback de cauchemard ! Pute !
The Real Phoenix
(21h26) The Real Phoenix [youtube.com]
The Real Phoenix
(21h24) The Real Phoenix Crusing > Je cauchemarde encore la voix VF d'Imoen de Baldur's Gate... Brrrrr.
Crusing
(21h01) Crusing Avé l'huileu d'oliveu Puget. Galinetteu!
Crusing
(21h00) Crusing Putain ça marche à tous les coup, je m'en lasserai jamais [youtube.com]
Crusing
(21h00) Crusing Aujourd'hui seuls les AAA sont parfois doublés VF, et c'est souvent assez risible, quand ça n'est pas pathétique comme Binary Domain par exemple.
Crusing
(20h59) Crusing The Real Phoenix > La localisation devait pas aider non plus. Enfin c'est marrant comme à l'époque on avait quand même beaucoup de foutage de gueule, avec des versions style flashback ecco etc avec des ajouts risibles, et à coté de ça des jeux doublés VF.
The Real Phoenix
(20h52) The Real Phoenix Crusing > Le Mega Cd est chiant tout court pour le mixage. J'ai parfois des sons trop fort sans raison dans Sonic CD (quand tu voyage dans le temps le Sound FX est BEAUCOUP trop fort).
Crusing
(20h47) Crusing Ah oui je me souvenais ausi de ça, le mixage son était à chier dans dune... et puis au début on laisse les FMV lors des voyage pour l'immersion...hum [youtu.be]
Crusing
(20h45) Crusing The Real Phoenix > aventure au début, puis STR, en plus je crois que j'ai fait le jeu avant de voir le film, ça me l'a fait un peu idéaliser, la chute fut rude au premier visionnage.
The Real Phoenix
(20h36) The Real Phoenix Crusing > Ha Dune. C'était une espèce de point de clic, non? Y a aussi Snatcher qu'il faudrait que je regarde aussi.
Crusing
(20h28) Crusing Final Fight j'ai du le finir une cinquantaine de fois, mais ça faisait pas le poids en coop face à un SoR.
Crusing
(20h27) Crusing The Real Phoenix > Moi j'ai eu que Dune de vraiment bien sur megaCD, Thunderhawk était rigolo aussi, surtout grace à la VF avec le vrai doubleur de Stallone.
The Real Phoenix
(20h21) The Real Phoenix Crusing > Rho je l'avais ce mini CD. Sinon les jeux Sega CD 32X (nécessitant les 2 bouzins en même temps) ce ne sont que des jeux FMV. En Mega CD seul je n'ai que Sonic CD, Final Fight et Prince of Persia. J'aimerai bien chopper Monkey Island par contre.
Crusing
(20h11) Crusing Et n'oublie pas! les MegaCD est également un excellent lecteur cd audio! [youtu.be]
Crusing
(20h08) Crusing The Real Phoenix > Wop hop wop, je voudrais surtout savoir si tu as des jeu mega CD obscurs, et surtout, si tu y es déjà amusé!
The Real Phoenix
(19h28) The Real Phoenix Crusing > Si tu savais: j'ai la ludothèque complète des jeux 32x (en us). Techniquement il me manque un Fifa 32x (sortie en europe uniquement), DarXide (j'ai fait une reproduction, sorti en europe uniquement) et Nobunga's Ambition (jap uniquement).
Crusing
(18h58) Crusing The Real Phoenix > (18h53) megaCD + 32X? tu cumules les tares plutot.
Fougère
(18h56) Fougère The Real Phoenix > My man
The Real Phoenix
(18h55) The Real Phoenix Laurent > C'est techniquement mes premières "vraies" vacances depuis que je suis adulte. Je suis plutôt adepte du "je reste à la maison à glander" normalement.
The Real Phoenix
(18h53) The Real Phoenix kmplt242 > j'ai déjà l'ensemble Megadrive + 32x + MegaCD. Par contre dans le tas là y a une Dreamcast (trouvé à pas cher dans un BookOff) et pas mal de jeux (payé trop cher dans un Super Potato). J'ai bon quand même?
kmplt242
(18h49) kmplt242 The Real Phoenix > même pas une megadrive mint... 0/20
Laurent
(17h06) Laurent mdr, des pubs pour l'alcool sur youtube avec "attention, cette pub ne doit pas etre vue par les -18" mais ils te la passe quand même...
Laurent
(16h54) Laurent The Real Phoenix > Tu fais pas semblant toi quand tu pars en vacances
The Real Phoenix
(15h56) The Real Phoenix Le vertueux > J'ai essayé oui. Y a eu aussi des coups de folies.
The Real Phoenix
(15h55) The Real Phoenix Fougère > Pas du tout, au contraire. J'ai même été aidé car le Narita express était en retard.
Le vertueux
(15h55) Le vertueux The Real Phoenix > J'espère que tu as surtout acheté des trucs qu'on ne peut pas avoir facilement ailleurs !
Fougère
(15h52) Fougère The Real Phoenix > Avec des "Baka Gaijin" balancé sur ton passage :p
The Real Phoenix
(15h47) The Real Phoenix Fougère > 2 valises (enfin 3 techniquement, juste pour le katana-parapluie, refusé en cabine), 2 vols et plus de 20h de trajet (taxi la fin). Le plus chaud aura été de rejoindre mon hôtel à Tokyo et l'aéroport de Narita dans le métro japonais.
Fougère
(15h35) Fougère The Real Phoenix > Je suis impressionné. trimballer tout ça de l'aéroport jusqu'à ta maison, ça pas du être simple
Crusing
(15h32) Crusing Sawyer > Non c'est TOI le meilleur.
The Real Phoenix
(15h26) The Real Phoenix Bilan du Japon: [i.imgur.com] Beaucoup trop de connerie et un banquier sans doute pas content.
Sawyer
(15h15) Sawyer Crusing > T'es le meilleur.
Crusing
(14h41) Crusing Pourquoi s’arrêter à un chiffre quand tu peux déposer un véritable label?
Le vertueux
(14h40) Le vertueux Crusing > Non mais je pourrais inventer un chiffre "scientifiquement prouvé".
Crusing
(14h35) Crusing Le vertueux > Peux--tu en déduire un taux précis de changement de densité et de viscosité?
Le vertueux
(14h19) Le vertueux Crusing > ça fait peu de doutes !
Crusing
(13h49) Crusing Le vertueux > La chaleur et l'humidité de l'air a -t-elle, pense-tu, une influence sur la consistance de tes selles?
Le vertueux
(13h35) Le vertueux zouz > Plus le temps est "pourri" moins il fait chaud. Et ça c'est cool.
zouz
(13h17) zouz (12h59) Aucune idée, je fais juste semblant d'être heureux parce que là il fait encore beau alors qu'en fait il va faire un temps tout pourri.
Le vertueux
(13h02) Le vertueux Je pense que tu vas t'ennuyer et qu'il est temps que l'on passe à la semaine de 7 jours de travail.
Le vertueux
(12h59) Le vertueux zouz > Que vas tu faire ce week end ?
zouz
(12h57) zouz Bientôt en week end ! C'est fête et joie de vivre ! [facebook.com]
The Real Phoenix
(12h27) The Real Phoenix (et j'ai rien vu dans les mandarake ou alors je suis bigleux)
The Real Phoenix
(12h26) The Real Phoenix Si ca peut te rassurer je n'ai pas vu la Mai Shiranui de chez Max Factory que je cherchais, ni La Bayonetta ainsi que les Yuuko/Satsuki (de chez Phat Company les 3) toutes en rupture dans le peu de magasins où j'ai pu les voir en vitrines.
Chouf
(12h20) Chouf aeio > pour info j'en ai fait un deal sur dealabs, et au passage de la pub pour Factor ;)
Le vertueux
(12h18) Le vertueux The Real Phoenix > Dommage ! Tant pis.
The Real Phoenix
(12h17) The Real Phoenix Et voilà. Mon trip au Japon est fini. Désolé Le Vertueux je n'ai rien vu d'Hajime No Ippo si ce n'est des coffrets DVD. Je n'ai pas vu non plus d'autres series que je cherchais.
Chouf
(12h09) Chouf aeio > c'est bon j'ai reussi en changeant mon pays. Merci !
Crusing
(11h43) Crusing Rah bordel, juste ce rendu là pour un remake de Toy Commander... [youtu.be] Sawyer > CMB
Sawyer
(10h52) Sawyer Crusing > Énorme !!
Chouf
(10h29) Chouf aeio > (09h24) Unavailable ... dommage ça me disais bien !
aeio
(09h25) aeio Il faut aussi s'identifier pour voir l'offre.
aeio
(09h24) aeio Just Cause 3 à 15$ (13.40€) sur Amazon : [amazon.com] (faut renseigner une adresse US)
noir_desir
(09h11) noir_desir zouz > quelle violence
zouz
(09h02) zouz Je vais commencer à péter des genoux aux gens qui link des vidéos en autoplay de Nicole Ferroni. Faites la taire, pitié.
Crusing
(01h48) Crusing noir_desir > Les vrais savent.
Palido
(01h42) Palido Crusing > Merci, je suis fan de cette vidéo et j'étais incapable de la retrouver.
noir_desir
(01h35) noir_desir Crusing > ?
Crusing
(00h00) Crusing Coucou! [youtube.com]
jeudi 26 mai 2016
ignatius
(22h55) ignatius dédicace pour Le Vertueux
ignatius
(22h53) ignatius Absolver par Devolver...
Le vertueux
(21h57) Le vertueux je ne suis pas furieux MrPapillon !
MrPapillon
(21h55) MrPapillon zouz > Bravo, tu as rendu Le vertueux furieux.
Le vertueux
(21h45) Le vertueux zouz > méchant petit chat !
zouz
(20h07) zouz Coup de pute [i.imgur.com]
Crusing
(20h07) Crusing choo.t > C'est moins kikoo, comme la DA mirror's edge 2.
choo.t
(19h43) choo.t Crusing > surtout dans un monde ou les "augmentés" sont rejeté, pas un seul mec pour se faire posé de la synthé-skin sur sa prothèse histoire de passer inaperçu quand il voit des raffles dans le quartier d'à coter.
noir_desir
(19h37) noir_desir MrPapillon > d'ici 2050, espérons que l'on pourra faire du pop-up de membre en incubation.
MrPapillon
(19h29) MrPapillon Prendre un tendon dans les fesses pour le mettre dans le genou c'est pour les lows.
Crusing
(19h20) Crusing choo.t > Dans le futur proche, se faire opérer du canal carpien, c'est pour les riches, mieux vaut se faire mutiler pour se faire poser une prothèse avec cables et circuit apparents, car plus une prothèse est visible, mieux elle est swag.
noir_desir
(19h16) noir_desir Palido > pas mal du tout
choo.t
(18h46) choo.t Palido > La vrai question, c'est pourquoi diantre manque t'il des membres à 20% de la population...