Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Resident Evil 5

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
Il y a quatre ans, Capcom débarquait tranquillement avec son Resident Evil 4, un titre rentré aussitôt au Panthéon des jeux d'action qui devait révolutionner une série qui peinait à se renouveler mais également le genre en lui-même. Aujourd'hui, Resident Evil 5 débarque sur Xbox 360 et PS3 : première incursion sur les consoles nouvelle génération d'une série vieille de dix ans, ce "cinquième" épisode compte bien s'appuyer sur les innombrables qualités de son prédécesseur pour rafler une nouvelle fois la mise.

Après les vacances en Espagne d'un Leon Kennedy blafard dans RE4, Resident Evil 5 nous propose une nouvelle fois d'incarner un personnage mythique de la série : Chris Redfield, héros du premier épisode parti en safari au fin fond de l'Afrique. Pas question toutefois d'aller chasser le zèbre, puisque le grand brun musculeux moulé dans un t-shirt taille 8 ans est ici en mission pour le BSAA, un organisme chargé de lutter contre le bio-terrorisme. À peine débarqué de sa jeep, Chris est accueilli par Sheva Alomar, une belle jeune fille membre du BSAA local qui l'accompagnera durant toute l'aventure. Une aventure qui débute dans le village de Kijuju, où le BSAA soupçonne la présence d'un nouveau virus, mais qui amènera notre petit couple à voir bien du pays par la suite.


It's gonna take a lot to drag me away from you


Ce n'est un secret pour personne, mais la plus grosse nouveauté de Resident Evil 5 est bien le Partner system, qui permet de vivre l'intégralité de l'aventure en coop, avec une Sheva contrôlée par un deuxième joueur ou par l'IA si vous n'avez pas d'amis. Pas question donc de se la jouer perso et de se ruer comme un goret sur tous les objets de soin et autres boites de munitions : Resident Evil 5 va vous inculquer des notions de partage et d'assistance à personne en danger.





Il vous faut donc gérer intelligemment votre arsenal, en donnant par exemple le fusil à pompe à l'un et en laissant le snipe à l'autre. De même, si votre partenaire vient à se faire attraper par un des représentants de la faune locale, il faut aller l'aider à s'en défaire pour ne pas voir sa barre de vie fondre comme neige au Soleil. Enfin, si les affaires tournent vraiment trop mal pour lui, et qu'il vient à encaisser trop de coups, son statut passe à "mourant" et vous n'avez alors que quelques secondes pour fendre la foule et le soigner, ou au pire lui donner une petite tape dans le dos, si vous ne voulez pas voir apparaitre le game over.

Autant dire que parcourir le jeu à deux est un vrai plaisir de tous les instants, surtout grâce aux nombreux passages pensés pour ce nouveau gameplay impliquant une bonne coopération entre les joueurs. Un concept sublimé lors des nombreux affrontements contre des boss titanesques qui demandent une bonne synchronisation. Et si jamais vous préférez vous faire l'aventure seul dans votre coin, pas de panique, vous n'aurez que très rarement l'occasion de vous plaindre de l'IA de Sheva : grâce à un système d'ordres des plus basiques ("Attaque" ou "Soutien"), celle-ci ira tantôt au combat la fleur au fusil quitte à de temps en temps se faire zigouiller par certains ennemis capables de tuer en un coup, tantôt restera collée à vous et vous fournira en munitions appropriées à votre équipement au risque parfois de se montrer un peu trop généreuse et de cramer un spray de soin pour une malheureuse égratignure.

En revanche, jouer à deux (sur le Live ou en écran splitté, une belle performance malgré un framerate qui souffre un peu et surtout des écrans riquiquis) a pour conséquence de rendre le jeu encore moins flippant : déjà pas bien anxiogène à la base, jouer avec un pote transforme presque l'aventure en buddy movie tant on rigole devant certains passages bien grand-guignolesques. On s'attendrait presque à pouvoir se faire des fist pound à la fin d'un affrontement soutenu, comme dans Army of Two.


Attention les secousses


L'autre atout majeur du jeu est bien évidemment sa réalisation. C'est bien simple, on en prend plein les yeux du début à la fin : effets de lumière, finesse des texture, modélisation au poil des personnages... Tout y est, rien ne vient gâcher cette orgie. Les nombreuses cinématiques parviennent une fois de plus à vous scotcher à votre fauteuil, avec des angles de caméra virevoltants, des zoom sur les balles au ralenti, des personnages qui courent sur les murs... Oui, c'est n'importe quoi, c'est même complètement ringard, mais après tout c'est la série qui veut ça, donc on se tait et on admire. On pourra regretter en revanche des temps de chargement parfois un peu trop présents qui, même s'ils ne sont vraiment pas bien longs, cassent un peu le rythme. La partie sonore fait bien son boulot, avec des voix anglaises convaincantes, et une musique qui viendra renforcer l'atmosphère : celle-ci se fait entendre en présence d'ennemis et ne retombera qu'une fois la zone complètement nettoyée.





Pour ce qui est du gameplay, on retrouve une copie quasi-conforme de ce que proposait Resident Evil 4 à l'époque. Presque révolutionnaire en son temps, cette vue caméra à l'épaule est aujourd'hui devenue tout ce qu'il y a de plus banal. Néanmoins, elle reste toujours aussi efficace, même si certains psychorigides pleurnicheront devant le fait qu'on ne puisse toujours pas tirer en avançant. Pas question donc d'espérer foncer dans le tas en laissant sa kalash cracher la mort, il faut se poser et aligner à distance, et se remettre en mouvement pour contourner le vilain qui se rapprocherait d'un peu trop près. La visée est toujours facilitée par la présence d'un pointeur laser, bien pratique pour aligner les headshots. Un système de couverture fait son apparition dans cet épisode, mais celui-ci parait bien artificiel et n'est à vrai dire pas spécialement pratique : les zones pouvant servir d'abris sont clairement délimitées, et il n'est pas possible de glisser d'un côté ou de l'autre autrement qu'en appuyant sur le bouton pour quitter le mode couvert, de bouger de 30 centimètres pour changer de côté et d'appuyer de nouveau sur ce même bouton. On a connu plus ergonomique. Ces phases de shoot à couvert, bien qu'un peu plus nombreuses en toute fin de parcours, restent toutefois assez rares et finalement plutôt anecdotiques. Les QTE sont également toujours de la partie, et viennent pimenter certains passages, quitte à vous faire les faire rejouer si votre cerveau met un peu trop de temps à analyser la couleur des gros boutons qui apparaissent à l'écran.





Autre élément qui déchaine les passions, la gestion de l'inventaire. Décrié pour sa rigidité dans les premiers jeux de la série, celui-ci avait été complètement chamboulé dans le quatrième épisode avec l'arrivée d'une mallette découpée en cases où les objets occupaient une place à peu près proportionnelle à leur taille. Resident Evil 5 jette tout ça à la corbeille, et revient au "bon" vieil inventaire de neuf cases (ou plutôt deux fois neuf cases, Sheva ayant son propre inventaire) où un lance-roquettes ou un shotgun prennent autant de place qu'un spray de soin ou une boite de balles. Il faut donc parfois jongler un peu avec les objets entre les deux héros simplement pour mélanger deux herbes ou recharger son arme. Heureusement, il est possible d'assigner des objets en raccourcis sur la croix directionnelle. Néanmoins, les passages vraiment lourds, du genre où on se retrouve avec un flingue vide et à ne pas pouvoir ramasser la boite de balles qui traine par terre (vous pouvez également remplacer "flingue" par "jauge de vie" et "boite de balles" par "herbe verte"), simplement parce que l'inventaire est plein, sont heureusement excessivement rares - même si bien sûr, on aurait aimé ne jamais y être confronté, surtout que ça n'amusait déjà pas grand monde à l'époque de la PSOne. Mais pour être honnête, tout rébarbatif que puisse être ce système, il n'aura jamais été la cause de mort ou de panique en plein combat, et ce sans passer dix minutes à organiser au mieux tout son barda. On regrettera également la disparition de l'improbable marchand de Resident Evil 4, remplacé par un menu d'achat et d'upgrade du matos complètement impersonnel apparaissant en fin de chapitre ou à chaque rechargement. Heureusement, cet écran permet de remiser les objets dont on n'a présentement pas l'utilité sans avoir à s'en débarrasser pour de bon. Et au rayon des évolutions qui vont dans le bon sens, saluons la disparition des machines à écrire servant de points de sauvegarde, celles-ci étant avantageusement remplacées par des checkpoints et des sauvegardes automatiques.


Resident Evil 4 : the Africa Chronicles ?


Mais outre ces quelques lourdeurs, que certains jugeront rédhibitoires, Resident Evil 5 a surtout un peu trop tendance à proposer une progression et même un design complètement calqués sur ceux de son illustre ainé. Oh, il y a bien quelques passages qui viennent varier les plaisirs, comme cette traversée des marais en bateau, ou encore le magnifique acte 4 proposant des niveaux qui auraient plus leur place dans un Tomb Raider que dans Resident Evil, mais globalement le sentiment de redite est bien là. Alors certes, dans l'absolu on préfère rejouer à Resident Evil 4 plutôt qu'à un jeu Davilex. Certes, certains passages suffisamment fous seront là pour marquer les esprits. Mais malgré tout, on aurait bien aimé ne pas avoir le sentiment de jouer à un RE4.5, ou RE4 HD, surtout pour un jeu qui aura mis quatre ans à arriver.

Heureusement, la durée de vie s'avère satisfaisante (comptez une dix-douzaine d'heures sans rusher pour finir une première fois l'aventure), d'autant plus que le jeu déborde comme d'habitudes de contenus annexes : équipements et costumes à débloquer, mode Mercenaires, stats à améliorer pour se la raconter, sans parler bien sûr du plaisir simple de relancer une partie vite fait avec un pote pour se refaire un passage marquant.

Il est indéniable que Resident Evil 5 ne marquera pas autant les esprits que son grand frère : un sentiment de déjà-vu, quelques stagnations un peu lourdes dans l'ergonomie, quand ce n'est pas carrément un retour en arrière inexplicable pour l'inventaire, l'empêchent de devenir la nouvelle référence du jeu d'action sur consoles. Mais malgré ces défauts, Resident Evil 5 reste un très bon cru et un jeu d'action de premier ordre, notamment grâce à une réalisation de très haute volée et surtout à son mode coop salutaire. Les fans de la série seront également ravis de découvrir que de nombreuses zones d'ombre de la mythologie de la série sont ici éclairées.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Cyberpunk
 
Très bon test.

J'ai reçu mon RE5 lundi, je n'ai pu l'essayer qu'hier soir, j'y ai quand même passé 2h non stop.

Ce qui m'a le plus frappé, ce que malgré toutes mes appréhensions, je n'ai eu à aucun moment ll'impression de jouer à un ersatz de RE4 (contrairement à Fallout 3 avec Oblivion, Cyberpunk s'offre le point Draikin du jour): ll'ambiance, les ennemis, le coop...tout parait suffisament frais pour ne pas sentir la redite.

J'avais peur aussi pour le coop (j'ai joué qu'en solo), mais heureusement, en laissant Sheva toujours en Cover, elle est suffisament discrete pour se faire oublier et vous sauver quand vous en avez vraiment besoin. Et quand on voit la tonne d'ennemis, on se dit qu'on est pas trop de deux, ça n'enlève rien au stress. L'animation des ennemis est encore très convaincante et on voit qu'elle a beneficié d'améliorations, ça fait plaisir. Et il y a toujours ces moment qui vous font dire: "putain, qu'est-ce qu'il se passe??" avec du dégout dans la voix (le passage de la blonde, l'apparition des 1ères chauve-souris...)

Je me suis très bien fait à la maniabilité (même si je regrette quand même de ne pas pouvoir bouger en visant), ça ne m'a pas géné outre mesure.

Ah oui, et graphiquement, ça tue.

Mangez-en les gens!
kmizol
 
j'ai même pas envie de lire le test quand je vois une note pareille face à mon ressenti de la démo, avec un gameplay horrible, et un intérêt décroissant de la série qui s'éloigne de plus en plus de ses origines.
System Five
 
"La visée est toujours facilitée par la présence d'un pointeur laser"

Oui, c'est mieux que de dessiner une croix au marker sur sa télé HD a 2000 euros.
XIII
 
La note de 8/10 me semble être juste seulement il n'est pas facile d'être l'héritier direct de RE4 qui en son temps avait largement révolutionné la série mais égalment avait imposé un nouveau standard dans le genre TPS / survival horror.

Donc forcément avec une attente aussi forte de la part des joueurs et afficionados de la série il n'est pas anormal de ressentir une pointe de déception par certaines régressions ergonomiques et par simple fait que RE5 n'innove pas plus. En fait le jeu est coupable de seulement prolonger l'experience créee par son prédécésseur.

Voilà mon ressenti après quelques heures de jeu et après la lecture du (très bon) test de Zaza.
Cyberpunk
 
Le jeu n'innove peut-être pas, mais il apporte beaucoup plus d'éléments en tant que suite que Gears of War 2 par exemple: environnement complètement différent, coop avec IA, bond technologique (forcément)...
hohun
 
première incursion sur les consoles nouvelle génération d'une série vieille de dix ans


Dix ans ? 1996-2009 ?
xiam
 
je l'ai commencé hier soir , pour le moment ca va

-Chris est maniable (plus que dans la démo il me semble...)
-la miss n'est pas gênante , elle casse même les tonneaux à ma place , mais ne fait pas la vaisselle..
-C'est ultra beau

Voila mon ressentie après 3 heures de jeu..
Cyberpunk
 
Ah oui, la maniabilité est pas du tout adaptée pour des ennemis super mobiles, comme les chiens. La solution des game designers a été de les rendre immobiles par intermittence afin qu'on puisse les shooter...mouais...Heureusement, avec une arme un peu couillu (fusil auto, shotgun...), on fait face.
no_rick
 
Le problème est que la série a maintenant le cul entre deux chaises: jeu d'action et survival horror.

Pour le côté jeu d'action, j'ai un sentiment mitigé. Quand je joue à RE 5, il ne faut absolument pas que je joue à GoW2 avant, sinon j'ai l'impression de jouer à un simulateur de tank. Sinon, je retrouve les mêmes sensations qu'avec RE 4, le problème étant que depuis le jeu d'action a beaucoup évolué.

Pour le côté survival horror, depuis le 4 c'est fini. RE 4 et 5 ne sont pas des survival horror: à aucun moment dans le jeu on se retrouve à avoir peur.

Mon avis en résumé: si vous voulez un jeu d'action, jouer à Gears of War ou à God Of War, si vous voulez du survival horror, prenez Dead Space.

Et achetez RE 5 dans 2 mois en occasion ou sur les sites anglais, ça reste une bonne espérience.
lemmy1916
 
Très bon test , sa change de ceux que j'ai pu voir un peu partout sur ce jeu.

Sinon perso , j'ai pris vraiment mon pied sur ce jeu , plus que le 4 à son époque.Les missions sont plus variées , ont plus de punch et aucune d'elles ne ma vraiment fait dire "put*in sa me saoule" contrairement au 4 avec ces labyrinthes à deux balles et autres interrupteurs party.
Et que dire du coop , ce refaire le scénario avec un pote c'est tout simplement excellent , surtout certains passages de pure coop bien marrant.
Pour le mode mercenaire j'avais eu du mal à l'apprécier sur le 4 , de l'avoir essayé à deux j'ai qu'une hâte c'est de me refaire une soirée RE5 !

Bref pour moi , c'est que du bonheur ce RE5
Cyberpunk
 
Ce qui m'étonne, c'est que tout le monde dit: la peur c'est fini avec RE4/5. Mais franchement, qui a déjà eu peur sur un Resident Evil? C'était morbide, glauque, gore, mais ça a jamais foutu les pétoches. Seul Silent Hill 2 a réussi à faire naitre en moi un profond malaise, et Dead Space à me faire sursauter avec ses necromorphes qui utilisent les conduits d'aération pour apparaitre derrière soi.

Par contre, le RE ont toujours été forts pour nous faire des séquences chocs qui provoquent le dégout: l'oeil qui s'ouvre sur le bras du tyran ou le journaliste déchiré dans sa cellule dans le 2...C'est exactement ce genre de sensation que j'ai retrouvé avec la sequence de la blonde ou la "naissance" des chauve-souris dans le 5.

Après, effectivement, on ne passe plus son temps à arpenter des couloirs seul pour trouver un clé trefle qui nous permettra de trouver le symbole du soleil...

Et la disparition des zombies? Franchement, c'est une bonne chose d'avoir fait évoluer le concept, je me voyais mal flinguer que des mous du genou pas réactifs pendant 13 ans, et il y a suffisamment d'autres bons jeux de zombies pour s'éclater sur ces bebetes (Dead Rising, House of the Dead...)
Zaza le Nounours
 
kmizol a écrit :
j'ai même pas envie de lire le test quand je vois une note pareille face à mon ressenti de la démo, avec un gameplay horrible, et un intérêt décroissant de la série qui s'éloigne de plus en plus de ses origines.

...

Non, rien en fait.
goodspeed999
 
Très bon test, il faudrai juste 2 notes, pour celui n'ayant pas joué aux précédents RE, ca mérite surement le 8/10, pour le fan du survival horror qui s'est éteint à partir du 4, surement moins, mais en tant que fan de resident evil, il ne peux pas passer à coté, attendons la version pc maintenant!!
Pas comme re4, thanks
kgabou
 
@ Cyberpunk : le problême c'est que quand les premiers sont sortis (RE1 et 2 dans mon cas), on était pour beaucoup des pucelles en couche-culottes... Forcément maintenant on flippe moins.

EDIT : quoi que là je me refais le Rebirth sur GC, et même si on peut pas dire qu'il soit flippant, y a une bonne ambiance. On la retrouve un peu dans le 4 (au moment de l'espèce d'alien et contre les Regenerator, mais c'est tout), mais apparemment plus du tout dans le 5.
__MaX__
 
Zaza le Nounours a écrit :

...

Non, rien en fait.


Je vais le dire quand même pour ma part. Je suis sidéré de ce genre de critiques à droite à gauche sur le net.

Entre les gens qui commencent à RE 5 et découvrent le gameplay et disent que c'est de la merde, ceux qui connaissent parfaitement et disent que le gameplay c'est de la merde et finalement... ceux qui arrivent à dire que c'est (encore) de la merde et devrait plutôt rester sur les mêmes ficelles que le premier épisode ; alors que pour une fois au quatrième épisode les dévs tente de faire évoluer les mécanismes qu'ils utilisent depuis plus de 10 ans, ça me fait halluciner.

En gros, les gamers ne sont jamais contents. Je sais pas quoi, un jeu se regarde dans sa globalité : sa cohérence, sa réalisation, sa fluidité d'un bout à l'autre. Et RE5 maîtrise parfaitement tout ça avec des choix (notamment par rapport au déplacements) assumés.

Sinon Cyberpunk, malaise c'est différent de peur pour moi. Les deux premiers RE m'ont fait faire de sacrés bonds au plafond, le premier avec l'apparition des chiens, j'étais en flippe total dans ce pauvre couloir avec les vitres qui venaient de m'éclater au nez. :D
Goran
 
Merci monsieur Zaza pour ce test. J'ai juste une petite interrogation sur l'adéquation note/texte. A te lire j'ai eu l'impression que tu étais pas mal critique et finalement je trouve une note assez haute. Du coup je m'interroge un peu (bon j'ai toujours tendance à privilégier mon ressenti suite au texte, une note n'étant généralement qu'une rapide indication).

Et sinon j'ai lu ici et la que ce jeu n'avait de sens qu'en coop, en solo l'expérience étant bien moins intéressante quid ?
hohun
 
kmizol a écrit :
j'ai même pas envie de lire le test quand je vois une note pareille face à mon ressenti de la démo, avec un gameplay horrible, et un intérêt décroissant de la série qui s'éloigne de plus en plus de ses origines.

Ah bah oui un gameplay horrible. Attends tu me rappelles le gameplay de RE1 s'il te plaît ? Des énigmes idiotes, des déplacements horribles, un système de tir rigide, un scénario sympa sans plus, des doublages immondes ?

Si on en était toujours au système RE1, la série serait tombée dans l'oubli hein.
Zaza le Nounours
 
Goran a écrit :
Merci monsieur Zaza pour ce test. J'ai juste une petite interrogation sur l'adéquation note/texte. A te lire j'ai eu l'impression que tu étais pas mal critique et finalement je trouve une note assez haute. Du coup je m'interroge un peu (bon j'ai toujours tendance à privilégier mon ressenti suite au texte, une note n'étant généralement qu'une rapide indication).

Je me suis taté entre 7 et 8, mais finalement, même si le jeu a des défauts qu'on ne peut pas passer sous silence, ce que j'ai retenu c'est que pendant 12 heures je me suis pas emmerdé une seconde.

Et sinon j'ai lu ici et la que ce jeu n'avait de sens qu'en coop, en solo l'expérience étant bien moins intéressante quid ?

J'ai fait la plus grande partie de l'aventure seul (je me suis juste fait la fin du chapitre 5 et le chapitre 6 en coop, d'ailleurs cacedédi à Crono et __MaX__, wesh wesh) : là encore, rien à reprocher, comme je le dis dans le test ça reste fnu à jouer et l'IA de Sheva ne souffre d'aucune carence flagrante. Après, comme tous les jeux, c'est forcément plus sympa d'y jouer à deux, même si je trouve que c'est peut-être moins flagrant dans RE5 que dans un Gears 2 par exemple.
kmizol
 
__MaX__ a écrit :


Je vais le dire quand même pour ma part. Je suis sidéré de ce genre de critiques à droite à gauche sur le net.

Entre les gens qui commencent à RE 5 et découvrent le gameplay et disent que c'est de la merde, ceux qui connaissent parfaitement et disent que le gameplay c'est de la merde et finalement... ceux qui arrivent à dire que c'est (encore) de la merde et devrait plutôt rester sur les mêmes ficelles que le premier épisode ; alors que pour une fois au quatrième épisode les dévs tente de faire évoluer les mécanismes qu'ils utilisent depuis plus de 10 ans, ça me fait halluciner.

En gros, les gamers ne sont jamais contents. Je sais pas quoi, un jeu se regarde dans sa globalité : sa cohérence, sa réalisation, sa fluidité d'un bout à l'autre. Et RE5 maîtrise parfaitement tout ça avec des choix (notamment par rapport au déplacements) assumés.

Sinon Cyberpunk, malaise c'est différent de peur pour moi. Les deux premiers RE m'ont fait faire de sacrés bonds au plafond, le premier avec l'apparition des chiens, j'étais en flippe total dans ce pauvre couloir avec les vitres qui venaient de m'éclater au nez. :D



j'ai pas dis que ce jeu c'était de la merde, mon point de vue c'est une impression de gâchis, de gros "dommage", car l'enveloppe est belle, certaines scènes ont l'air de valoir le coup, mais avec la même maniabilité que le 4 en rajoutant 10x plus d'ennemis, avec une vue aussi restreinte, c'est juste pas possible pour moi. J'arrête tout de suite les frais. Faudrait penser à évoluer un peu, ça fait pale figure face à un dead space ou un left 4 dead, j'suis désolé mais on a pas les mêmes valeurs.

Résolument tourné action, faut accepter d'être comparé à la concurrence. Je suis un grand fan des zombies (jeux, films) et là on est loin d'avoir un truc mémorable, et pour moi pas plaisant du tout (maniabilité/gameplay de #?%é).

hohun a écrit :

Si on en était toujours au système RE1, la série serait tombée dans l'oubli hein.


C'est peut etre pour ça que je parle d'évolution mon coco, on reste pas avec une maniabilité d'il y a 10 ou 20 ans.
kgabou
 
kmizol a écrit :
on reste pas avec une maniabilité d'il y a 10 ou 20 ans.

4 ans petit, 4 ans. Pas la peine d'exagérer là-dessus, c'est déjà assez moche comme ça :)
__MaX__
 
Deadspace, parlons en de deadspace. Dis moi où la maniabilité est différente ? A part les pas en arrière qui tellement Isaac se bouge vite te sauvent peut être, deux fois dans tout le jeu (et encore... quand tu joues en facile).

Et Left 4 Dead, je sais pas si t'es au courant : c'est un fps.
Cyberpunk
 
Le gros problème qu'on a aujourd'hui, c'est qu'on passe son temps à tout évaluer et tout comparer: un fps console c'est moins maniable avec une manette qu'avec une souris donc c'est de la merde, le jeu a des textures moins fines qu'un autre donc c'est moche (je suis champion pour ce point), RE5 c'est pas comme X (insérer n'importe quel nom de blockbuster sortit récemment), donc c'est de la merde...

On devient quand même super difficiles et exigeants hein. Je dis pas qu'il faut se contenter de daubes Davilex, mais on joue à des jeux de fous aujourd'hui: prenez un screenshot de RE5, de Killzone 2 ou de Gears of War 2 et montrez-le à l'ado/bambin/spermatozoide que vous étiez il y a 10 ans, vous en rèveriez encore.

RE5 n'est pas le meilleur jeu au monde, il a des défauts, mais pour dire que c'est de la merde, faut vraiment plus du tout connaitre la valeur des choses.
hohun
 
kmizol a écrit :
C'est peut etre pour ça que je parle d'évolution mon coco, on reste pas avec une maniabilité d'il y a 10 ou 20 ans.

Tu n'as pas fait mention d'évolution dans le post que je quotais, mon coco.
kmizol
 
kgabou a écrit :

4 ans petit, 4 ans. Pas la peine d'exagérer là-dessus, c'est déjà assez moche comme ça :)


nan mais il me parle des premiers resident, donc je réponds qu'aujourd'hui ce serait absurde de se retrouver avec la maniabilité d'un resident evil 1, ou autre jeu qui, si elle satisfaisait à son époque ne l'est plus maintenant (satisfaisante j'espere que vous m'avez compris).

J'ai quand même lu le test, car je ne critiquais pas le test mais les gouts du testeur, et je le trouve très bon, les défauts ne sont pas cachés, et j'hallucine encore plus quand j'ai vu que dans la version finale les déplacements en tir ne sont toujours pas permis. Vous etes masos??
Cyberpunk
 
kmizol a écrit :


nan mais il me parle des premiers resident, donc je réponds qu'aujourd'hui ce serait absurde de se retrouver avec la maniabilité d'un resident evil 1, ou autre jeu qui, si elle satisfaisait à son époque ne l'est plus maintenant (satisfaisante j'espere que vous m'avez compris).

J'ai quand même lu le test, car je ne critiquais pas le test mais les gouts du testeur, et je le trouve très bon, les défauts ne sont pas cachés, et j'hallucine encore plus quand j'ai vu que dans la version finale les déplacements en tir ne sont toujours pas permis. Vous etes masos??


Tu sais qu'on peut QUAND MEME s'amuser sans cette feature?

tu l'avais pas dans RE4, tu n'as pas fait un caca nerveux pour autant hein...faut arreter de résumer l'intéret d'un jeu à un élément de gameplay.

C'est pas comme s'il demandait du skill, c'est pas Tribes!
stereo
 
lemmy1916 a écrit :

Les missions sont plus variées , ont plus de punch et aucune d'elles ne ma vraiment fait dire "put*in sa me saoule" contrairement au 4 avec ces labyrinthes à deux balles et autres interrupteurs party.

Bref pour moi , c'est que du bonheur ce RE5


C'est en lisant ce genre de commentaire que j'ai envi de me flinguer, ou comment des .... ont réussis à faire ressembler resident evil à tout le reste, à tout ce qui est pas trop compliqué et ou on tire, on tire et on tire ... et surtout on réfléchi pas trop :/
kmizol
 
Cyberpunk a écrit :


Tu sais qu'on peut QUAND MEME s'amuser sans cette feature?

tu l'avais pas dans RE4, tu n'as pas fait un caca nerveux pour autant hein...faut arreter de résumer l'intéret d'un jeu à un élément de gameplay.

C'est pas comme s'il demandait du skill, c'est pas Tribes!


sauf que dans le 4 elle ne dérangeait pas autant, vu qu'il y avait moins d'ennemis justement.

et non moi ça ne m'amuse pas de galérer comme un fou tout au long d'un jeu.

__MaX__ a écrit :

Et Left 4 Dead, je sais pas si t'es au courant : c'est un fps.


Et alors ça l'empêche d'être un jeu d'action ? plus d'action je crois que tu peux pas trouver...

pour rappel tu peux très bien trouver un fps rpg, aventure, ou pure action, c'est une catégorie soit, mais c'est aussi tout simplement un point de vue.....
Cyberpunk
 
kmizol a écrit :

et non moi ça ne m'amuse pas de galérer comme un fou tout au long d'un jeu.


Ah? tous les jeux auxquels tu joues ont une jouabilité absolument parfaite? Tu n'as jamais eu à te faire à une jouabilité?

Pour info, contrairement à toi on a joué un peu plus loin que la démo et on s'habitue très bien. Après, si tu as des problèmes d'adaptation, effectivement, c'est que tu as pas l'habitude de jouer à des jeux vidéo.

T'es quand même de sacrément mauvaise foi, hein
kgabou
 
Pas la peine de s'exciter comme ça. kmizol a quand même raison sur le fait qu'intégrer le tir en déplacement et le straff, quitte à ralentir le joueur durant la visée, n'aurait rien couté à CAPCOM et aurait rendu l'expérience de jeu, déjà excellente, encore meilleure et moins frustrante par moments. Pareil pour la gestion d'inventaire.

il a tord sur le fait que ça pourrit totalement le jeu ok, mais ça reste son avis.

Au final le jeu s'annonce super, mais on a quand même le droit de gueuler sur l'absurdité de certaines décisions de CAPCOM.
kmizol
 
Cyberpunk a écrit :


Ah? tous les jeux auxquels tu joues ont une jouabilité absolument parfaite? Tu n'as jamais eu à te faire à une jouabilité?

Pour info, contrairement à toi on a joué un peu plus loin que la démo et on s'habitue très bien. Après, si tu as des problèmes d'adaptation, effectivement, c'est que tu as pas l'habitude de jouer à des jeux vidéo.

T'es quand même de sacrément mauvaise foi, hein


je ne joue qu'à des jeux qui ont maniabilité qui ne m'empêche pas de m'amuser oui c'est vrai, et donc je vois pas où je suis de mauvaise foi car j'assume mes opinions.

J'ai pas l'habitude de jouer à des jeux video? qu'est-ce tu parles sans savoir ? on se connait d'adam ou d'eve ? j'ai surement plus d'expérience de jeu que toi...
kgabou
 
__MaX__ a écrit :
Deadspace, parlons en de deadspace. Dis moi où la maniabilité est différente ? A part les pas en arrière qui tellement Isaac se bougent vite te sauvent peut être, deux fois dans tout le jeu et encore... quand tu joues en facile.

Désolé mais non. Le fait de pouvoir viser en passant un angle dans un couloir te permet de réagir vachement plus vite, et en difficile ça m'a sauvé la vie plus d'une fois. J'imagine même pas si j'avais du passer l'angle, tourner la caméra pour voir qu'un ennemis me fonce dessus, puis m'arrêter pour viser alors qu'il est déjà sur moi...
Cyberpunk
 
kmizol a écrit :

J'ai pas l'habitude de jouer à des jeux video? qu'est-ce tu parles sans savoir ? on se connait d'adam ou d'eve ?


C'était ironique: n'importe qui a joué un peu aux jeux vidéo (comme tu sembles t'en vanter) a du batailler à de nombreuses reprises avec une maniabilité imparfaite pour avancer dans un jeu.

Ta remarque me faisait penser à un débutant du jeu vidéo qui serait rebuté par une maniabilité qui demande un temps d'adaptation. Un ancien jour s'adapte habituellement.

j'ai surement plus d'expérience de jeu que toi...


Désolé, j'ai passé l'age de mesurer ma quequette.
Crazralfrill
 
Je pense la même chose que kmizol. Le jeu est peut être beau, intéressant, varié ou que sais-je encore, mais si il est frustrant à cause de sa jouabilité bancale je ne vais certainement pas y jouer.
En tout cas en ce qui concerne un jeu d'action, où le plaisir est d'après moi intimement lié aux sensations et aux contrôles du personnage.
Cyberpunk
 
Mais je suis d'accord aussi, la maniabilité est imparfaite, et bouger et visant manque cruellement. ce n'est pourtant pas rédibitiore.
kgabou
 
Bah c'est clair que si c'est la même chose que RE4, ça m'empêchera pas d'y jouer, au contraire.
supermouette
 
kgabou a écrit :
y a une bonne ambiance. On la retrouve un peu dans le 4 (au moment de l'espèce d'alien et contre les Regenerator, mais c'est tout), mais apparemment plus du tout dans le 5.


Ben perso, j'ai été plutôt agréablement surpris par l'ambiance de cet opus, en particulier pendant la 1ère moitié du jeu. Rien que le 1er niveau est franchement bien fichu et m'a bien mis dans le bain, alors que j'étais plutôt sceptique à la base, sachant que j'avais trouvé le 4 sympa, mais sans plus.

Sinon, niveau gameplay, c'est sûr que c'est différents des autres TPS à la mode, mais une fois qu'on a pris le rythme, le dézinguage de zombies devient bien trippant et ça change un peu de tout ce qu'on a l'habitude de voir ces derniers temps. Le seul problème avec ce style, c'est la relative molesse de certains boss fights, surtout quand on ne sait pas exactement quoi faire. Là, c'est sûr que comparé aux ténors du jeu d'action, RE5 fait un peu pale figure, mais il a largement de quoi compenser à côté.


kmizol a écrit :
sauf que dans le 4 elle ne dérangeait pas autant, vu qu'il y avait moins d'ennemis justement.

Sauf que çe n'est pas vraiment le cas. Les scènes qu'on voit dans la démo (la 1ère en particulier) sont celles parmi les plus brutales du jeu, surtout qu'on te file absolument rien pour te défendre dans cette démo. Elles ne sont pas représentatives de l'ensemble du jeu...
Jthiboust
 
Cyberpunk a écrit :
Mais je suis d'accord aussi, la maniabilité est imparfaite, et bouger et visant manque cruellement. ce n'est pourtant pas rédibitiore.


Le fait de ne pas pouvoir viser en bougeant est un element de gameplay qui peut paraitre frustrant, mais qui a aussi son importance je pense.

Ca permet de creer une tension, et d'eviter les techniques de kitting ou de hit and run qui finalement serait un peu chiante.

J'ai pas encore fait le 5, donc peut etre que je me plante completement mais je me rappelle dans les episodes precedent que c'etait assez stressant de vider son chargeur dans la tete d'un zombie alors qu'il avance vers nous et qu'on peut justement, pas reculer tout en tirant
kmizol
 
Jthiboust a écrit :


Le fait de ne pas pouvoir viser en bougeant est un element de gameplay qui peut paraitre frustrant, mais qui a aussi son importance je pense.

Ca permet de creer une tension, et d'eviter les techniques de kitting ou de hit and run qui finalement serait un peu chiante.

J'ai pas encore fait le 5, donc peut etre que je me plante completement mais je me rappelle dans les episodes precedent que c'etait assez stressant de vider son chargeur dans la tete d'un zombie alors qu'il avance vers nous et qu'on peut justement, pas reculer tout en tirant


je crois que c'était sur gamekult, où le testeur tout au long du jeu en fait se contentait continuellement de passer derrière l'ennemi une fois que le zombie s'approchait. je trouve pas ça d'un intérêt ultime...
kgabou
 
Jthiboust a écrit :
Le fait de ne pas pouvoir viser en bougeant est un element de gameplay qui peut paraitre frustrant, mais qui a aussi son importance je pense.

Ca permet de creer une tension, et d'eviter les techniques de kitting ou de hit and run qui finalement serait un peu chiante.

Essaye Silent Hill.

Et pour le hit&run, c'est plutôt un truc exacerbé par le gameplay des dernier RE : je tire, comme je peux pas me déplacer en tirant je me retourne et cours 10m, je me retourne, je tire, etc.
Zaza le Nounours
 
Ah oui, au fait, on peut straffer.
elandy
 
on en revient quand même au fait que la démo a donné un aspect très très négatif au jeu, et que finalement, tout ceux qui y ont joué en entier ne le trouvent pas si pourri que ca (notament la maniabilité, du fait qu'on s'y adapte, ce qui n'est pas possible dans une démo, vu qu'il y a 2 niveaux max.).


Ce qu'il se passe avec RE, ca me fait un peu penser à ce qu'il s'est passé avec Fallout 3. Le jeu s'est fait quand même grandement descendre alors qu'il n'est pas si mauvais, je dirais plutôt bon même.

Moi perso, après avoir lu les commentaires de la démo sur ce site, j'ai vraiment eu peur, parce qu'il a été descendu en flèche.

Alors ca fait quand même du bien d'entendre des commentaires un peu plus objectifs qui disent que le jeu a des défauts certes, mais est bon tout de même.

On a quand même l'impression au vu de certains commentaires que des testeurs lui collent directement 1/20 tout ca parce qu'on ne peut pas tirer en bougeant.

J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à comprendre ceux qui disent que le gameplay est trop vieux à cause de ca. Ca veut dire quoi, un gameplay vieux ? le fait qu'on puisse pas bouger en tirant ? je comprends pas vraiment la principe. pour moi un gameplay n'est ni vieux ni novateur, il est adapté au jeu, et on aime ou on aime pas.

Cette analogie avec Dead Space, pour moi, c'est comme si on me disait : Dans super mario, on pouvait sauter en lancant des boules de feu, dans zelda 3, on peut pas sauter, donc le gameplay a 10 ans de retard, donc 1/20 pour Zelda 3.
kmizol
 
Cyberpunk a écrit :


C'était ironique: n'importe qui a joué un peu aux jeux vidéo (comme tu sembles t'en vanter) a du batailler à de nombreuses reprises avec une maniabilité imparfaite pour avancer dans un jeu.

Ta remarque me faisait penser à un débutant du jeu vidéo qui serait rebuté par une maniabilité qui demande un temps d'adaptation. Un ancien jour s'adapte habituellement.



Désolé, j'ai passé l'age de mesurer ma quequette.


A preuve du contraire c'est toi qui te permets les jugements de valeur ou des présuppositions, c'est l'hopital qui se moque de la charité...

J'ai 28 ans ma quequette elle est bien là où elle est, elle demande pas après toi, et je ne me suis comparé à personne alors arretons là les frais.
Cyberpunk
 
kmizol a écrit :


A preuve du contraire c'est toi qui te permets les jugements de valeur ou des présuppositions, c'est l'hopital qui se moque de la charité...

J'ai 28 ans ma quequette elle est bien là où elle est, elle demande pas après toi, et je ne me suis comparé à personne alors arretons là les frais.


Ok, pas de soucis, bisou sur la quequette :-)

Pour ceux qui l'ont fini, l'histoire est sympa quand même?
System Five
 
roooh vous faites chier, continuez un peu, on y aller droit dans le mur du point godwin.
Ash_95
 
Message supprimé à la demande d'Ashtivision
Zaza le Nounours
 
Cyberpunk a écrit :]
Pour ceux qui l'ont fini, l'histoire est sympa quand même?

C'est sympa comme du RE : comprendre que c'est bien ringard. Mais c'est bien amené, il y a des rebondissements (dont un que personnellement je voyais déja venir dans les trailers), les cutscenes sont chouettes, et les gros fans de la série découvriront plein de choses.
Cyberpunk
 
Merci Zaza :-)

Bordel vivement soir que je m'y remette...

Pour le coup, je viens d'arriver dans les mines, il fait tout noir et on avance éclairé par sheva (qui ne peut donc se défendre). Je m'attendais pas à ce type de passage, ça fait plaisir!
kgabou
 
No spoiler please!
kornysam
 
Bon alors je vais jeter de l'huile sur le feu mais sans déconner une fois habitué à la maniabilité, ben c'est excellent et le peu d'évolution au niveau du gameplay est suffisant pour se prendre de nombreux ennemis sur la gueule. Utiliser le flingue de base pour passer au mode corps à corps ben on fait quand même vite le ménage. Et puis Sheva est là pour subvenir aux carences du joueur!(Sauf contre le mec à la tronçonneuse où elle est morte en restant devant lui 3 fois...)
P.s. Boostez votre pistolet au max ça aide vraiment genre à la moitié du jeu j'ai déjà un pistolet aussi puissant que mon fusil à pompe au début du jeu!
Bubulle
 
Bon bah fini RE5 est j'ai pas été deçu plus que ça, vue que ça fait quelques temps déjà que Capcom fsait pété les videos et les screens tout en disant bien que le gameplay resterait inchangé .

La jouabilité faut juste s'y faire et après c'est direction le pétage de n'oeil, on voit quand même qu'il y a de la qualité dans le jeu alors certes ok, y du pompage dans RE4, ok le côté survival horror quoi que le côté survivre est encore present.... A disparu pour quelque chose de plus action (Au passage faire faire les videos du jeu par des rikains était pas forcément la meilleure des idées au vue de la qualité de certaines qu'on croirait sorties du dernier chucks norris avec les ralentissements...-_-') mais le fait est que la sauce prend plutot pas mal , que certaines misions dans le jeu et surtout au niveau des boss sont tout bonnement dantesques qu'elles tiennent sur un bon scénario mignonnet et que finalement ce dernier né de chez Capcom n'est pas une merde ultime comme la majorité des gens l'ont clamé haut et fort.

Après faut savoir ce qu'on veut, soit Capcom copie EA, balance un dead Space version RE (Avec gameplay notamment) et tout le monde cri au copitage et s'indigne, soit on garde le côté Oldschool qui fonctionne encore plutot pas mal et on garde un peu ce jeu du côté unique et qui s'enfou des lois du marché actuel et au pire des cas faire un peu evoluer le concept sans pour autant tou changer comme c'est la mode actuellement.
Evilspell
 
Ah ouais quand même. A la sortie de la première démo, j'avais l'impression de faire partie de la majorité ambiante et bien pensante des hommes de goûts ... de ceux qui avaient trouvé le gameplay d'un autre temps, qui pensaient que RE avait perdu de sa superbe etc ...

Et finalement d'après les retours que j'ai ici et là, et surtout , ce jeu à l'air d'être un putain de bon jeu ... d'action.

Donc c'est décidé ... j'vais certainement passé du côté obscur des éternels enthousiastes enjoués et me faire le coop avec un pigeon pote pour shooter du négwo infecté, le tout en pestant joyeusement sur la rigidité cadavérique du gameplay, à base de vannes mettant en scène toutes sortes d'objets contondants avec les colons des protagonistes.

Si le jeu me plais en coop, j'essayerais de le prendre pour mieux profité des graphismes sur ma téléachdé et me faire des sessions en solitaire. Mais là avec la tonne de bon jeu que j'ai envie de me prendre en ce moment, à moins de le voler, j'entends déjà mon compte en banque crier "Fuck Zaza".

Putain que j'suis influençable, ça me fait presque peur.
__MaX__
 
C'est quand tu veux Evilspell pour le coop =]

Ya aussi le mode mercenaire qui est bien intéressant.

Pour revenir à kmizol (qui semble avoir autant de sang froid à 28 ans qu'il aime Resident Evil), si ça me fait hurler ce genre de critiques, c'est surtout qu'on est capable de descendre un jeu complet rien que pour un aspect.

Je prends l'exemple de Nofrag récemment suite à plusieurs critiques qui ont démonté le jeu Cryostasis qu'on m'a passé récemment. Et ben je hais encore les gars qui ont défoncé ce titre qui est une grosse surprise pour moi. Je m'étais complètement désintéressé du projet a cause des soit disant points négatifs nombreux.

Alors quand je constate que sur des jeux qui en valent le coup, des gens balancent sévèrement sur le titre, parce qu'ils sont tout simplement incapables d'assimiler les contrôles, ou même, parce qu'en fait ils n'adhèrent pas au concept, ça me fait faire des bonds de 15m.

Sinon kgabou, je trouve ça anecdotique je te dis, c'est qu'une vision personnelle. Mais le déplacement de Deadspace, c'est clairement pas ce qui transformerait RE en GoW2 ou en Army of two.
kmizol
 
__MaX__ a écrit :
C'est quand tu veux Evilspell pour le coop =]

Ya aussi le mode mercenaire qui est bien intéressant.

Pour revenir à kmizol (qui semble avoir autant de sang froid à 28 ans qu'il aime Resident Evil), si ça me fait hurler ce genre de critiques, c'est surtout qu'on est capable de descendre un jeu complet rien que pour un aspect.

Je prends l'exemple de Nofrag récemment suite à plusieurs critiques qui ont démonté le jeu Cryostasis qu'on m'a passé récemment. Et ben je hais encore les gars qui ont défoncé ce titre qui est une grosse surprise pour moi. Je m'étais complètement désintéressé du projet a cause des soit disant points négatifs nombreux.

Alors quand je constate que sur des jeux qui en valent le coup, des gens balancent sévèrement sur le titre, parce qu'ils sont tout simplement incapables d'assimiler les contrôles, ou même, parce qu'en fait ils n'adhèrent pas au concept, ça me fait faire des bonds de 15m.

Sinon kgabou, je trouve ça anecdotique je te dis, c'est qu'une vision personnelle. Mais le déplacement de Deadspace, c'est clairement pas ce qui transformerait RE en GoW2 ou en Army of two.


j'ai les oreilles qui sifflent alors je réponds... et le fait que vous aimiez le jeu malgrès ses défauts ne m'empechent pas de donner ma critique sur celui-ci. On est en démocratie enfin je crois... c'est quand meme super important (enfin pour moi je le précise ENCORE) le controle du personnage, l'inertie, etc. C'est la connection (essentielle) entre nous joueurs et le jeu. Alors soit vous avez du mal à comprendre, soit je vis dans un autre monde.

ça va j'ai pas été trop bouillonnant ???
__MaX__
 
Je comprends que tu n'apprécies pas, ça n'est pas un défaut pour autant "de manière générale" (pas à ton niveau apparemment).
Cyberpunk
 
kmizol a écrit :


j'ai les oreilles qui sifflent alors je réponds... et le fait que vous aimiez le jeu malgrès ses défauts ne m'empechent pas de donner ma critique sur celui-ci.


Ah mais complètement, mais moi le truc qui m'a énervé, c'est que tu te coupes de ceux qui aiment le jeu avec un "j'suis désolé mais on a pas les mêmes valeurs." genre il y a les leet comme toi qui jouent à left 4 dead et il y a ceux comme nous qui n'ont pas de gout et qui jouent à cette vieille série moribonde et injouable qu'est RE. Je force volontairement le trait, mais c'est comme ça que j'ai compris ton intervention, et je pense pas être le seul. J'espère avoir mal compris parce que sinon c'est d'un suffisance sans borne.
kgabou
 
__MaX__ a écrit :
Sinon kgabou, je trouve ça anecdotique je te dis, c'est qu'une vision personnelle. Mais le déplacement de Deadspace, c'est clairement pas ce qui transformerait RE en GoW2 ou en Army of two.

Encore heureux, et c'est pas ce que je veux. Je dis juste que l'intégrer serait un plus, et qu'on peut légitimement gueuler sur CAPCOM pour certains de leurs choix à deux balles, comme celui-ci. Même s'ils ne transforment pas RE en bouse.
Crono
 
I love Zaza o/
Excellent test vieux frère ;).
Quand tu veux pour du mercenary :D
System Five
 
__MaX__ a écrit :

Je prends l'exemple de Nofrag récemment...


Mauvais exemple de site objectif hein.
Juste pour situer, si c'est pas de valve:c'est de la merde, le plus gros exemple de mauvaise foi pour moi c'est quand ils ont déversé des litres de diarrhées sur COD4 alors qu'ils hébergeaient/hébergent des servers par la suite.
Klaw
 
Personnellement, après avoir fini le jeu et fait quelques petits trucs annexes, ce qui me gène le plus avec le jeu, c'est quand même l'ambiance et le scénario qui n'ont plus grand chose à voir avec ce que j'attendais d'un RE :(
Pour le reste le jeu est classique, mais suffisamment bien rythmé pour que ça se laisse jouer et apprécier. Mais bon, il aurait juste été 10 fois meilleur avec une ambiance sombre et flippante.
kgabou
 
System Five a écrit :


Mauvais exemple de site objectif hein.
Juste pour situer, si c'est pas de valve:c'est de la merde, le plus gros exemple de mauvaise foi pour moi c'est quand ils ont déversé des litres de diarrhées sur COD4 alors qu'ils hébergeaient/hébergent des servers par la suite.

Ils crachaient sur le scénar et certaines déclarations marketing, ça peux se comprendre. Surtout que leur test encense grave le jeu...

Et à part ça un site objectif ça n'existe pas :)
System Five
 
kgabou> Non, je parle d'avant la sortie, toutes les news sur la facilité, le manque d'originalité ..etc.(m'avaient persuadé que c'était de la merde en gros jusqu'à ce que j'y joue)
enfin, c'est pas nouveau que c'est des connards aigris qui n'aiment que les fps à uberskill.

Bref HS terminé rodgeur.
kgabou
 
Ok, me rappelle pas de ça. J'aime bien NoFrag quand même :)
System Five
 
Ah mais j'aime bien aussi, vu que j'suis un connard.
kgabou
 
http://www.youtube.com/watch?v=azBDSApwe4Q

:)
SupaPictave
 
Comme beaucoup je suis revenu de la démo, et je kiffe ma race. Bon, la maniabilité est rigide blabla... La réalisation est somptueuse blabla...
2-3 trucs m'ont marqué quand même.

Le système de partenaire est vraiment efficace et change totalement l'approche du jeu. Sheva n'est ni inutile ni gênante, mieux elle nous sauve la mise bien souvent et au final on est sacrément content qu'elle soit là. C'est pas souvent qu'on peut dire ça d'un sidekick. Effectivement ça rajoute aussi une dimension supplémentaire à la gestion d'inventaire, qui est parfois assez rude à cause du nombre de case réduit et du fait que l'inventaire est désormais dynamique (heureusement que y a les raccourcis).

En revanche je dois jouer comme un neuneu, parce qu'à défaut de trouver le jeu vraiment dur (en fait je joue en normal, et jusqu'à maintenant je ne suis mort que 2-3 fois à cause d'un QTE raté), je trouve certains passages franchement frustrants, notamment à cause du manque de munitions. Dans certains cas chauds (genre, à affronter 2 mecs à la tronçonneuse à la suite avec leurs hordes de copains) on se retrouve vite à court, et on se trimballe plusieurs scènes de suite quasi à poil, à donner 3 pauvres coups de couteau pour tenter un percée, parce qu'on est infoutu de trouver un boite de balles. Et comme il faut aussi penser à sa partenaire, erf...
J'ai pas le souvenir d'avoir jamais été à la dèche en munitions dans le 4, ça m'étonne un peu donc.
Ma solution pour l'instant c'est économiser à mort sur les munitions normales et les filer à Sheva, et utiliser à 90% du temps le fusil de sniper pour faire du one shot = one kill, au moins sur le menu fretin.

A si, dernier détail, sur 360 j'ai un phénomène de tearing vachement marqué quand je joue en VGA et en HDMI. J'ai le même soucis sur Dead Rising d'ailleurs. Mais en YUV, aucun problème.

EDIT : putain de merde, c'est vraiment chiant de devoir traverser un niveau avec en permanence 3 balles dans le chargeur. Ca oblige à parfois utiliser le décor quand on peut (par exemple les rayons solaires de la cité perdue), mais c'est ultra frustrant. Pourtant je fouille chaque recoin du décor, mais le nombre de munitions est vraiment ridicule.
Zaza le Nounours
 
SupaPictave a écrit :

En revanche je dois jouer comme un neuneu

Wai, je confirme, parce qu'à aucun moment j'ai été en dèche totale de munitions. Au pire, c'était "ah merde, plus de balles de flingue ? Bon, spas grave, j'ai une brouette remplie de cartouches de shotgun". Il m'est même très souvent arrivé de me retrouver d'avoir mon stock de balles de flingue occuper deux slots d'inventaire à elles seules tellement j'en avais. Faut viser la tête !

Mais bon, si tu vises dans RE comme dans CoD4, ça m'étonne pas que tu vides trois chargeurs pour buter un pauvre zombie de base. Hin hin hin.
SupaPictave
 
Ben nan pourtant, je me débrouille pas trop mal, rarement moins de 70% de précision.

D'un autre coté, je suis à l'épisode 6 et je n'ai toujours amélioré aucune arme ni acheté de nouvelle en remplacement, par exemple, du flingue de base.

EDIT : d'autant plus étonnant que je viens de relancer une vieille partie de RE4, et j'avais effectivement des inventaires de bâtard avec ouat-mille munitions pour chaque arme et 4 cargos d'herbes... Je pige pas, je vais aller me coucher.
Cyberpunk
 
Rarement vu un jeu avec un tel rythme, on a pas le temps de reprendre son souffle, c'est énorme!
__MaX__
 
:]

La précision dans RE ça n'a rien avoir avec le fait de faire des headshot supapictave. Tu peux faire 100% de précision et tuer tes mecs en leur tirant dans les pieds.
xiam
 
Zaza le Nounours a écrit :

Wai, je confirme, parce qu'à aucun moment j'ai été en dèche totale de munitions. Au pire, c'était "ah merde, plus de balles de flingue ? Bon, spas grave, j'ai une brouette remplie de cartouches de shotgun". Il m'est même très souvent arrivé de me retrouver d'avoir mon stock de balles de flingue occuper deux slots d'inventaire à elles seules tellement j'en avais. Faut viser la tête !

Mais bon, si tu vises dans RE comme dans CoD4, ça m'étonne pas que tu vides trois chargeurs pour buter un pauvre zombie de base. Hin hin hin.



Je lutte aussi , genre le temple avec 2 balles , (je pense investir dans la matraque électrique...), et je ne vise pas que la tête , ça viens sans doute de la.

Sinon ce jeu est vraiment une tuerie..
SupaPictave
 
__MaX__ a écrit :
:]

La précision dans RE ça n'a rien avoir avec le fait de faire des headshot supapictave. Tu peux faire 100% de précision et tuer tes mecs en leur tirant dans les pieds.


Certes, mais comme j'ai peu de balles, je suis obligé de faire des tirs de pro.
Zaza le Nounours
 
Tu peux aussi arrêter de faire le juif, et claquer ta thune en upgrades pour tes pétoires, ça marchera tout de suite beaucoup mieux tu verras.
Carcass
 
SupaPictave a écrit :

D'un autre coté, je suis à l'épisode 6 et je n'ai toujours amélioré aucune arme ni acheté de nouvelle en remplacement, par exemple, du flingue de base.

Ah ben bravo, et tu t'étonnes que c'est dur!
Pourquoi t'améliores pas? C'est pour augmenter la difficulté?
Tu peux tripler tes dégats, chances de headshot etc. en fonction des armes. Et le 3ème flingue achetable est carrément plus puissant, et utilise les mêmes balles (contrairement au magnum et autres conneries ou tu trouves jamais de munitions).

Aussi : j'ai joué que en coop, mais il paraît que Sheva IA utilise beaucoup trop de munitions. C'est vrai? C'est peut-être aussi pour ça que tu galères.

Parceque nous on jamais été à court, en vétéran, sans être ultra précis genre 90, mais en cherchant le headshot quand même.
xiam
 
Carcass a écrit :


mais il paraît que Sheva IA utilise beaucoup trop de munitions.



Moi c'est réglé , je lui lâche queue dalle à la pouf mis à part quelques œufs..

Et le pire c'est qu'on peu même pas lui mettre de grosses bouffes dans sa tronche quand elle me vole MES munitions dans MES tonneaux ou SES cadavres..

C'est plus ce que c'était une femme...si encore elle couchait...
Zaza le Nounours
 
Sheva IA est plutôt économe en bastos. Elle tire même en coup par coup avec les mitrailleuses, exception faite des passages avec les meutes d'araignées, là elle se lachait bien.
kornysam
 
Cyberpunk a écrit :
Rarement vu un jeu avec un tel rythme, on a pas le temps de reprendre son souffle, c'est énorme!

Le 4 était pas mal non plus à ce niveau!
xiam
 
kornysam a écrit :

Le 4 était pas mal non plus à ce niveau!


Le 4 avait plus d'énigme , la il n'y a en a plus du tout..
Cyberpunk
 
xiam a écrit :


Le 4 avait plus d'énigme , la il n'y a en a plus du tout..


Franchement elles étaient bidons et complètement réchauffées, je préfère rien avoir que ces machins, les RE ont toujours été très faibles sur ce point.
GrOCam
 
je suis un fan absolu de resident evil 4, je l'ai fait 2 fois sans aucun deplaisir.

Je suis tiraillé, j'ai une xboite et ce jeu me fait de l'oeil, j'ai peur que niveau rythme et variété ca n'atteint pas le niveau de son ainé, me tromperais-je?
xiam
 
GrOCam a écrit :
j'ai peur que niveau rythme et variété ca n'atteint pas le niveau de son ainé


Variété tu en as pas quand même , ça ne se passe pas uniquement dans les bidonvilles de Bamako hein..

Niveau rythme , ça arrache pas mal...pas de temps de bullage..

Et la gifle graphique , c'est tout le temps...
SupaPictave
 
Ayé, fini.
J'en ai chié des briques sur certains passages à cause de mon manque chronique de munitions, mais... Mais maintenant j'ai débloqué le méga Magnum avec munitions infinies, et putain, ça va envoyer des bastos grosses comme des troncs d'arbres dans tous les sens, je vous le dis. J'vais en éclater du streumon !
Je vais enfin pouvoir me défouler, et attaquer le mode vétéran.
Cyberpunk
 
GrOCam a écrit :
Je suis tiraillé, j'ai une xboite et ce jeu me fait de l'oeil, j'ai peur que niveau rythme et variété ca n'atteint pas le niveau de son ainé, me tromperais-je?


En effet, c'est limite plus intense que RE4, on est constamment surpris par des situations ou des ennemis et on change régulièrement d'environnement.

Argh putain de jeu, je voulais me coucher tot pour récupérer et j'ai encore fini à 3h du mat'...

On parlait du facteur peur, il y est effectivement dans Dead Space (ambiance glauque avec des sursauts), mais RE5 m'a à plusieurs reprises écoeuré (notamment pendant la transformation d'ennemi comme l'ennemi qui voit tout le haut de son corps remplacé par une boule qui s'ouvre avec des dents
Dans le genre expérience viscérale, ils se valent autant l'un que l'autre dans des registres différents.
Reez
 
La possibilité de se déplacer en visant, c'est prévu et déja développé.

Mais ça sera dispo dans un DLC à 10 euros.
montana
 
Quelle grosse tuerie. Putain je m'attendais pas à un tel plaisir, un tel régal.

J'ai commencé le jeu à 14h, j'y suis resté 7 heures d'affilés. Les décors sont vraiment très variés, les situations aussi, le jeu est un chef d'oeuvre graphique(mon Dieu ce ciel grisâtre, un peu comme un dimanche en tout début de soirée, englobant un paysage jalloné de superbes lumières pâles). Vraiment on ne s'ennuie jamais, jamais de traverser ce bijou technique et graphique. C'est bluffant.

Le gameplay est tout aussi plaisant, faut vraiment être mauvaise langue pour s'arrêter au fait de ne pas pouvoir bouger en tirant. Le jeu est prévu ainsi. Ça ne derange pas. Au même titre que Sheva est parfaitement controlée par l'IA. La question de l'inventaire ne s'est pour l'instant pas posée pour moi, 18 cases. c'est suffisant.

Vraiment je reviens sur l'aspect graphique, c'est incroyable. Chaque paysage dégage quelque chose qui laisse sur le cul, béat. Quelle maitrise, quelles couleurs, quel contraste, quelle lumière ! Un tableau de maître, peut être le plus beau que j'ai vu à ce jour.

Je suis au quatrieme chapitre et pour l'instant c'est juste parfait. Chapeau Capcom. Un travail aussi minutieux, ne serait ce que pour l'univers graphique, ça ne peut que s'applaudire.

Superbe. Et quel intensité...
hiroshimacc
 
Fini ce week-end. Alors forcement en tant que fan de la série, j'avais tendance à considérer le 4 comme un très bon jeu d'action, mais un mauvais RE. Après le 5, je me dis qu'il est tant de grandir et que c'est bon que les dev aient choisi de renouveler le style.

RE5, c'est RE4, en Afrique. J'ai trouvé toute la première partie de l'aventure très similaire à RE4, autant sur la jouabilité que sur les phases de jeu. Il y a bien quelques nouveautés (comme la scène à l'arrière du hummer ou la remontée du marais en bateau à moteur) mais durant les 4 premiers chapitres, l'action semble très familière. Finalement j'ai presque regretté qu'il n'y ai pas un passage en wagonnet, mais ça évite un copié/collé de plus. La fin est en revanche plus diversifiée, et j'ai vraiment aimé terminer l'aventure.

Si RE5 est donc purement une suite de RE4, il n'en est pas moins bon. Sa principale particularité était quand même le coop, et sur ce coup, ils ne se sont pas raté : pour avoir fait toute la première partie de l'aventure avec un pote, c'est vraiment agréable et ça rend certains combats totalement jouissifs.

Je passerais sur le système d'inventaire qui ne me rebute pas tellement (en coop ça force le partage/gestion) et pour revenir sur les combats et les déplacements, j'avais commencé l'aventure en mode RE4 pour ne pas être dépaysé par les contrôles, et c'est très dommage : pour m'être forcé à la fin, les contrôles avec déplacements latéraux sont très pratiques. Et pour ceux qui pestent contre le fait de ne pas pouvoir bouger en tirant : soit, ça aurait pu être utile, mais je pense que cela aurait amoindri l'intérêt des coups au corps à corps, les joueurs ayant eu plus tendance à fuir l'action qu'à minuter correctement un tir-un coup au corps à corps-une esquive/fuite-etc.

Enfin, un des derniers intérêts de cet opus, pour les fans du moins, est les révélations qui y sont fait vis-à-vis de l'univers de RE.

Bref, moins révolutionnaire que RE4, il est au moins aussi bon, et le mode coop s'avère particulièrement réussi.

PS: Les QTEs sont aussi bien plus présente que dans le 4, limitant l'inactivité du joueur durant les cut-scenes. Dommage qu'il manque un "gros combat" à la RE4 ;p .

PS2: Souvent en galère de vie/munition malgré le mode normal. C'est peut-être pas un pur survival, mais je l'ai trouvé plus dur que le 4.
Jthiboust
 
J'ai acheté RE 5 vendredi et j'y ai joué pas mal ce week end.

J'avais pas joué a un Resident Evil et surtout un survival horror console depuis RE2, c'est dire que ca date.

Mais globalement, j'ai etait super déçu.

C'est ultra linéaire, le level design est previsible et basique, tout est ultra scripté et y'a presque toujours (je dis presque car j'ai pas encore finis le jeu, mais pour l'instant c'est tjrs) qu'une seule façon de passer un obstacle.

Le level design peche notamment par cet aspect "cloisonné" qu'a le jeu, vu qu'on passe notre temps à passer de "mini zone" en mini zone, qui represente en gros 3 ou 4 pieces.

On zone, on a une cinematique avec le moteur du jeu, on bute les streums eventuels, on pillent, on a un petit puzzle à la con desfois (trouver la clé \o/) et on passe a la "zone" suivante. Rinse and repeat.

Et certains ici disent qu'il y'a un rythme de fou, euhh, c'est tellement scripté qu'il se passe rien dans le jeu tant qu'on est passé dans la "zone" suivante, ou qu'on pas declenché la suite du script. Ye plein de zombies et puis d'un coup, il se passe plus rien, on peut aller se chercher un café, faire sa vaisselle et revenir 10 min plus tard, la nana qui est entrain de se faire torturer ou whatever dans la piece du dessus, attendras bien gentiement qu'on ouvre la porte pour mourir a la derniere seconde. Wow le rythme...

Liberté 0, Level Design 0, Ambiance 0

Alors peut etre que je vais passer pour un vieux con qui comprend rien au jeu d'aujourd'hui (mais bon, mon taff c'est Lead Game Designer qd meme, donc je m'y connais un minimum en theorie), mais rien que Resident Evil premier du nom offrais plus de liberté, d'ambiance et de travail de level design que ce RE5 sur "rail".

Est ce que c'est la nouvelle mode, aprés les rail shooter, les rail survival horror ? Comme la maison hanté à eurodisney?

Déçu décu
Cyberpunk
 
Jthiboust a écrit :
J'ai acheté RE 5 vendredi et j'y ai joué pas mal ce week end.

J'avais pas joué a un Resident Evil et surtout un survival horror console depuis RE2, c'est dire que ca date.

Mais globalement, j'ai etait super déçu.

C'est ultra linéaire, le level design est previsible et basique, tout est ultra scripté et y'a presque toujours (je dis presque car j'ai pas encore finis le jeu, mais pour l'instant c'est tjrs) qu'une seule façon de passer un obstacle.

Le level design peche notamment par cet aspect "cloisonné" qu'a le jeu, vu qu'on passe notre temps à passer de "mini zone" en mini zone, qui represente en gros 3 ou 4 pieces.

On zone, on a une cinematique avec le moteur du jeu, on bute les streums eventuels, on pillent, on a un petit puzzle à la con desfois (trouver la clé \o/) et on passe a la "zone" suivante. Rinse and repeat.

Et certains ici disent qu'il y'a un rythme de fou, euhh, c'est tellement scripté qu'il se passe rien dans le jeu tant qu'on est passé dans la "zone" suivante, ou qu'on pas declenché la suite du script. Ye plein de zombies et puis d'un coup, il se passe plus rien, on peut aller se chercher un café, faire sa vaisselle et revenir 10 min plus tard, la nana qui est entrain de se faire torturer ou whatever dans la piece du dessus, attendras bien gentiement qu'on ouvre la porte pour mourir a la derniere seconde. Wow le rythme...

Liberté 0, Level Design 0, Ambiance 0

Alors peut etre que je vais passer pour un vieux con qui comprend rien au jeu d'aujourd'hui (mais bon, mon taff c'est Lead Game Designer qd meme, donc je m'y connais un minimum en theorie), mais rien que Resident Evil premier du nom offrais plus de liberté, d'ambiance et de travail de level design que ce RE5 sur "rail".

Est ce que c'est la nouvelle mode, aprés les rail shooter, les rail survival horror ? Comme la maison hanté à eurodisney?

Déçu décu


C'est comme ça depuis le 4, la série est devenue un shooter.

La linéarité est essentielle pour le rythme: on change régulièrement d'environnements, d'ennemis, de situation...Beaucoup plus qu'en open world
Ca permet aussi d'avoir des décors beaucoup plus détaillés et travaillés.

Quant au rythme, je ne sais pas en quel niveau de difficulé tu joues, mais la force de RE, c'est de te mettre constamment au point où tu es presque dépassé par le surnombre d'ennemis et à court de munition (c'est en ça que ça reste un survival) (juste dommage qu'on ne meurt plus et qu'on soit constamment ranimé par sheva)
Effectivement, les phases de calmes te permettent de reprendre ton souffle, looter et réorganiser ton inventaire. Dans tous les gros jeux d'action c'est pareil (par exemple Gears of War 2)

Après, c'est un type de gameplay qui ne te convient peut-etre pas. Je pense pas que tu nous diras sur quoi tu as bossé, mais au moins quels sont tes mètres étalons en la matière?
Reez
 
J'ai passé du temps sur la démo avant de valider le coté coop. (au passage, c'est quoi ces minis-ecrans?)

J'ai besoin d'aide pour capter ce qui fait que le jeu nous laisse baffer les méchants avec X de temps en temps. Pourquoi parfois on peut, et pourquoi parfois on ne peut pas?
Cyberpunk
 
Reez a écrit :
J'ai passé du temps sur la démo avant de valider le coté coop. (au passage, c'est quoi ces minis-ecrans?)

J'ai besoin d'aide pour capter ce qui fait que le jeu nous laisse baffer les méchants avec X de temps en temps. Pourquoi parfois on peut, et pourquoi parfois on ne peut pas?


ça dépend de 2 paramètres: la posture que prend l'ennemi (seules certaines permettent de les enchainer, en général quand ils se cachent les yeux) et la proximité avec l'ennemi: il y a une sorte de cercle invisible qui déclenche l'apparition du X, si tu es un peu trop loin, ça n'apparait pas. Colle-toi systématiquement à l'ennemi et ça marchera :-)
Reez
 
Ok merci, je vais guetter les postures magiques!
Joule
 
Ben j'ai l'impression que c'est juste quand il vient de prendre un coup. Il chancèle comme Jacques, et à ce moment là, tu peux lui envoyer un bon crochet ou un uppercut
Reez
 
J'ai trouvé ça :

Chris Redfield
Hook : Get the arm-grab stun animation.
Kick : Get the arm-grab stun animation. (Chris must be behind Majini.)
Straight Punch : Shoot a Majini in the head.
Uppercut : Shoot a Majini in the leg.
Neck Break : Shoot a Majini in the leg; Chris must be behind Majini.
Haymaker : Use after your partner has stunned Majini with melee.
Back Hand : Use after your partner has stunned Majini with melee; Chris must be behind Majini.

Sheva Alomar
Twist Kick : Get the arm-grab stun animation.
Knee : Get the arm-grab stun animation; Sheva must be behind Majini.
Roundhouse : Shoot a Majini in the head.
Somersault : Shoot a Majini in the leg.
Throat Slit : Shoot a Majini in the leg; Sheva must be behind Majini.
Skull Crusher : Use after your partner has stunned Majini with melee.
Spinning Back : Use after your partner has stunned Majini with melee; Sheva must be behind Majini.
Impale : Majini must be lying on the ground.
montana
 
Quand tu tires sur une des articulations de l'ennemi, il se met dans une posture particulière durant quelques secondes. Là tu t'approches et X apparait obligatoirement.

Les articulation ou le reste selon la puissance de ton arme d'ailleurs.
SupaPictave
 
Je trouve que l'upgrade des armes est vraiment super facile.
J'ai fini le jeu qu'une seule fois en normal, j'ai fait quelques niveaux en vétéran, et j'ai déjà débloqué le M29 Magnum en munition illimitées, et je suis sur le point de faire pareil avec le PSG1.

Bon, après j'en ai chié dans ma première partie avec les armes de base pour économiser au maximum.
commode
 
J'ai commençé direct en mode Vétéran, j'ai bien bloqué au passage des marais aprés avoir ouvert la porte avec "les 4 bouts du truc qui ouvre la porte". Las je test dans le vague un chapitre en amont en mode normal, incroyable je le parcours avec l'inventaire actuel et je peux "farmer" les munitions pour recommencer le chapitre des marais bien chargé. Systéme curieux, validé par une partie rapide en coop sur le live, là je fais un chapitre que je n'ai pas encore débloqué, là il est possible de faire échange et même de ramasser des items qui peuvent servir dans la partie solo !? Curieux, je lache la partie sur le live et je fais solo/continuer, surprise je continue là où j'ai laché le gars sur le live ?!!! Un systéme bien étrange.
Cyberpunk
 
Bon ben fini, et déçu quand même: excellent jusqu'à la fin du chapitre 3, décevant après jusqu'à la fin. Et la jouabilité rend cauchemardesque le combat contre les derniers boss. Vu que, par principe, je ne lis jamais des documents dans un jeu d'action (faut pas déconner quand même!), je n'ai rien appris sur l'histoire avec les cinématiques, c'est super frustrant!

Un jeu plutot bon dans l'ensemble donc, avec des éclairs de génie dans la 1ère partie et une deuxième partie sans âme.

Ah oui, un dernier truc, faudra expliquer aux japonais qu'on peut faire des scènes d'action réussies sans inclure d'arts martiaux, parce que là, c'est vraiment lourd et incongru.
Draikin
 
Le dernier tiers du jeu permet d'apprécier Gears of War à sa juste valeur: voilà ce que ça aurait pu donner avec de mauvais développeurs.
Reez
 
C'est clair que les "back to wall" qui apparaissent d'un coup au milieu du jeu pour tuer des zombies qui n'ont de zombies que le nom, c'est assez foireux.

Ceci étant, c'etait quand même bien cool les gros boss de fin. Avouez!
Cyberpunk
 
Reez a écrit :
C'est clair que les "back to wall" qui apparaissent d'un coup au milieu du jeu pour tuer des zombies qui n'ont de zombies que le nom, c'est assez foireux.

Ceci étant, c'etait quand même bien cool les gros boss de fin. Avouez!


A part Irving, non.

Sinon, bien d'accord avec Draikin. Je me suis remis à gears 2 juste après avoir fini RE5, et la première phrase que j'ai dite était: "ah oui, quand même..."
D-Kalck
 
Cyberpunk a écrit :
Sinon, bien d'accord avec Draikin. Je me suis remis à gears 2 juste après avoir fini RE5, et la première phrase que j'ai dite était: "ah oui, quand même..."
Je vais encore faire mon relou, mais y'a pas besoin de rejouer à un gears-like pour se rendre compte des faiblesses de RE5.
Cyberpunk
 
c'est quand même d'ingue qu'il y ait une telle différence entre la 1ère moitié et la deuxième: ils ont brulé toutes leurs cartes dès le début, résultat, à partir des ruines, plus aucun nouveau ennemis dès la moitié du jeu, des décors génériques (le bateau est aussi moche d'extérieur que d'intérieur)

On est aussi très loin de RE4 en terme d'ambiance et de renouvellement des situations et des décors.

J'espère que Takeushi fera mieux sur Lost Planet 2, le 1 était heureusement excellent.
Draikin
 
D-Kalck a écrit :
Je vais encore faire mon relou, mais y'a pas besoin de rejouer à un gears-like pour se rendre compte des faiblesses de RE5.

Disons que le début est bourré de défaults et d'archaismes mais le jeu reste à part des productions actuelles. Ensuite il entre sur le terrain des cover-TPS et se fait tout bonnement massacrer.
System Five
 
putain vous me donnez pas envie de le continuer, déjà que je m'emmerde ferme dès le début...
commode
 
Dites moi les déçus, avez vous retesté RE4 depuis vos "tests" du 5 ? et avez vous joué en mode vétéran ?
xiam
 
bon moi je découvre les joie du magnum au munitions illimitées et donc a moi le rang S en difficulté maxi.

Il y a toujours le truc en plus qui fait que l'on refait les niveaux sans cesse et j'ai même pas commencer le mode mercenaire ni joué en coop...

Je peux pas dire que je me suis fait entuber 70€ la
SupaPictave
 
Magnum + unlimited ammos = win.
Sauf en mode pro, où il faut plus que la simple puissance brute pour s'en sortir.

Sinon je reprends régulièrement une partie de RE4 sur GC, et j'adore toujours autant.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Crusing
(14h27) Crusing Big Apple > On dirait le pitch d'un épisode d'une vieille saison de south park.
Big Apple
(12h18) Big Apple l'info WTF du jour :)
Big Apple
(12h18) Big Apple "L'agent des services secrets allemands qui voulait commettre un attentat est un ancien acteur porno gay converti à l’islam en 2014."
vendredi 02 décembre 2016
Crusing
(21h37) Crusing (21h24) Y'a un paquet de puzzle qui mérite plus qu'une session au chiotte.La plupart en fait.
Crusing
(21h36) Crusing Evidemment, puisque tu fais les mauvais choix systématiquement, c'est bien légitime.
MrPapillon
(21h25) MrPapillon Crusing, tu savais que j'avais une WiiU ?
MrPapillon
(21h24) MrPapillon N'écoute pas Crusing.
MrPapillon
(21h24) MrPapillon On peut facilement faire des pauses de The Witness. C'est facile d'y replonger. En plus c'est vraiment un jeu qui peut se jouer par tout petits morceaux.
Crusing
(20h54) Crusing LeGreg > Bein le tout début oui, après ça demande quand même un poil d'abnégation, comprendre que certains puzzle peuvent soit te bloquer soit te prendre du temps. Et y'en a environs 600... donc en gros tu peux en faire une centaine en "casu"
LeGreg
(20h48) LeGreg Crusing > oui je sais. la question c'est est-ce que je pourrai y jouer en casual ou pas
Crusing
(20h40) Crusing LeGreg > Si t'as pas de temps, prendre the witness n'est pas très malin.
LeGreg
(20h32) LeGreg Bon j'ai choppé Doom et The Witness en solde. Faut juste que je trouve du temps pour y jouer un peu :/
zouz
(16h08) zouz Overwatch élu jeu de l'année aux game awards, content de voir que cette supercherie reste dans son élément.
Darkigo
(14h21) Darkigo MrPapillon > Ca me fait aussi penser à cet épisode de Battlestar où ils cherchent à atteindre une station spatiale au milieu d'un nuage de poussière...
Darkigo
(14h17) Darkigo MrPapillon > stylé ce rendu volumétrique ! Ca donne envie de faire une simu aérienne avec cette qualité de rendu !
Zakwil
(14h05) Zakwil [youtube.com] je laisse ça là
Khdot
(11h44) Khdot [nextinpact.com]
Doc_Nimbus
(10h03) Doc_Nimbus hohun > Oh oui, avec Gad Elmaleh et Kev Adams. <3
hohun
(09h55) hohun [lefigaro.fr] une bien bonne nouvelle en ces temps maussades
_Kame_
(09h00) _Kame_ LeGreg > J'ai pas dis que j'avais pas d'explications à ça, je soulignais juste le fait qu'on est une race stupide, et que oui, on regrettera Hollande.
LeGreg
(03h07) LeGreg Bon ça n'a pas marché pour Clinton.. mais elle a fait l'erreur de refaire parler d'elle :)
LeGreg
(03h05) LeGreg Les gens étaient jeunes quand il y avait Y.. du coup les problèmes liés à la vieillesse sont confondus avec la disparition de Y ou l'apparition de Z.
LeGreg
(03h04) LeGreg Kame> nostalgie. C'est comme pour les jeux vidéo
Crusing
(00h19) Crusing ♪ ♫ vooooootez jAcques chirAc ♫ ♪
_Kame_
(00h07) _Kame_ Chirac: en juin 2006, 27% de favorable, aujourd'hui, 83% disent qu'en fait c'était bien sous son mandat. D'accord les gens.
jeudi 01 décembre 2016
thedan
(23h46) thedan moi, je vous mets mon billet que dans 2 ou 3 ans, on le regrettera !
_Kame_
(23h23) _Kame_ Oh oui, l'impact de sa non candidature est tellement quantifiable et qualifiable sur la destinée de chacun de nous et de celle du pays, que c'est forcément une super nouvelle.
Laurent
(23h16) Laurent (20h13) Meilleure nouvelle de l'année
MrPapillon
(21h12) MrPapillon Les jeux du "lineup" de la sortie de l'Oculus Touch : [oculus.com] . Pas beaucoup de surprises, principalement des portages sur le Touch de trucs de l'Oculus Home et de Steam.
Crusing
(21h07) Crusing Haha Macron qui avait prévu une ITW en suivant, quel ténia ce mec.
Big Apple
(20h13) Big Apple Ah non, il déclare forfait
Big Apple
(19h56) Big Apple S'il a le sens de l'humour, il faudrait qu'il annonce la dissolution de l'assemblée nationale :)
Big Apple
(19h55) Big Apple Attention, événement : François Hollande va parler à 20h00
hohun
(18h27) hohun Encore un noob qui croit qu'il va mieux jouer parce qu'il a une bande passante de ouf !
hohun
(18h27) hohun [lexpress.fr] "Le très haut débit, ce n'est pas uniquement pour que tout le monde puisse jouer à Warcraft"
MrPapillon
(11h55) MrPapillon (Il y a une vidéo dans l'article).
MrPapillon
(11h55) MrPapillon Un peu de rendu volumétrique sous Unreal : [shaderbits.com] (Donc pas de triangles/polys pour ça, c'est une forme de rendu très praticulière).
MrPapillon
(08h55) MrPapillon Crusing > [theguardian.com]
Crusing
(08h31) Crusing MrPapillon > Je crois que c'est clair, un mec qui conduit n'importe comment en Lada dans un monde désolé rempli de tarés violents, c'est une allégorie de la Russie.
mercredi 30 novembre 2016
MrPapillon
(20h37) MrPapillon Lien sans la ponctuation : [vimeo.com]
MrPapillon
(20h36) MrPapillon Crusing > Le gars a l'air d'avoir un trip surréaliste cartoon bizarre assez maîtrisé ([vimeo.com] Du coup je vais attendre que ça soit plus avancé pour mieux comprendre où il veut en venir.
Crusing
(20h23) Crusing MrPapillon > Sympa, dommage que ce soit pas avec BeamNG, et que la caisse m'ai fait instantanément penser à ça [youtube.com]
Crusing
(20h08) Crusing CBL > Je viens de enfin convertir un vieil ipod3G en clef USB, alors très peu pour moi apeul. Non mais la samsung à l'air de faire le job.
CBL
(19h09) CBL Des graphistes de ma boite l'utilise comme une Cintiq grace à l'appli Duet et ca defonce
CBL
(19h08) CBL Crusing > Ipad Pro ?
MrPapillon
(17h25) MrPapillon Un survival en caisse : [forums.tigsource.com]
Crusing
(15h46) Crusing Niko > tu ferais mieux de trouver qui se cache derrière MetalSmileGeishAsh95, au lieu de dire des cochoncetés.
MrPapillon
(15h06) MrPapillon Il change une fois tous les 30 ans.
Niko
(14h33) Niko - Merde, on a un spambot! - Ah non, c'est juste Crusing qui a changé d'avatar
Crusing
(14h14) Crusing Krita a peut etre du couteau depuis.
Crusing
(14h13) Crusing Sinon Painter quoi...
Crusing
(14h12) Crusing Zakwil > C'est vieux Artrage, je sais pas comment ça a évolué.
Crusing
(14h12) Crusing Dites, à part la Galaxy View , y'a quoi comme tablette grand format?
Zakwil
(14h10) Zakwil bah on recherchait l'effet au couteau, ce qu'artrage a mais verve à l'air de mieux gérer les pâtés de peinture (plus 3d)
Crusing
(14h03) Crusing Zakwil > Artrage est mieux?
Zakwil
(13h49) Zakwil Crusing > merci c'est mieux
Crusing
(11h27) Crusing Zakwil > C'est quoi la diff avec Artrage?
Zakwil
(10h37) Zakwil il y a freshpaint sur la surface (mais pas d'effet couteau)
Zakwil
(09h54) Zakwil salut, il existe une alternative à [taron.de] un peu plus récente?
mardi 29 novembre 2016
MrPapillon
(23h14) MrPapillon Life is short : [youtube.com]
MrPapillon
(23h12) MrPapillon Ça devrait directement faire partie de Windows.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Faudrait la même chose sur FFXV.
Le vertueux
(22h58) Le vertueux Big Apple > c'est pas mal, faudrait la même chose sur des consoles portables.
Big Apple
(22h44) Big Apple MrPapillon > le meilleur filtre crt est le HLSL sur mame, vidéo de démonstration avant/après sur Street Fighter 2 [youtube.com]
Big Apple
(22h27) Big Apple si le space jockey d'alien avait une Gameboy, ça serait celle de Real Phoenix :)
The Real Phoenix
(20h43) The Real Phoenix Crusing > Pour que ca donne du gout.
Crusing
(20h23) Crusing Pourquoi diable l'avoir fait en pâte à sel!
The Real Phoenix
(17h06) The Real Phoenix Tiends en parlant d'emulation, j'ai fini ca hier pour un pote: [i.imgur.com] [i.imgur.com]
noir_desir
(16h54) noir_desir wata_ > Sur que ça motive vachement moins :(
dagon
(16h04) dagon (10h45) Crusing > toute la presse l'a annoncé, mais le site est de nouveau en ligne... efficace ^^
Crusing
(14h11) Crusing c'est l'anniversaire!! [youtube.com]
MrPapillon
(14h00) MrPapillon Et la basse résolution c'est moin joli sur un écran plat que sur un CRT.
MrPapillon
(13h59) MrPapillon Du bilinear + une haute résolution et on a l'impression que les décors sont plus vides que l'impression que ça donnait à l'époque. (Une des raisons pour lesquelles je préfère jouer de l'époque en basse réso et sans bilinear).
MrPapillon
(13h58) MrPapillon Crusing > Bah les graphs de l'époque fonctionnaient bien parce que les jeux étaient en basse résolution. Les pixels qui gigotaient de partout, ça créait du détail visuel, et quand on lisse tout ça on perd.
Crusing
(13h53) Crusing wata_ > Tu confonds pixel art et jeux 3D, personne veut du scanline sur MK64.
fwouedd
(13h50) fwouedd wata_ > Pas vraiment, tu peux améliorer le rendu quand c'est affiché en 3D. Mais avec les sprites de la 2D qui ont été conçu autour des imperfections du CRT, c'est plus moche avec un LCD que ça l'était.
wata_
(13h45) wata_ noir_desir > sûr que la patience d'attendre les soldes Steam & co sont le retour de baton de l'armure pour cheval d'Oblivion et ses nombreux émules
wata_
(13h43) wata_ Il y a vraiment deux école niveau émulation : "ouais Zelda64 en 4K antialiasing 120fps" et "bon faut que ce soit crado comme dans mon enfance"
fwouedd
(12h59) fwouedd Du coup, à moins d'être un vrai passionné du balayage, ça le fait. Par contre, c'est vraiment chiant à parametrer.
fwouedd
(12h58) fwouedd Ca prends tout en compte, le type de dalle, l'éclairage, ça simule le rafraichissement, les couleurs, les formes des ecrans.
fwouedd
(12h57) fwouedd MrPapillon > Ah clairement, mais les filtres CRT depuis quelques années sont vraiment balaises.
MrPapillon
(12h51) MrPapillon fwouedd > La vidéo était pas pour toi. On y voit clairement le gain de qualité entre un jeu sans filtre CRT et un vrai CRT.
fwouedd
(12h23) fwouedd (08h44) Je comprends pas ce que tu me montres. Ta video on voit un mame sans config HLSL.
rEkOM
(11h56) rEkOM Et en fouillant dans le github y'a même un patch POC pour jouer en VR :) [github.com]
rEkOM
(11h56) rEkOM Il vient d'avoir un hotfix du patch d'aout de Fez... [github.com]
Crusing
(10h45) Crusing Zone telechargement fermé [lemonde.fr]
noir_desir
(09h16) noir_desir wata_ > J'attends presque toujours les versions tout intégré, ou alors je n’achète plus (le hype et d'autre truc sont sortis)... Bref cette pol, je pense à largement permis au jeu de se dire, qu'ils n'avaient pas intérêt à acheter tous de suite...
noir_desir
(09h15) noir_desir wata_ > pour moi, c'est en parti les dlc, pourquoi j'acheterai pour ma part, des bouts de jeu. J'ai eu dishonnored 2, car gk me l'a "offert", sinon je n'aurais pas mis la main au portefeuille. Ras le bol d'avoir des morceaux de jeu.
noir_desir
(09h12) noir_desir kimo > le 10 sans plus, j'ai bien aimé le 12, plus de liberté
MrPapillon
(08h44) MrPapillon [youtu.be]
fwouedd
(07h08) fwouedd Comparaison CRT vs HLSL : [youtu.be]
fwouedd
(06h55) fwouedd (Par contre, c'est hardcore niveau configuration)
fwouedd
(06h55) fwouedd MrPapillon > C'est correct depuis un moment. Sur Mame, le filtre HLSL te permet même de choisir l'inclinaison du CRT simulé et même la trame du modèle que tu veux.
_Kame_
(00h06) _Kame_ ahah énorme
lundi 28 novembre 2016
Chouxcoulat
(23h48) Chouxcoulat Le sens de la composition on vous dit : [youtube.com]
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Par contre côté éditeur AAA, on est encore très frileux. Au moins Nintendo a fait un pas dans la bonne direction avec leur Mini NES.
MrPapillon
(23h32) MrPapillon Côté ému ça commence à être correct, on est très loin des trucs pourris du temps des premiers émulateurs SNES/MegaDrive : [youtube.com]
MrPapillon
(23h25) MrPapillon LeGreg > [youtube.com]
LeGreg
(23h17) LeGreg sinon quand je jouais en VGA, les pixels étaient carré
LeGreg
(23h12) LeGreg il n'y a pas si longtemps les filtres CRTs ajoutaient des lignes noires ce qui n'est pas forcément le plus représentatif