Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Omerta: City of Gangsters

Valanthyr par Valanthyr,  email
Après nous avoir fait revivre l’époque trouble du Premier triumvirat dans Grand Ages: Rome puis les frasques dictatoriales du Presidente dans les deux derniers épisodes de Tropico, les développeurs Bulgares d’Haemimont Games nous plongent cette fois en pleine période de prohibition, avec Omerta: City of Gangsters. Atlantic City, nous voila !

Know Your Enemy


Ah, le rêve américain... Quoi de plus excitant que d’espérer transcender la notion de réussite individuelle dans ce Nouveau Monde où tout était à réinventer ? Tiens par exemple, si je vous dis Eldorado ou conquête de l’Ouest, ça stimule vertement votre envie d’aventure, de fortune et de spectaculaire ascension sociale, non ? En l’occurrence, l’immigrant fraîchement débarqué de son Italie natale que vous allez incarner a une interprétation un peu moins noble de ce bel idéal, mais avec quelques billets et de bons flingues, on peut tout arranger.

Haemimont propose de revivre la période de la prohibition américaine dans une représentation d’Atlantic City plutôt agréable à regarder, bien qu’on puisse déplorer une direction artistique immaculée et manquant singulièrement de vie. La narration est assurée par la voix off de notre ambitieux immigrant, accompagnée par des images en lavis réalisées à partir de photographies qu’on imagine d’époque et de captures d’écran du jeu. La musique contribue largement à planter le décor, égrainant des thèmes qu’on identifie immédiatement comme issus de l’insouciante entre-deux-guerres, mémorables sans être trop intrusifs. Soulignons au passage que le jeu a été intégralement traduit et les doublages français, parfois un peu caricaturaux, sont malgré tout très corrects.


Urbi et mafiosi


Votre lente ascension au sommet de la pègre de la petite cité portuaire du New Jersey va faire appel à vos talents de stratège dans deux domaines bien distincts : la gestion de ressources, qui vous occupera la majeure partie du temps, et la résolution des inévitables conflits armés que vos activités illégales vont déclencher tôt ou tard, sous forme de combats au tour par tour lors desquels vous dirigerez la plupart du temps quatre de vos hommes.

Votre charismatique Italien va en effet croiser, lors des quinze missions que comporte la campagne solo, différents personnages qui vont devenir ses hommes de main et qui l’aideront dans ses affaires courantes ainsi que lors des combats. Tout comme l’immigrant que vous incarnez, ces frères d’armes vont prendre du galon en plus d’acquérir de nouvelles compétences et il va être possible de leur donner l’arme de votre choix, sachant que certains sont clairement orientés vers le corps à corps et d’autres vers le combat à distance.

La partie gestion est assez bien pensée et fait intervenir un grand nombre de paramètres qu’il vous faudra équilibrer, certains choix étant parfois imposés par le quartier dans lequel la mission se déroule. Ainsi, votre objectif premier est d’amasser de l’argent sale en grande quantité, ce qui vous permettra de louer les pas-de-porte inoccupés dans lesquels vous allez pouvoir installer des activités illicites comme un bar clandestin, un club de boxe, une pharmacie ou encore d’autres commerces plus ou moins douteux. La location de bureaux sera l’endroit rêvé pour y cacher une distillerie, organiser la contrebande ou encore planquer faussaires ou comptables corrompus qui blanchiront votre argent. Lorsque vous aurez amassé assez d’argent blanchi, vous pourrez acheter les terrains mis en vente par la ville ou, si vous êtes tombé sur une forte tête, faire en sorte que leur propriétaire actuel s’en sépare pour sauver sa peau.

Ces activités vous permettront de produire les ressources du jeu, à savoir bière, alcool et armes à feu. Certaines pourront être réutilisées pour améliorer le rendement de vos affaires, ou tout simplement pour gagner de l’argent sale via l’interface des petits boulots qui affiche différentes propositions d’achat ou de vente dans les autres quartiers de la ville. Les développeurs ont pimenté un peu cette partie du jeu assez passive en rajoutant des évènement aléatoires, parfois à votre avantage, parfois à votre désavantage, dont quelques-uns qu’on pourra décider de régler par les armes. En plus de votre production de contrebande, vous devrez ménager le respect et la peur que vous inspirez, qui auront une influence bénéfique sur certaines de vos activités. On regrettera cependant qu'aucun mécanisme n'impose de faire des choix dans notre façon de diriger nos affaires et que toute cette partie gestion se résume finalement à attendre patiemment d'avoir assez d'argent pour occuper tout le quartier, remplir ses entrepôts et maximiser respect et peur.



Vendetta


Pendant ce temps, la police enquête sur votre compte et finit par arriver à réunir assez de preuves pour vous mettre sous les verrous. Heureusement la corruption rampante gangrène Atlantic City et vous devriez assez facilement parvenir à monnayer les faveurs d’un adjoint du shérif, balancer un autre mafioso ou, en dernier recours, tenter une action armée au poste de police pour faire disparaître les preuves vous accablant. La présence policière varie d'un quartier à l'autre et constitue en fin de compte la seule opposition, finalement bien timide, que vous rencontrerez dans le mode gestion. Elle n'est d'ailleurs que temporaire, puisque lorsque vous serez en mesure de financer un cabinet d'avocats, ce dernier ralentira considérablement l'enquête au point de rendre caduque cette faible menace.

Il arrive malgré tout qu'il faille faire une petite démonstration de force ou s’introduire dans un lieu bien gardé, et vient alors le moment de faire parler les armes. On quitte le mode gestion pour se retrouver dans une zone de combat, le plus souvent l’intérieur d’un bâtiment. Après avoir sélectionné l’équipe qu’on a décidé d’engager, on se retrouve dans un combat au tour par tour assez classique : initiative déterminée en fonction des caractéristiques de chaque combattant en présence, déplacements bridés par des points de mouvement, modes de tirs et compétences spéciales liés aux points d’action. L'objectif se résume en général à s'infiltrer dans un bâtiment, y faire une action et tâcher d'en sortir en se débarrassant des renforts qui ont pu arriver entre temps. On aurait aimé que les développeurs bulgares soient un peu plus originaux et aient rajouté des objectifs optionnels ou encore d'autres moyens de se débarrasser des opposants que de les tuer, afin de rendre cette phase un peu plus dynamique et de lui conférer une dimension stratégique qui lui fait défaut.

Quelques subtilités viennent cependant colorer un peu le système, comme la possibilité de se mettre à couvert, ce qui réduit la probabilité d’être touché, ou encore le système de courage, jauge qui décroît lorsqu’un personnage est touché et qui finit par réduire déplacement et actions jusqu’à ce qu’on en perde totalement le contrôle s’il n’a pas pu en récupérer. Chaque personnage peut avoir jusqu’à 3 compétences qui lui sont automatiquement affectées, en revanche à chaque niveau on choisit de nouveau traits qui permettent de l’orienter plus finement. Notons qu’il faudra composer avec le friendly fire, ce qui s’avère parfois assez délicat attendu l’étroitesse de certains environnements et surtout le fait que les combattants de mêlée se retrouvent bien souvent dans la ligne de tir. Les hommes tombés au combat ne meurent pas mais souffrent d'une pénalité temporaire qui s'estompera au bout de quelques jours dans la phase gestion.



Règlement de comptes


Il faudra environ une petite trentaine d’heures pour terminer la campagne solo, dont le scénario, un peu trop sobre et long à décoller, est malgré tout assez bien ficelé. Les développeurs ont fait en sorte de varier les missions, avec des conditions initiales et des objectifs qui imposent de s’orienter tantôt vers le respect, tantôt vers la peur, mais le fait de devoir repartir de zéro à chaque nouveau quartier finit tout de même par peser. Côté combats, si l’ensemble est assez satisfaisant, on regrette une certaine lourdeur qui donne le sentiment d’être bridé en permanence : citons un système de mise à couvert très rigide, l’omniscience de l’IA qui empêche toute tentative de contournement par les combattants au corps à corps, ou encore les personnages qui bloquent les autres dans les passages exigus.

En plus de la campagne, Haemimont propose un mode bac à sable malheureusement sans grand intérêt : dénué d’objectif et sans aucune opposition, il se résume à occuper tous les établissement et attendre que l’argent monte, sans d’ailleurs avoir rien à faire avec. Bien décidés à proposer des alternatives à la campagne, les Bulgares proposent également un mode multi-joueurs exclusivement centré sur les combats, dans lequel ont monte son gang et on l’équipe en remportant des missions parmi les deux coopératives et les quatre compétitives proposées. L’idée a un certain charme, mais la rigidité du combat et le grind nécessaire à la constitution d’une bande de fripouilles de gros calibre auront raison des plus motivés.


Malgré une partie stratégie/gestion bien conçue et des phases de combat au tour par tour qui raviront les amateurs du genre, on a du mal à se défaire du sentiment qu’il manque une âme à Omerta: City of Gangsters et que les mécanismes de jeu auraient pu être mieux employés, notamment si d’autres mafiosi avaient entravé notre progression. Armé d’un mode bac à sable sans intérêt et d’un multi-joueurs bien pauvre, le jeu se réduit finalement à une campagne solo assez répétitive malgré les efforts d’Haemimont Games et des combats qui manquent de souplesse. Un conseil d’ami : attendez qu’il sorte à petit prix et tenez-vous à l’écart du véritable racket auquel Kalypso Media a tenté de se livrer en voulant vendre ce bon budget game à 45€.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
xiam
 
Merci pour le test.

J'en attendait beaucoup de ce jeu..trop.
Umadrab
 
Pareil.

Mais j'ai quand même envie d'y jouer, donc je pense que je vais suivre le conseil et attendre des grosses soldes.
Cyclope
 
Idem ici. J'attendrais une solde steam. Le thème abordé est excellent.
gogol
 
Trop de rabbit holes pour moi , ca m a decu
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

noir_desir
(20h31) noir_desir __MaX__ > possible, j'ai toujours cru, que les noms de domaine est limité au caractère anglais.
__MaX__
(20h30) __MaX__ Mettre des caractères spéciaux c'est presque de la pollution volontaire quoi :p
__MaX__
(20h29) __MaX__ noir_desir > c'est pas vieux et très con, les gens ont du mal à se souvenir d'un domaine ou de le taper et font tourner les serveurs de Google ou Bing pour accéder à leurs sites.
noir_desir
(20h26) noir_desir Big Apple > peut être une autre époque....
Big Apple
(20h25) Big Apple noir_desir > Oui mais Schwarzy a su dépasser ça, avec de très bons rôles, tout au moins des rôles qui ont marqué le cinéma. Dwayne Johnson n'y arrivera jamais.
noir_desir
(20h23) noir_desir Le pilotage par la pensée, à quand pour jouer ^^'
noir_desir
(20h22) noir_desir [ouest-france.fr] Un peu de pub pour rennes
noir_desir
(20h22) noir_desir Big Apple > ba en même temps, je pense qu'on lui donne des roles en rapport à son physique...
Big Apple
(20h18) Big Apple Dwayne Johnson est très sympa pour un mec bodybuildé, après, ses films...
noir_desir
(20h10) noir_desir zouz > Au moins ils s'y sont allé humour à fond :)
zouz
(19h48) zouz J'aurais jamais cru dire ça un jour mais le film Alerte à Malibu a l'air "bien" [youtube.com]
noir_desir
(19h34) noir_desir __MaX__ > je ne savais même pas que l'on pouvait mettre un accent ....
__MaX__
(19h19) __MaX__ kmplt242 > Un domaine avec un accent ET un tiret, t'as pas envie que les gens viennent sur ton site ou bien ? :p
GTB
(18h08) GTB War For the Planet of the Apes: [youtube.com] Au moins en terme d'imagerie il prend son statut blockbuster au sérieux...ce qui devient rare.
zouz
(16h05) zouz [imgur.com]
DukeFreeman
(11h44) DukeFreeman de meme j'aurais vraiment aimé qu'ils generent chute de micrométéorite sur la surface, tres peu d'effet au sol (un ptit nuage de poussiere au plus) mais des dégâts sur les véhicules et vaisseau (jusqu'à une certaine altitude), ça dynamiserait l'explo
Crusing
(11h44) Crusing GTX1080+watch dogs 2 à 568€ : [dealabs.com]
Fougère
(11h43) Fougère Yup
DukeFreeman
(11h42) DukeFreeman j'ai jamais eu de soucis avec le rover, par contre depuis la sortie de la 2.1 ils auraient pu rajouter d'autre modèle (des plus rapides, avec des "soutes" plus importante, moins d'armes, moins résistant, bref y a pas mal de paramètre a tripoter)
Fougère
(10h36) Fougère Faut que je farme la corvette
Fougère
(10h36) Fougère Je viens de me rendre compte que je pouvais pas prendre de hangar a chasseurs sur mon python
Fougère
(10h35) Fougère lirian > Huhu
lirian
(10h33) lirian à chaque fois que je relance je passe 1h à réapprendre à utiliser les shortcuts :{ faut que je fasse des fiches
lirian
(10h32) lirian et s'ils pouvaient simplifier les controles du rover, c'est d'une complexité incompréhensible ..
Fougère
(10h31) Fougère lirian > Ils préfèrent porter le jeu sur PS4 :/
lirian
(10h30) lirian si seulement ils pouvaient ajouter des features qui donnent vraiment envie d'y jouer :/
jeudi 08 décembre 2016
Fougère
(22h38) Fougère [youtube.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 Nouvelle plateforme artistique crée par ma meilleur pote, avec qui je bosse dessus : [xn--vuesdensemble-actualits-wcc.com]
CBL
(17h55) CBL zouz > ca fait un bail que The Roots joue pour Jimmy Fallon, bien avant qu'il soit au Tonight Show
choo.t
(16h39) choo.t zouz > Tu ne rêves pas : [youtube.com]
zouz
(15h08) zouz azedean59 > Je rêve ou c'est The Roots qui jouent les Charly Oleg ?
azedean59
(13h29) azedean59 Demo de Zelda sur switch chez Jimmy Fallon [youtu.be]
Risbo
(13h24) Risbo MrPapillon > T'as qu'à jouer a Stellaris
MrPapillon
(12h58) MrPapillon Le retour de la vraie politique.
MrPapillon
(12h58) MrPapillon Un gars qui prend le pouvoir et qui transforme tous les autres marsiens en esclaves sexuels.
MrPapillon
(12h56) MrPapillon Vivement qu'on puisse aller sur Mars au plus vite histoire qu'on puisse avoir des problèmes politiques simplifiés, à base de shotguns.
Crusing
(12h54) Crusing Kame> L'obscurantisme 2.0
_Kame_
(12h52) _Kame_ (11h24) J'ai beau être au courant de tout ça, ça me donne tjrs envie de gerber. Le seul optimisme que j'ai en voyant ça, c'est d'imaginer l'humanité dans +sieurs siècles, qui regardera cette vidéo en se disant "mais ils étaient trop cons nos ancêtres".
Crusing
(11h26) Crusing Quand on sait qu'une chose n'arrivera pas de notre vivant en terme de politique décisionnelle, ça ne sert à rien de théoriser dessus. Du moins faut faire les choses dans l'ordre.
Risbo
(11h26) Risbo Crusing > Moi ce qui me coûte chers c'est la taxe d'habitation, surtout quand la mairie daigne pas répondre la seule fois ou t'as besoin de les appeler dans l'année
Risbo
(11h25) Risbo Crusing > Ouais je suis un grand rêveur...
Crusing
(11h24) Crusing Rien à voir, une vidéo pour faire plaisir aux commentateurs type du figaro [youtube.com]
Crusing
(11h22) Crusing (11h21) Risbo > Lel, it won't happen.
Crusing
(11h22) Crusing thedan > on mets des écrans de pub JC decaux dans les colleges pour compenser! c'est simple! avec des scanner retiniens pour mieux cibler le besoin de chaque eleve.
Risbo
(11h21) Risbo Crusing > Tu tiens la solution "carrière", ça doit pas être une carrière la politique. Mais un mandat unique serait un bon début. Ceux qui font l'ENA pourront toujours finir haut fonctionnaires, on tient bien en avoir besoin de qquns. Mais crnmt pas autan
thedan
(11h20) thedan Et ce personnel supplémentaire... Alors c'est facile de dire mais il est bien moins facile de faire tous les jours en fonction des contraintes etc... Après il peux avoir des missiosn que l'Etat délègue, mais c'est à la marge
thedan
(11h19) thedan et les laisse aux collectivités territoriales... Par exemple, le personnel des collèges étaient à l'Etat, ça passe au conseil départementaux... on fait quoi? On gère plus les collègues? ET on fous les gens au chômage?
thedan
(11h17) thedan Risbo > mais les lois / réglements etc ont été mis en place jsutement car il y a eu une demande de l'opinion ou un état de fait à un moment donné qui a obligé à... Pareil pour les fonctionnaires... l'état se désengage des fonctions de service public
Crusing
(11h16) Crusing Risbo > (11h14) Tu luttes comment contre la corruption de politicien de carrière? :)
thedan
(11h15) thedan Risbo > vi mais c'est trop facile de dire ça tant que l'on a pas eu des manettes entre les mains... C'est pas pour excuser, mais on n'a pas tous les tenants et aboutissants qui ont conduits l'état d'urgence, etc...
Risbo
(11h14) Risbo une économie rationnel#
Risbo
(11h14) Risbo Crusing > D’où l'intérêt de mettre la lutte contra la corruption en priorité. Une rationnel et compétitive, c'est pas du copinage
Crusing
(11h14) Crusing Comprendre que sur le court terme la privatisation coute moins cher, mais sur le long terme c'est comme confier la gestion de son compte à la mafia.
Risbo
(11h13) Risbo Sur 20 ans le nombre de fonctionnaires a fortement augmenté alors que le ratio prof/élève diminue. C'est aussi ça la France
Crusing
(11h12) Crusing Risbo > (11h01) Ah tu connais, et bien c'est à ce genre de groupe qu'ira toutes les privatisations, je vois pas en quoi ça aide.
Risbo
(11h12) Risbo La redistribution des richesses en moins
Risbo
(11h11) Risbo thedan > C'est bien de s'impliquer, mais le système est vicié a la base pour justement éviter qu'un outsider puisse émerger. Et avec notre empilement de lois/régmements/administration. On est certainement + proche du pays communiste que libéral.
thedan
(11h11) thedan Risbo > aprés que l'administration soit trop present dans certains cas et que l'on manque de personnel chez d'autres peut étre...mais bon
Risbo
(11h10) Risbo Le vertueux > La récente "loi anti anti IVG"?, l'état d'urgence, les perquisitions administratives, le fichier TES et j'en passe
thedan
(11h10) thedan Ben je me suis présenté, j'ai été élu avec d'autres personnes... et le pire c'est que quand t'es élu ben figure toi que c'est loin d'etre simple et que ça prend beaucoup de temps (bénévolement)
Le vertueux
(11h08) Le vertueux Risbo > Ils sont 17 millions au pays bas, nous sommes 67 millions en France. Et le pays n'est pas si liberal que tu le dis.
thedan
(11h08) thedan Si tu n'a pas content d'un loi, tu peux aller voir ton élu (qui peux l'avoir voter d'ailleurs ou non). Tu peux même te présenter pour faire valoir ton poing de vue... Perso, je trouvais que mon conseil syndical prenait des mauvaises decisions...
thedan
(11h06) thedan Risbo > et ça à avoir quoi avec un pays communiste ? Il y a une planification en France dans certains secteurs? Ensuite tu parles du poids de l'administration,je te rappelle que l'administration ne fait que faire appliquer des lois votés par nos elus !
Le vertueux
(11h04) Le vertueux Risbo > hum c'est bien, le concept de liberté illustré par la volonté de repeindre ses volets, tu es un philosophe.
Risbo
(11h01) Risbo Vinci c'est un groupe de connards qui arrose nos décideurs pour décrocher de juteux contrat payés par nos impôts, oui je connais. Donc ?
Risbo
(11h00) Risbo thedan > Regarde le poids de l'administration, plus de la moitié des richesses produites par le pays est absorbée par l'état
Crusing
(11h00) Crusing Risbo > Oui élaborons, le mot Vinci te dit-il quelque chose?
thedan
(10h58) thedan Risbo > France pays communiste mais bien sur....Va faire un tour dans un vrai pays ex communiste et on en reparle.... Vas-y cites moi quelques exemples...
Risbo
(10h55) Risbo Crusing > Se moquer c'est bien, élaborer c'est mieux . Les Pays Bas sont un pays libéral, ils se portent pas trop mal
Risbo
(10h54) Risbo Le vertueux > Sisi ça a du sens, quand tu veux repeindre tes volets & que tu dois attendre 3 mois qu'on te réponde... Des exemples je pourrai t'en filer des milliers. Après tu peux toujours les imaginer d'une autre couleur oui ..
Crusing
(10h44) Crusing Risbo > (08h53) Hahaha ça fait du bien de lire des bonnes conneries de bon matin, tiens pour ta peine : [facebook.com]
Le vertueux
(10h41) Le vertueux par contre oui, idées libérales économiques, ça a du sens et c'est en train de tout détruire.
Le vertueux
(10h40) Le vertueux Le mot liberté n'a aucun sens, tu demandes ça à un moine il te dira que c'est dans ta tête même si tu vis dans une cellule.
Risbo
(10h33) Risbo Beh la liberté c'est bien, après si on sûr qu'on s'en portera que mieux. Pour l'instant la France est quand même plus proche du communisme qu'elle ne l'a jamais été
Le vertueux
(10h12) Le vertueux A côté de ça on deforeste tout, on pille la mer, on créer des montagnes de dechets mais on continue à manger nos cookies le matin. Le chomage ne sera peut être plus un problème au final.
Le vertueux
(10h11) Le vertueux Nous sommes de plus en plus nombreux mais le progrès technique est tellement efficace qu'on a de moins en moins besoin de travailleurs "utiles". On part de ce constat et on construit des idées par rapport à cette idée.
Le vertueux
(10h10) Le vertueux Risbo > Tes idées libérales sont obsolètes, et ont déjà prouvées depuis le 18éme sicèle leurs totales incapacités à créer une société harmonieuse.
choo.t
(09h58) choo.t Le problème n'est pas le chômage, au contraire, il y en a trop peu, mais le partage des richesses issue de l'automatisation.
Risbo
(09h58) Risbo choo.t > Pas faux, mais sa demanderai une vraie étude d'impact et de faisabilité sans biais. Ce qui a peut de chance d'arriver
choo.t
(09h52) choo.t Risbo > Pourquoi vouloir baisser le chômage ? On s'est pas fait chier à automatisé plein de tache pour constamment devoir bosser.
Fougère
(09h19) Fougère Doc_Nimbus > Honnêtement, ça me dérange pas que JC cause pas de Factor :p
lirian
(09h09) lirian (08h54) execution sur place publique et tête sur un pic, emplacement à déterminer
LeGreg
(09h03) LeGreg Risbo > aux US le chomage est proche de 5% mais le fait est qu'il y a toujours plein de pauvres
Doc_Nimbus
(09h00) Doc_Nimbus Mais il cite pas factor :/
Doc_Nimbus
(08h59) Doc_Nimbus Sinon, un vrai sujet pour les gens qui ont de l'intelligence intelligente : [dailymotion.com]
Doc_Nimbus
(08h56) Doc_Nimbus Risbo > (08h53) Ahahah, tu es si crédule
Risbo
(08h54) Risbo Et tu mets en place une vraie politique anti corruption. Histoire que les mecs qui se font condamner n'aient pas la chance d'essayer de devenir président par la suite
Risbo
(08h53) Risbo Le vertueux > Non y a plus simple, tu dégages l'état de tous les secteurs ou il a rien a foutre, (cinéma, musique etc...) Tu dégraisses la masse de fonctionnaire au strict minimum & tu allèges impots & réglements " et voilà. Un pays dynamique
Le vertueux
(08h50) Le vertueux Je propose qu'on reintroduise progressivement les métiers d'homme sandwich payé 1 euros de l'heure, obligatoire pour les demandeurs d'emplois, afin de faire baisser le chomage à moins de 5%
Le vertueux
(08h49) Le vertueux Risbo > Oh bah c'est revolutionnaire cette idée !*
Risbo
(08h48) Risbo Et si plutôt que de distribuer des aides a tour de bras on s'occuper de faire baisser le chômage réel sous les 5% ?
LeGreg
(08h45) LeGreg a vous de déterminer si c'est l'idée que vous vous faisiez de ce que le revenu universel doit être.
LeGreg
(08h45) LeGreg pour arriver à un point où on a un support majoritaire pour le revenu universel et qu'il soit suffisant pour vivre. Le RSA en France est proche du concept de revenu universel [fr.wikipedia.org]
LeGreg
(08h40) LeGreg exemple : drug tests pour les gens qui recoivent de l'assistance [ncsl.org]
LeGreg
(08h38) LeGreg Les receveurs d'aide sont toujours super mal vu par la société (en France et aux US), et les gouvernements successifs mettent toujours plein de conditions super lourdes pour les recevoir pour flatter leurs attentes
CBL
(01h39) CBL (et je suis totalement partisan du revenu universel)
CBL
(01h36) CBL les caissiers des supermarchés et des McDo disparaitront de la meme facon que les standardistes et les laitiers
CBL
(01h34) CBL Big Apple > en même temps c'est cela le progrès
MrPapillon
(00h20) MrPapillon Exclu temporaire surprise pour les i7 sur Arizona Sunshine : [steamcommunity.com]
mercredi 07 décembre 2016
Mimyke
(23h22) Mimyke bixente > Ouais, du coup je l'ai désinstallé, ça me fera de la place pour d'autres jeux.