Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Project Zero 2 - Crimson Butterfly

snoopers par snoopers,  email
Jouer à un Survival-Horror de nos jours, c’est un peu comme aller au restaurant. On a beau passer des heures à déchiffrer tous les plats qui sont consciencieusement listés les uns en dessous des autres sur le menu, au bout du compte, c’est toujours le délicieux steak de thon au persil qui l’emporte. De même qu’un aficionado des jeux de flippe sait pertinemment qu’il repartira de sa boutique avec un Silent Hill ou un Resident Evil sous le bras, c’est selon. Et mine de rien, ça fait plus d’une demie décennie que c’est la même chose. Bien décidé à bousculer un peu nos habitudes culinaires (et accessoirement se faire une place à l’ombre), Tecmo retrousse ses manches et revisite la recette de son sympathique Project Zero. Quitte à taper dans les fonds de marmite.

Mio et Mayu sont dans un bateau


Jumelles blafardes que ne renierait pas le cinéma fantastique nippon, Mio et Mayu promènent leurs silhouettes longilignes entre les souches racornies d’un sous-bois lumineux. Il y’a comme un parfum de mystère qui plane et l’on devine les contours d’une sombre histoire de famille entre les deux nymphettes en jupe noire, mais nos doutes s’envolent au son d’un battement d’ailes de papillon écarlate. Celui là même qui emporte la douce Mayu dans les profondeurs ténébreuses de la forêt. La jeune fille est comme hypnotisée et ne répond pas aux appels de sa frangine, qui s’enfonce avec elle dans l’inconnu. Leur course s’achève à l’orée d’un village inquiétant nommé « Tous les Dieux ». Les pâles rayons d’une fin d’après midi ensoleillée ont laissé place au vent glacé de la nuit, faiblement éclairée à la lueur de quelques torches fatiguées. Les deux jumelles se prennent la main et franchissent l’entrée du village, dont les idoles de pierres qui en jalonnent les sentiers signalent en silence aux visiteurs qui les croisent qu’ils foulent une terre maudite.

Les papillons écarlates ont disparu, et Mayu avec. Mio est seule, livrée à elle-même dans les ruelles boueuses de « Tous les Dieux ». Ses premiers pas ne devraient pas poser de problème à la plupart des habitués du genre, qui ne prendront pas deux minutes pour retrouver leurs marques. Comme dans n’importe quel Silent Hill, les déplacements sont rigides, les angles de caméra fixes et l’on entame son périple en ramassant des objets qui traînent sur le sol, signalés par une étincelle bleue des plus inappropriées. Qu’importe, cela fait bien longtemps que l’on s’est rendu à ce genre d’usages. Toutefois, Crimson Butterfly ne se contente pas de régler son pas sur le celui de ses aînés et dispose d’un atout bien à lui, qui donne un éclairage saisissant à son histoire de fantômes damnés.

Un flash dans les ténèbres


Après quelques déambulations sous le toit d’une maison en ruine, la jeune fille entre en possession d’un objet mystérieux. La « Camera Obscura ». Sous ce nom à consonance occulte se cache un appareil photo à chambre noire doté d’un pouvoir unique. La Camera Obscura est en effet capable de tirer le portrait à n’importe quel fantôme passant dans le coin, et accessoirement de lui flanquer une bonne rouste. A la pointe de la technologie spectrale, l’objet dispose d’un capteur qui émet des signaux sonores lorsqu’un revenant pointe le bout de son nez ectoplasmique. Il faut alors tenter de repérer sa position en balayant l’espace et se dépêcher de lui flasher le visage avant qu’il ne nous saute à la gorge, tout avide qu’il est de nous sucer des petits bouts d’âme par les oreilles. La machine est bien évidemment améliorable, qu’il s’agisse de sa pellicule (puissance des dégâts infligés), de son diaphragme (taille de la zone d’effet) ou de sa vitesse d’obturation (rapidité de la prise de vue). Idée judicieuse qui dramatise terriblement l’impact de certaines scènes, nous obligeant à adopter le point de vue de la petite Mio lors d’attaques spectrales.

L’emploi de cette Camera Obscura est d’autant plus intéressant qu’il harmonise considérablement le gameplay du jeu, là ou la série des Silent Hill peine à offrir des séquences de combat dignes de ce nom. Le système de photographie est agréable à prendre en main et rend les affrontements critiques et angoissants. Il faut savoir que la distance entre un fantôme et votre objectif détermine le niveau de dégât qu’une pose peut lui infliger. Il n’est donc pas rare d’attendre le dernier moment pour déclancher sa prise de vue, quitte à se faire salement dérouiller à grands renforts d’effets graphiques terrifiants. Le cadre tremble, l’image se floue et il faut bien quelques secondes pour reprendre ses esprits. Proprement glaçant. L’aspect du jeu qui bénéfice le plus de cette réussite est incontestablement l’ambiance, dont on sent qu’elle a été le souci principal des développeurs. Autant dire qu’à ce niveau là, c’est du grand art.

Ni pour Nippon, bien au contraire


Crimson Butterfly est un jeu d’ambiance, de bout en bout. Ici, pas de considérations métaphysiques à la Silent Hill ou de délires technologiques façon Resident Evil. Le survival-horror de Tecmo n’a qu’un seul objectif, celui de nous faire trembler de peur par tous les moyens. L’ambiance morbide de ce village japonais médiéval maudit terrorise autant qu’elle fascine, et il faut féliciter le travail admirable réalisé sur le design et la bande-son, impeccables à chaque instant. Les planchers grincent, le vent siffle dans les gouttières et l’on se prend à admirer la beauté macabre de certaines scènes, qui nous rappellent sans cesse à l’extraordinaire culture ésotérique de l’archipel nippon. L’impression de battre des sentiers vieux de millénaires et d’assister à des cultes ancestraux donne le vertige et hypnotise littéralement, tels les battements d’aile de ces étranges nuées de papillons écarlates.

Crimson Butterfly n’est toutefois pas parfait, et l’on dénote deux fautes de goût particulièrement voyantes. La première concerne la lenteur du personnage, qui se traîne au ralenti pendant tout le jeu. C’est vraiment dommage, parce que les animations sont belles et fluides. Alors bon, on ne demande pas à une héroïne de Survival-Horror de courir le 100 mètre, mais il faut bien avouer que Mio est carrément molle du genou, sans compter que l’évolution au sein des décors est parfois laborieuse. On pourrait même dire que la manipulation du titre est carrément gênante, et il n’est pas rare de se prendre des murs ou de rester coincé quelques secondes dans un coin, sans compter que la gamine a parfois du mal à avancer dans la bonne direction lors d’un changement d’angle. Un héritage des premiers Resident Evil dont on se serait bien passé. Autre point critique, la durée de vie. Les jeux du genre ne sont jamais bien longs, et il est clair que Crimson Butterfly ne fera pas exception. Une huitaine d’heures à peine pour boucler la quête principale, c’est définitivement trop peu.

La battement d'aile du papillon


Ces menus défauts ne pèsent heureusement pas bien lourd sur l’expérience de jeu, et pour cause. Project Zero 2 n’est pas un jeu de gameplay. A vrai dire, la qualité principale de ce titre ne réside ni dans un concept révolutionnaire ni dans un dépoussiérage audacieux du genre, mais simplement dans le fait de savoir raconter une histoire passionnante avec talent. Un peu comme une bande de gosses assis en cercle autours d’un feu de bois, on écarquille les yeux en écoutant la fable morbide qui nous est contée, et l’on se prend à imaginer les récits les plus lugubres juste pour le plaisir de se glacer les sangs. Mêlant habilement vieilles légendes médiévales et histoires de fantômes, le jeu de Tecmo réussit à distiller une ambiance unique, à mi-chemin entre Ringu et Sinnui Yauman.

Bien que très classique, la mise en scène est inspirée, les décors sinistres à souhait, et il n’est pas rare de se sentir terriblement mal à l’aise lors de l’exploration de certaines bâtisses en ruine. Il faut dire que l’ambiance est remarquablement servie par des graphismes fins et torturés, qui plongent le joueur dans un décor de japon millénaire hanté par une colonie d’âmes en peine. De l’architecture générale du village aux intérieurs crades et délabrés des maisonnées sordides, il n’est pas un seul recoin de « Tous les Dieux » qui donne l’impression d’être en sécurité, aidé en cela par une caméra qui semble épier le joueur à chacun de ses déplacements. De la vraie flippe à la japonaise, à s’en relever la nuit.

Classique mais prenant, Project Zero 2 vous scotchera sans peine à votre écran. Pour peu que vous n’ayez pas peur de regarder la mort en face… et de la prendre en photo.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
glace
 
Les promesses non tenues dans ce jeu sont légion, quand sera t il pour celle ci ? L'avenir nous le dira, mais rien que la date de mise en place pour cette fonctionnalité me fait fortement doutée.
Philours
 
Trop bien, les joueurs vont pouvoir créer le contenu pour le jeu à la place de Nevrax et en plus payer pour le faire héberger. Quand je pense qu'il y en a qui vont le faire...
Leuze
 
En tant que joueur anti-kevin (T'as vu ma vorpale +5 ? Ca roxe !), je suis bien content de l'impossibilité de création d'un contenue autre que celui prévue par Nevrax.
Les Monty-Hall ? Non, merci !
Niko
 
Entre donner aux joueurs la possibilité de creer un monde et les faire planter trois arbres sur un terrain, y'a quand meme un monde. J'aimerais savoir où se situe Ring.

Nous avons demandé des précisions à l'équipe de dev, mais le mail est resté lettre morte :/

Et puis faire payer l'hosting par les joueurs en plus de leur abonnement, je trouve ça fort ...
Leuze
 
En gros on garde le principe des éditeurs de cartes, comme on a pu en voir des tas, mais sans aucune possibilité d'apport d'un point de vue gameplay ou graphisme. Donc, pas de "Mod Total Conversion" à la Unreal Tournament ou Half Life mais plutôt des cartes de jeux avec une mise en scène spécifique à l'auteur.

> Editeur de Terrain
> Editeur de PNJ
> Editeurs de dialogues
> Editeurs de quêtes

M'enfin, "Wait and See" comme dirait l'autre ! ;-)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

zouz
(16h08) zouz Overwatch élu jeu de l'année aux game awards, content de voir que cette supercherie reste dans son élément.
Darkigo
(14h21) Darkigo MrPapillon > Ca me fait aussi penser à cet épisode de Battlestar où ils cherchent à atteindre une station spatiale au milieu d'un nuage de poussière...
Darkigo
(14h17) Darkigo MrPapillon > stylé ce rendu volumétrique ! Ca donne envie de faire une simu aérienne avec cette qualité de rendu !
Zakwil
(14h05) Zakwil [youtube.com] je laisse ça là
Khdot
(11h44) Khdot [nextinpact.com]
Doc_Nimbus
(10h03) Doc_Nimbus hohun > Oh oui, avec Gad Elmaleh et Kev Adams. <3
hohun
(09h55) hohun [lefigaro.fr] une bien bonne nouvelle en ces temps maussades
_Kame_
(09h00) _Kame_ LeGreg > J'ai pas dis que j'avais pas d'explications à ça, je soulignais juste le fait qu'on est une race stupide, et que oui, on regrettera Hollande.
LeGreg
(03h07) LeGreg Bon ça n'a pas marché pour Clinton.. mais elle a fait l'erreur de refaire parler d'elle :)
LeGreg
(03h05) LeGreg Les gens étaient jeunes quand il y avait Y.. du coup les problèmes liés à la vieillesse sont confondus avec la disparition de Y ou l'apparition de Z.
LeGreg
(03h04) LeGreg Kame> nostalgie. C'est comme pour les jeux vidéo
Crusing
(00h19) Crusing ♪ ♫ vooooootez jAcques chirAc ♫ ♪
_Kame_
(00h07) _Kame_ Chirac: en juin 2006, 27% de favorable, aujourd'hui, 83% disent qu'en fait c'était bien sous son mandat. D'accord les gens.
jeudi 01 décembre 2016
thedan
(23h46) thedan moi, je vous mets mon billet que dans 2 ou 3 ans, on le regrettera !
_Kame_
(23h23) _Kame_ Oh oui, l'impact de sa non candidature est tellement quantifiable et qualifiable sur la destinée de chacun de nous et de celle du pays, que c'est forcément une super nouvelle.
Laurent
(23h16) Laurent (20h13) Meilleure nouvelle de l'année
MrPapillon
(21h12) MrPapillon Les jeux du "lineup" de la sortie de l'Oculus Touch : [oculus.com] . Pas beaucoup de surprises, principalement des portages sur le Touch de trucs de l'Oculus Home et de Steam.
Crusing
(21h07) Crusing Haha Macron qui avait prévu une ITW en suivant, quel ténia ce mec.
Big Apple
(20h13) Big Apple Ah non, il déclare forfait
Big Apple
(19h56) Big Apple S'il a le sens de l'humour, il faudrait qu'il annonce la dissolution de l'assemblée nationale :)
Big Apple
(19h55) Big Apple Attention, événement : François Hollande va parler à 20h00
hohun
(18h27) hohun Encore un noob qui croit qu'il va mieux jouer parce qu'il a une bande passante de ouf !
hohun
(18h27) hohun [lexpress.fr] "Le très haut débit, ce n'est pas uniquement pour que tout le monde puisse jouer à Warcraft"
MrPapillon
(11h55) MrPapillon (Il y a une vidéo dans l'article).
MrPapillon
(11h55) MrPapillon Un peu de rendu volumétrique sous Unreal : [shaderbits.com] (Donc pas de triangles/polys pour ça, c'est une forme de rendu très praticulière).
MrPapillon
(08h55) MrPapillon Crusing > [theguardian.com]
Crusing
(08h31) Crusing MrPapillon > Je crois que c'est clair, un mec qui conduit n'importe comment en Lada dans un monde désolé rempli de tarés violents, c'est une allégorie de la Russie.
mercredi 30 novembre 2016
MrPapillon
(20h37) MrPapillon Lien sans la ponctuation : [vimeo.com]
MrPapillon
(20h36) MrPapillon Crusing > Le gars a l'air d'avoir un trip surréaliste cartoon bizarre assez maîtrisé ([vimeo.com] Du coup je vais attendre que ça soit plus avancé pour mieux comprendre où il veut en venir.
Crusing
(20h23) Crusing MrPapillon > Sympa, dommage que ce soit pas avec BeamNG, et que la caisse m'ai fait instantanément penser à ça [youtube.com]
Crusing
(20h08) Crusing CBL > Je viens de enfin convertir un vieil ipod3G en clef USB, alors très peu pour moi apeul. Non mais la samsung à l'air de faire le job.
CBL
(19h09) CBL Des graphistes de ma boite l'utilise comme une Cintiq grace à l'appli Duet et ca defonce
CBL
(19h08) CBL Crusing > Ipad Pro ?
MrPapillon
(17h25) MrPapillon Un survival en caisse : [forums.tigsource.com]
Crusing
(15h46) Crusing Niko > tu ferais mieux de trouver qui se cache derrière MetalSmileGeishAsh95, au lieu de dire des cochoncetés.
MrPapillon
(15h06) MrPapillon Il change une fois tous les 30 ans.
Niko
(14h33) Niko - Merde, on a un spambot! - Ah non, c'est juste Crusing qui a changé d'avatar
Crusing
(14h14) Crusing Krita a peut etre du couteau depuis.
Crusing
(14h13) Crusing Sinon Painter quoi...
Crusing
(14h12) Crusing Zakwil > C'est vieux Artrage, je sais pas comment ça a évolué.
Crusing
(14h12) Crusing Dites, à part la Galaxy View , y'a quoi comme tablette grand format?
Zakwil
(14h10) Zakwil bah on recherchait l'effet au couteau, ce qu'artrage a mais verve à l'air de mieux gérer les pâtés de peinture (plus 3d)
Crusing
(14h03) Crusing Zakwil > Artrage est mieux?
Zakwil
(13h49) Zakwil Crusing > merci c'est mieux
Crusing
(11h27) Crusing Zakwil > C'est quoi la diff avec Artrage?
Zakwil
(10h37) Zakwil il y a freshpaint sur la surface (mais pas d'effet couteau)
Zakwil
(09h54) Zakwil salut, il existe une alternative à [taron.de] un peu plus récente?
mardi 29 novembre 2016
MrPapillon
(23h14) MrPapillon Life is short : [youtube.com]
MrPapillon
(23h12) MrPapillon Ça devrait directement faire partie de Windows.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Faudrait la même chose sur FFXV.
Le vertueux
(22h58) Le vertueux Big Apple > c'est pas mal, faudrait la même chose sur des consoles portables.
Big Apple
(22h44) Big Apple MrPapillon > le meilleur filtre crt est le HLSL sur mame, vidéo de démonstration avant/après sur Street Fighter 2 [youtube.com]
Big Apple
(22h27) Big Apple si le space jockey d'alien avait une Gameboy, ça serait celle de Real Phoenix :)
The Real Phoenix
(20h43) The Real Phoenix Crusing > Pour que ca donne du gout.
Crusing
(20h23) Crusing Pourquoi diable l'avoir fait en pâte à sel!
The Real Phoenix
(17h06) The Real Phoenix Tiends en parlant d'emulation, j'ai fini ca hier pour un pote: [i.imgur.com] [i.imgur.com]
noir_desir
(16h54) noir_desir wata_ > Sur que ça motive vachement moins :(
dagon
(16h04) dagon (10h45) Crusing > toute la presse l'a annoncé, mais le site est de nouveau en ligne... efficace ^^
Crusing
(14h11) Crusing c'est l'anniversaire!! [youtube.com]
MrPapillon
(14h00) MrPapillon Et la basse résolution c'est moin joli sur un écran plat que sur un CRT.
MrPapillon
(13h59) MrPapillon Du bilinear + une haute résolution et on a l'impression que les décors sont plus vides que l'impression que ça donnait à l'époque. (Une des raisons pour lesquelles je préfère jouer de l'époque en basse réso et sans bilinear).
MrPapillon
(13h58) MrPapillon Crusing > Bah les graphs de l'époque fonctionnaient bien parce que les jeux étaient en basse résolution. Les pixels qui gigotaient de partout, ça créait du détail visuel, et quand on lisse tout ça on perd.
Crusing
(13h53) Crusing wata_ > Tu confonds pixel art et jeux 3D, personne veut du scanline sur MK64.
fwouedd
(13h50) fwouedd wata_ > Pas vraiment, tu peux améliorer le rendu quand c'est affiché en 3D. Mais avec les sprites de la 2D qui ont été conçu autour des imperfections du CRT, c'est plus moche avec un LCD que ça l'était.
wata_
(13h45) wata_ noir_desir > sûr que la patience d'attendre les soldes Steam & co sont le retour de baton de l'armure pour cheval d'Oblivion et ses nombreux émules
wata_
(13h43) wata_ Il y a vraiment deux école niveau émulation : "ouais Zelda64 en 4K antialiasing 120fps" et "bon faut que ce soit crado comme dans mon enfance"
fwouedd
(12h59) fwouedd Du coup, à moins d'être un vrai passionné du balayage, ça le fait. Par contre, c'est vraiment chiant à parametrer.
fwouedd
(12h58) fwouedd Ca prends tout en compte, le type de dalle, l'éclairage, ça simule le rafraichissement, les couleurs, les formes des ecrans.
fwouedd
(12h57) fwouedd MrPapillon > Ah clairement, mais les filtres CRT depuis quelques années sont vraiment balaises.
MrPapillon
(12h51) MrPapillon fwouedd > La vidéo était pas pour toi. On y voit clairement le gain de qualité entre un jeu sans filtre CRT et un vrai CRT.
fwouedd
(12h23) fwouedd (08h44) Je comprends pas ce que tu me montres. Ta video on voit un mame sans config HLSL.
rEkOM
(11h56) rEkOM Et en fouillant dans le github y'a même un patch POC pour jouer en VR :) [github.com]
rEkOM
(11h56) rEkOM Il vient d'avoir un hotfix du patch d'aout de Fez... [github.com]
Crusing
(10h45) Crusing Zone telechargement fermé [lemonde.fr]
noir_desir
(09h16) noir_desir wata_ > J'attends presque toujours les versions tout intégré, ou alors je n’achète plus (le hype et d'autre truc sont sortis)... Bref cette pol, je pense à largement permis au jeu de se dire, qu'ils n'avaient pas intérêt à acheter tous de suite...
noir_desir
(09h15) noir_desir wata_ > pour moi, c'est en parti les dlc, pourquoi j'acheterai pour ma part, des bouts de jeu. J'ai eu dishonnored 2, car gk me l'a "offert", sinon je n'aurais pas mis la main au portefeuille. Ras le bol d'avoir des morceaux de jeu.
noir_desir
(09h12) noir_desir kimo > le 10 sans plus, j'ai bien aimé le 12, plus de liberté
MrPapillon
(08h44) MrPapillon [youtu.be]
fwouedd
(07h08) fwouedd Comparaison CRT vs HLSL : [youtu.be]
fwouedd
(06h55) fwouedd (Par contre, c'est hardcore niveau configuration)
fwouedd
(06h55) fwouedd MrPapillon > C'est correct depuis un moment. Sur Mame, le filtre HLSL te permet même de choisir l'inclinaison du CRT simulé et même la trame du modèle que tu veux.
_Kame_
(00h06) _Kame_ ahah énorme
lundi 28 novembre 2016
Chouxcoulat
(23h48) Chouxcoulat Le sens de la composition on vous dit : [youtube.com]
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Par contre côté éditeur AAA, on est encore très frileux. Au moins Nintendo a fait un pas dans la bonne direction avec leur Mini NES.
MrPapillon
(23h32) MrPapillon Côté ému ça commence à être correct, on est très loin des trucs pourris du temps des premiers émulateurs SNES/MegaDrive : [youtube.com]
MrPapillon
(23h25) MrPapillon LeGreg > [youtube.com]
LeGreg
(23h17) LeGreg sinon quand je jouais en VGA, les pixels étaient carré
LeGreg
(23h12) LeGreg il n'y a pas si longtemps les filtres CRTs ajoutaient des lignes noires ce qui n'est pas forcément le plus représentatif
LeGreg
(23h11) LeGreg Big Apple > en même temps il faut qu'un filtre CRT soit aussi bon qu'un CRT ce qui n'est pas gagné
Big Apple
(21h42) Big Apple MrPapillon > Absolument! Et c'est pourquoi jouer à un émulateur sans utiliser les filtres de rendu CRT est une aberration.
MrPapillon
(21h34) MrPapillon Même s'il y avait pas beaucoup de pixels, ça a été très créatif comme époque.
MrPapillon
(21h33) MrPapillon [kayin.moe]
MrPapillon
(21h33) MrPapillon aeio > En fait c'est pas le CRT lui-même qui manque, c'est le fait de jouer à des jeux de l'époque, mais avec une cohérence graphique totalement détruite.
fwouedd
(20h55) fwouedd Du coups, les dev trinquent.
fwouedd
(20h55) fwouedd C'est juste que le marché est quasi saturé de trucs en permanence.
fwouedd
(20h55) fwouedd Je suis sur que ça genere de plus en plus de benef même sur PC/Console pour les editeurs perso.
wata_
(20h52) wata_ peut-être que le futur du jv est vraiment dans le mobile, avec des farmvilles minecraft candytruc fluos par millards
aeio
(20h51) aeio C'est ta nostalgie qui parle. Le pad PlayStation, la vieille TV CRT avec écran bombé et son mono, les chargements qui durent des plombes, les changements de disques, moi ça me manque pas.
wata_
(20h51) wata_ la VR non plus ça n'a toujours pas l'air de faire palpiter qui que ce soit jusque là. you were the chosen one quoi
MrPapillon
(20h49) MrPapillon Il doit y avoir un truc génétique qui justifie tout ça, un truc dans le genre daltonien, mais pour les résolutions.