Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

The Black Mirror

Kesta par ,  email
Depuis quelques années, les studios de l’Europe de l’Est nous font découvrir leurs talents en matière de jeux vidéo. Voila que l’un d’eux, Unknow Infinity, tente de faire renaître le jeu d’aventure à la 3ème personne (Indiana Jones, Monkey Island, Longest Journey, …) avec The Black Mirror. Pari réussi ?

C’est l’histoire d’un mec…


Samuel Gordon, jeune homme de la noblesse anglaise vient d’apprendre que son grand-père adoré, William Gordon, le même qui le faisait sauter sur ses genoux étant petit, s’est suicidé en s’empalant comme un mouton à un méchoui après s’être défenestrer de la vieille tour du manoir. Après avoir quitté le domaine familial pendant une douzaine d’années, Sami revient pour jouer à Columbo ou plutôt Sherlock Holmes.



L’autre coté du miroir


Techniquement, The Black Mirror n’est pas une révolution. Les décors, très riches et collant parfaitement avec l’ambiance « vieille demeure galloise » sont en 3D précalculée. Les personnages sont, par contre, en 3D temps réel de médiocre qualité : les modèles sont basiques et les animations sommaires et lentes. L’ambiance sonore est cependant de bonne qualité et se lie bien à l’univers. Les dialogues entre les personnages sont corrects mais sans plus, c’est plus proche de la narration que de la discussion et les phrases ne s’enchaînent pas forcément convenablement. Les voix sont pourtant bien choisies.



Suivez le guide


Le jeu est dans l’ensemble bien conçu, le scénario tient la route, les énigmes restent logiques et ne sont pas très difficiles. On demeure rarement bloqué à un endroit grâce à l’interface qui permet de savoir si on a rien oublié. Reste la linéarité qui empêche parfois d’avancer.

The Black Mirror est une heureuse surprise. Il n’y a rien d’un blockbuster, mais les amateurs du genre trouveront leur bonheur dans ce jeu d’aventure/thriller/policier, surtout vu son prix assez attractif.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014