Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Sacred

tarto6tron par tarto6tron,  email
Sorti il y a déjà 4 ans, Diablo II, pourtant vendu à quelques millions d’exemplaires, n’a curieusement pas engendré une foule de copies dérivées. Depuis, les seuls hack’n slash notables sur PC furent Dungeon Siege, tout en 3D mais très ennuyeux, et Divine Divinity, laid comme un poux et globalement médiocre. Sacred tente donc de proposer une alternative viable à l’indétrônable hit de Blizzard, et pour cela, utilise une recette radicale : pomper la plupart des principes de jeu du vénérable ancêtre avec une technologie plus au goût du jour. On espérait presque un Diablo 3. Seulement voilà, n’est pas Blizzard qui veut.

De l’art de pomper Diablo (hum…)


Difficile de parler de Sacred sans évoquer les jeux dont il fait plus que s’inspirer : Diablo & Diablo II. Sacred est, comme ces ancêtres, un hack’n slash classique, se déroulant dans un monde à thème heroïc fantasy, avec un scénario s’étalant sur 4 actes à base de trahisons et de recherche de pouvoir. A l’instar de Diablo, le jeu propose une vue « aérienne » mais fixe, sur des décors médiévaux alternants entre intérieurs et extérieurs, et affichés en perspective. Malgré la résolution fixe (1024x768), on dispose de 3 niveaux de zoom : la vue normale est celle qui rend le mieux, mais se situe un peu trop proche du joueur. La vue rapprochée est inutile, et particulièrement laide (les textures sont zoomées). La vue distante fait un peu ramer le jeu, mais permet de surveiller les alentours. L’ensemble est peuplé d’une foule d’ennemis sortis du bestiaire de Donjons & Dragons, avec des groupes de méchants parfois accompagnés d’un boss plus coriace, et de temps en temps un super boss particulièrement impressionnant. Tout comme Diablo II, l’enchaînement des combats se voit récompensé par de l’expérience, de l’or, et une grande quantité d’objets de types divers : magiques, spécifiques à une classe, issus d’un set, personnalisables, etc.

Sacred consiste à jouer un personnage unique, parfois accompagné lors de certaines quêtes. Comme dans Diablo , la création du personnage se limite à l’attribution d’un nom, et au choix de l’une des 6 classes proposées : le gladiateur (le bourrin), le séraphin (un mix paladin/magicien défensif), l’elfe des bois (la tarlouze de service, qui tire de loin), la vampire (une sorte de euh... vampire, particulièrement efficace de nuit), l’elfe noir (un assassin), et le battle mage (un mix magicien/bretteur). Par la suite, lors de votre progression, le gain d’expérience vous fera prendre des niveaux, et pour chaque niveau, vous pourrez augmenter vos caractéristiques (force, dextérité, etc.) et développer des compétences dont certaines sont spécifiques à votre classe, telles que la magie du feu, spécifique au battle mage, ou le marchandage, commun à tous. Restent enfin les « techniques de combat », l’équivalent des arbres de compétences de Diablo 2, sauf qu’ici, tout est à plat, peu fourni, et sans synergie. Ces techniques de combats, tels les sorts des magiciens, seront trouvées sur les monstres, obtenues lors des quêtes, ou encore échangées contre d’autres appartenant à une autre classe.



De l’art d’améliorer la lignée Diablo


Sacred ne se contente pas de reprendre les principes des hits de Blizzard, il apporte également quelques nouveautés et améliorations. La première saute aux yeux : le jeu est plutôt joli. Oh, pas magnifique, non, et ce d’autant plus qu’il est limité à une résolution fixe 1024. Mais suffisamment détaillé et travaillé pour fournir des décors vraiment mignons, des effets sympathiques pour les sorts, et des monstres (en 3D) plutôt bien modélisés ; des monstres de toutes tailles d’ailleurs, puisqu’ils iront du petit gobelin aux dragons occupant la moitié de l’écran.

Le gros point fort de Sacred est son vaste terrain de jeu et sa bonne durée de vie, puisque c’est presque la totalité du monde qui est ouverte dès le début de la campagne (70% d’après le communiqué de presse), et qu’il vous sera possible d’enchaîner des quêtes secondaires ou plus simplement latter du monstre au kilomètre, en parallèle de la quête principale qui reste évidemment linéaire. Par exemple, il m’a fallu environ 7 heures pour boucler l’acte I, et j’ai parcouru à peine 6% de la surface du monde. Le terrain de jeu est véritablement immense.

L’enchaînement des quêtes est d’ailleurs facilité par un journal qui se tient à jour automatiquement, et la présence d’un compas vous indiquant en permanence les directions à suivre pour les quêtes principale et secondaire en cours. Si vous en avez plusieurs ouvertes, il vous suffit de sélectionner celle que vous voulez activer pour que le compas vous l’indique, tout comme la carte. C’est parfait.



De l’art de rater un clone de Diablo


Les ingrédients de la réussite de Diablo 2 sont, selon moi, au nombre de trois : l’ergonomie et l’efficacité des combats, les arbres de compétences spécialisés, et la richesse des objets. Or, sur ces trois points, Sacred rate le coche, parfois magistralement.

Premier point, particulièrement sensible pour un hack’n slash : la gestion des combats. Elle est très médiocre dans Sacred. La gestion de la souris est vraiment approximative, et ça en devient parfois frustrant, car on n’est pas certain d’être en mesure de toucher l’ennemi, ni même de savoir sur quel monstre on tape. Le combat devient encore plus pénible pour un habitué de Diablo 2 : oubliez la multitude de raccourcis claviers et l’enchaînement tactique des sorts et compétences. Dans Sacred, le nombre de raccourcis est extrêmement limité et fonction de votre niveau, allant de 1 en début de partie, à 5 pour les niveaux élevés. La procédure pour associer un sort à un raccourci n’étant pas rapide, vous serez contraint de jouer avec cette limite totalement stupide en plein combat. Pour pallier à ce problème, le jeu propose un système de combos, avec lequel vous pouvez créer et acheter un « super sort », composé d’un enchaînement en séquence de 2 à 4 sorts. Si ces combos sont pratiques pour déclencher une myriade de défenses en début de combat, ou un flot de sorts offensifs, elles sont trop peu pratiques à utiliser, et finalement ne remplacent en rien les raccourcis. Il vous faudra donc, pendant les premières heures de jeu, faire des choix cornéliens pour leur attribution, et vous débrouiller en plein combat avec 2 ou 3 sorts. L’ensemble rend donc les combats un peu fastidieux, parfois pénibles, et carrément agaçants lorsque vous devrez revenir sur vos pas : les monstres respawnent « par magie » là où vous êtes déjà passé, et en nombre.

L’autre problème touche aux « techniques de combats » (i.e. les sorts) proposées. Là encore, on est bien loin de la richesse, des spécialisations, et des variations que permet Diablo 2. En effet, ici pas d’arbre avec système de pré requis ou de synergie. Chaque classe dispose d’une vingtaine de techniques, toutes accessibles, et vous devrez vous débrouiller avec ça. Ces sorts pourront être montés en niveau, mais ça s’arrête là. Autant dire que tout « l’art » consistant à optimiser son personnage, ou encore à jouer des variations inédites, n’existe quasiment pas dans Sacred. C’est donc une grande partie de l’intérêt de ce type de jeu qui disparaît.

Enfin, l’un des points qui a contribué pour beaucoup à l’addiction créée par les Diablo concerne la richesse des objets proposés, permettant la course aux sets et aux uniques. Si Sacred est encore trop jeune pour savoir s’il va se développer comme un Diablo 2 (jusqu’à proposer une économie autour de ces objets), il est clair que sa campagne solo est avare en objets « extraordinaires », et, en ce sens, me fait beaucoup penser au manque d’intérêt qu’on pouvait ressentir avec Dungeon Siege. C’est d’autant plus agaçant qu’à côté de ça, Sacred propose beaucoup d’équipements « standards » ou un peu amélioré, beaucoup d’objets de classe, et bien trop de sortes de potions, qui polluent votre inventaire plus qu’autre chose.



Et en réseau ?


Sacred dispose aussi de modes multijoueurs, en LAN ou via Internet, avec un système de serveurs centralisés, souvent en maintenance d’ailleurs. Parmi les modes proposés, il y a la campagne en coopératif, pour 4 joueurs maximum, et les parties « libres », pour 16 joueurs, avec ou sans PvP, dans lesquelles vous montez vos persos sur toute la vaste étendue du jeu. Celui-ci est évidemment encore trop récent pour juger de sa viabilité en réseau, mais ça semble mal parti tant les parties sont sensibles au lag et parsemées de petits bugs ou de perte de connexion assez pénibles. Diablo 2, avec ses milliers de joueurs encore aujourd’hui, est un exemple de stabilité à ce niveau. Mais il est vrai qu’il a eu le temps de mûrir et d’être patché à profusion. Cela dit, il aurait sans doute été bien vu de faire un bon gros bêta test réseau (même restreint) de Sacred avant de lâcher la bête dans les rayons des magasins.

Fort de l’expérience de Diablo et surtout Diablo 2, et disposant d’une rendu graphique fort sympathique, Sacred aurait pu devenir la première véritable alternative aux hits, plutôt vieux mais inégalés, de Blizzard. S’il apporte son lot d’améliorations, avec une gestion des quêtes particulièrement bien pensée, et un territoire de jeu ouvert et immense laissant la place à plusieurs dizaines d’heures de jeu, Sacred pêche néanmoins « là où ça fait mal » : l’ergonomie des combats est plutôt ratée, au point de les rendre parfois pénibles, et l’intérêt du jeu est sévèrement érodé par le manque de variations autour de l’évolution de votre personnage, et par le manque de saveur des objets proposés. Enfin, pollué par trop de petits bugs et une instabilité latente, les modes multijoueurs sont encore trop peu populaires pour se faire une idée de leur pérennité, restant donc, dans l’immédiat, moins addictifs qu’un Diablo 2 rodé et habité quotidiennement de plusieurs milliers de joueurs. En définitive, Sacred sera avant tout réservé à une population : les fans inconditionnels du genre, qui veulent absolument jouer à un nouveau hack’n slash, et passer un grand nombre d’heures dessus. Pour tous les autres, malgré son vieil âge, je persiste à recommander Diablo 2 et son extension.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

GTB
(18h08) GTB War For the Planet of the Apes: [youtube.com] Au moins en terme d'imagerie il prend son statut blockbuster au sérieux...ce qui devient rare.
zouz
(16h05) zouz [imgur.com]
DukeFreeman
(11h44) DukeFreeman de meme j'aurais vraiment aimé qu'ils generent chute de micrométéorite sur la surface, tres peu d'effet au sol (un ptit nuage de poussiere au plus) mais des dégâts sur les véhicules et vaisseau (jusqu'à une certaine altitude), ça dynamiserait l'explo
Crusing
(11h44) Crusing GTX1080+watch dogs 2 à 568€ : [dealabs.com]
Fougère
(11h43) Fougère Yup
DukeFreeman
(11h42) DukeFreeman j'ai jamais eu de soucis avec le rover, par contre depuis la sortie de la 2.1 ils auraient pu rajouter d'autre modèle (des plus rapides, avec des "soutes" plus importante, moins d'armes, moins résistant, bref y a pas mal de paramètre a tripoter)
Fougère
(10h36) Fougère Faut que je farme la corvette
Fougère
(10h36) Fougère Je viens de me rendre compte que je pouvais pas prendre de hangar a chasseurs sur mon python
Fougère
(10h35) Fougère lirian > Huhu
lirian
(10h33) lirian à chaque fois que je relance je passe 1h à réapprendre à utiliser les shortcuts :{ faut que je fasse des fiches
lirian
(10h32) lirian et s'ils pouvaient simplifier les controles du rover, c'est d'une complexité incompréhensible ..
Fougère
(10h31) Fougère lirian > Ils préfèrent porter le jeu sur PS4 :/
lirian
(10h30) lirian si seulement ils pouvaient ajouter des features qui donnent vraiment envie d'y jouer :/
jeudi 08 décembre 2016
Fougère
(22h38) Fougère [youtube.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 Nouvelle plateforme artistique crée par ma meilleur pote, avec qui je bosse dessus : [xn--vuesdensemble-actualits-wcc.com]
CBL
(17h55) CBL zouz > ca fait un bail que The Roots joue pour Jimmy Fallon, bien avant qu'il soit au Tonight Show
choo.t
(16h39) choo.t zouz > Tu ne rêves pas : [youtube.com]
zouz
(15h08) zouz azedean59 > Je rêve ou c'est The Roots qui jouent les Charly Oleg ?
azedean59
(13h29) azedean59 Demo de Zelda sur switch chez Jimmy Fallon [youtu.be]
Risbo
(13h24) Risbo MrPapillon > T'as qu'à jouer a Stellaris
MrPapillon
(12h58) MrPapillon Le retour de la vraie politique.
MrPapillon
(12h58) MrPapillon Un gars qui prend le pouvoir et qui transforme tous les autres marsiens en esclaves sexuels.
MrPapillon
(12h56) MrPapillon Vivement qu'on puisse aller sur Mars au plus vite histoire qu'on puisse avoir des problèmes politiques simplifiés, à base de shotguns.
Crusing
(12h54) Crusing Kame> L'obscurantisme 2.0
_Kame_
(12h52) _Kame_ (11h24) J'ai beau être au courant de tout ça, ça me donne tjrs envie de gerber. Le seul optimisme que j'ai en voyant ça, c'est d'imaginer l'humanité dans +sieurs siècles, qui regardera cette vidéo en se disant "mais ils étaient trop cons nos ancêtres".
Crusing
(11h26) Crusing Quand on sait qu'une chose n'arrivera pas de notre vivant en terme de politique décisionnelle, ça ne sert à rien de théoriser dessus. Du moins faut faire les choses dans l'ordre.
Risbo
(11h26) Risbo Crusing > Moi ce qui me coûte chers c'est la taxe d'habitation, surtout quand la mairie daigne pas répondre la seule fois ou t'as besoin de les appeler dans l'année
Risbo
(11h25) Risbo Crusing > Ouais je suis un grand rêveur...
Crusing
(11h24) Crusing Rien à voir, une vidéo pour faire plaisir aux commentateurs type du figaro [youtube.com]
Crusing
(11h22) Crusing (11h21) Risbo > Lel, it won't happen.
Crusing
(11h22) Crusing thedan > on mets des écrans de pub JC decaux dans les colleges pour compenser! c'est simple! avec des scanner retiniens pour mieux cibler le besoin de chaque eleve.
Risbo
(11h21) Risbo Crusing > Tu tiens la solution "carrière", ça doit pas être une carrière la politique. Mais un mandat unique serait un bon début. Ceux qui font l'ENA pourront toujours finir haut fonctionnaires, on tient bien en avoir besoin de qquns. Mais crnmt pas autan
thedan
(11h20) thedan Et ce personnel supplémentaire... Alors c'est facile de dire mais il est bien moins facile de faire tous les jours en fonction des contraintes etc... Après il peux avoir des missiosn que l'Etat délègue, mais c'est à la marge
thedan
(11h19) thedan et les laisse aux collectivités territoriales... Par exemple, le personnel des collèges étaient à l'Etat, ça passe au conseil départementaux... on fait quoi? On gère plus les collègues? ET on fous les gens au chômage?
thedan
(11h17) thedan Risbo > mais les lois / réglements etc ont été mis en place jsutement car il y a eu une demande de l'opinion ou un état de fait à un moment donné qui a obligé à... Pareil pour les fonctionnaires... l'état se désengage des fonctions de service public
Crusing
(11h16) Crusing Risbo > (11h14) Tu luttes comment contre la corruption de politicien de carrière? :)
thedan
(11h15) thedan Risbo > vi mais c'est trop facile de dire ça tant que l'on a pas eu des manettes entre les mains... C'est pas pour excuser, mais on n'a pas tous les tenants et aboutissants qui ont conduits l'état d'urgence, etc...
Risbo
(11h14) Risbo une économie rationnel#
Risbo
(11h14) Risbo Crusing > D’où l'intérêt de mettre la lutte contra la corruption en priorité. Une rationnel et compétitive, c'est pas du copinage
Crusing
(11h14) Crusing Comprendre que sur le court terme la privatisation coute moins cher, mais sur le long terme c'est comme confier la gestion de son compte à la mafia.
Risbo
(11h13) Risbo Sur 20 ans le nombre de fonctionnaires a fortement augmenté alors que le ratio prof/élève diminue. C'est aussi ça la France
Crusing
(11h12) Crusing Risbo > (11h01) Ah tu connais, et bien c'est à ce genre de groupe qu'ira toutes les privatisations, je vois pas en quoi ça aide.
Risbo
(11h12) Risbo La redistribution des richesses en moins
Risbo
(11h11) Risbo thedan > C'est bien de s'impliquer, mais le système est vicié a la base pour justement éviter qu'un outsider puisse émerger. Et avec notre empilement de lois/régmements/administration. On est certainement + proche du pays communiste que libéral.
thedan
(11h11) thedan Risbo > aprés que l'administration soit trop present dans certains cas et que l'on manque de personnel chez d'autres peut étre...mais bon
Risbo
(11h10) Risbo Le vertueux > La récente "loi anti anti IVG"?, l'état d'urgence, les perquisitions administratives, le fichier TES et j'en passe
thedan
(11h10) thedan Ben je me suis présenté, j'ai été élu avec d'autres personnes... et le pire c'est que quand t'es élu ben figure toi que c'est loin d'etre simple et que ça prend beaucoup de temps (bénévolement)
Le vertueux
(11h08) Le vertueux Risbo > Ils sont 17 millions au pays bas, nous sommes 67 millions en France. Et le pays n'est pas si liberal que tu le dis.
thedan
(11h08) thedan Si tu n'a pas content d'un loi, tu peux aller voir ton élu (qui peux l'avoir voter d'ailleurs ou non). Tu peux même te présenter pour faire valoir ton poing de vue... Perso, je trouvais que mon conseil syndical prenait des mauvaises decisions...
thedan
(11h06) thedan Risbo > et ça à avoir quoi avec un pays communiste ? Il y a une planification en France dans certains secteurs? Ensuite tu parles du poids de l'administration,je te rappelle que l'administration ne fait que faire appliquer des lois votés par nos elus !
Le vertueux
(11h04) Le vertueux Risbo > hum c'est bien, le concept de liberté illustré par la volonté de repeindre ses volets, tu es un philosophe.
Risbo
(11h01) Risbo Vinci c'est un groupe de connards qui arrose nos décideurs pour décrocher de juteux contrat payés par nos impôts, oui je connais. Donc ?
Risbo
(11h00) Risbo thedan > Regarde le poids de l'administration, plus de la moitié des richesses produites par le pays est absorbée par l'état
Crusing
(11h00) Crusing Risbo > Oui élaborons, le mot Vinci te dit-il quelque chose?
thedan
(10h58) thedan Risbo > France pays communiste mais bien sur....Va faire un tour dans un vrai pays ex communiste et on en reparle.... Vas-y cites moi quelques exemples...
Risbo
(10h55) Risbo Crusing > Se moquer c'est bien, élaborer c'est mieux . Les Pays Bas sont un pays libéral, ils se portent pas trop mal
Risbo
(10h54) Risbo Le vertueux > Sisi ça a du sens, quand tu veux repeindre tes volets & que tu dois attendre 3 mois qu'on te réponde... Des exemples je pourrai t'en filer des milliers. Après tu peux toujours les imaginer d'une autre couleur oui ..
Crusing
(10h44) Crusing Risbo > (08h53) Hahaha ça fait du bien de lire des bonnes conneries de bon matin, tiens pour ta peine : [facebook.com]
Le vertueux
(10h41) Le vertueux par contre oui, idées libérales économiques, ça a du sens et c'est en train de tout détruire.
Le vertueux
(10h40) Le vertueux Le mot liberté n'a aucun sens, tu demandes ça à un moine il te dira que c'est dans ta tête même si tu vis dans une cellule.
Risbo
(10h33) Risbo Beh la liberté c'est bien, après si on sûr qu'on s'en portera que mieux. Pour l'instant la France est quand même plus proche du communisme qu'elle ne l'a jamais été
Le vertueux
(10h12) Le vertueux A côté de ça on deforeste tout, on pille la mer, on créer des montagnes de dechets mais on continue à manger nos cookies le matin. Le chomage ne sera peut être plus un problème au final.
Le vertueux
(10h11) Le vertueux Nous sommes de plus en plus nombreux mais le progrès technique est tellement efficace qu'on a de moins en moins besoin de travailleurs "utiles". On part de ce constat et on construit des idées par rapport à cette idée.
Le vertueux
(10h10) Le vertueux Risbo > Tes idées libérales sont obsolètes, et ont déjà prouvées depuis le 18éme sicèle leurs totales incapacités à créer une société harmonieuse.
choo.t
(09h58) choo.t Le problème n'est pas le chômage, au contraire, il y en a trop peu, mais le partage des richesses issue de l'automatisation.
Risbo
(09h58) Risbo choo.t > Pas faux, mais sa demanderai une vraie étude d'impact et de faisabilité sans biais. Ce qui a peut de chance d'arriver
choo.t
(09h52) choo.t Risbo > Pourquoi vouloir baisser le chômage ? On s'est pas fait chier à automatisé plein de tache pour constamment devoir bosser.
Fougère
(09h19) Fougère Doc_Nimbus > Honnêtement, ça me dérange pas que JC cause pas de Factor :p
lirian
(09h09) lirian (08h54) execution sur place publique et tête sur un pic, emplacement à déterminer
LeGreg
(09h03) LeGreg Risbo > aux US le chomage est proche de 5% mais le fait est qu'il y a toujours plein de pauvres
Doc_Nimbus
(09h00) Doc_Nimbus Mais il cite pas factor :/
Doc_Nimbus
(08h59) Doc_Nimbus Sinon, un vrai sujet pour les gens qui ont de l'intelligence intelligente : [dailymotion.com]
Doc_Nimbus
(08h56) Doc_Nimbus Risbo > (08h53) Ahahah, tu es si crédule
Risbo
(08h54) Risbo Et tu mets en place une vraie politique anti corruption. Histoire que les mecs qui se font condamner n'aient pas la chance d'essayer de devenir président par la suite
Risbo
(08h53) Risbo Le vertueux > Non y a plus simple, tu dégages l'état de tous les secteurs ou il a rien a foutre, (cinéma, musique etc...) Tu dégraisses la masse de fonctionnaire au strict minimum & tu allèges impots & réglements " et voilà. Un pays dynamique
Le vertueux
(08h50) Le vertueux Je propose qu'on reintroduise progressivement les métiers d'homme sandwich payé 1 euros de l'heure, obligatoire pour les demandeurs d'emplois, afin de faire baisser le chomage à moins de 5%
Le vertueux
(08h49) Le vertueux Risbo > Oh bah c'est revolutionnaire cette idée !*
Risbo
(08h48) Risbo Et si plutôt que de distribuer des aides a tour de bras on s'occuper de faire baisser le chômage réel sous les 5% ?
LeGreg
(08h45) LeGreg a vous de déterminer si c'est l'idée que vous vous faisiez de ce que le revenu universel doit être.
LeGreg
(08h45) LeGreg pour arriver à un point où on a un support majoritaire pour le revenu universel et qu'il soit suffisant pour vivre. Le RSA en France est proche du concept de revenu universel [fr.wikipedia.org]
LeGreg
(08h40) LeGreg exemple : drug tests pour les gens qui recoivent de l'assistance [ncsl.org]
LeGreg
(08h38) LeGreg Les receveurs d'aide sont toujours super mal vu par la société (en France et aux US), et les gouvernements successifs mettent toujours plein de conditions super lourdes pour les recevoir pour flatter leurs attentes
CBL
(01h39) CBL (et je suis totalement partisan du revenu universel)
CBL
(01h36) CBL les caissiers des supermarchés et des McDo disparaitront de la meme facon que les standardistes et les laitiers
CBL
(01h34) CBL Big Apple > en même temps c'est cela le progrès
MrPapillon
(00h20) MrPapillon Exclu temporaire surprise pour les i7 sur Arizona Sunshine : [steamcommunity.com]
mercredi 07 décembre 2016
Mimyke
(23h22) Mimyke bixente > Ouais, du coup je l'ai désinstallé, ça me fera de la place pour d'autres jeux.
Big Apple
(22h21) Big Apple Vous aimez Amazon et le deep Learning, voilà ce qui vous attend : [youtube.com]
Big Apple
(22h02) Big Apple Sympa le magasin d'Amazon. Une entreprise qui ne paye pas d'impôts, qui n'a pas de salariés, c'est formidable. Tant que les clients ne sont pas au chômage, ça peut marcher. Faudrait aussi prévoir un ED 209 à l'entrée pour contrer les vols.
bixente
(19h37) bixente Putain, la moindre MAJ de Doom fait aux alentours de 10 gigas. Entre ça et le récent GOW 4 à 80 gigas... En 2016, les dévs doivent croire que tous les joueurs ont la fibre.
_Kame_
(17h09) _Kame_ Yolteotl > ça revient au problème de redistribution des richesses. D'ailleurs les suisses ont dit non à 80% à une telle chose. Alors bon, peut être après la 3ème guerre mondiale.
Crusing
(14h26) Crusing Le LD est cool, Ca fait bizarre de devoir réfléchir dans un jeu Ubi
Crusing
(14h25) Crusing Et malgré l'aspect kikoo hipster, l'univers parait effectivement plus cohérent que le 1 (en jouant full stealth)
Crusing
(14h24) Crusing Doc_Nimbus > J'ai une gtx1080, donc tout à fond en 4K, sauf le MSAA au delà de 4X qui pompe, ça a l'air bien optimisé, et la ville est vraiment chouette
Doc_Nimbus
(14h02) Doc_Nimbus Crusing > L'optimisation est pas trop aux fraises ?
Crusing
(13h46) Crusing Bon et bien il est très bien ce Watch Dogs 2.
Yolteotl
(13h45) Yolteotl Kame> Ou alors on accepte que le travail devienne quelque chose de secondaire, et on fournit un revenu universel à tout le monde :)
MrPapillon
(13h28) MrPapillon Il faudrait automatiser les tests de Call of Duty et FIFA.
_Kame_
(12h47) _Kame_ Et on accepte que l'avenir de l'humanité, c'est de faire des tâches répétitives, bien souvent rébarbatifs, jusqu'à la fin des temps.
_Kame_
(12h45) _Kame_ Et le pb de supprimer les caissières, c'est un pb plus général quand à l'automatisation, et qui revient tjrs au à la distribution plus équitable des richesses. Ou alors on réintroduit les opératrices téléphoniques.